Les déclarations de François Hollande

Les déclarations de François Hollande

François Hollande parle beaucoup ces derniers temps et nous aurions tort, me semble-t-il, ne pas écouter ce que dit cet adversaire politique que la plupart des commentateurs ont trop méprisé, sans observer son immense nuisance (appuyée, hélas, sur un remarquable sens tactique).

Je voudrais d’abord évoquer ce qu’il dit de son successeur et ancien collaborateur dans son récent livre « Affronter ».

Si j’en crois les gazettes (car j’avoue ne pas avoir lu l’ouvrage), il aurait déclaré plaisamment d’Emmanuel Macron qu’il n’aurait « aucune doctrine » et qu’il changerait, par conséquent, « d’opinions au gré des événements, sautant d’une conviction à l’autre comme une grenouille sur des nénuphars ».

C’est joliment dit.

Mais cela semble surtout une évidence.

Le « en même temps » est manifestement le refus du choix politique – ce qu’en d’autres temps, on appelait plus cruellement la politique du chien crevé au fil de l’eau !

En revanche, en homme de gauche militant, François Hollande peine à comprendre l’importance des libertés économiques.

D’abord, parce que la liberté (assortie de responsabilité, contrairement au monde soixante-huitard dans lequel continue à baigner l’ancien « capitaine de pédalo ») est l’une des plus hautes caractéristiques de l’homme et que cela entraîne que plus une politique soutient la liberté des citoyens, plus elle est légitime, toutes choses égales par ailleurs.

Et ensuite parce que la liberté est (par conséquent) plus efficace que le centralisme bureaucratique.

Ne pas comprendre cela conduit François Hollande à s’aveugler sur bien des choses.

En particulier, il accuse Emmanuel Macron d’avoir mené une politique économique de droite.

Mais comment qualifier de politique de droite une hausse de la dette, des impôts et des normes en tout genre ?

« Son mandat ressemble à s’y méprendre à un deuxième quinquennat de Nicolas Sarkozy », ajoute Hollande en forme de coup de pied de l’âne à l’adresse de son successeur.

Pour le coup, ce n’est pas entièrement faux : le quinquennat d’Emmanuel Macron a, comme celui de Nicolas Sarkozy, beaucoup promis et peu tenu.

Il est en tout cas consternant de constater que tout ce que l’oligarchie nous propose, c’est un débat entre un centre gauche qui déçoit la gauche sans satisfaire la droite et un centre droit qui fait l’inverse – deux politiques qui sont au moins d’accord pour poursuivre le déclin des « trente piteuses » !

Une autre prise de parole de l’ancien président a eu lieu dans le cadre du procès du Bataclan.

François Hollande y a notamment déclaré : « Nous savions qu’il y avait des opérations qui se préparaient, que dans le flux de réfugiés, il y avait des terroristes. »

Je suis sidéré que les médias aient réussi à occulter cette déclaration incroyable en transposant le scandale sur la réaction d’Éric Zemmour, critiquant la « décision criminelle » d’avoir laissé les frontières ouvertes.

Pourtant, le scandale est bel et bien que le chef de l’État, ayant connaissance de la présence de terroristes parmi les « réfugiés » que l’Europe accueillait par centaines de milliers, ait choisi de laisser les frontières ouvertes – par aveuglement, par idéologie et par clientélisme électoral tout ensemble – plutôt que de protéger les Français.

Voici trop longtemps que les présidents successifs ne sont pas à la hauteur de leur mission – voire relèvent de la Haute Cour pour forfaiture.

Si la campagne, au lieu de lancer des candidats comme des savonnettes, les rappelait à la grandeur de la mission qu’ils sollicitent, elle serait peut-être moins inutile que les précédentes !

Voir les derniers ouvrages proposés par les4verites-diffusion ici

Partager cette publication

(2) Commentaires

  • Gérard Pierre Répondre

    Ce qui est extraordinaire dans ce monde politique contemporain, … dont l’indécrottable médiocrité croît de manière exponentielle depuis l’avènement du « mitterrandisme », … c’est cette aisance avec laquelle les médiocres qui ont tout raté critiquent, voire conseillent, les médiocres qui leur succèdent !

    … et les médias, … tout aussi médiocres, … vont à la gamelle comme si ces échanges de cours de récréation méritaient d’être portés à la connaissance d’un public largement plus lucide et plus productif qu’eux !

    Pas étonnant qu’avec 46,1 % de taxations diverses, la France soit championne de l’OCDE dans cette catégorie !

    Sur le plan de la gestion du pays l’équation est simple à établir :

    PLUS TAXÉE = PLUS BÂCLÉE
    et réciproquement !

    … L’explication est toute aussi simple à comprendre : … En moyenne UN élu pour CENT habitants, … un mille feuille administratif budgétivore, … le tout hyperprotégé par un statut de la fonction publique en béton, très favorable au laisser-aller puisque sans risque de sanctions quelles qu’elles soient !

    Il faut se souvenir en permanence que nous devons tout cela à Maurice THOREZ, le déserteur communiste de 1939, qui passa toute la guerre au chaud à Moscou, … Maurice THOREZ que de Gaulle a ramené de là-bas en 1945 pour en faire un ministre de la fonction publique (toujours aux ordres de Staline) au lieu de le faire fusiller en même temps que Brasillac, … et qui, 76 ans après la capitulation allemande, continue de ruiner la France !

    Lire « La France aux ordres d’un cadavre » de l’excellent Maurice Druon ! … et chacun sera édifiés !

    … et comme la fonction publique constitue le Nirvana Social de l’idéologie « gôchiste », ce n’est pas près de changer ! … à moins de voter pour un candidat qui se propose de flanquer quelques coups de pieds dans la fourmilière ! … (si toutefois le bloc du communautarisme de la médiocrité, de l’extrême gôôôôôche à la non droite, s’effrite avant de pouvoir l’en empêcher!) … suivez mon regard !

    23/11/2021 à 7 h 58 min
  • quinctius cincinnatus Répondre

    question : QUI a complètement DESORGANISE les SERVICES de RENSIGNEMENTS INTERIEURS ?
    réponse : Nicolas SARKOZY
    Hollande lui s’ est contenté de ne rien faire , c’ était d’ ailleurs son  » travail  » depuis qu’ il était sorti de l’ E.N.A.

    16/11/2021 à 17 h 34 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: