Une idéologue à la Justice

Posté le mai 21, 2012, 12:00
4 mins

Il est au moins une qualité que l’on peut reconnaître aux socialistes : ils ne sont pas rancuniers. S’ils l’étaient, en effet, Christiane Taubira n’aurait jamais hérité d’un ministère régalien au sein du gouvernement, et non des moindres : celui de la justice !

C’est en effet la candidature de Taubira au premier tour de la présidentielle qui, en 2002, avait perdu Jospin, sorti au bénéfice de Jean-Marie Le Pen. C’est à tort que la gauche a, par la suite, reproché à Jean-Pierre Chevènement d’avoir été à l’origine de cette humiliation : entre l’ancien ministre de la Défense et Jospin, il existait une divergence de fond, portant sur la politique de la France à l’égard de l’Europe et sa soumission à la technocratie bruxelloise.En revanche, la présence de Taubira, qui devait aussi retirer des voix au candidat socialiste, ne se justifiait par aucune différence notable dans les programmes, mais seulement par la prétention d’exister du très groupusculaire parti des radicaux de gauche.

Le score de Lionel Jospin fut inférieur de 0,7 % à celui de Jean-Marie Le Pen ; et Taubira capta, pour sa part, 2,3 % des voix.

En 2012, Christiane Taubira (qui s’était ralliée à Ségolène Royal en 2007), n’a pas fait acte de candidature. Elle est Garde des Sceaux dans le nouveau gouvernement. Faut-il voir une relation de cause à effet entre ces deux faits ?

Quatre informations la concernant méritent d’être soulignées :

  • elle a échoué en 1995 et 2001aux élections municipales à Cayenne et a perdu aux régionales en 2002. Elle préfère renoncer à se présenter aux législatives en juin, sans doute pour éviter le risque de perdre son poste de ministre (les ministres battus aux législatives devant démissionner).

  • En 2004, elle a été condamnée par le conseil des Prud’hommes à payer une amende de 5 300 euros à son assistante parlementaire, licenciée dans des conditions abusives. Une belle pierre dans le jardin d’un ministre de la justice de gauche et un bel exemple de moralisation de la vie publique…

  • Députée de Guyane, elle se présente comme une militante autonomiste et a appelé en 2010 à voter « oui » au référendum sur l’autonomie de cette région d’outre-mer.

  • A peine arrivée au ministère de la place Vendôme, elle a proposé de supprimer les tribunaux correctionnels pour les mineurs, au moment où l’augmentation des faits de délinquance et de criminalité impliquant des mineurs pose un problème crucial à notre société.

Avec elle, le triomphe de l’idéologie est assuré au ministère de la justice.

6 réponses à l'article : Une idéologue à la Justice

  1. YEYETTE

    23/05/2012

    Pour être objectif, l’éditorialiste aurait du fouillé plus en profondeur certains "lieux". En effet, il avance des choses qu’il ne connait pas ou feint de ne pas porter à la connaissance de ceux qui le lisent et critiquent à tout va.
    Mme le ministre de la justice n’a jamais eu à exercer de mandat électif en Guyane car elle n’a jamais été comprise par les guyanais qui lui reprochaient tout comme certains, son trop plein d’ambition et ses qualités intellectuelles remarquables .
    S’agissant du oui à l’autonomie demandé par elle en 2010, il faudrait apprendre et connaître l’histoire de la Guyane et sa situation géographique pour comprendre. Nos ancêtres à nous ne sont pas les gaulois comme on l’a appris à l’école de la république.
    Revenir encore et toujours sur ses pensées antérieures, c’est petit et sans intérêt car connues de tous.
    Sa condamnation pour licenciement abusif, elle l’a payé et contrairement à ce qu’en pense certains, cela n’avait pas gêné le président SARKOZY qui l’avait demandé à participer à son gouvernement (DONT ACTE).
    Comme elle le dit elle même : "JE SERAI JUGEE SUR MES RESULTATS".
    Essayons de faire avancer le débat. Pour l’instant il n’a pour but que d’essayer de discréditer une personne. De la poudre aux yeux de ceux qui ne prennent pas le temps ou ne peuvent pas comprendre les sous entendus. La France n’appartient pas qu’à la droite. D’ailleurs le monde est ainsi fait, qu’il y a ceux qui se croient vertueux, biens pensants et légitimes et les autres, la majorité.

    Sans trop me tromper, je dirai qu’il y a un relent de racisme et de jalousie dans beaucoup de ces commentaires ciblés.

    Répondre
  2. quinctius cincinnatus

    23/05/2012

    @ Bidulien

    votre plaidoyer devrait être imprimé noir sur vert dans l’édition papier des " 4 V2 "
    en une semaine , sur le sujet qui nous concerne , le changement est arrivé à grandes foulées et pour mémoire je ne citerai que quelques nominations et décisions :
     -d’abord celle d’un Premier Ministre condamné pour ne pas avoir observé une loi qu’il… avait votée
     – ensuite Madame Tobira Garde des Sceaux  qui a fait campagne pour une indépendance de la Guyane bien entendu sous perfusion financière du pays colonisateur et esclavagiste et qui a été condamnée par les tribunaux des prud’hommes à 5200 euros d’amende pour licenciement abusif de son attachée parlementaire  ( en réalité sa plus proche "collaboratrice " qui fait tout le travail ) … et dans quelques temps S. Royal au "perchoir " qui a été condamnée pour des faits identiques
     Cette même Madame Tobira dont le premier fait marquant ( en dehors d’ une évasion rocambolesque en " live " d’un condamné lors d’une rencontre sportive visant à réinsérer les détenus ) sera d’abroger la loi votée pour que les mineurs criminels ( parfois 1m90 et 100 kgs ) ne soient plus passibles de la Correctionnelle ce qui donnera un surcroit de travail à :
     – Monsieur Valls , pseudo-dur qui a évincé François Rebsamen pour "rassurer " les syndicats de police et dont la première déclaration est " qu’il faut faire un effort pédagogique à … Marseille  (et dans le 13 en général  semblant avoir oublié le 93 etc …)
     – tout cela sans oublier la prise de pouvoir sociologique et philosophique de Madame Valérie Massoneau ex-épouse Trierweiler et in-compagne du Président qui déjà fait la pluie et le beau-temps dans les media et à la Maison Républicaine ( l’Elysée ) et qui a pour ambition de recréer des liens sociaux avec la République pour tous ceux  ( c’est à dire les délinquants ) que la société rejette … elle pourra commencer par l’un de ses fils " connu ,comme on dit ,des services de police "

    Répondre
  3. dissident

    23/05/2012

    les 5 annees qui viennent risquent d etre terrible comme il a ete decrit plus haut, amais l ump est responsable de cet etat de fait puisqu elle impose au fn les triangulaires tant esperees par la gauche socialo communiste, c est bien en effet Coppe et Fillon qui refusent tout dialogue avec le fn qui imposent donc les triangulaires qui vont transformer la gauche minoritaire en vague rose rouge a l Assemblee

    Répondre
  4. Bidulien

    22/05/2012

    Il faudrait être bien naïf pour croire un instant que la gauche a changé, elle qui pourtant proclame haut et fort l’avènement du changement, tout en restant fermement cramponnée aux vieilles utopies  moribondes des années 70.

    Lorsque Lionel Jospin fut disqualifié du second tour de la présidentielle au printemps 2002, il reconnut avoir lourdement pêché au sujet de l’insécurité par naïveté, avant d’endosser l’entière responsabilité de sa déroute et de se retirer dignement de la vie politique. Chose inédite pour un socialiste, il reconnût également que la corrélation entre prospérité économique retrouvée et recul de la délinquance n’était pas effective, puisque durant son mandat le chômage reculât considérablement (pour des causes totalement étrangères à l’action de son gouvernement, mais c’est un autre débat !), pendant que la délinquance explosait toujours plus d’année en année. Un coup dur pour les apôtres institutionnels de la culture de l’excuse, dont la doctrine indétrônable est que les délinquants sont systématiquement des délinquants parce qu’ils sont avant tout des pauvres.

    De cet examen de conscience personnel aurait dû naitre au sein de la gauche une indispensable refonte  idéologique ou tout au moins une sévère remise en question concernant la question de la lutte contre la délinquance, or, il n’en a rien été. L’appareil médiatique largement acquis aux socialistes s’est empressé à l’époque d’accuser d’une part les français d’avoir mal voté (d’avoir été aussi ingrats envers un premier ministre si droit et si efficace, disons-le) , et d’autre part TF1, ce média pestiféré (car populaire, vulgaire et avilissant, flattant toujours le beauf droitisant de base dans son ignorance crasse et son affligeant chauvinisme de comptoir), d’avoir instrumentalisé outrancièrement quelques faits divers, au bénéfice exclusif de « l’extrême-droite ».

    Il faut dire qu’en ces temps-la l’insécurité réelle n’existait pas, puisque le remarquable labeur de la polprox combiné au militantisme actif du vaste tissu associatif -sans omettre l’incontournable débauche de dépenses sociales-, faisait de notre pays un véritable havre de paix envié par le monde entier. En plus on ne parlait jamais de dette publique en ces temps bénis !!

    Non, il n’existait alors simplement qu’un désagréable « sentiment d’insécurité », une sorte de paranoïa collective irrationnelle, partagée simultanément par des millions de français dont l’obsession incroyable était de croire qu’ils se faisaient agresser ou insulter quotidiennement par des jeunes nervis issus des quartiers populaires , alors que bien entendu il n’en était rien! Les gens ont une de ces imaginations, qui confine parfois à la pathologie ! Et pour combattre ce vaste réseau pathologique, rien de tel que de dissimuler les faits divers encombrants sous le tapis toujours impeccable du politiquement correct, et de taxer de fascisme rampant, d’inculture affligeante ou de populisme grossier quiconque oserait venir secouer le doux bercement de la République des Bisounours.

    Des gens osent se plaindre de l’insécurité ? Allez hop, une petite campagne de films rééducatifs sur le retour inquiétant de la peste brune en Europe, diffusés sur ARTE/France5, entrecoupée par des documentaires bouleversants sur les camps d’exterminations nazis, et tout devrait rentrer dans l’ordre ! Car voila exactement de quoi sont parties « les heures les plus sombres de notre histoire », de petites gens incultes et ignorantes comme vous qui avaient fait de l’autre, de l’étranger, une menace ! Et si ça ne suffit pas a vous faire culpabiliser, on convoquera avec l’argent de vos impôts sur la télévision publique des parterres entiers de bobos endimanchés qui viendront vous asséner entre deux flûtes de champagne, sur les plateaux de France2, qu’oser penser à droite, c’est délibérément inviter le diable dans sa demeure! Des serviteurs sans complexe d’un ordre établi dans lequel ils jouent un très beau rôle très bien rémunéré, et qui viendront vous expliquer qu’entretenir un point de vue divergent de celui qui vous est servi  officiellement fait de vous un suspect, un déviant, voire même un ennemi  déclaré de la démocratie égalitaire. Tout contrevenant à l’ordre moral entretenu par les plus fervents idéologues sera sévèrement réprimé ! Vous voyez comment fonctionne cette gauche depuis plusieurs décennies, sans que rien ne vienne jamais contrarier sa mainmise absolue, pas même les timides intermittences de la « droite la plus bête du monde » ?

    Alors, et puisque l’on est entre nous, pourquoi cela changerait t’il en 2012 ? Quand la quasi-totalité de l’appareil médiatique, culturel, éducatif et judiciaire restent des bastions imprenables de la gauche militante agressive… ? On vous rééduquera progressivement, via le système médiatique à la botte, on virera le seul et unique Laurent Gerra au détour d’un « dérapage verbal » qui finira devant les tribunaux, et on le remplacera par des gens scrupuleusement alignés sur l’idéologie unique.

    On relancera les longues campagnes de sape contre le front national à grand renfort de comparaisons douteuses avec la dernière guerre mondiale, on brûlera des cierges sur les souvenirs douloureux de Carpentras 1988 et de l’arabe balancé dans la Seine en 1995, pendant que des milliers d’autres jeunes fanatiques feront tranquillement l’apologie de Mohamed Merah 2012 sur les murs, dans la rue ou sur internet, tout en continuant tranquillement a amasser, pour certains, des armes de guerre dans leurs caves, avec toute l’indulgence et la compréhension qui se doivent envers ces malheureux naufragés de la décolonisation injustement stigmatisés par la droite raciste et arriérée. On dissimulera les innombrables faits divers sordides qui se produiront de façon exponentielle près de chez vous et ailleurs, et l’on s’épanchera longuement sur les derniers commentaires scandaleux de Marine le Pen.

    On subventionnera « Rue89 » pendant que tout sera fait pour faire prohiber « FrançoisdeSouche ». Et côté délinquance et criminalité puisque c’est le sujet, on musèlera la police, on fustigera haut et fort un certain sentiment d’impunité dans les commissariats qu’il faudra combattre, héritage néfaste du passage de Sarkozy qui fantasmait sans même s’en cacher d’une police faite de cowboys violents et racistes.

    On votera de nouvelles lois pour fragiliser l’action de la police dans les quartiers, et on donnera de nouveaux droits aux délinquants. Et lorsque les résultats catastrophiques seront devenus impossibles a dissimuler et que l’insécurité sera devenue irrespirable comme en 2002, les socialistes se justifieront en disant que dix ans de Sarkozysme ont rompu le lien social et fâché durablement la population avec leur police…Voila la France des cinq prochaines années…leur changement ? Réitérer inlassablement les même erreurs qu’il y a trente ans .

    Répondre
  5. Rosanov

    22/05/2012

    Taubira, une prétentieuse à la cervelle en forme de petit pois, Taubira est la meilleure recruteuse du FN. Avec un taulard évadé en live, son passage s’annonce déjà grandiose. Si SAS écrivait encore sur les 4V il n’aurait pas manqué d’écrire comment elle était arrivée là où elle est.

    Répondre
  6. quinctius cincinnatus

    21/05/2012

                                                          " le changement c’est maintenant "
    en effet , c’est la première fois qu’un Ministre de la Justice assistait  à une évasion  en " live "!
    quant à sa prise de position minimaliste sur les mineurs et la Correctionnelle cela va donner un peu plus de travail à son collègue Valls …  chez les socialistes on est par nature partageux

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)