Ah qu’il est bon d’être multimilliardaire!

Posté le juin 18, 2019, 9:39
6 mins

Je suis multimilliardaire. Inutile de vous dire que j’adore le pognon et je fais tout mon possible pour en avoir de plus en plus.

Pour y arriver, je ne suis pas tout seul.

Avec mes potes, multimilliardaires comme moi, on a organisé des associations de défense de nos intérêts. On se réunit régulièrement en secret (cela ne regarde que nous) pour mettre en œuvre tous les moyens à notre disposition permettant de récolter le maximum de fric.

Il faut dire que nous possédons de grosses sociétés financières et d’énormes trusts internationaux.

L’ennui pour faire prospérer nos affaires, c’est qu’il faut pas mal de personnel.

Ces gens-là se montrent gourmands, surtout dans les pays occidentaux développés où il faut les payer comme ce n’est pas possible.

Alors on tâche d’automatiser et de robotiser au maximum.

Comme on ne peut pas tout faire d’un coup, il faut faire avec.

Le chômage est un bon truc, les gens ont peur de perdre leur emploi, alors ils ferment leur gueule!

Une autre astuce consiste à délocaliser : les habitants de pays sous-développés sont moins regardants pour les salaires, c’est très économique.
Bien sûr, ça râle dans les pays qui perdent leur industrie. Pour les rassurer, on leur vend des produits un peu moins chers (ils les achètent avec beaucoup moins de pognon car ils doivent cotiser pour les chômeurs mais ça, on ne leur dit pas).

On aime bien se mettre les politiciens qui gouvernent dans la poche.

Ces gens-là adorent la dépense publique et, pour cela, ils n’ont jamais assez d’argent. On leur en prête tant qu’ils veulent, ils deviennent ainsi nos obligés et on les tient par le porte-monnaie.

On leur donne un petit coup de main pour leurs dépenses: c’est tout bénéfice pour nous et l’on s’en met plein les poches avec les dépassements de budget!

De toute façon, il faut faire en sorte que les États ne soient pas trop puissants, car on ne sait jamais. C’est pourquoi un truc comme l’Union de l’Europe nous arrange bien.

À Bruxelles, on échange de bons procédés avec les députés européens.
Avec l’aide du mondialisme, que l’on pousse à fond, on fait entrer en Europe tout ce que l’on veut, marchandises aussi bien que personnes, c’est juteux.

En particulier, l’invasion des migrants nous est bien utile car, d’une part ça augmente le chômage, et d’autre part, ça procure du personnel bon marché pour les emplois que l’on ne peut pas délocaliser.

Alors on aide financièrement les ONG pour permettre à leurs bateaux de les récupérer en liaison avec les passeurs.

Par ailleurs, il y a un bon truc qu’on exploite à fond, c’est le réchauffement climatique.

Personnellement, je n’y crois pas beaucoup, mais qu’est-ce qu’on ramasse comme pognon avec les éoliennes!

Un autre bon truc, ce sont les petites guéguerres: ça consomme du matériel et des munitions à gogo, ça coûte de plus en plus cher et c’est très bénéfique.
Vous voyez, avec notre argent on peut faire beaucoup de choses; notre désir, c’est d’étendre notre pouvoir au maximum.

Notre objectif est de parvenir à dominer le monde, c’est pourquoi je lutte avec mes amis contre tout ce qui pourrait s’opposer à notre projet.

Il ne faut pas, disais-je, que les États soient trop puissants. Mais le mieux, c’est de pousser au maximum les candidats favorables à nos affaires en ne comptant pas l’argent nécessaire pour en faire la pub pendant les campagnes électorales et de diaboliser les opposants trop patriotes.

On combat les religions qui ne nous sont pas favorables et, d’une manière générale, on s’efforce d’affaiblir tous les corps constitués qui pourraient nous être plus ou moins hostiles comme les associations ou les familles traditionnelles: la politique libérale-libertaire a du bon car elle abrutit le peuple.

Je n’aime pas les classes moy­ennes; elles ont emmagasiné beaucoup trop de richesses. Je trouve que l’argent est bien mieux dans ma poche que dans la leur. À elles l’enfer fiscal et à nous les paradis fiscaux!

Ah oui, j’oubliais, on a trouvé un bon moyen pour endormir la méfiance du peuple: les médias.

On les achète tous et, grâce à eux, on fait croire aux gens que tout est fait pour leur bien en nous appuyant sur les droits de l’homme qu’on arrange à notre sauce et, grâce à la méthode Coué, ça marche!

Maintenant que vous me connaissez mieux, à votre bon cœur m’sieurs dames!
De la part de Richard Crésus.

14 réponses à l'article : Ah qu’il est bon d’être multimilliardaire!

  1. quinctius cincinnatus

    22/06/2019

    à @ omer etc … ( s.v.p. changez d’ avatar laissez ces jeux de mots grossiers au « caractériel  » Brenus ; merci )

    vous avez des lectures et des références qui à défaut d’ être politiquement ( donc …  » historiquement  » ) correctes sont  » saines  »

    je vous conseille de lire aussi, si vous ne l’ avez déjà fait, ce qui est très possible, le livre d’

    Eustache Mullins

     » les secrets de la RESERVE FEDERALE  »

    ( le retour aux sources éditeur )

    vous pouvez vous le procurer plus facilement sur Amazon que chez votre … libraire ( auto censure ? )

    les notes et la préface du traducteur Michel Drac apportent un plus à l’ ouvrage et le dédouane de tout complotisme et de tout d’ un supposé anti – sémitisme

    l’ opuscule de Jovanovic que j’ ai pu lire en … Italie est un peu comme  » bâclé  » mais ses sources sont parfaitement vérifiées

    bien à vous et merci de faire connaître l’ histoire telle qu’ elle a été et non comme on nous la dicte

    Répondre
    • OMER DOUILLE

      23/06/2019

      Quinctius. J’avoue avoir du mal à saisir le sens de votre commentaire concernant le livre de Jovanovic. Soit vous jugez sa lecture « saine », mais ce serait votre droit de la juger autrement. Soit vous considérez que le texte doit être pris comme contraire à l’histoire. Il faudrait savoir, ne trouvez vous pas ? Par ailleurs, faire référence à un « supposé anti-sémitisme » de michel Drac est plutot cocasse : cet auteur – de talent à mon avis- est au moins un demi-juif, même s’il ne se sert jamais de cette qualité pour ce mettre en avant. Votre désir de vouloir tout corriger en pensant que cela vous rehausse est une erreur que l’on trouve assez souvent chez les jeunes prétentieux. Mais à votre âge, je crains que cela soit beaucoup plus grave. Vite un tilleul et au lit. Pourquoi ne pas essayer d’écrire des choses constructives, hum ?

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        25/06/2019

        relisez moi mais s’ il vous plait et … attentivement : vous verrez que tout est très clairement exprimé à qui sait lire et comprendre :

        mon propos sur Jovanovic est assez clair ; je me cite :  » ses sources sont parfaitement vérifiées  » et je ne déplore chez lui qu’ un  » bâclage  » du style ( un bâclage comme on le voit habituellement chez les journalistes qui ne maîtrisent pas le temps )

        pour Michel Drac, que je n’ ai lu que dans ce livre, nulle part dans mon texte je l’ accuse d’ anti – sémitisme ; je dis simplement que le livre de Mullins souvent accusé d’ anti – sémitisme ne l’ est pas et c’ est ce que souligne Drac dans ses notes

        j’ ai, c’ est vrai, l’ habitude de  » corriger  » … ce qui est faux, mensonger, excessif, mal dit, ou complètement stupide

        vous vous joignez à d’ autres sur ce blog pour me faire un procès en diablerie ; c’ est une bien fâcheuse habitude chez les gens de la … droite la plus bête du Monde

        enfin , vous pensez ce que bon vous semble de moi cela ne ma fait ni chaud ni froid

        Répondre
  2. OMER DOUILLE

    22/06/2019

    Pour les conséquences de la « financiarisation » bidon, avec l’usage a outrance de la fausse monnaie, lisez le bouquin de Jovanovic : « Hitler ou la revanche de la planche a billets », qui aurait facilité et conduit à la 2° guerre mondiale. Il est intéressant de lire les extraits des rapports d’agents de la « cia » de l’époque que l’on ne peut taxer de falses news.

    Répondre
  3. Gérard Pierre

    19/06/2019

    Être multimilliardaire, … c’est assurément aussi bon que le bon pain !

    En 1923, sous la république de Weimar, Hans Klaftenbaum devenu un notable après avoir servi comme lieutenant à Verdun et y avoir été blessé, habitait un coquet pavillon dans la banlieue de Berlin.

    Héritier de quelques biens de famille, il était multimilliardaire en …… Papiermarks, …… ce qui, pour la modeste somme de 3 milliards, lui permettait parfois d’acquérir un pain entier !

    Heureux homme !

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      19/06/2019

      à cette époque  » l’ Innommable  » fut le seul homme POLITIQUE allemand à comprendre qu’ il fallait en  » finir , pour le bien et la survie du …  » Volk « , avec ces  » faiseurs de monnaie de singe  » … il arrivât ainsi au pouvoir privant les … spéculateurs de s’ enrichir sur le dos des petits épargnants qui voyaient leurs économies de toute une vie de travail et leurs biens et souvenirs familiaux partir dans ces mains avides … C’ est une spoliation qu’ on  » ignore  » dans les livres d’ Histoire politiquement corrects

      Répondre
      • Gérard Pierre

        20/06/2019

        Si, comme le dit si bien Balzac, il existe deux histoires, … la première, officielle, qui ment, l’histoire ad usum delphini, … et la seconde qui contient les véritables causes des choses, mais que l’on tait parce qu’elle recèle l’indicible, …… qui étaient alors ces « faiseurs de monnaie de singe » … ces « spéculateurs qui s’enrichissaient sur le dos des petits épargnants » ?

        Je crains que, là encore, la réponse appartienne aussi à une autre ‘’histoire officielle‘’ ! …… une histoire ad usum Amalekus !

        Répondre
        • quinctius cincinnatus

          20/06/2019

          ne me faites pas dire ce que je ne dis pas

          il n’ y avait pas … qu’  » eux  » , mais aussi des  » Aryens  » et même de … la plus vielle noblesse allemande !

          la cupidité ignore les barrières  » ethniques  » elle est universellement aussi bien partagée que la Bêtise

          Répondre
  4. quinctius cincinnatus

    19/06/2019

    et pourtant , et pourtant ne me dites pas que vous aux  » 4 Vérités  » vous, ne votez pas pour  » eux  » ces  » phynanciers  » internationaux et apatrides ! voyez Millière et son Trump !

    si les très riches vous  » concèdent  » un peu de leur argent c’ est pour un peu vous engraisser … et ensuite vous ….  » anthropophager  » en se pourléchant les babines

    simple à comprendre non ? à moins que vous ne soyez irrémédiablement stupides ?

    Répondre
  5. KAVULOMKAVULOS

    18/06/2019

    Article excellent. Je plussoye !
    Surtout n’hésitez pas à remettre le couvert : nous sommes en manque de ce style plaisant (en plus du fond, naturellement)

    Répondre
  6. Dissident

    18/06/2019

    Pour bien manipuler les français, on a fabriqué une marionnette parfaitement programmée qu’ils ont élu comme président. On a mis tout ce qu’il fallait de moyens pour que çà réussisse et çà a réussi.
    On va s’en servir un ou deux mandats et, quand ils seront bien abrutis et soumis à l’islam, on le remplacera par un clone ou un hologramme, ils n’y verront que du feu.
    Le plus drôle c’est que quand on leur raconte qu’on fait çà, personne ne le croit ! C’est génial…

    Répondre
  7. Marlou

    18/06/2019

    Bravo
    tout est dit

    Répondre
  8. 18/06/2019

    Donne-moi 1 €uro, sivouplet…
    Moi aussi, je veux être riche pour bouffer ces salauds de pauvres !

    J’adore cet article très bien vu et indiscutable.

    Je vais aller jouer au Loto, sait-on jamais, parce qu’il faut choisir son camp et pouvoir mourir riche.

    Répondre
    • Gérard Pierre

      19/06/2019

      Comme le vocalise superbement bien Didier Super avec sa tessiture sensuelle de crooner, un grand parmi les grandes voix de la chanson française : ……
      Y’en a marre, marre, des pauvres ! …… ♫ ♪ ♫ ♪
      Les pauvres y font aucun effort pour devenir riches ! …… ♪ ♫ ♪ ♫
      Y’en a marre, marre, des pauvres ! …… ♫ ♪ ♫ ♪
      C’est à cause d’eux qu’y a d’la misère ! …… ♪ ♫ ♪ ♫

      Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)