Sortie de Jean-Marie Le Pen : deux remarques…

Posté le 09 juin , 2014, 1:04
2 mins

Désolé d’en rajouter à cette manipulation médiatique absconse autour de la dernière sortie de Jean-Marie Le Pen. Quelques remarques cependant :

Premièrement, le deux poids, deux mesures dans le monde médiatique est encore à l’oeuvre, et toujours de manière sidérante. En effet, lorsqu’un un adjoint au Maire de Paris, Ian Brossat, affirme vouloir raser le Sacré-Coeur, on ne voit pas les gros titres de journaux s’en offusquer ; lorsque la mairesse de Paris, Anne Hidalgo, trouve les Femen « sympathiques » ; lorsque un député socialiste, Nicolas Bay, poste une photo de l’Eucharistie, réalité la plus importante pour les chrétiens, en titrant : « garanti 100% sans corps du Christ », non plus. Ou Pierre Bergé, qui menace la Manif pour tous d’attentat à la bombe ?

Encore moins quand Michèle Delaunay, ministre des personnes âgées, insulte directement les chrétiens en s’appropriant des propos atroces (ci-dessous) : 

Michèle-Delaunay-tweet-1

 

Deuxièmement : le « néo-FN », qui a riposté et s’est désolidarisé rapidement des propos de Jean-Marie le Pen face à la pression médiatique (Loui Aliot condamne, Marine le Pen parle de faute politique) prouve que le “ménage” de dédiabolisation se poursuit jusqu’au père fondateur lui-même. La soumission au “système” et aux “médias”, pourtant tant décriés par les frontistes, est totale. Pas sûr que, quand on veut refonder la France, la soumission soit la meilleure méthode…  

Que va-t-il rester de cette belle « fournée dédiabolisée » du Front National ? 

 

Vivien Hoch est doctorant en philosophie, directeur d'un pôle de recherche et communiquant politique.

77 Commentaires sur : Sortie de Jean-Marie Le Pen : deux remarques…

  1. Christiane

    15 juin 2014

    Cette diabolisation en continue de tout propos tenu par un membre du FN, en particulier de J . M. qui en est le fondateur n’ est pas du tout spontanée, elle fut faite intentionnellement pour ruiner les efforts de Marine pour former un groupe à Bruxelles. Marine a fait remarquer qu’elle ne voyait aucun antisémitisme dans ces propos mais que, de par sa longue expérience, J.M. aurait du anticiper la manipulation médiatique que les médias ne manqueraient pas de monter. Le commentaire le plus odieux venait de Collard, mais il ne fut soutenu par aucun autre. Après le dernier discours de Valls, il faut s’attendre à des attaques de toutes sortes et de grande virulence contre le FN et Marine. La bête fauve aux abois est capable de tout. Florian Philippot a

    Répondre
    • Christiane

      15 juin 2014

      Florian Philippot , au cours de son discours hier à
      l’ Abbaye du Bon Repos, a rappelé à son auditoire de faire très attention à Valls.

      Répondre
  2. pi31416

    12 juin 2014

    Il faut avoir la comprenette particulièrement tordue pour voir dans “fournée” autre chose qu’une fournée.

    A qui le tour maintenant? Aux four…mis? (et aux Japonais via Edith Cresson).

    Ne nous arrêtons pas en si bon chemin. Après les fourmis, au tour des… sieg heil! (plus nauséabond tu meurs)

    Répondre
  3. OVB

    11 juin 2014

    Vous avez dit “démocratie” ? Et si on (re)lisait Maurras ?

    Répondre
  4. 11 juin 2014

    Jean-Marie Le Pen n’a jamais supporté l’ombre d’aucun succès autour de lui. Il a préféré faire le vide au “Paquebot” plutôt que d’aboutir à compromis sur un plan de conquête politique. Le bateau vide a dû être vendu !

    Depuis le début, ses saillies détruisent le travail difficile des équipes de terrain. Il faut savoir tuer le père en politique comme en psychologie.
    Le menhir c’est du lest !

    Répondre
  5. Pascal G.

    11 juin 2014

    Que M. Vivien HOCH se place à la hauteur qu’annonce son nom, et qu’il mette en pratique les conseils qu’il donne à Marine Le Pen : qu’il fasse lui aussi dans un de ses articles ou commentaires, un bon gros jeu de mots sur le champ lexical de la schoah, de l’extermination, de la race, ou de tout autre sujet connexe que je laisse à son imagination.
    Mais il s’en gardera bien : à Le Pen père de le faire par procuration, lui Vivien Hoch, qui n’a jamais couru un seul risque politique réel, s’en abstiendra soigneusement, car il le sait bien c’est très dangereux et sans effet pour faire avancer des idées.
    Par contre c’est destructeur ensuite pour celles ci et pour ceux qui les défendent sur le terrain : combien de cadres de la société civile s”interdisent tout engagement public au FN à cause de la diabolisation née de ces polémiques, combien ont perdu une partie d eleur clientèle ou m^me leur emploi de cadre, à cause de cela.
    On me citait encore hier le cas de qq un qui a du promettre de ne plus faire de politique au FN pour conserver ses fonctions et ne pas être muté : mais c’est illégal, va nous dire M. Vivien HOCH, le provocateur lépénien et plaideur acharné bien connu. Certes, mais c’est ainsi : il faut le vivre autrement que par la plume trempée dans la ouate de la certitude théorique.
    Car le ”ménage” de dédiabolisation qu’il critique ce sont des centaines d emilitants qui l’ont subi : on les a dédiabolisés dans leur vie sociale ou professionnelle en les excluant, non du FN, mais de leurs droits légitimes à une vie normale durant ces 20 dernières années. Que M. Vivien Hoch courre lui-même ce genre de risques sociaux, professionnels, et judiciaires, qu’il ne joue plus le martyr de papier, mais celui de chair et d’angoisses et difficultés personnlles, et nous verrons.
    En attendant, nous disons à Vivien HOCH : alors ce calembour ”libre” et ”non dédiabolisé”, il vous vient ?
    Nous somme smorts de rire par avance : nous sommes bon public…….

    Répondre
  6. Agathe

    10 juin 2014

    Le silence en politique est mortel… En réalité, les médias font une pub presque quotidienne au FN !

    Réponse à Michèle Delaunay: Joseph et Marie n’étaient pas encore ni chrétiens ni catholiques au moment de la naissance de Jésus. À moins de nouvelles informations.
    Par conséquent, il ne peut y avoir de polémique.

    Répondre
  7. 10 juin 2014

    Jaures écrit:
    Tant qu’ils n’ont pas d’élus. Les quelques maires ont autrefois donné quelque fil à retordre à la direction. Au temps de « Durafour-crématoire », 3 cadres ont été exclus. Puis ce fut la sécession Mégret.

    Effectivement dans le passé il y a eu des erreurs de commises et comme tu le fais remarquer, le Front National les a exclus, quand est-il de tous les maires, députés, ministres, sénateurs de l’UMPS qui ont mis les mains dans la confiture………..à 90% ils sont encore dans leurs partis respectifs et même à des postes à responsabilités.

    R.Ménard n’est pas du FN, le FN l’a soutenu pour exclure une mairie totalement laxiste, Ménard à eu l’intelligence de faire fi des ont dit pour l’intérêt des citoyens, et le FN aussi par la même occasion, car même si nous n’avions pas eu la mairie à Béziers on aurait eu autant de conseillés.

    Avec nos peu d’élus je pense que l’on sera mieux dans quelques mois, car lorsqu’on regarde les déchirements à l’UMP, l’incapacité au centre de créer un mouvement et la déconfiture à gauche, l’avenir s’annonce plutôt bleu marine………

    Répondre
    • Jaures

      10 juin 2014

      Vous avez raison que le nombre de problèmes est proportionnel au nombre d’élus. Mais au FN c’est pire car le vote FN concerne des strates de populations aux intérêts contradictoires. La ligne actuelle du FN est particulièrement conflictuelle avec un programme économique de gauche,voire d’extrême gauche, une idéologie de droite nationaliste et un fonds de militants d’extrême droite. C’est pourquoi les conflits éclatent déjà et qu’apparaissent les limites électorales d’un FN incapable de sceller des alliances crédibles.
      Quand les bilans des maires et des élus européens apparaitront, les électeurs redescendront sur Terre.

      Répondre
      • Dr H.

        10 juin 2014

        “C’est pourquoi les conflits éclatent déjà et qu’apparaissent les limites électorales d’un FN (…)” Certes, mais qui lit les programmes ? C’est la capilotade des deux partis qui alternent depuis 40 ans au pouvoir qui dégoûte les Français? Comme ils sont en majorité de droite, ils votent pour l’extrême le moins à gauche, et voila…

        Répondre
        • Dr H.

          10 juin 2014

          Otez le “?” après “Français” svp, c’était un lapsus clavierum… 😉

          Répondre
    • LE KET

      11 juin 2014

      “Au temps de “Durafour crématoire” 3 cadres ont été exclus. Effectivement dans le passé il y a eu des erreurs commises et comme tu le fais remarquer, le Front National les a exclus,….”
      De QUI parlez-vous à propos des exclus ? Et quelles ont été les erreurs commises ? A Marignane, à Toulon, à Vitrolles ou à Orange .
      Soyez précis et ne restons pas dans les généralités.
      Merci de nous apporter des faits clairs et indiscutables.

      Répondre
  8. Jaures

    10 juin 2014

    “Le Front National est le seul parti où les mains sont propres et ne laisse paraitre aucune discorde,” écrit patriote64.
    Tant qu’ils n’ont pas d’élus. Les quelques maires ont autrefois donné quelque fil à retordre à la direction. Au temps de “Durafour-crématoire”, 3 cadres ont été exclus. Puis ce fut la sécession Mégret.
    On voit déjà les esprits qui s’échauffent. R.Ménard prend ses distances. JMLP dit “M Collard devrait changer les consonnes de son nom”.
    Nous verrons dans quelques mois ce qu’il en est avec leurs 10 maires, 25 eurodéputés et 2 députés.

    Répondre
    • Rouletabille

      10 juin 2014

      Et pourtant, comme je vous l’écrivez, c’était Durafour qui voulait envoyer JLP au four, d’où Drafour crématoire.. Vous insistez encore? Pourtant vous savez bien que ce n’est pas sur ce blog que vous arriverez à nous manipuler.

      Répondre
      • Jaures

        10 juin 2014

        Vous manipuler , mais quel intérêt ? JMLP vient d’être expulsé du site de son propre parti. Vous pensez que c’est moi qui les ai manipulé ?

        Répondre
        • Dr H.

          11 juin 2014

          En fait l’affaire est excellente pour la dédiabolisation du FN, puisqu’elle montre que MLP rompt bel et bien avec les remugles provocateurs de son père. C’est tout bénef’ pour elle.

          Répondre
  9. 10 juin 2014

    http://insoumission.eklablog.com/la-fournee-du-proces-d-intention-a108208746

    La fournée du procès d’intention.
    Depuis hier nous sommes submergés par les médias et les partis politiques du système de rodomontades, de prises de positions, de clarification de situation, d’outrance, d’accusations infondées, de vilipendage, de mise au pilori, de crucifixion, il ne nous manque plus que le goudron et les plumes vu que les camps de rééducation politique « Polpotiens » sont interdits, même si beaucoup de gauchistes secrètement rêvent de nous y « enfourner », tout ça pour un mot, « fournée » !

    Ce mot à lui seul mérite t-il autant de polémique, bien sur que non, utilisé déjà par bon nombre de politiques de gauche comme de droite et même par les médias, ce n’est pas un mot très significatif , mais ce mot c’est Jean Marie Le Pen qui l’a dit, quelle aubaine pour l’UMPS et les médias………

    La tentation médiatique était trop bonne pour la gauche, enfin ils avaient trouvé un relais pour faire oublier leurs piètres résultats économiques et politiques, car après les commémorations du « Jour J » on allait retourner dans les désastres économiques que subit notre nation et surtout le peuple. Pour la droite quelle aubaine, depuis des semaines on ne parlait que des affaires, des magouilles financières de l’UMP et du magicien d’OZ, reviendra reviendra pas Sarkozy, enfin on allait les oublier un peu en jetant le discrédit chez le voisin FN.

    Action classique et facile pour ces grands partis, allez voir à côté ce qui se passe, cela permettra de ne pas regarder chez moi.

    Ensuite reste les médias, ceux que je nomme très aisément les propagandistes, eux sont dans leur rôle habituel, celui d’être au service des grands partis de France, mais aussi et surtout l’occasion de créer la polémique qui permet de combler le vide de leur esprit, non là je suis méchant, juste le fait de vendre une histoire, du papier, aussi minable soit elle, le tout est de frapper fort, de marteler les esprits et avec l’aide des associations cela pourra durer 1à 2 semaines.

    Alors oui, ce sont des accusations ou critiques portant non pas sur des actes, mais sur des intentions supposées, quoi-qu’aurait dit JM Le Pen, il aurait été accusé d’antisémitisme, lorsqu’il a utilisé le terme « prochaine fournée » dans le cadre ou Bruel devrait lui aussi quitté la France pour qu’il assume au même titre que Noah ce qu’il dit. Il aurait pu utiliser comme terme de voyage, prendre le prochain bateau, le prochain bus, le prochain train, l’avion ou autres tout aurait été mis en œuvre pour créer une passerelle, un lien avec les juifs, l’exode ou l’extermination.

    Mon seul réel regret, car je reste persuadé que ce terme a été dit en toute innocence, c’est que JM Le Pen, Marine Le Pen et quelques membres du partis sont tombés dans le piège tendu par les médias et nos adversaires politiques, piège tellement flagrant, et n’ont pas pris le recul nécessaire avant de répondre.

    Le Front National est le seul parti où les mains sont propres et ne laisse paraitre aucune discorde, cela ne convenait pas aux autres partis ni même aux médias et donc l’intérêt de chacun des protagonistes était de réussir à créer la discorde au sein du FN.

    Ont-ils réussi, on le sera dans quelques semaines……………

    Patriote64.

    Répondre
    • 10 juin 2014

      “Le Front National est le seul parti ….ne laisse paraitre aucune discorde,”
      si vous saviez, vous seriez déçu.
      si vous voulez savoir, RDV sur mon forum “Libre eXpression”.

      Répondre
      • LE KET

        10 juin 2014

        Exact Philiberte : au FN, la vie n’est pas un long fleuve tranquille…dès l’origine !

        Répondre
  10. LE KET

    10 juin 2014

    Encore un énième procès d’intention à l’encontre de Jean-Marie LE PEN !
    Les inquisiteurs de la Police de la Pensée scrutent le moindre vocable pouvant éventuellement porter préjudice au peuple élu. Et ne parlons pas des laquais du Politiquement Correct qui interdisent les mots qui pourraient faire piailler la classe “dirigeante”…

    C’est dit : quand j’irais chez le pâtissier, je n’achèterai plus de petits fours. Je pourrais être dénoncé comme anti-sémite !

    Mais au fait, peut-on encore critiquer les agissements des sionistes, sans être taxé d’anti-sémite ? Peut-on apporter un soutien à Bachar el-Assad et condamner les interventions du Qatar, de l’Arabie Saoudite et de leur allié hébreu en Syrie sans pour autant relever de l’anti-sémitisme ? Et dénoncer les dérives sanglantes de Tsahal en Palestine occupée ? Ou condamner le mur de la honte que les israéliens on construit autour de la Cisjordanie ? Anti-sémitisme ou anti-sionisme ? Va savoir Thérèse …on vit une époque formidable !

    Depuis les lois liberticides de Pleven et de Gayssot/Fabius, le délit d’opinion est devenu monnaie courante, sauf évidemment pour les donneurs de leçon des médias, des sportifs ou des cultureux , cette caste hyper friquée et omniprésente qui nous impose ses dogmes à longueur de journée.

    Répondre
  11. HansImSchnoggeLoch

    10 juin 2014

    Rapport intermédiaire sur l’état des lieux.
    Le profil de l’ennemi est maintenant bien cerné et les coups ciblés des intervenants sont assénés aux endroits vulnérables.

    Répondre
  12. HansImSchnoggeLoch

    10 juin 2014

    La grande majorité des intervenants de ce site ne sont pas des antijuifs invétérés, pour bien marquer la différence entre antisémite.
    Une tentative de généralisation n’engage que l’intervenant qui essaie d’amalgamer sa frustration avec les sentiments plus amènes des autres.
    Il s’agissait ici de commenter un article écrit pour un mot ayant déclenché une polémique bien française, impensable dans un autre pays de l’EU.
    Les valets et chiens de garde socialistes, incompétents dans toutes les matières, trouvent ici une excuse pour extérioriser leur haine innée.

    Répondre
  13. HansImSchnoggeLoch

    10 juin 2014

    Conclusion,
    JMLP a prononcé un mot qui a lâché tous les valets socialistes et ses chiens courants contre lui.
    Devant cette curée sa fille n’avait d’autre choix que de désavouer son père, sous peine d’en paraitre sa complice.
    Quand l’inneffable Bergé avait suggéré de lancer une bombe dans les manifestants anti-mariage gay il y a quelques mois, ces mêmes socialistes haineux n’avaient pas tiqué.
    Il est vrai qu’un massacre de fachos n’aurait été qu’un épisode ou détail pour atteindre le monde merveilleux des lendemains qui chantent.

    Répondre
  14. jayjay.nc

    10 juin 2014

    Fournée! Oh le vilain mot ! il n’en fallait pas plus aux détracteurs perfides du FN, prêts à faire feu de tout bois.
    Voici toutefois pour les gens de bonne foi la définition du dictionnaire.
    Fournée.
    1- Quantité de pain que l’on fait cuire en même temps
    2- Ensemble de choses ou groupe de personnes destinées au même sort.
    synonyme: groupe.
    Les éditions Larousse ont sans doute oublié de mettre en garde contre le sens antisémite qui pourrait germer dans les têtes malades des thuriferaires de la bien-pensance

    Répondre
    • HansImSchnoggeLoch

      10 juin 2014

      Jayjay, un esprit socialiste aimant la synthèse, comme normal notre conducteur commun, est tout à fait capable de mélanger le sens #1 avec le sens #2.
      Le résultat final de ce nouveau ‘mix’ alimente bien la polémique qui a lieu en ce moment.
      Morale de l’histoire, ne confiez rien aux socialistes, même un dictionnaire peut devenir un baril de poudre dans leurs pattes crochues.

      Répondre
  15. Rouletabille

    10 juin 2014

    Réponse à Jaurès sur les détails

    En 1984 sur Europe 1 le journaliste demande à JMLP si à son avis, les chambres à gaz avaient existé. C’était un moment de grande polémique car un historien anglais et d’autres français, niaient leur existence. La réponse de JMLP fut qu’il n’en savait rien, que c’était aux historiens à trancher, mais que l’existence des chambres n’était qu’un détail eut égard aux 50 millions de victimes. C’est à dire que la question n’était pas de savoir si l’extermination des juifs avait eu lieu ou non, mais de la manière dont ceux-ci avaient été exécutés.

    Avec un certain retard, le temps de donner aux braves socialistes de service de trouver une faille, éclate la polémique. Le ministre Durafour la fait sienne et déclare que c’est JMLP luim^eme qu’il faudrait jeter dans un four crématoire. Phrase fort élégante et qui ne soulève pas d’objections, n’est-ce pas.?
    Et JMLPde répondre Durafour crématoire., puisuqe c’est ce dernier qui voulait l’utiliser à son encontre.

    Satisfait Jaurès?

    Répondre
    • Jaures

      10 juin 2014

      Rouletabille, vous m’avez convaincu ! Nous sommes tous d’odieux antisémites et JMLP un éternel ami des juifs.
      Il reste à en convaincre les juifs eux-mêmes et tous les partis d’Europe, y compris les populistes, qui, sans doute pas aussi au fait des subtilités de la langue française, refusent de prendre pour allié un si noble parti.

      Répondre
  16. Cedric

    10 juin 2014

    LEPEN PERE, GRAND!!!
    La Fille une NUNUCHE!!!!

    Répondre
  17. Dr H.

    10 juin 2014

    Savez-vous qu’après l’affaire du « point de détail », on a changé la définition du mot dans les dictionnaires ? Dans le Larousse du XXème, l’acception « point sans importance » ne vient qu’en dernière position. Elle est même absente du Hatier de 1978. Détail était donc unanimement compris comme « partie d’un tout ». Mais si vous tapez aujourd’hui « Larousse détail » sur un moteur de recherche, le premier sens du mot est devenu : « Petit élément constitutif d’un ensemble, et qui peut être jugé comme secondaire ».
    Ils sont forts, non ? A part ça, il n’y a pas de complot…

    Répondre
    • Jaures

      10 juin 2014

      Que veut dire cette parano ? Qui a compris dans le discours de Le Pen que “point de détail” voulait dire une partie d’un tout ? Rappelons que l’actionnaire principal des éditions Larousse est le gauchiste Arnaud Lagardère.
      Et, après tout, un adage ancestral dit bien que le diable est dans le détail.

      Répondre
      • Dr H.

        10 juin 2014

        Jaures a dit : « Et, après tout, un adage ancestral dit bien que le diable est dans le détail. »
        Ce qui illustre bien qu’un détail –partie d’un tout- n’est nullement une chose secondaire ou futile, mais tout au contraire une chose importante et à ne pas négliger. C’est en tous cas ainsi que le site Expressio décode l’expression : « il suffit parfois du moindre détail mal géré dans un vaste projet pour risquer de le faire complètement échouer. »
        Si nous étions dans un pays normal, je veux dire de libre expression, cette discussion n’aurait pas d’intérêt. Mais comme ici le sens d’un mot peut m’envoyer en correctionnelle et qu’il peut être modifié ad libitum par un gauchiste…

        Répondre
      • quinctius cincinnatus

        10 juin 2014

        Alors là si maintenant les socialistes en sont réduits à faire appel à des adages ancestraux , autant dire à la limite de l’homo sapiens sapiens, c’est que leur dialectique est bien effilochée on peut même dire en lambeaux … ” continuons la lutte ” … contre les mensonges historiques

        P.S bonne intervention de Rouletabille ; il est toujours bon de rappeler les faits ( que j’ignorai ) dans leur réalité et de les replacer dans leur contexte … il n’en reste pas moins vrai que c’est l’habitude qui fait l’usage, et là J.-M. Le P. n’est pas bien placé

        Répondre
    • 10 juin 2014

      je viens de vérifier dans un Larousse en 2 volumes, édition 1948, et vous avez raison.

      Répondre
  18. SimonT

    10 juin 2014

    Le Pen avait viré les cadres historiques du pari (Martine le Hideux, Carl Lang, Marie-France Stirbois, etc) pour installer sa fille. Il se fait virer à son tour pas sa fille. Logique.

    Répondre
  19. Secotine

    10 juin 2014

    Moi, je pense que JML sait exactement ce qu’il fait et ce qu’il dit. Il sait parfaitement que l’essor du FN est dû en grande partie à l’action de François Hollande et du PS (comme l’avait fait Mitterrand en son temps) qui cherche à tuer la droite classique afin que le PS se retrouve face au FN en 2017.
    Je me souviens d’un jean Marie Le Pen, grognon et pas content du tout à l’annonce des résultats de 2002 et il s’est empressé entre les deux tours de faire une de ces sorties dont il a le secret. Il a avoué plus tard qu’être au 2ème tour l’avait paniqué car il n’était absolument pas pret pour assumer la charge.
    Nous nous trouvons actuellement dans le même cas de figure, même si la situation a évolué, en effet le Rassemblement Bleu Marine a 2 députés, quelques mairies et nombre de conseilelrs municipaux (oublions les députés européens, qui furent élus grace à l’abstention massive de la gauche) mais pas de “troupes” et surtout pas les finances nécessaires pour mener campagne. . Donc, malgré une augmentation sensible du nombre de cadres et d’élus, le FN , en cas de victoire de Marine n’aura pas assez de députés pour avoir une majorité digne de ce nom et devrait faire alliance avec la droite “modérée” pour pouvoir gouverner ce qui semble impossible. Donc, JMLP essaie par ses foucades de remettre un peu les pendules à l’heure suffisemment tot afin d’éviter une énorme désillusion en 2017.
    C’est peut être une analyse de comptoir qui vaut ce qu’elle vaut.

    Répondre
    • Bordenave-Gassedat

      10 juin 2014

      Secotine
      Je suis d’accord avec votre analyse, mais pas avec votre conclusion.
      S’ il n’avait pas cité Bruel il n’y aurait eu aucune réaction. Mais voilà, on sait maintenant que le mot fournée est à bânir en présence d’un juif. Je crois, pour éviter tout futur dérapage, qu’il vaudrait mieux l’enlever du dictionnaire.

      Répondre
    • 10 juin 2014

      vous oubliez que si JMLP n’avait pas envie d’être au pouvoir, Marine, elle a envie d’être élue! elle n’apprécie sûrement pas les sorties de son père. elle a toutes ses chances devant le fantoche hollande. je n’en dirais pas autant s’il s’agissait d’un autre PS.
      quant à cette sortie, montée en épingle par les meRdias, il n’y a pas de quoi fouetter un chat. j’ai eu du mal à trouver l’antisémitisme des propos.

      Répondre
      • Jaures

        10 juin 2014

        Ne craignez rien. Les juifs et les antisémites ont eux tout de suite capté le message.

        Répondre
        • quinctius cincinnatus

          10 juin 2014

          surtout quand le ” message ” est propulsé dans un … tunnel !

          Répondre
        • 10 juin 2014

          c’est sûr qu’il y en a qui sont doués pour voir le mal partout.

          Répondre
  20. gaymay

    10 juin 2014

    toutes ces crapules de médias et show business feraient bien de critiquer l’exil fiscal de leurs copains par milliers, au lieu de trembler devant le FN ! c’est pour ça que je n’achète jamais leurs torchons dépendants des pouvoirs politiques qui exportent , eux aussi, leur fortune à l’étranger ! pour l’instant, rien de découvert sur la famille Lepen ! de vrais français, eux !

    Répondre
    • Jaures

      10 juin 2014

      Il faudrait savoir ! On arrête pas sur ce site de glorifier ceux qui quittent le pays, les nobles millionnaires qui fuient “l’enfer fiscal”, et vous nous dîtes que les artistes s’exilant fiscalement sont des crapules !
      Soit ils sont tous d’innocents fuyant les persécutions, soit ceux qui s’exilent sont tous d’égoïstes rapiats. Je tends personnellement vers la seconde assertion.

      Répondre
      • Dr H.

        10 juin 2014

        Si Jaures n’existait pas, il faudra l’inventer ! Ce qui est choquant et risible, ce sont ces exilés fiscaux qui, contrairement à la majorité des autres, montent sur les estrades pour tresser des couronnes au socialisme, et s’auto décerner des médailles de la Résistance à bon compte en stigmatisant le FN (comme Yannick Noah qui n’a jamais entendu siffler que des balles de tennis…)

        Répondre
        • Jaures

          10 juin 2014

          Noah paie ses impôts en France. Quant aux autres, ils ne peuvent se déclarer patriotes et fuir le pays pour ne pas payer l’impôt. Si ils partent pour quelques euros de plus, resteraient-ils s’il fallait prendre les armes ?
          Les plus importants exils fiscaux ont eu lieu après la première guerre mondiale quand on augmenta les impôts pour reconstruire le pays. Et ce n’étaient pas des joueurs de tennis qui partaient.

          Répondre
          • quinctius cincinnatus

            10 juin 2014

            Noah a une telle ardoise au Café de Bercy que même le patron socialiste ne sait comment procéder pour l’effacer en toute discrétion ! trouvez un autre exemple !

          • Dr H.

            10 juin 2014

            Jaures a dit “Noah paie ses impôts en France. » En êtes-vous sûr et l’a-t-il toujours fait ? “Quant aux autres, ils ne peuvent se déclarer patriotes et fuir le pays pour ne pas payer l’impôt. ” Patriotes… bigre ! ce mot a une connotation FN et nationaliste qui sous votre plume, en étonnera beaucoup… “Si ils partent pour quelques euros de plus, resteraient-ils s’il fallait prendre les armes ? ” Mon pauvre Jaures, les armes, personne ne les prendra plus ! Un tiers de ce qu’on appelle encore notre armée mange hallal, et il y a déjà plus de *censuré* sur notre territoire qu’il n’y avait d’Allemands pendant la deuxième guerre…

          • 10 juin 2014

            *censurés* qui s’empresseront de se servir chez les sales koufars, dès que le robinet de l’état sera fermé.

      • quinctius cincinnatus

        10 juin 2014

        un peu comme les Protestants après la Révocation de l’Edit de Nantes : des rapiats , des traitres, des inutiles à la Gloire du Royaume ! il vous faudra trouver autre chose que vos ” artistes ” dans leur grande majorité socialistes d’âme et ” auvergnats” de coeur !

        Répondre
  21. kindofblue

    10 juin 2014

    Fourneau, fournée, fournaise plus c’est gros mieux ça passe. Au fait, on ne parle plus de Nemmouche dans les médias. C’est pourtant important il a commis un crime odieux, c’est déjà oublié?!

    Répondre
  22. dissident

    10 juin 2014

    tres juste,oids deux mesures des medias, quant a la soumission au système, je pense que si Alliot et MLP n avaient pas fait chorus avec les medias francophophes, la polemique se serait eteinte de suite, les medias avaient déjà essaye de destabiliser le fn avant les européennes avec l histoire du virus mais la Marine avait refuse de marcher, malheureusement, elle n a pas le crande son père manifestement, je voudrais ajouter qu il est illusoire d essayer de fairte ami ami avec ses ennemis, des ennemis implacables qui ont jure d avoir la peau de l identite francaise et du cher et vieux pays

    Répondre
  23. Oeildevraicon

    9 juin 2014

    Un petit conseil à J.M LEPEN…

    A l’avenir, lorsqu’il veut ouvrir la bouche pour une déclaration publique ou privée, je lui suggère de la faire en rapeur avec une petite musique de fond: là, comme ça c’est parfait.
    Sous couverture de création artistique, il pourra donc tout à loisir agonir, vomir, outrager, appeler à la haine raciale et au meurtre de tout ce que la terre compte d’êtres vivants, sauf s’ils sont musulmans ou et noirs, bien entendu.

    Répondre
    • HansImSchnoggeLoch

      9 juin 2014

      Très juste suggestion, quelques extraits d’un article de Blvd Voltaire:

      Booba : Dans une Merco je t’ai benzé…
      Rohff : Ceux qui ont levé ta mère m’ont passé le salam au bigo…
      Du coup, le journaliste Olivier Cachin, spécialiste incontesté du genre, se lamente, reconnaissant que la violence verbale est une spécificité du genre, tandis qu’un des membres d’IAM, groupe marseillais phare en la matière, se lamente en ces termes : Ce sont des capitalistes de droite. Ils veulent l’Audi A3, la montre…
      Il est un fait qu’à cinquante ans, être rappeur et ne pas avoir de Rolex, c’est un peu comme si on avait loupé sa vie…”

      Conclusions: sans Merco ou Audi A3 et sans Rolex, JMLP a loupé sa vie.
      Ses détails de l’histoire auraient pu passer pour de l’art pur et un siège chez les Immortels n’était pas exclu.

      Répondre
  24. Roban

    9 juin 2014

    Je suis bien d’accord qu’il y a deux poids et deux mesures et ce n’est pas nouveau. Chaque fois que JMLP ouvre la bouche les merdias scrutent ses paroles afin d’y détecter quelque phrase ou mot qui ne serait pas “bien-pensant” et malheureusement ils trouvent assez souvent !
    Mais, à mon avis (qui semble être ici partagé) pour que Marine ait des chances d’accéder aux prochaines présidentielles, il faut qu’elle démissionne du FN -puisque son père en est le président d’honneur à vie- et qu’elle invite tous ses adhérents à en faire autant pour adhérer à son nouveau parti le RBM.
    Il n’est plus possible de supporter plus longtemps les dérapages verbaux de JMLP qui diabolisent le FN.

    Répondre
  25. HansImSchnoggeLoch

    9 juin 2014

    Depuis Orwell les mots ont changé de côté.
    Ainsi le gaz est maintenant plutôt attribué à Valls, la triche à Cahuzac et le mensonge à normal.
    Les eaux de la Seine ne suffiraient pas à nettoyer la porcherie socialiste.
    Et il reste encore trois ans à supporter cette ménagerie!

    Répondre
  26. BRENUS

    9 juin 2014

    Ah bon, elle a écrit ça DELAUAY ? Si c’est vrai, de quoi se mele t elle cette grognasse? Personne ne lui demande la couleur de sa culotte ni combien de fois elle passe a la casserole. Et si cela me plait à moi de penser que Marie était vierge :. Il est vrai que pour certaines la virginité a toujours été inconnue. Elles ne sont d’ailleurs pas les meilleurs coups, bien souvent.

    Répondre
  27. 9 juin 2014

    Faut ‘il rappeler que fournée signifie aussi :  Ensemble de personnes appelées aux mêmes fonctions, aux mêmes dignités » .
    Nos journaux ne le savaient peut-être pas mais il est aussi possible que malins qu’ils sont ils ont voulus semer la confusion sachant que toute la presse collaboratrice chanterait avec eux . Dommage que Marine se soit excusé d’avoir un tel père . Mais papa connait très bien la langue de Molière .
    Cela me rappelle l’affaire de Carpentras médiatisé à outrance quand en vérité le parti de Le Pen n’avait rien a y voir . A la même époque la religion d’amour a assassiné plus de 300 personnes dans un attentat à Madrid dans l’indifférence de notre presse qui a fait plus de papiers pour quelques morts juifs empalés que 300 assassinats d’espagnoles . Il ne fallait pas stigmatiser la communauté musulmane .
    Moi aussi je ferais bien une fournée de tous ces juifs que Le Pen a critiqué pour qu’ils immigrent en Israël pour faire leur l’aliyah comme le leur conseille Benyamin Nétanyahou .

    Répondre
    • Jaures

      9 juin 2014

      Cher Hector, je laisse à J.M.Le Pen le soin d’expliciter les subtilités de la langues française. Sans doute avez vous , comme exégète, d’autres explications pour “Durafour crématoire” ou “les chambres à gaz ne sont qu’un détail de l’histoire de la 2ème guerre mondiale”.
      Par ailleurs, l’affaire du cimetière de Carpentras a eu lieu en 1990, soit 14 ans avant les attentats de Madrid et je vous mets au défi de montrer la moindre désinvolture de la presse d’alors après ce massacre odieux.
      Votre dernière phrase éclaire parfaitement votre état d’esprit car je doute que le mot “fournée” soit choisi pour la signification que vous lui en donnez plus haut.

      Répondre
      • 9 juin 2014

        Jaures exact l’attentat de Madrid 2004 . Mais combien de papiers dans la presse , 15 jours et avec discrétion ? Il ne faut pas diaboliser , discriminer les musulmans . Carpentras a été un moyen de diaboliser le FN . Pendant plusieurs années la presse a participé à cette lapidation du FN mais aucune lapidation des musulmans , de l’Islam , religion RATP , Islam dogme totalitaire et nazi .
        Vous avez raison le mot fournée employé par Le Pen peut avoir un double sens suivant la personne qui l’interprète . Mais Le Pen a droit au bénéfice du doute . Bruel ferait mieux de manifester sa haine contre Mehdi Nemmouche . Pour les juifs le danger en France se sont les musulmans . C’est pour cela que beaucoup immigrent en Israël pour faire leur l’aliyah comme le leur conseille Nétanyahou .
        Moi le sous-chien je dois faire avec mon pays que l’Afrique colonise ( arabe et noirs ) , aucun pays pour m’accueillir .

        Répondre
        • Jaures

          10 juin 2014

          J.M.Le Pen aurait le bénéfice du doute si c’était la première fois mais il a été condamné à maintes reprises par la justice pour incitation à la haine, négation de crimes contre l’humanité, antisémitisme, injures publiques,…
          Et on peut tout à fait condamner sévèrement un terroriste et les propos nauséeux d’un homme politique. Evidemment, nul ne demande la prison à vie pour Le Pen.
          Enfin, ce que vous dîtes sur la presse en 2004 est faux. Rappelons que les autorités espagnoles ont dans un premier temps accusé l’ETA. Dés le 13 mars “Le Monde” titre “L’Europe face à la menace Al.Qaïda” et intitule son éditorial “Nous sommes tous des madrilènes”.

          Répondre
          • quinctius cincinnatus

            10 juin 2014

            alors si ” Le Monde ” la conscience auto-révélée de La Liberté le disait, il n’y a plus qu’à tirer l’échelle de corde … à noeuds ! Mais n’est ce pas ce même quotidien auto-proclamé de référence qui affirmait ” Phnom Penh libérée ” *** ?

            *** par les Khmers rouges … bien sûr !

          • Jaures

            10 juin 2014

            Encore une fois, Quinctius, vous ouvrez les tiroirs. Hector affirme que les journaux n’ont pas traité l’actualité de l’attentat de 2004, j’amène la preuve que c’est faux et maintenant vous me parlez des Khmers rouges 30 ans auparavant !
            Si je réponds, me parlerez-vous des Etrusques ?

          • quinctius cincinnatus

            10 juin 2014

            ça dérange votre ” bonne ” conscience enfin celle SELECTIVE que vous vous fabriquez ? que voulez vous les faits sont têtus et les écrits restent ( quand on n’arrive pas à les caviarder , bien sûr )

      • quinctius cincinnatus

        9 juin 2014

        en ce Lundi, qui n’est plus légalement férié , nous sommes heureux d’apprendre que @ Jaurès est à son poste et qu’il travaille, selon une longue habitude, dur, obstinément et gratuitement pour assurer quelques millions d’E.à l’avenir ( en rose ) de vieux réacs comme moi ! Au moins ne suit il pas ces méprisables profiteurs hédonistes du Gouvernement et leur Président qui se sont mis au vert ( écologique ? ) Toute ma gratitude va pour son implication désintéressée et républicaine

        Répondre
      • quinctius cincinnatus

        10 juin 2014

        il me semble que les historiens , dont c’est le métier, ont signé une pétition pour que les études historiques ne soient pas , disons, ( strictement ) encadrées par des lois liberticides à la liberté ces études historiques … nous avons nous aussi notre Tienanmen !

        Répondre
      • 10 juin 2014

        c’est vrai qu’il faut ressasser à l’infini les quelques “mauvais mots” exprimés: il y en a si peut, il faut les faire durer 20 ou 30 ans!!!

        Répondre
  28. druant philippe

    9 juin 2014

    JMLP a la tête près du bonnet et n’ en rate pas une mais que dire de l’ hystérie merdiatique à chaque fois que JMLP sort une phrase un peu imagée : quel cinema de la part de ces misérables journap.tes qui n’ ont que cela à se mettre dans leur infâme canard !
    JMLP m’ amuse beaucoup mais je n’ aime guère Marinette la républicaine assimilationiste .
    J’ abomine Collard le franc mac et ses idées gauchistes : je suis ûr que si le FN arrivait au pouvoir et lançait des anti immigration , ce jocrisse la jouerait indigné !

    Répondre
  29. 9 juin 2014

    J’ai souvent écris ici que JMLP était le problème du FN…..souhaitons que le FN devienne le problème de JMLP.
    Cet homme qui n’a jamais voulu le pouvoir,reste dans ses convictions nihilistes faisant ainsi reculer le parti et discrédité MLP.C’est son objectif depuis toujours…chaque fois que le FN est au plus haut,il sort une saillie intempestive qui plombe le parti….C’est sa tactique diabolique….les militants doivent l’éjecter ou créer un nouveau parti sans cézigue qui critique le RBM comme étant une structure vide sans consistance….mais voilà….il est toujours là le vieux barbon et sa tactique mortifère….
    Les “petites phrases” chères à notre Chef Elyséen ou à ses sbires socialistes ne volent pas haut non plus…c’est le règne du médiocre…..la France est médiocre,les français sont médiocres…..ainsi va notre monde !!

    Répondre
  30. druant philippe

    9 juin 2014

    JMLP a la tête près du bonnet et n’ en rate pas une ma

    Répondre
  31. Jaures

    9 juin 2014

    Quel travail du RBM, Quinctius ? J.M Le Pen est bien président d’honneur du FN, tête de liste de région aux élections européennes. Qui s’en est insurgé ?
    Le RBM veut fédérer tout le monde avec un programme économique néo socialiste et un discours nationaliste réactionnaire sans se couper des militants frontistes attachés au pétainisme du vieux chef. Maintenant il faut gérer. Et ce pauvre G.Collard qui vient de se faire renvoyé dans ses 22 par J.M.Le Pen (“M Collard devrait changer les consonnes de son nom”) doit apprendre à avaler les couleuvres.

    Répondre
    • Dr H.

      10 juin 2014

      Eh oui, c’est ça la politique : ratisser large. Et… aucun parti n’y échappe !

      Répondre
  32. quinctius cincinnatus

    9 juin 2014

    Le problème n’est pas dans ” les deux poids, deux mesures ” il est dans l’habilité manoeuvrière de se COMPORTER et de FAIRE EN SORTE que les VERITABLES CHANGEMENTS qui s’imposent puissent être faits ;j’ajoute pour bien enfoncer les clous du ” crucifié ” deux remarques

    – primo : J.-M. Le Pen a été élu président du F.N. par défaut ( Tixier ne voulait pas de la place )

    – deuxio : J.-.M.Le P. parce qu’il a la tête près du bonnet ( bleu-blanc-rouge ) s’est toujours comporté de façon uniquement emporté pour ne pas dire colérique ( ce qui plait beaucoup aux ” gueulards et au Media, mais pour une toute autre raison ) et pour le dire en toute franchise comme l’éternel président de la corpo de Droit ( Assas je crois ) jamais comme quelqu’un qui voulait gérer les difficultés françaises de façon responsable ce qui fait de lui un ” bateleur de foire d’empoigne politique ” au même titre que Sarkozy ! ce n’est pas même un …Benito Mussolini, celui de la République de Salo ! qu’il parte et vite !

    Sa sortie anti-sémite ( une de plus ) n’est pas anodine, elle vise simplement à saboter le travail du R.B.M. auprès des gens qui ne sont pas ” réactionnaires ” ( programme avec lequel je suis loin d’être d’accord tout particulièrement pour sa vision décalée de l’économie )

    je tiens à préciser que je pense le F.N. est comme TOUS les autres partis politiques français … économiquement et socialement OBSOLETE !

    Répondre
  33. isabelle

    9 juin 2014

    Heureusement qu’il y avait cette querelle triviale pour masquer le geste prophétique du Pape François hier, recevant Shimon Pérès, Mahmoud Abbas devant le Patriarche de Constantinople. On préfère s’occuper du moucheron que du chameau.

    Répondre
    • René de Sévérac

      10 juin 2014

      Bravo Isabelle.
      J’ai lu tous les commentaires;
      et je souffre de la jubilation que provoque le personnage, dans les deux sens.
      Je reconnais à la fille des qualités que le père n’a pas. Lui vise à satisfaire son ego en occupant le terrain. Elle et son équipe (en particulier les anciens du Ceres) visent à relever la France.
      Aucune possibilité de conciliation

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        10 juin 2014

        avec le ” C.E.R.E.S. ” tout devient possible ! ! ! comme de demander à une momie de vous faire visiter les pyramides !

        Répondre
        • René de Sévérac

          10 juin 2014

          quinctius,
          je comprends fort bien votre allusion à la momie :
          “Le Ché” n’est plus ce qu’il fut.
          Je suis de ceux qui furent déçus de le voir recommander l’abstention aux “européennes”;
          alors qu’il avait la possibilité de se défaire de ses bandelettes !
          Mais Ramsès aussi fut grand !

          Répondre
    • 10 juin 2014

      parce que vous y croyez?
      ceci dit, cet “événement” n’a rien à faire ici: hors sujet! allez voir l’article correspondant.

      Répondre

Répondre

  • (pas publié)