Créolisation ou dhimmitude?

Créolisation ou dhimmitude?

Le 16 mai dernier, Jean-Luc Mélenchon menait campagne dans l’Aveyron.

Il y déclara notamment: «En 2050, 50% de la population française sera métissée», ajoutant: «Nous sommes ce peuple qui se créolise en ce moment même.»

Ironiquement, c’était le jour anniversaire de la crise du 16 mai 1877 et du triomphe de ce qu’on appela «la république des républicains» – entendez par là que la république cessa d’être un simple système politique pour devenir une religion.

Et, de toute évidence, M.Mélenchon est aujourd’hui le tribun de la «vraie» république, plus sectaire encore que celle de Gambetta.

Vous pouvez être aussi respectueux que vous voudrez des institutions de la Ve République, c’est à M. Mélenchon et aux siens que revient l’honneur de décerner les brevets de vrai républicanisme.

Est-il besoin de préciser que ces brevets impliquent l’acceptation enthousiaste du grand remplacement (qui n’existe pas!)?

Mais revenons à son discours.

Passons sur le fait qu’en français, un Créole était naguère toute personne d’origine européenne habitant les îles tropicales françaises – et non un synonyme de métis.

Mais si, comme le dit le tribun, en 2050, la moitié de la population est métissée, cela signifie que le grand remplacement de la population est une réalité.

On ne peut pas à la fois nier le grand remplacement comme une thèse «complotiste» «d’extrême droite» et se réjouir de ce progrès rapide du métissage.

Il est vrai que nous avons l’habitude du «deux poids, deux mesures».

Si vous dénoncez l’immigration massive, vous êtes un fasciste;

si vous vous en félicitez, vous êtes un modèle de fraternité universelle – ce qui vous donne même le droit de reconnaître sans danger l’existence du grand remplacement!

M.Mélenchon se réjouit donc de la submersion migratoire – qui lui offre le prolétariat de substitution dont il a besoin pour ses campagnes.

Cependant, il fait mine d’ignorer un menu détail qui ruine un peu son envolée lyrique.

La réalité, c’est que les jeunes musulmans de France se marient moins souvent avec des Françaises «de souche» qu’il y a 30 ans (les mariages de musulmanes avec des Français étant, eux, prohibés par l’islam). L’heure n’est donc plus au métissage, mais à la partition et à la submersion.

Mais cela n’intéresse pas M. Mélenchon.

Pas davantage que la France.

Il ne s’intéresse d’ailleurs même pas à la «créolisation».

Il travaille seulement à la dhimmitude des Français.

Ce qui, pour un laïcard, est un peu «exotique»!

Partager cette publication

(5) Commentaires

  • ELEVENTH Répondre

    La méluche vient de se trouver un allié de poids en la personne du jupiter him-self.
    Ce dernier, jamais en retard pour dire des conneries, vient maintenant d’affirmer à toute l’afrique qu’elle est UNE CHANCE POUR LA FRANCE, laquelle aurait mal traité les ancêtres et à cause de qui – avec d’autres « blancs » – la population du continent est passée de 100 millions d’individus au début du 20° siècle à 1.5 millards actuellement, en attendant les 2 ou 3 millards dans quelques décennies.
    Cerise sur le gateau, comme il adore se flageller, il va au Ruanda faire pénitence et lècher les fions. Sans oublier, surement, de lacher du pèse comme il l’a fait récemment avec le soudant , pays dans lequel la France n’a jamais foutu les pieds et à qui elle ne doit rien par conséquent. Un vrai barjot ce type.
    Ouh ! ouh! les méchants européens qui ont évité de voir crever des millions d’ africains par l’apport de leur médecine.
    Au passage le couple mélochu-jupito – et ses ‘influenceurs » clownesques- pourrait se demander pourquoi tellement d’africains veulent venir en France, alors qu’ils ont viré la plupart des blancs de chez eux. Peut être par bonté d’âme en meublant nos CAF et en voulant nous régénérer par l’apport d’un sang puissant, sain et porteur des plus hautes intelligences a nos pauvres gênes défaillants de fromages blancs. Curieusement, ces bonnes âme paraissent avoir peu de gout pour la Chine qui, elle, ne se laissera jamais emmerder et se conduit plutot en prédatrice mais que l’on se garde bien de traiter de colonisatrice. Certains sont vraiment masos.
    Merci, merci, merci !
    En attendant, pour ceux qui connaissent un peu l’apiculture, nous avons toujours remarqué que les abeilles les plus mauvaises étaient des métisses : l’abeille africaine pure n »est pas plus difficile que la « noire » (d’Europe) mais, mélangées ce sont des teignes La nature, sachant rééquilibrer les créatures finit par rendre faiblardes ces dernières après quelques générations durant lesquelles elles donnent l’illusion de performer.
    En métropole, l’apis mellifica est la « noire » , adaptée au climat, y compris froid et sachant se contenter de peu, sachant défendre ses colonies (tiens c’est drôle « colonies » pour les abeilles- comparée à la « jaune italienne » bien productrice mais aux besoins énormes qu’elle ne peut trouver partout. BZZZZ !

    27/05/2021 à 0 h 24 min
  • HansImSchnoggeLoch Répondre

    Quand on regarde la photo de ce type on y remarque immédiatement le rictus dédaigneux qui caractérise ceux qui se croient supérieurs à tous les autres.
    En d’autres temps je le verrai très bien dans la Kolyma en train de maltraiter de pauvres zeks par -60°.
    Avec lui au pouvoir en France on ressortirait très vite des guillotines à tous les coins de rue.
    Dieu nous préserve d’une telle calamité.

    26/05/2021 à 17 h 40 min
  • Gérard Pierre Répondre

    Vous aimez la créolisation, … ! ! ! … le métissage, la dhimmitude, … bref les mélenchoneries diverses et avariées ?

    Alors je vous propose un exercice préparatoire à l’avènement du grand coït mélenchonien de 2050 ! … une sorte de mise en bouche ! … que dis-je ? … en babouches !

    Vous, … qu’une « certaine sensibilité de gauche » … conduit à se soucier du sort préoccupant de ces pauvres migrants clandestinement entrés en Europe, … et surtout en France, … vous, si angoissé(e) par l’avenir incertain de ces êtres humains sans papiers qui, souvent, ne connaissent même pas leur âge, … joignez le geste à la parole :

    RECUEILLEZ UN MIGRANT CHEZ VOUS.

    Faites lui découvrir l’esprit d’accueil incomparable qu’est celui de notre belle France.

    Attention, son estomac accoutumé à des nourritures exotiques ne supporte peut-être pas notre cuisine, même si, paraît-il, le monde entier nous l’envie. Tout comme vous avez sans doute tendance à le faire pour vous en recherchant des produits de bouche estampillés « Bio », « Label Rouge » ou que sais-je encore, sélectionnez plutôt pour lui les nourritures de la marque « hallal ». Il en aura les yeux bordés de reconnaissance. Même si ce n’est pas meilleur, son palais retrouvera les saveurs auxquelles il a été accoutumé. Il vous en saura gré.

    Aidez le à découvrir les senteurs agréables d’une savonnette à la lavande, la sensualité d’un gant de toilette humide et tiède passant sur tout le corps durant une douche, la fraîcheur d’un shampooing à la fleur d’oranger, le confort de sous vêtements propres changés quotidiennement.

    Apprenez lui en tout premier lieu comment se servir de votre W.C., en lui expliquant, gestes à l’appui, comment s’asseoir sur la lunette plutôt que de tenter de monter sur la cuvette pour s’y accroupir ; il risquerait de tomber. Apprenez lui à quoi sert le rouleau de papier rose en lui montrant comment détacher les feuilles et surtout … comment s’en servir. Ensuite, faites lui une démonstration de tirage de la chasse, en recommençant plusieurs fois si  « besoin  » est !

    Ne le heurtez surtout pas dans ses habitudes, et à fortiori dans ses convictions ; vous l’offenseriez en portant atteinte à sa dignité. Ainsi, par exemple, dans sa civilisation … (c’est comme ça qu’on dit !) … la femme n’est pas l’égale de l’homme. Elle lui serait même, paraît-il, très inférieure et c’est pour cela qu’elle doit lui être soumise ! Aussi, s’il devient tactile envers vous madame, avec vous mademoiselle, ou envers votre épouse ou votre fille monsieur, c’est normale. Il a appris depuis sa plus tendre enfance que la femme était, je cite : « un champ à labourer », et pour la bourrer il manque rarement d’ardeur le bougre ! … Dans ces moments là, fermez les yeux, serrez les dents et respirez profondément.

    Par ailleurs, n’hésitez pas à lui prêter votre smartphone; tous n’en possèdent pas forcément un. Certains ont perdu le leur lors de leur traversée de la Méditerranée ! … la houle ! … vous savez ce que c’est ! … un selfie mal maîtrisé et plouf, à l’eau! … Or votre migrant a énormément besoin de communiquer, notamment avec sa famille restée au pays, pour la rassurer plusieurs fois par jour, avec ses frères migrants éparpillés aux quatre coins de l’Europe. Vous lui éviterez ainsi de se sentir trop dépaysé.

    Durant son temps de séjour chez vous, … dont la durée reste à votre libre appréciation, … épargnez lui la compagnie de vos animaux domestiques, surtout si ce sont des chiens. Leur contact est souvent générateur d’allergies inexplicables sous nos climats. Les races canines et porcines doivent être éloignées de lui si vous ne voulez pas qu’il devienne épileptique.

    Il serait également délicat de votre part de vous enquérir de l’adresse de la mosquée la plus proche de votre lieu de résidence. Votre migrant peut avoir besoin, certains vendredi, d’échanger quelques informations avec ses compatriotes, voire d’y prier s’il est pratiquant. Prier dans la rue est si peu propice au recueillement. Il vous en saura gré.

    Si vous disposez d’un petit tapis bien propre et assez épais, offrez le lui. Il a, comme nombre de ses compatriotes, tendance à s’y agenouiller plusieurs fois par jour en émettant des borborygmes incompréhensibles, borborygmes qu’il entrecoupe de coups de tête par terre ; ça lui évitera d’avoir le front marqué.

    Ne soyez pas surpris(es) si, de temps en temps, vous le voyez manipuler un grand couteau. Dans sa religion, c’est un simple objet du culte sans danger. Si, à cette occasion, vous l’entendez crier « Allah Akbar » ce ne sont là que des considérations personnelles sur le coût de la vie ! … Donnez lui simplement quelques billets et de la monnaie ; il n’a pas d’argent !

    Merci d’avance pour cet élan d’altruisme. Grâce à vous, la France aura un véritable rayonnement dans le monde ! … Vous serez des artisans de paix, … comme seuls en connaissent les cimetières !

    P.S. : Ne comptez pas sur les gens de drouate pour vous aider ! … Ils ne  « pansent » pas dans le bon sens !

    25/05/2021 à 18 h 17 min
  • ELEVENTH Répondre

    Monsieur Guytou, lui, n’est pas l’homme le plus cultivé du monde et le prouve par ses écrits besogneux, quand bien même son « dieu » la méluche le serait, ce qu’il reste à démontrer.
    Monsieur Guytou semble ne pas avoir compris que les 4V n’étaient pas un site de LFI , pas plus que des communautaristes et autres « racisés ».
    Pour se sentir à l’aise, Monsieur Guytou pourrait utilement poster sur « libation » et autres feuilles de choux pour prétendus intellos métissés ou non.
    Quand au fond de l’affaire, disons le clairement : le métissage, méluche n’est pas le seul à le prôner puisque le sieur Youssoufa ex RDC et français de papiers, le propose violemment à MLP en offrant « sa semence de n…e » selon ses propres mots.
    Si ces deux là faisaient des petits, je leur demanderais de m’en réserver un, tablant sur la haute qualité intellectuelle et le physique avantageux du « géniteur ».

    25/05/2021 à 16 h 10 min
  • Guytou1949 Répondre

    Monsieur Mélenchon est je pense l homme un des plus cultivé des hommes politiques en France
    Je pense que ceux qui écrivent beaucoup sur lui devraient penser sur leurs réflexions avant d ecrire n importe quoi et réfléchir plus loin que le bout de leur nez
    A moins d etre mal honnête je trouve qu il a le droit de donner son opinion sans qu il n y est un once de vérité
    A tous les penseurs!

    25/05/2021 à 9 h 28 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: