Les chiffres parlent d’eux mêmes

Posté le novembre 24, 2012, 2:09
3 mins

Le mois de novembre aura été l’occasion de voir défiler dans la capitale plusieurs cortèges de manifestants avec pour chacun des motivations différentes : la première, initiée par Résistance Républicaine et Riposte Laïque avec pour slogan « Non à l’islamisation », manifestation qui aura réuni entre 2 500 et 3 000 personnes ; puis, la marche pour protester contre l’extension de l’aéroport de Nantes avec une participation estimée à 10 000 manifestants ; et enfin, celle qui avait pour objet de s’opposer à la future loi accordant le droit au mariage et à l’adoption pour les couples homosexuels, qui elle, aura déplacé paraît-il plus de 70 000 personnes sur Paris et 200 000 sur l’ensemble du territoire.

 Au travers de ces trois initiatives, qui, à quelques jours d’intervalle, ont vu les rues de Paris devenir des tribunes politiques (la première curieusement sans aucune couverture médiatique…), il est un constat accablant à faire, à savoir que si les Français sont en grand nombre hostiles au « mariage pour tous » et également réticents à voir leurs terres bétonnées d’infrastructures qui s’approprient des terres cultivables en introduisant de la spéculation, ils ne sont par contre qu’une poignée à refuser de voir notre pays devenir une république islamiste avec comme conséquence dramatique de voir s’instaurer à terme un régime totalitaire d’un autre âge, régi par la Sharia dont on a déjà une idée précise de ce que cela signifie, puisqu’elle est appliquée dans de nombreux pays assez éloignés de notre modèle laïc et républicain en vigueur depuis 1789.

 Alors, bien sûr, s’indigner sur des sujets de société, même sensibles et pour lesquels on est en total désaccord, c’est bien, c’est souhaitable ; mais sans doute faudrait il d’abord commencer par rester maîtres chez nous et maîtres de notre destin, car dès lors que l’islam conquérant aura réussi à s’imposer, il ne sera plus temps de sortir les banderoles pour s’insurger et réclamer l’usage légitime de la démocratie qui ne sera plus qu’un vestige du passé…

 Il ne semble pas que nos compatriotes aient une vision très réaliste d’un futur qui ne s’annonce pas calme et serein, et il est fort probable que leur réveil n’en sera que plus douloureux dans un avenir hélas si proche qu’il est déjà là.

 Il est plus que regrettable que le mouvement initié par Christine Tasin pour dire NON à l’hégémonie islamiste intégriste n’ait pas rassemblé davantage de monde, même si, lueur d’espoir, de nombreux patriotes anonymes auraient aimé pouvoir être présents pour exprimer leur refus et leurs craintes, mais trop éloignés pour venir grossir un flot de résistants qui, espérons le finira par devenir au fil des manifestations un Tsunami salvateur.

10 réponses à l'article : Les chiffres parlent d’eux mêmes

  1. RaLeBolHenri

    03/12/2012

    Pauvre France et pauvre FDS,nous avons se que nous méritons. Nous allons avoir des larmes de sang ,voilà le résultat . La presse = des traîtres,radios,médias télés,débats politiques……blablabla,,,, . Premier Responsable : L’état Français et tous nos politiques,droite/gauche plus le reste . Pas un seul qui s’attaque à cet état incontrolable qui nous bouffe 57% de notre PIB,,,,,et encore !!!… ministres, fonctionnaires…etc…etc….TOUJOURS PLUS !!!!! Jamais une seule fois mis en cause par qui que ce soit comme politique . Le PREMIER ENNEMI DE LA FRANCE C’EST CET ETAT CORROMPU,MAGOUILLEUR,COLLABOS,MENTEUR,avec une soi-disant justice,,,copie conforme du régime de poutine .Stop,je m’arrète,je suporte plus,l’inquisiteur va sévir …..Mais le jour est trés proche que tout va leur péter dans la (figure),vous lisez,,,les journaux ????,violence,meurtres tous genre,à nîmes ( gard) le préfet veut supprimer les fêtes vôtives,,,,POUR QUOI ? on a peur ?,des agressions dans toutes les rues ,,,Les FRANCAIS ont peur de sortir,de lever les yeux,de sexprimer,on met plus le collier de la grand mère pour sortir,,,,mais c’est de la dictature,,,c’est la guerre civile ?,on étouffe les affaires ? On veut controler internet ? ET VOUS CHERCHEZ LES RESPONSABLES….JE VEUX DES NOMS,,,et tout le monde les connais,ces NOMS !!!!surtout les flics,,,et alors ?,,,, on radarise à tout va,ceux là mêmes qui les nourrisse,les pauvres flics,que faire,les FDS au moins eux,personne les défend,et ils se la boite ,dernière question : jusqu’à QUAND ???

    Répondre
  2. Banro

    26/11/2012

    « ils ne sont par contre qu’une poignée à refuser de voir notre pays devenir une république islamiste  »
    Bravo ! Voilà une vraie vérité que la majorité des français n’ont pas encore (j’espère!) compris.

    Répondre
  3. philiberte

    25/11/2012

    la manif n’était pas contre l’islam, mais contre le fascisme islamique. et compte-tenu du peu de pub qui a été faite, le nombre de 2500/3000 manifestants est on ne peut plus satisfaisant.
    ce qui est navrant, c’est le silence assourdissant des médias, ou bien, lorsqu’il en ont parlé (30 secondes chez i-télé et sur France-info!) c’était pour détourner les motivations.
    lamentable et écoeurant.

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      26/11/2012

       » contre le fascisme islamique ( sic ) pas contre l’islam  »
      c’est étonnant comme les gogos tombent si facilement dans le premier panneau venu … de l’idéologie bien pensante

      Répondre
  4. quinctius cincinnatus

    25/11/2012

    un ( BON ) cerveau de droite manifeste AVEC les musulmans contre le mariage gay et CONTRE les musulmans contre l’islamisation de la France
    P. P . : au sujet des  » bienfaits  » de l’islamisation de l’Europe j’attends toujours la parution de l’article que je vous avais adressé !

    Répondre
  5. PIGIS

    24/11/2012

    Le premier message est incomplet

    Répondre
  6. PIGIS

    24/11/2012

    1: je crois que la sensibilisation aux problèmes liés à l’islamisme a été insuffisante et qu’elle devrait se faire avec des moyens variés et non pas compter seulement sur internet !
    2 : ne pas oublier que beaucoup d’internautes sont de gauche !
    .

    Répondre
    • JEAN PN

      26/11/2012

      L’islamisation de la France concerne aussi les gens de gauche. En effet, si l’islam devait un jour prendre le pouvoir, il ne serait plus question ni de gauche ni de droite. Ce serait l’islam et rien d’autre … c’est à dire l’esclavage !

      Répondre
  7. PIGIS

    24/11/2012

    1: je crois que la sensibilisation aux problèmes liés à l’islamisme a été insuffisante et qu’elle devrait se faire avec des moyens variés et non pas compter seulement sur internet !
    2 : ne pas oublier que bea

    Répondre
  8. Celestin

    24/11/2012

    Tout comme l’auteur, j’ai été bien malheureux de constater le peu de personnes à la manifestation anti-islam. Même si, finalement, je ne m’attendais guère qu’à trois ou quatre cents personnes…
    Les raisons sont multiples, la première étant que 99% des français (eh.. souchiens j’entends…), ne savent pas ce qu’est l’islam, ils ne voient donc pas la nécessité de s’en méfier ou de le craindre. Essayez d’expliquer ou simplement de parler d’islam à vos amis, les visages se ferment très rapidement, et si vous insistez, ce sont les portes qui se ferment. Amis familles ou relations vous fuient dès que vous abordez le sujet.
    Je sais bien que la propagande fait son effet, ajoutons à cela la difficulté pour un français de remettre en cause ce qu’il appelle « ses idées » – qui ne sont en fait que des « convictions », et vous avez tous les ingrédients nécessaires pour envisager un mollah à l’Elysée d’ici à 2050, peut-être même avant. Car pour beaucoup de gens, il faut qu’ils aient carrément leur nez dans la k-k pour s’apercevoir que ça sent mauvais, même si ils marchent dedans depuis longtemps.
    La nature humaine est ainsi faite qu’il faut souvent descendre et se trouver acculé à ses limites pour réagir, avant, on se contente d’estimer qu’il est urgent d’atermoyer, profitons des flonflons de la fête, elle durera encore bien un jour de plus…

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)