Législatives : À droite toute !

Posté le 30 janvier , 2018, 9:55
3 mins

Dimanche 28 janvier avaient lieu deux législatives partielles, dans le Val d’Oise et dans le Territoire de Belfort.

Comme souvent pour ce type d’élections, la participation est remarquablement faible.

Malgré cela, nous pouvons retenir plusieurs enseignements de ce premier tour.

Le premier enseignement, c’est que les candidats LREM baissent nettement par rapport à juin dernier (baisse de 5 points pour Christophe Gudler dans le Territoire de Belfort et de près de 7 points pour Isabelle Muller-Quoy dans le Val d’Oise).

Les médias « bien-pensants » nous serinent à longueur de journée que la France va mieux, et que « Jupiter » est la meilleure chance de salut du monde entier, mais il faut croire que les électeurs ne s’en sont pas rendu compte !

Le deuxième élément important, c’est que le PS connaît des scores historiquement bas.

Nous pourrions nous en réjouir s’il n’était pas largement devancé par la France Insoumise, dont l’extrémisme a pourtant été largement démontré au cours des derniers mois.

Nous l’avons souvent dit dans ces colonnes, sans que quiconque semble s’y intéresser, pas même les dirigeants de droite : la permanence d’un fort secteur communiste dans l’opinion est un grave problème pour la France.

Le FN en pleine recomposition recule nettement. Mais il y a lieu de se réjouir que la très gauchisante « ligne Philippot », qui courait, cette fois, sous ses propres couleurs au sein du parti des Patriotes, enregistre une notable contre-performance.

Voilà qui prouve, s’il en était besoin, que les électeurs du FN ne veulent nullement d’une gauchisation de la ligne. Ils veulent que le FN dénonce l’immigration et l’insécurité.

Autrement dit, pour le FN, la martingale gagnante doit être recherchée du côté de la « ligne Marion », pas du côté de la « ligne Philippot ». Marion Maréchal comme Florian Philippot n’étant plus dirigeants du FN, il n’est plus question de conflits d’ego : seul l’affrontement idéologique des deux lignes perdure.

Si Marine Le Pen veut faire du Philippot sans Philippot, les électeurs viennent de lui envoyer une fin de non-recevoir très claire. Si elle veut faire du Marion sans Marion, elle garde toutes ses chances.

Restent les candidats LR, en nette progression par rapport à juin 2017. Là encore, alors que tous les médias nous expliquent que Laurent Wauquiez est unanimement détesté, les électeurs, eux, soutiennent sa ligne d’une droite « décomplexée ».

Espérons que les dirigeants de droite (LR et FN) entendront le message des électeurs et ne céderont pas aux sirènes centristes ou gauchistes !

31 Commentaires sur : Législatives : À droite toute !

  1. Calixta

    15 février 2018

    Merci Paul ce fût un plaisir de vous lire.
    J’apprécie le positionnement de Sens Commun qui prend la défense de la famille, un des piliers incontournable de la société, mais si malmenée.

    Répondre
  2. BRENUS

    4 février 2018

    @QC N’étant pas muzz, je ne verrais aucun inconvénient a bouffer le cochon si j’étais Saint Antoine. En attendant je me contente du mouloud : en gigot roti, avec des flageolets, c’est excellent.

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      6 février 2018

      du khalouf ?

      Répondre
  3. HOMERE

    1 février 2018

    Ca n’est pas parce que l’homme est mort que ses idées le sont aussi…
    Certes De Gaulle n’était pas parfait,mais lorsque l’on voit ce que nous avons vu après lui….on peut en douter !
    Dire que le libéralisme c’est n’importe quoi pourvu que l’on prenne de l’argent en spéculant ou en faisant suer le burnous de la classe travailleuse…ce serait aussi s’asseoir sur les règles sociales fixées par la démocratie….paraît osé !
    Affirmer que l’Europe est notre chance historique l’est tout autant,
    Affirmer que les investissements publics ne peuvent être rentables ne paraît pas,non plus, imparablement fondé.
    Dire que l’immigration maghrébine est une catastrophe est aussi une tautologie
    Alors ?

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      1 février 2018

      ” faire confiance aux hommes c’ est déjà se tuer un peu ”

      in ” Voyage au bout de la nuit ”

      jamais eu confiance en de Gaulle , c’ est pourquoi je suis toujours en vie : il ne m’ a pas tué

      Répondre
      • HOMERE

        2 février 2018

        Moi non plus !

        Répondre
        • quinctius cincinnatus

          2 février 2018

          parce que vous étiez ” protégé “, vous, le gaulliste !

          Répondre
          • BRENUS

            2 février 2018

            Serait il possible d’arrêter ces échanges enfantins dignes d’une cours d’école primaire ( ma préférée comme vous le savez Oh Grand Savant QC)

          • quinctius cincinnatus

            2 février 2018

            Brenus ce n’ est quand même pas du niveau pipi-caca si vous voyez ce que je veux … insinuer par là

  4. quinctius cincinnatus

    30 janvier 2018

    le problème de Wauquiez c’ est bien qu’ il se réclame encore et toujours du … ” gaullisme ” et le gaullisme Mr Lambert est là pour nous le rappeler c’ est tout sauf Blanche Neige !

    Répondre
    • Paul

      30 janvier 2018

      En France on se réfère à De Gaulle comme à la République. Du PCF à M Le Pen, personne qui n’emprunte ce passage obligé. Rassurez-vous: cela n’a pas plus de signification qu’un britannique se référant à Churchill.

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        30 janvier 2018

        c’ est ce que vous croyez … naïvement !

        Wiston Churchill disait de Charles de Gaulle ;

        ” de Gaulle c’ est de la graine de dictateur ”

        et comme le Royaume Uni est une des plus vieilles démocraties des temps modernes ont peu accorder une certaine confiance à ce jugement

        Répondre
  5. HOMERE

    30 janvier 2018

    Reste le problème Marine Le Pen qui a toujours eu la ligne politique des autres sans en avoir une elle même….Gageons que les électeurs du FN soient suffisamment lucides pour quitter ce parti sans âme ni direction.Quand à Sens Commun,il semble en proie à des difficultés de leadership…
    De plus en mieux,se dessine un clivage marqué entre une gauche radicale et une droite de même nature…au milieu, les LREM vont être peu à peu écrabouillés par leur inconsistance et la faiblesse de leur parti.
    Wauquier va créer les conditions du rassemblement autour des thèmes nationaux de la droite..en expurgeant,une fois pour toutes,les mous du collier,has been du centrisme gauchisant…

    Répondre
    • Paul

      30 janvier 2018

      Sens Commun n’est pas un parti politique mais un mouvement qui oeuvre au sein de LR. Wauquiez semble à l’heure actuelle un leader de compromis acceptable à droite mais Sens Commun va travailler à ce que les propositions s’orientent de plus en plus dans un sens libéral et identitaire.

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        31 janvier 2018

        mais , bon sang soyez réaliste , le Monde a changé même si cela ne vous plait pas et ce n’ est certes pas ” sens commun ” qui va donner le ” la ” de la ” reconquête ” … ” on ” ne va tout de même pas vous trainer comme des boulets sociologiques toute notre vie !

        vos convictions religieuses et philosophiques doivent rester dans le domaine du ” privé “

        Répondre
        • Paul

          31 janvier 2018

          Monsieur, les propositions de Sens Commun sont publiques et vous pouvez les discuter mais soyez précis: en quoi être libéral et identitaire fait de moi un boulet ? Préférez-vous les socialistes immigrationnistes ? Est-ce cette idéologie qui représente l’avenir selon vous ?
          Quant à mes convictions religieuses et philosophiques, je n’en ai pas honte et n’hésite pas à les défendre. Je ne force personne à croire mais je pense que la France a des racines chrétiennes et qu’aller à l’encontre des valeurs traditionnelles n’amène au mieux que des désillusions au pire à des désastres. Vous avez le droit de ne pas être d’accord et je veux bien en discuter avec vous dans un dialogue courtois.

          Répondre
          • quinctius cincinnatus

            31 janvier 2018

            bon d’ accord , fossilisez vous !

          • Paul

            31 janvier 2018

            Je vois que vous êtes un inconditionnel du dialogue courtois. Ce n’est pas grave: d’autres sont plus ouverts et plus conscient des enjeux.

          • quinctius cincinnatus

            31 janvier 2018

            vous cherchez mon approbation à vos mirages ?

          • vozuti

            1 février 2018

            il ne faut jamais s’attaquer au mal sans être très proche de jésus.les athées sont “modernes” et à la mode,mais ce sont des proies faciles inconscientes du danger et incapables de se défendre.

          • Paul

            1 février 2018

            Monsieur Cincinnatus, je ne cherche en rien votre approbation mais uniquement à comprendre ce sur quoi vous êtes en désaccord. Vous dîtes que je suis un “fossile” ou un “boulet” mais sans expliquer pourquoi. Je suis un homme de dialogue qui aime faire valoir ses idées mais pour cela il me faut un interlocuteur. Exposez vos idées, ce en quoi elles diffèrent des miennes et engageons le débat sinon quel intérêt de publier ici ?

          • quinctius cincinnatus

            1 février 2018

            Monsieur … Paul,

            je me place dans la perspective d’ un retour à des valeurs morales ET NATURELLES qui ont depuis longtemps disparues ; le Monde ayant évolué ( la … Science n’ y est pas étrangère ) ce ” RENOUVEAU ” ne pourra pas se faire sur les bases d’ une logique d’ un autre âge qui elle ne nous ” destine ” qu’ à une rétrogradation … c’ est en cela que vous êtes un boulet

            Monsieur Vozuti,

            n’ importe qui peut ” se réclamer ” de Jésus : ainsi ” tendez l’ autre joue ” nous disent certains

          • Paul

            1 février 2018

            Monsieur Cincinnatus, je ne comprends pas clairement votre position. Si vous souhaitez un retour aux valeurs morales et naturelles, nous sommes d’accord si celles-ci sont, disons-le, le libéralisme économique, le retour de l’Etat aux strictes fonctions régaliennes, la famille traditionnelle (un homme, une femme, des enfants), l’école de l’autorité et de l’enseignement des bases (lire, écrire, compter) dans un environnement moral sain (respect des maitres, du règlement, de la patrie, de l’altérité des sexes,…), le rappel de l’identité chrétienne de la France, le refus de l’Islam, une immigration strictement limitée aux besoins du pays et ouverte uniquement aux volontaires compatibles avec l’identité française, la reconnaissance d’une hiérarchie sociale,…
            Evidemment, sur chaque point il peut y avoir des nuances mais si vous partagez ces valeurs, pourquoi m’appeler “boulet” et non “allié” ?

      • quinctius cincinnatus

        1 février 2018

        c’ est la forme, l’ expression et le ton de votre discours qui en constituent le boulet

        une idée ce doit être une surprise pas une tartine de Nutella

        bien à vous

        Répondre
        • Paul

          1 février 2018

          Oui, c’est ce que je craignais: vous ne fréquentez pas ce site pour échanger des idées mais pour vous lire narcissiquement. Il y en a comme vous sur ce genre de blog, c’est inévitable. Restons-en là.

          Répondre
          • quinctius cincinnatus

            2 février 2018

            vous vous trompez ; je suis sur le blog pour mettre un peu de plomb dans certaines cervelles … ” écervelées “

    • BRENUS

      1 février 2018

      @ Homère . Le “problème MLP” s’est avéré de taille avec sa pitoyable prestation face a Micron. Passe encore qu’elle ne connaisse rien à l’économie et à bien d’autres choses – nombreux ont été nos dirigeants faiblards – , mais cette attitude et ses ricanements ridicules, c’était trop. Il lui suffisait de “faire la marxiste” : tenir le crachoir pour tout et n’importe quoi, affirmer que les propositions de Micron menaient à la ruine, etc. Bref utiliser toute la mauvaise foi du monde, mais “avec sérieux”. Que croyez vous que fait ce gouvernement et son chef d’abord avec nous, quand il nous enc..e? De plus je suis persuadé qu’elle était soit bourrée , soit shootée, soit épuisée. Car pour en arriver là face à l’autre qui se contentait de se la jouer, même un adversaire très moyen aurait fait mieux. Maintenant, on sent qu’elle n’a plus envie et qu’elle se contente d’amuser le tapis. Il faudrait qu’elle passe la main, mais a qui ? Si sa nièce ne veut pas du bouzin, ce sera difficile.

      Répondre
      • Paul

        1 février 2018

        Outre l’incompétence désormais notoire de Mme Le Pen, le FN souffre d’un programme économiquement incohérent et ambigüe sur les valeurs. Le fonds de commerce du FN est le refus de l’immigration, ce qui est en soi positif, mais le FN n’a jamais expliqué comment il s’y prendrait concrètement pour résoudre le problème. Il n’est donc pas crédible et est destiné à rester un refuge de protestataires. Tournons nous donc vers des gens plus sérieux et soutenons Sens Commun au sein de LR.

        Répondre
        • BRENUS

          2 février 2018

          Pour la résolution de très nombreux problèmes, il existe une méthode qui, généralement, est infaillible : vous tapez au portefeuille. Ou, si vous préférez, vous coupez les vivres. A commencer par les assos néfastes (la plus grande partie). Comment croyez vous que la rombière mise en avant pour l’assos “auberge des migrants” trouve le fric pour entretenir sa clientèle de parasites. Ne me dites pas qu’elle fait le tapin, avec sa tronche…

          Répondre
          • quinctius cincinnatus

            3 février 2018

            ” tous les goûts sont dans la nature ” dit la sagesse populaire

            et puis on ne parle pas comme ça et de ça à Saint Paul c’ est à la limite de la tentation de Saint Antoine

  6. Paul

    30 janvier 2018

    S’il convient de se réjouir de voir la droite plutôt en forme, je ne pense pas opportun de se lancer dans des analyses à partir de deux partielles dont le résultat n’aura pas la moindre influence sur la politique nationale. D’autant moins qu’avec une abstention à 75%, elles perdent toute représentativité. Et puis pourquoi parler de “ligne Marion” ou “ligne Philippot” alors que la première ne fait plus de politique et que le second a fondé un groupuscule voué à disparaitre ? Oublions le FN et ses turpitudes et concentrons nous sur Sens Commun au sein de LR. Je m’étonne que cet article préfère parler des has been plutôt que d’un mouvement qui s’affirme à droite.

    Répondre

Répondre

  • (pas publié)