Un pays en complète dérive : la France

Posté le octobre 24, 2012, 11:41
7 mins

L’illusion, l’incompétence et le mensonge permanent, c’est l’actuelle gouvernance de la France. La situation de notre pays est désormais fondamentalement mauvaise, plus qu’on ne le croit généralement.

Roland Dumas, ancien ministre socialiste qui fut très proche de Mitterrand, vient de déclarer que l’actuel et pléthorique gouvernement socialiste compte une majorité de « farfelus ». En d’autres termes, de « camarades » aussi nuls que fantaisistes, mais largement rétribués avec cabinet, conseillers de toute nature issus du « parti », gardes du corps (dits « officiers de sécurité »), voitures et hôtels de fonction. Au total, 38 ministres, alors que 15 suffiraient amplement, avec quelque 500 collaborateurs que, dans un système communiste, on appelle la « nomenklatura », le tout sous la haute autorité d’un président et d’un Premier ministre dépourvus d’autorité, tous deux ayant perdu en 6 mois toute crédibilité.

Le résultat concret de cette politique menée par des apparatchiks qui ne s’entendent pas, est une augmentation massive des impôts. Le renouveau socialiste s’arrête là. Il ne peut en être autrement, puisqu’on ne veut pas baisser la dépense publique (et, surtout pas la dépense sociale, en grande partie en faveur des immigrés) et qu’on l’augmente même pour plaire à la clientèle grâce à laquelle on est élu. Le FMI vient d’ailleurs de faire connaître que les prévisions du gouvernement français sont fausses. Tous les projets officiels, beaucoup trop optimistes, sont à revoir. En réalité, à la croissance disparue, succédera la récession. Quelque 60 000 entreprises sont menacées de faillite. Le chômage explosera entraînant, outre des troubles graves, une hausse de la dette. C’est ce qu’on appelle le « redressement productif ».

Il faut dire que cette situation ne date pas de mai 2012. L’augmentation des impôts et taxes atteint 65 milliards d’euros sur 2011-2013, si bien que la dépense publique française est de 9 points de PIB de plus que la moyenne des autres pays de la zone euro. L’idéologie des socialistes est contenue dans ce chiffre : le cumul des taux maximums d’impôt sur le revenu, des prélèvements sociaux, et de la « contribution exceptionnelle » pourrait aboutir à un taux de taxation des revenus de 94,5 %.

Constatant la politique confiscatoire de l’État socialiste, l’économiste Nicolas Baverez écrit : « La France organise l’exil massif de son capital humain et de son patrimoine productif. L’ISF se révèle ruineux pour l’économie et les finances publiques entraînant le départ de dizaines de milliers de contribuables fortunés, la perte de 250 milliards d’euros de capital productif et de plus de 10 milliards de recettes fiscales annuelles. En instaurant une fiscalité confiscatoire, l’État acte qu’il est le seul détenteur de l’ensemble du patrimoine de la nation. Les Français ne disposent, en fait, que d’un viager sur les biens qu’ils croient posséder. » Alors État socialiste ou communiste ?

À cette « situation économique gravissime », vient de déclarer le MEDEF, s’ajoute une insécurité générale. L’enseignement gratuit et obligatoire qui coûte au contribuable plus de 30 milliards d’euros par an en offre un exemple effarant. Il n’est pas de semaine où un élève ne soit poignardé dans un établissement scolaire. Les enseignants en Seine St-Denis, territoire peuplé d’immigrés arabo-africains en voie de sécession, se sont mis en grève devant la montée d’une violence multiforme. On me rapporte à ce propos l’histoire suivante : dans une classe de collège, des gamins issus de la « diversité » se précipitent sur la jeune professeur et la déculottent. Toute la classe de s’esclaffer bruyamment. Le proviseur arrive : « Allons, mes enfants, soyez gentils, veuillez reculotter madame… » On voit donc qu’au plan culturel, la situation est tout à fait « satisfaisante » et pas seulement dans l’enseignement. Marseille, capitale du crime, va devenir la capitale européenne de la culture !

Aux doctorats classiques, voilà qu’on a ajouté un doctorat ès délinquance. Ce sont des immigrées tsiganes (on doit dire « gens du voyage ») venant généralement de Serbie, parfaitement éduquées pour voler dans les règles de l’art. Elles peuvent ainsi être vendues par leurs familles à des gangs jusqu’à 65 000 euros pièce, en raison de leurs compétences. 16 personnes de ce genre ont été interpellées dans la région lilloise et en Seine St-Denis. Avec quelques aveux et un détecteur de métaux, la police a découvert 12 kg d’or, des milliers de bijoux, 200 montres de grand prix, de la maroquinerie et des manteaux de vison soigneusement emballés. On notera aussi que ces jeunes spécialistes hautement qualifiés bénéficient du RSA pris dans la poche du contribuable ! Il faut bien aider les immigrés méritants…

On comprend donc que la majorité des Français commence à constater ce qu’est la gouvernance socialiste. Ceux qui le peuvent vont se réfugier à l’étranger, non seulement des entrepreneurs, mais aussi beaucoup de jeunes diplômés parlant couramment anglais. D’autre disent : « ça ne peut pas durer comme cela. Les socialistes vont être obligés d’abandonner le pouvoir. » – Illusion. Élus pour 5 ans, ces messieurs-dames n’ont nulle envie de lâcher la « gamelle », d’autant qu’ils perdraient les élections si elles avaient lieu maintenant : « C’est nous qu’on est les princesses et on entend bien le rester. » Alors ? Eh bien, le contribuable continuera à payer !   

16 réponses à l'article : Un pays en complète dérive : la France

  1. Dr H.

    24/12/2012

    Jaurès a dit  » La France est un des pays où vivent le plus de millionnaires. » C’est seulement parce que grâce à l’ISF, on connaît exactement les fortunes !
    Il a dit aussi « Car si certains s’exilent pour quelques dollars de plus, que pourrions nous en attendre le jour où il faudrait défendre la patrie ? » Mais comment défendre la patrie quand le simple fait de NOMMER l’ennemi vous emmène tout droit en correctionnelle ?

    Répondre
  2. Jaures

    28/10/2012

    Toni, je ne sais où vous comptez vous installer pour échapper aux investissements du Qatar car, pour votre gouverne, la France est loin d’être le seul pays où leurs dollars s’investissent. Le Qatar est présent partout en Europe: Allemagne, Espagne, Suisse et bien plus encore au R.Uni. Idem aux Etats-Unis où les Qataris multiplient les investissements (comme Miramax et Disney).
    Regardez-bien où vous travaillez, cher Toni, peut-être que quelques capitaux qataris se sont insinués dans le capital de votre entreprise.

    Répondre
    • Toni

      28/10/2012

      Bonsoir Jaures, à propos du Qatar … Je n’ai pas doutes que l’émirat écoutera très attentivement vos arguments.
      Relisez moi, j’ai dit que je songeais à donner le feu vert à cet émirat … parce que je pense fondamentalement mr le syndicaliste que vous êtes fait l’un pour l’autre.
      Sinon je paie bien Qatar et vous aussi quand on va chercher notre essence …

      Certaines personnes de gauche bien pensante m’ont que la France n’était pas une terre chrétienne et qu’il fallait à tout pris de débarrasser de la nuisance de l’église … Bon dans ce cas, le qatar a parfaitement raison de racheter notre patrimoine et de la dette Française …

      Et si vous me trouvez du genre réac, oui et bien attendez un peu de découvrir la façon de gouverner et les coutumes des pays du golf.

      Point important: Ici c’est le Qatar qui vous dira ce que vous aurez à faire ou quand et comment et vous irez sans broncher … Qatar a promis beaucoup de sous à fraisibabar, c’est donc qatar client qui est le client roi.

      Bonne Soirée Jaures.

      Répondre
  3. Toni

    27/10/2012

    Jaures à propos des investissements étrangers, je pensais que l’émirat de Qatar n’avait pas à acheter la France en investissant chez nous.

    Finalement je songe à donner mon feu vert à ces émirats du golfe ainsi qu’à votre copain le président Chavez pour investir en France … Tous les trois vous êtes faits l’un pour l’autre, vous avez tous mes voeux de bonheur.

    Pour la défense de la patrie … Vous allez récolter ce que vous avez semé, vous riquez d’avoir quelques mauvaises surprises …

    Pour ma part sachez que si mon niveau de vie est divisé par deux, je n’ai rien à cirer des états d’âmes des gens de gauche bien pensante de mon entourage et encore moins du votre.

    Amicalement votre mr le syndicaliste,
    Toni.

    Répondre
  4. QUINCTIUS CINCINNATUS

    26/10/2012

    Je suis dans la droite ligne sinueuse de Messieurs Fillon et Copé ( écopez ! ) :  » NI , NI  » … ni l’un ni l’autre et encore moins Sarkozy ou Hollande … je suis un homme à la mer dans un océan de Bêtise !
    En parlant d’errances navales, sur quels récifs s’est donc échoué @ Homère ?

    Répondre
  5. HansImSchnoggeLoch

    25/10/2012

    Le socialeux ministre Sapin pense que le paquebot France prendra son temps pour s’arrêter due à son inertie,
    Il ne sait pas le pôvre que son capitaine de pédalo Normal 1ier a bloqué la direction sur « full speed ahead ».
    Son premier matelot s’est énervé car du phare proche on lui a signalé de changer de cap.
    Les récifs s’approchent à toute vitesse, pendant que sur le pont toute la clique socialeuse insouciante s’affaire autour du mariage des pd, du vote des aliènes et de la légalisation du cannabis.
    La cacophonie s’arrêtera bientôt sur le chant célèbre « plus près de toi mon Dieu… ».

    Répondre
  6. HansImSchnoggeLoch

    25/10/2012

    Je pense que les gens qui quittent ce pays en détresse ont raison. Cette détresse va d’ailleurs s’accentuer au gré des mesures imbéciles prises par les socialeux au pouvoir.
    En effet à quoi sert de travailler dur si une grosse portion du salaire est confisquée par un état se croyant tout permis.
    NB: La GB sort de la récession au 3ème trimestre, la France sombre…
    La messe est dite!

    Répondre
  7. Jaures

    25/10/2012

    Bilou, vous avez fait fortune à l’étranger, fort bien ! Rien ne dit que vous auriez pareillement réussi en France. La France est un des pays où vivent le plus de millionnaires: lepoint.fr/economie/la-france-record-europeen-du-nombre-de-millionnaires-19-10-2011-1386400_28.php
    La France est, par ailleurs, le 3ème pays européens pour l’accueil d’investissements étrangers (AFII 2011).
    Serait-il donc constructif pour un pays de baser sa politique uniquement autour des intérêts de quelques grigous ?
    On connait ce type de comportement: une larme émue devant le drapeau tricolore mais la poudre d’escampette dés que le pays a besoin de bras. Car si certains s’exilent pour quelques dollars de plus, que pourrions nous en attendre le jour où il faudrait défendre la patrie ?
    Quand a débuté l’exil fiscal ? En 1918, quand un effort a été demandé à tous pour reconstruire le pays.

    Répondre
    • bernard

      26/10/2012

      faux!
      l’exil fiscal a commencé quand des disparités sont apparut dans les politiques fiscales des différents états.
      supprimez les disparités fiscales et vous supprimez l’exil du même nom…
      alors a quand l’Europe fiscale?

      Répondre
  8. QUINCTIUS CINCINNATUS

    25/10/2012

    @ F

    le rapport qualité / prix est catastrophique … même au plus haut niveau ( ? ) ***

    quant au bas de l’échelle du savoir constatons simplement que 33% des enseignants des Lycées qui s’affirment comme Professionnels souhaiteraient s’ils le pouvaient changer d’établissements c’est à dire d’  » apprenants  » … mais après tout n’ont ils pas eu les  » chances pour la France  » qu’ils réclamaient par leurs votes ? et qu’ils ont démocratiquement justement mérités

    ***
    Le Ayrault de Guimauve le Conquérant ne vient il pas de dire que dans son gouvernement seuls 13 ministres parlaient correctement la langue française !

    Répondre
  9. Bilou

    25/10/2012

    Eh, oui, comme vous le dîtes si bien, « exil massif de son capital humain », comme pour moi qui ai quitté la France. Je gagne aujourd’hui 6 fois ce que je gagnerais en France, on ne m’en prélève pas 20%, TVA comprise, mes enfants sont en toute sécurité dans une école publique, et je peux pratiquer ma religion catholique sans me sentir insulté au quotidien par des médias haineux.
    Mais contrairement à ce que vous suggérez, le problème ne date pas de Mai 2012… moi j’ai fait ce constat déjà en 2002. L’UMP et le PS, c’est franchement blanc bonnet et bonnet blanc. Ou alors, disons que le PS pousse encore plus fort, mais l’UMP poussait déjà vers le précipice. Et je dirais même que l’UMP a trahi la France et les valeurs de ma nation, en se vendant aux pseudo-valeurs gauchistes. Et c’est encore et toujours comme ça en octobre 2012. Y’a qu’à voir les idées développées par ci par là par Copé et Fillon, ni l’un ni l’autre n’a encore compris.

    Répondre
  10. Edith

    25/10/2012

    En effet, la situation de la France est gravissime. C’est le sauve-qui-peut qui, déjà, prévoit. Aucun avenir pour nos jeunes. C’est lé désespoir pour (presque) tout le monde. Mais nos dirigeants cyniques et opportunistes ont du souci à se faire . « Quand des millions de personnes se rendront compte que l’on ne peut plus vivre comme par le passé, la Révolution sera logique et inévitable ». D’après le livre idéaliste d’une jeunesse sacrifiée « les corps indécents » On y vient à grands pas. Alors 2013 ou 2014 ?

    Répondre
  11. dissident

    24/10/2012

    oui j ai entendu dire aussi  » qu ils ne feront pas cinq ans », a t on deja vu un politicien surtout socialiste lacher le morceau? Mitterrand est il parti en 1984? le vin pourri socialiste est tire, il faudra le boire

    Répondre
  12. lavandin

    24/10/2012

    en matière de prélèvements , nous étions il y a peu de temps à égalité au hit parade avec la Suède . Maintenant nous avons le leadership incontesté , avec une seule réserve : la Suède a redressé ses finances, la France en est très loin

    Répondre
  13. F

    24/10/2012

     » L’enseignement gratuit coûte aux parents 30 milliards € par an »…
    Pardonnez moi, Monsieur Lambert, mais le budget de l’EN est plutôt proche de 70 milliards (nos impôts). Auquel il faut rajouter ce que payent les régions ( nos impôts aussi) , les départements ( nos impôts toujours), et les parents, (nous encore). Soit largement au dessus de 110 milliards au total.
    Cet enseignement supposé gratuit est finalement hors de prix. Surtout quand on le rapporte aux résultats. Son rapport coût/efficacité donne une idée de l’infini…

    Répondre
  14. quinctius cincinnatus

    24/10/2012

    comptabilité élyséenne d’un Président à la dérive *** :

    *** le pédalo remplaçant le radeau ( de la Méduse )

    le voyage présidentiel de deux jours pour un discours de HUIT minutes ( vous avez bien lu HUIT minutes ) à l’O.N.U ( sans compter la scène de vaudeville dans le grand hall du Grand Bordel Universel ) aura coûté 940.000 euros

    Pour un voyage de 4 jours celui de Sarkozy et de sa suite aurait coûté 100.000 euros de moins …

    D’autre part le Conseil Constitutionnel à déclaré contraire à la Constitution ( sic ) la baisse autoritaire ( sic ) de 30% ,claironnée par Guimauve Le Conquérant , lors de son accession au fauteuil style III ième République , des  » émoluments  » présidentiels ainsi que ceux de ses ( nombreux ) ministres ( minHISTRIONS )

    l’inflation c’est aussi peut être cela

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)