La gauche, « camp du bien », peut tout se permettre !

Posté le janvier 16, 2018, 3:19
5 mins

Le téléscopage des nouvelles a parfois une valeur éclairante pour mieux comprendre le monde qui nous entoure.

À quelques heures d’intervalle, j’ai ainsi appris deux anecdotes très différentes, venant de personnalités également différentes, mais qui, côte à côte, prennent un relief étrange.

J’ai d’abord appris que Julien Dray, l’un des fondateurs de SOS Racisme et l’un des meilleurs spécialistes des coups tordus au Parti socialiste, s’opposait à la loi Collomb de contrôle de l’immigration.

Cette opposition n’était pas vraiment une surprise. En revanche, les termes utilisés, par leur outrance, eux, m’ont surpris – et pas moi seulement, puisque toute la presse ne parlait que de cela le week-end dernier.

Il a dénoncé les « rafles » que constituerait, selon lui, le contrôle d’immigrés. Et, pour qu’il soit bien clair que le terme était pesé, il a ajouté : « Je choisis ce mot délibérément, parce que je sais ce que ça veut dire quand on va donner la possibilité aux services de descendre dans les centres de migrants, et ça apparaîtra comme une rafle, aussi dur que le mot soit. »

Quelques heures après avoir lu, un peu abasourdi (même si j’ai une haute estime du n’importe quoi dont est capable M. Dray !), cette saillie invraisemblable, j’ai appris qu’Alain Juppé ne paierait pas sa cotisation aux LR en 2018, précisant :
« Je prends du recul en attendant de voir ce que devient LR, notamment dans la perspective des élections européennes de 2019. Ce sera pour moi un rendez-vous majeur, un point de clivage fondamental. »

Là non plus, ce n’est pas vraiment une surprise que M. Juppé ne soit pas enthousiasmé par la présidence de Laurent Wauquiez.

Mais, à voir ces deux anecdotes, on mesure à quel point droite et gauche sont asymétriques dans le système politique actuel.

Les propos de Julien Dray sont d’un radicalisme choquant. Dans toute autre bouche, ils auraient même pu passer pour du révisionnisme, puisqu’ils minimisent implicitement la gravité de ce qui s’est passé pendant la Seconde Guerre mondiale, en associant dans l’esprit de ses auditeurs, par le mot « rafle », la déportation des Juifs à un banal contrôle d’identité.

Il ne faut d’ailleurs pas manquer de souffle pour considérer comme normal – et même comme exigé par les sacro-saintes « valeurs de la République » ! – le fait que des étrangers (dont bon nombre sont des délinquants puisqu’ils sont illégalement présents sur notre sol) devraient par nature échapper à tout contrôle policier – quand nous-mêmes sommes tenus de répondre à un officier de police judiciaire nous demandant notre identité.

Mais, comme M. Dray est de gauche, il est dans le camp du bien. Même Christophe Castaner, patron de LREM, qui lui a répondu, un peu agacé, ne s’est permis que de l’appeler à davantage de mesure.

De l’autre côté, Laurent Wau­quiez est assez éloigné d’être un homme de la « droite dure ». Il est démocrate-chrétien. Il a maintes fois déclaré son refus de toute alliance avec le FN. Il a promu le centriste Jean Léonetti au sommet du parti.

Malgré cela, les centristes de son parti le soupçonnent en permanence des arrière-pensées les plus « extrémistes ».

Mais le plus fort, c’est que ces centristes se mettant en congé du parti, refusant de payer leur cotisation, refusant la main tendue du nouveau président, exigent tout de même que ce dernier se rallie à leurs positions.

Décidément, la droite a beaucoup à apprendre de la gauche. Non pas au plan idéologique (bien que trop de dirigeants de droite courent après la gauche), mais au plan de l’action politique.

26 réponses à l'article : La gauche, « camp du bien », peut tout se permettre !

  1. HOMERE

    29 janvier 2018

    L’évolution des politiques a fait deux morts :
    Le libéralisme et le socialisme
    Le premier par ses excès,le second par ses défauts…ils sont aux orties de l’histoire comme les deux golems qui se sont fourvoyés dans le pouvoir.Leur antre reste le dépotoir des ambitions prétoriennes qui se sont terminées par les débris de leur vacuité….seul le peuple aura été la victime réelle de ces prédateurs.Leur persistance est à démolir sans retard….

    Répondre
  2. quinctius cincinnatus

    26 janvier 2018

    le Monde, tel qu’ il tourne … [ mal ] : …

    dans le sud de la Suède [ la seule partie véritablement habitée du pays ] les règlements de comptes et actes d’ intimidation [ euphémisme pour agressions ] sont devenus quotidiens ; en cause les ” trafiquants ” [ euphémisme pour ” immigrés ” ]

    Répondre
  3. quinctius cincinnatus

    22 janvier 2018

    Le Foll ( à qui s’ y fie ) admet qu’ il y a eu des ” ratés ” dans le quinquennat de Hollande le plus souvent par défaut de communication ( on ne les changera pas ces socialos ) … et si les RaTés étaient tout simplement dues à des TaRés ?

    ce qu’ il y a d’ inquiétant dans ce pays , c’ est que les citoyens aient pu élire Hollande et son équipe de Pieds Nickelés et que cela a toutes les chances de se reproduire un jour

    Répondre
    • Gérard Pierre

      23 janvier 2018

      Déjà après l’une de ces déculottées électorale mémorable, Martine Brochen, alias Aubry, née Delors, disait : ”Nous n’avons pas suffisamment expliqué aux Français !”

      Superbe exemple d’inguérissable orgueil !

      Effectivement, …… ( on ne les changera pas ces socialos ) !

      Répondre
  4. lavandin

    22 janvier 2018

    Julien DRAY : son nom est déjà tout un programme , comme tout bon socialiste , il a fait des études d’économie , mais ne s’est jamais aventuré dans l’économie réelle : c’est trop risqué . Il a opté pour le métier de donneur de leçons . Il a toujours vécu de l’argent du contribuable , ne sait rien faire de ses 10 doigts, mais enseigne la bonne façon de faire les choses. Il a le parcours typique du politicien sociamiste

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      22 janvier 2018

      à … droite aussi, pour cela il suffit d’ avoir été énarque et / ou haut fonctionnaire et … il y a peu d’ exceptions à cette règle d’ incompétence économique et sociale

      Répondre
      • Gérard Pierre

        23 janvier 2018

        …… Est-ce qu’à l’ENA ils en sont encore à enseigner Keynes ?

        Répondre
      • lavandin

        23 janvier 2018

        Julien Dray ne semble pas avoir fait l’ENA. Ce qui ne le dédouane pas de son incompétence. Mais il y a pire : une de ses proches qui fut sous Hollande ministre de l’énergie est sortie de la fac sans diplôme, et j’en suis à peu près sur ne connaissait pas l’équivalence du kw/h en joules……

        Répondre
  5. quinctius cincinnatus

    20 janvier 2018

    not’ d’ Jack Lang soutient Woody Allen accusé par sa fille adoptive d’ agression sexuelle alors qu’ elle était âgée de 7 ans … l’ omerta polanskyienne continue dans le ” milieu ” et la ” communauté ” … Weinstein aurait du être moins …. gourmand

    Répondre
  6. quinctius cincinnatus

    19 janvier 2018

    ” la gauche camp du bien ”

    Manuel Valls pense que la décision du gouvernement Philippe de ne pas construire l’ aéroport de NDDL est une reculade de l’ Etat de droit et donc une erreur !

    … tout comme Marine LePen !

    Répondre
    • vozuti

      20 janvier 2018

      c’est une reculade du droit…de se remplir les poches.

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        20 janvier 2018

        que voulez vous dire par là ? qu’ il y aurait corruption, concussion, pots de vin ?

        Répondre
        • vozuti

          22 janvier 2018

          lorsque des élus s’acharnent puis pleurent pour des travaux inutiles,ce n’est pas par démence,c’est pour les pots de vin qu’ils s”étaient déjà partagés à l’avance.

          Répondre
          • quinctius cincinnatus

            22 janvier 2018

            je ne le pense pas ; ce que j’ ai pu observer c’ est qu’ un ” grand projet flatte ” leur ego

  7. quinctius cincinnatus

    18 janvier 2018

    informer les dogmatiques telle est ma … Mission

    ce petit texte épidémiologique s’ adresse au sieur [email protected] qui continue à nous lire

    la revue Nature Ecology § Evolution nous dit qu’ entre 1545 et 1550, 80 % de la population Aztèque qui avait survécu à la variole ( 1519 ), à la rougeole ( 1521 ) puis à des épidémies de grippe et de peste qui avaient elles tuées 90 % de la population indigène, auraient succombé à une maladie dénommée en natyuatl ” cocolizti ” , épidémie qui resurgit en 1576 ; cette maladie ne serait autre qu’ une fièvre typhoïde … les massacres souvent reprochés aux conquérants espagnols par nos bien-pensants de la Gauche du Bien, ne sont donc au pire comme au mieux… qu’ anecdotiques

    Répondre
  8. quinctius cincinnatus

    18 janvier 2018

    ” le camp du Bien ” … le camp des Saints ?

    Répondre
  9. vozuti

    17 janvier 2018

    lucides,tous les vaincus de la présidentielle prennent leur retraite,fillon,sarkosy,hollande…excepté juppé qui devrait déjà être à la retraite depuis 8 ans, mais qui attend 2019 de pied ferme pour encore se relancer.
    juppé veut être président,ce n’est pas un simple objectif,c’est un trouble obsessionnel compulsif.
    mais entre juppé et son rêve de gloire inachevé,il y a macron,un président de 40 ans qui occupe le même espace politique (le centre).
    la question est donc: comment juppé compte-t-il se débarrasser de macron?
    malgré tous les défis d’un pays qui a été ravagé par 40 ans de gouvernance umps,le plus grand danger pour macron est…juppé,un fou dangereux en liberté qui ne reculera devant aucun moyen pour atteindre son objectif.

    Répondre
  10. quinctius cincinnatus

    17 janvier 2018

    en parlant du ” camp du bien ” : …

    ” Dylan Farrow accuse, publiquement sur une chaîne télévisée, son père adoptif Woody Allen d’ agression sexuelle sur sa personne alors qu’ elle était âgée de 7 ans !

    heureusement il y a prescription pour le Dr Freud et même extinction du fait des décès du docteur et de sa fille

    décidément ces ” intellectuels ” ont bien des problèmes , la Bible s’ en était déjà fait l’ écho en son temps

    Répondre
  11. Gérard Pierre

    17 janvier 2018

    Monsieur Dray n’a toujours existé que par l’outrance, … verbale ou comportementale !

    Toujours dans l’agressivité, le regard mauvais, le ton inquisiteur, ce Torquemada de comptoir nous la joue façon moraliste alors qu’il n’est qu’un ‘’pauvre pécheurs‘’ parmi tant d’autres dans cette gauche envieuse et prébendée.

    Comme tous les sectaires de son acabit, il est excessif, et le sieur Charles-Maurice de Talleyrand-Périgord a bien résumé ce qu’il convenait de penser de tout ce qui était excessif !

    Si la presse n’a rien de plus empressé que de faire écho à ses délires idéologiques, c’est qu’elle-même ne souhaite pas se mettre autre chose sous la dent. Sur la balance du poids des idées, l’olibrius ne fait même pas bouger l’aiguille !

    Mais le sait – il seulement ?

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      17 janvier 2018

      les montres de collection, mal acquises, de Juju ont du retard … d’ une façon générale les Français ont du retard sur leur époque

      Répondre
  12. quinctius cincinnatus

    17 janvier 2018

    si j’ étais membre du P.S. je voterais pour Delphine Batho ; après tout s’ être séparée du clan Royal, avoir été renvoyée d” un gouvernement Hollande – Ayrault – Fabius, traiter l’ oligarchie du P.S. de ” petite mafia ” , s’ opposer à Dray, Le Foll etc … mérite sa juste récompense !

    Répondre
  13. quinctius cincinnatus

    17 janvier 2018

    ” LA GAUCHE ” ou ” LE CAMP DU BIEN ” qu’ elle belle trouvaille littéraire Mr De Thieulloy

    P.S. : géométriquement, chacun sait que ” LaGauche ” c’ est aussi pas mal ” DeDroite ” et quasiment tout le Centre

    Répondre
  14. BRENUS

    16 janvier 2018

    C’est touchant cette constatation tardive de ce que sont ces pignoufs de Dray et Juputte. Comme si nous pouvions nous attendre à autre chose que leurs saloperies. Juppé qui “recule” : on a envie de lui rappeler la chanson paillarde “quand j’avance, tu recules, comment veux tu que je t’…le”, sur un air de Tino Rossi.
    p;s; : mille excuse au censeur suffisant qui se reconnaitra pour ce commentaire populo (pouah, caca!)

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      17 janvier 2018

      le censeur regrette seulement que vous n’ ayez pas les ressources de l’ esprit d’un Rabelais , d’ un Villon ou d’ un Céline

      vous me direz aussi pour votre juger de votre propre estime que Mozart lui-même avait l’ esprit de … cabinet … d’ aisance, alors vous êtes pardonné !

      bien à vous

      Répondre
      • BRENUS

        18 janvier 2018

        Parce que Q.C. LUI a les ressources des grands auteurs…. Décidément cela ne s’arrange pas . Allez vite consulter un psy qui vous débarrassera, peut être, de votre mégalo. Laquelle doit être du à un gêne très ancien, subsistant de votre héritage de “chef sarazin”, comme vous vous complaisez à le faire savoir (surement un civilisateur venu nous apporter le bonheur). Décidément Charles Martel n’a pas fini le job après Poitiers. Il eut fallu Isabelle la catholique, arrivée hélas trop tard.

        Répondre
        • quinctius cincinnatus

          18 janvier 2018

          Q.C. a les ressources qui sont les siennes , Brenus est lui sans ressources

          Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)