Callac : victoire contre la préférence étrangère

Callac : victoire contre la préférence étrangère

L e 11 janvier dernier, le maire de Callac, dans les Côtes d’Armor, a annoncé renoncer au projet d’installation d’environ 530 migrants dans sa commune (qui compte un peu plus de 2000 habitants).

Ce projet était emblématique de la stratégie macronienne de « saupoudrer » au cœur de la France rurale les centaines de milliers d’immigrés que laissent passer nos « frontières » chaque année.

L’idée a certes toutes les apparences de la logique : les communes rurales se désertifient ; les métropoles regorgent déjà de ghettos et ne peuvent plus guère accueillir de nouveaux immigrants. Déplaçons ceux-ci dans la France rurale et il n’y aura que des heureux.

Sauf que ce « raisonnement » est tout simplement idiot !

Si les communes rurales se désertifient, c’est qu’il n’y a plus de travail, ni de services. Par quel miracle un Malien pourrait-il réussir à s’implanter dans une commune que ses habitants historiques sont contraints à quitter ?

Bien évidemment, ces immigrants n’auraient pas vécu de leur travail, mais de l’assistanat et probablement pour certains de trafics divers.

Peut-être, pour les besoins de la propagande, aurait-on réussi à créer de toutes pièces quelques réussites professionnelles, mais à quel prix ?

La réponse ne fait aucun doute : au moins aussi cher que les emplois bidon des socialistes ou des macronistes (rappelons, par exemple, que la Cour des comptes a estimé que le plan « 1 jeune, 1 solution » avait coûté 900 millions d’euros en moins d’un an pour créer 60 000 emplois temporaires seulement).

Naturellement, tant que l’argent coule à flots, il n’est pas très difficile de réussir l’opération.

Au passage, les habitants de Callac ont sûrement apprécié de découvrir qu’alors qu’il était impossible de trouver le moindre sou pour maintenir leurs services publics en état de marche, les millions se sont pressés au portillon dès qu’il fut question de migrants.

Nous sommes littéralement dans la préférence étrangère. Et, selon moi, c’est là que réside le plus grand scandale du macronisme en général – et de ce projet en particulier.

Ajoutons que, de l’argent, il n’y en aura que pour la propagande.

Callac était un peu une vitrine du projet de « transition démographique » de Jupiter. Pour ce projet, des millions d’euros d’argent public et privé auraient été trouvés sans difficulté, mais dans les autres communes ? Pour la « France périphérique », la quadruple peine s’annonçait : la France ne peut pas aider ses fils à rester chez eux faute de moyens ; dès que l’exode rural s’accentue, par miracle, on trouve de l’argent pour les « migrants » ; mais, dans la vaste majorité des communes où le projet Horizon de Callac aurait été dupliqué, cela aurait été aux frais des derniers habitants historiques – qui auraient en plus eu la « joie » de bénéficier d’un probable surcroît de délinquance !

Le coup d’arrêt au projet de Callac est donc une bonne nouvelle – si nous parvenons de même à bloquer les nouvelles tentatives macroniennes ailleurs (et elles ne vont pas manquer).

Certes, les belles consciences ont traité les adversaires (je confesse sans beaucoup de honte que j’en étais !) de fascistes ou autres habituelles étiquettes infamantes.

Mais nous n’avons pas à rougir de nous opposer à la préférence étrangère. Nous n’avons pas à rougir de vouloir rester Français en France. Nous n’avons pas à rougir de préférer aider les Français que des étrangers – et parfois des ennemis.

Et nous avons parfaitement raison de considérer que tous les hommes ne sont pas interchangeables et de refuser l’esclavagisme chic des gauchistes bien-pensants !

Partager cette publication

(4) Commentaires

  • quinctius cincinnatus Répondre

    année 2022 :

    Jamais la France n’ a délivré autant de permis de séjour ni accordé autant de titres de  » réfugiés « 

    26 janvier 2023 à 18 h 32 min
  • quinctius cincinnatus Répondre

    assassinats à Algésiras
    dans son communiqué officiel de  » soutien  » Gérald Darmanin cite et place en premier son  » HOMOLOGUE  » espagnol , les victimes et les chrétiens ne venant qu’ en seconde et troisième position
    maladroit mais aussi révélateur
    il en aurait été TOUT AUTREMENT s’ il s’ était agit d’ une synagogue ou d’ une mosquée

    26 janvier 2023 à 14 h 37 min
  • quinctius cincinnatus Répondre

    question  » subsidiaire mais qui pourrait peut être nous éclairer : …
     » quelle est la  » couleur  » politique du maire de Callac ? « 

    26 janvier 2023 à 10 h 10 min
  • Laure Tograf Répondre

    Ne vous en faites pas : les « migrants » (parasites) sont comme les bons représentants : vous les foutez à la porte mais ils reviendront par la fenetre. Et il faudra vous les goinfrer, contents ou en colère. Le seul moyen efficace dans la lutte contre la submersion est de supprimer tout ce qui les attirent et que nous leur octroyons généreusement, aux dépends de nos propres citoyens.

    25 janvier 2023 à 10 h 22 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *