Laxisme judiciaire

Laxisme judiciaire

En pleine polémique sur le laxisme judiciaire – et, de façon plus générale, l’échec sécuritaire de la Macronie –, l’agression d’une policière municipales à La Chapelle sur Erdre, près de Nantes, tombe plutôt mal pour l’exécutif.

Un certain N’Diaga Dieye, âgé de 39 ans, et d’origine sénégalaise, islamiste radical, est entré dans les locaux de la police municipale, en plein jour, pour y larder la policière de coups de couteau.

La malheureuse est actuellement entre la vie et la mort.

Naturellement, le nom de l’intéressé remet une nouvelle fois sur la table la question des liens entre immigration et insécurité – N’Diaga Dieye n’est pas exactement un patronyme breton.

Dire, comme l’a fait le ministre de l’Intérieur, que l’individu était «un Français né en France» est sans doute factuellement vrai, mais c’est surtout se moquer du monde.

Cet homme est aussi peu Français (je veux dire réellement Français, pas Français de papier) que je ne suis sorcier zoulou!

Mais son «cursus honorum» remet surtout en question la confiance que les Français peuvent accorder à la justice pour les protéger.

L’agresseur sortait de prison.

Il était connu depuis 2016 pour radicalisation islamique (et enregistré dans le fichier FSPRT de la radicalisation terroriste).

En 2011, alors qu’il n’avait pas encore 30 ans, il avait déjà été condamné 17 fois.

Il avait notamment été condamné pour avoir fourni de la drogue à une personne morte d’overdose.

Il avait été incarcéré en 2013 pour vol à main armée en récidive et séquestration. Il avait même tenté s’évader.

Malgré cet édifiant palmarès, le sinistre individu a été libéré le 22 mars 2021.

Avant d’être blessé à mort lors de son arrestation, il aura donc eu le temps d’agresser sauvagement une policière, qui risque d’y rester et, à tout le moins, d’en conserver de graves séquelles.

Mais il faut croire que l’insécurité n’est qu’un fantasme, selon le mot du Garde des sceaux.

Il faut croire que l’islam n’a rien à voir avec la violence.

Il faut croire que l’immigration n’a rien à voir avec l’insécurité.

Bref, il faut croire que tous ces actes de violences sauvages n’ont aucune cause et que les couteaux ou les camions décident tout seuls d’agresser ou d’assassiner. Après tout, la France devenant l’Afrique, nous pouvons bien entrer, nous aussi, dans le règne de la magie et des sorciers!

Partager cette publication

Comments (3)

  • Gérard Pierre Répondre

    JUSTICE, … concept moral dont la portée ne peut être que universelle, … et DROIT, … concept juridique dont la portée idéologique s’impose à l’intérieur d’un État, (et varie donc considérablement d’un État à un autre, entraînant par là d’innombrables immoralités), … sont deux notions contradictoires dont l’association dans leur évocation entraîne obligatoirement une extrême confusion !

    En France, le Droit est de plus en plus INJUSTE ! … et prétendre disposer d’un MINISTÈRE de la JUSTICE relève de la publicité mensongère !

    Question : La faute à qui ?

    Réponse : Au système républicain, … c’est-à-dire un système antidémocratique, … qui « invite » le citoyen à s’élire des représentants, lesquels devenus des législateurs en tant que parlementaires, fabriquent des lois que leurs électeurs ne leur ont pas demandées sous prétexte que, selon l’explication d’un Giscard d’Estaing lui-même, les représentants élus sauraient mieux que le peuple ce qui est bon pour lui !

    L’une des rares fois de sa vie où un immonde François Mitterrand a concédé à avouer la Vérité c’est lorsqu’il a déclaré avec un mépris cynique : « Les promesses des hommes politiques n’engagent que ceux qui les croient ! »

    Suprême insulte à notre intelligence de la part des « cocus » du système eux-mêmes : « Si vous n’êtes pas contents, il ne fallait pas voter pour eux ! »

    Comme si le système républicain n’avait pas tout verrouillé pour que nous n’ayons précisément pas le choix ! … L’aveugle ne justifie son aveuglement que par son incapacité à accéder à la lumière ! … et c’est ainsi que l’on boucle la boucle !

    CQFD !

    Après cela, essayez de venir m’expliquer que le seul moyen d’en sortir est la voie (voix?) des urnes ! … même sur un manège forain à l’arrêt tous les chevaux de bois se mettraient à hennir de rire en entendant cela !

    05/06/2021 à 0 h 49 min
  • HansImSchnoggeLoch Répondre

    En France justice et droit ne sont pas sur la même longueur d’onde, pas étonnant pour un pays que les chinois nomment le pays des lois.
    En effet les lois sont tellement nombreuses et contradictoires qu’un juriste chevronné arrivera facilement à démontrer que 1 + 1 = 3 et même plus si les besoins le demandent.
    Loi et droit par contre s’accomodent facilement entre eux comme larrons en foire, aux détriments de la justice.
    Les proches des victimes eux se contenteront dans les cas les sévères d’une marche blanche et de la sempiternelle ritournelle des dirigeants “nous ne céderont pas!”.
    Et on leur fera gentiment comprendre qu’il est de leur intérêt de ne pas en rajouter.
    Ce pays est foutu, au suivant…

    02/06/2021 à 14 h 58 min
  • ELEVENTH Répondre

    Vous avez aimé la Somalie ? Bientot vous adorerez le francistan – le nouveau blackistan –
    Mais….surtout pas d’amalgame. Bien sûr ! Monsieur Bayrou le parasite politique à vie, vous assure qu’il nous faut encore plus d’immigration, surtout d’Afrique.
    Roulement de tambours ….. fermez le ban (et vos perspectives d’avenir radieux dans le monde merveilleux du vivrensemblisme)

    01/06/2021 à 15 h 13 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *