L’étrange incohérence des padamalgamistes

Posté le février 11, 2020, 9:48
5 mins

J’en ai déjà parlé dans ces colonnes, mais je ne me lasse pas de contempler l’inconséquence de la caste jacassante qui pontifie à nos dépens.

Elle ne cesse de nous inviter à l’indifférenciation – ethnique et sexuelle, notamment –, tout en réclamant toujours plus fort le « droit à la différence ».

Ainsi, nous explique-t-on volontiers que le métissage est l’avenir de l’humanité. Je passe sur le fait que cela respecte assez peu le légitime attachement des peuples à leur culture (car nous ne sommes pas seulement sommés de brasser les fameuses races qui n’existent plus, mais aussi les cultures).

Mais qui ne voit l’incohérence qu’il y a à chanter à la fois les louanges de la diversité et du métissage ?

Il faut choisir : si l’on opte pour le métissage, c’est que l’on vomit la diversité et inversement.

Oh certes, je sais bien que ces deux injonctions contradictoires visent à détruire la culture européenne maudite. Et que cela seul donne une vague logique à l’ensemble. Mais il n’est pas difficile de voir que la propagande atteint aujourd’hui ses limites et qu’en particulier, les immigrés musulmans, tellement chéris de la gauche, se révèlent finalement fort peu progressistes.

En matière sexuelle, autre domaine de prédilection du combat des « minorités », l’incohérence n’est pas moins grande.

On promeut partout la parité. Sauf dans le seul domaine de la vie où elle est nécessaire : le mariage. Nous nous sommes passés pendant des siècles de « ministresses », mais il sera nettement plus difficile de se passer de femmes pour engendrer !

Au passage, je note qu’avant que Marlène Schiappa ou Najat Vallaud-Belkacem ne rendent ridicule la parité en politique, nous avions connu des femmes de pouvoir – et parfois à la poigne autrement plus dure que les hommes – et que cela n’avait jamais posé le moindre problème au prétendu « patriarcat ».

En matière d’incohérence, le sommet est atteint avec la politique de Terra nova, aujourd’hui appliquée par M. Macron.

Ce choix de la gauche post-moderne d’abandonner les classes populaires au profit des « minorités » est intenable : il faut choisir entre les « minorités visibles » (entendez les immigrés) et les minorités sexuelles.

On ne peut à la fois promouvoir l’islam d’un côté et, de l’autre, le féminisme et les homosexuels.

En matière religieuse, le padamalgam exige de distinguer en­tre islam et islamisme (ce qui est logique : un brave homme n’a pas à être traité comme un assassin, mais à la condition que le premier dénonce la justification de son acte que le second trouve dans leur commun coran). En revanche, le padamalgam est incapable de distinguer entre les différentes religions.
La réalité, c’est qu’il est impossible de bâtir une société sur les principes dissolvants du macronisme (qui débordent largement le cas de « Jupiter » et ont contaminé la quasi-totalité de la classe politico-médiatique).

L’individualisme post-soixante-huitard et le communautarisme de la oumma se rejoignent pour détruire tout ce que nous avons en commun, comme Français.

Il est frappant que très peu de parlementaires, y compris à droite, osent encore parler de bien commun. Dans le meilleur des cas, ils s’aventurent à évoquer l’intérêt général, mais comment ranger des valeurs spirituelles ou culturelles sous la bannière de l’intérêt ?

Le « Système », divisé contre lui-même (et même divisé par construction, puisqu’il refuse depuis le XVIIIe siècle de reconnaître quelque légitimité que ce soit à une association qui ne soit ni l’individu, ni l’État), est sur le point de s’effondrer. J’espère juste que les vrais Français seront encore assez nombreux et forts pour empêcher que ce qui vient derrière soit la charia !

12 réponses à l'article : L’étrange incohérence des padamalgamistes

  1. quinctius cincinnatus

    15/02/2020

    par sextape interposée LaRem et … MoDem viennent de prendre une bonne … branlée !

    Répondre
  2. quinctius cincinnatus

    14/02/2020

    l’ affaire de la sex-tap *** de Benjamin Griveaux les rendra davantage, ET QUELQUES SOIENT LES PARTIS OU LES MEDIAS,  » pasdamagamistes  »

    *** on en est au niveau de Benzema !

    Répondre
  3. quinctius cincinnatus

    12/02/2020

    l’ histoire du genre humain n’ est qu’ un long … métissage !

    tout dépend de la quantité et de la qualité de l’ apport extérieur !

    l’ endogamie c’ est la dégénérescence assurée !

    regardez plutôt Brenus ! … ( je prend les devants ! )

    Répondre
    • BRENUS

      13/02/2020

      Ca y est, le taré du sité m’attaque de nouveau sans raison.
      Désolé pour toi, Q.QUSSE que tu me vois en dégénéré, ce qui m’amuse sans plus. Il est vrai qu’au contraire de toi, je ne prône pas le métissage que je ne considère d’ailleurs pas non plus comme un avantage. Même si j’ai bien compris que, ton atavisme parlant, tu voudrais « bronzer » tous les blancs ou presque, trainant un vieux complexe inutile.
      Mais nous, les vrais européens – et non les corniauds de tous genres qui nous bavent dessus en priant intérieurement de nous ressembler – , on s’en fout de vos divagations.
      Ainsi, tu trouves vulgaire une fille comme Lila à la carnation claire (blanche pour tout dire) mais tu adores les bachées espérant découvrir la reine de Sabat au lieu d’un laidron. Tu es d’un comique, mon pauvre.
      Et chacune de tes interventions ridicules te rend encore plus attristant . (j’avais un autre qualificatif à t’adresser mais comme tu es le genre à aller pleurnicher auprès des assos racisées, je me retiens)
      Au moins as tu de temps à autre un éclair de lucidité lorsque tu écris « tout dépend de la qualité de l’apport extérieur ». Tu as bien raison, d’autant que les « apports » de ton bord n’ont jamais apporté que des emmerdes. Aussi ne nous apportes rien du tout et garde ta bêtise et ta suffisance pour toi. Nous sommes déjà parés de ce coté.
      Même si tu as la comprenette difficilette depuis toujours, avec le temps, tu aurais du te rendre compte que je ne m’appelle pas PAUL comme celui que tu as agressé des mois durant jusqu’à ce qu’il déserte le site. Avec Brenus (un seul N), tu es tombé sur un os, rigolo.

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        13/02/2020

        pour moi, c’ est un plaisir de vous provoquer et surtout de vous voir vous ridiculiser un peu plus à chacune de vos interventions ; vous nuisez gravement à la bonne tenue de ce blog

        Brenus honnêtement je vous le dis comme je le pense : vous êtes un bas du … Front et un matamore, le franchouillard caricatural des mauvais films  » comiques  » français ; allez prenez vite votre 1664 et au pieu !

        Répondre
  4. quinctius cincinnatus

    12/02/2020

    Eric Zemmour est un homme des plus sympathique; il présente cependant un grand  » défaut médiatique  » : sa  » nervosité « , qui confine souvent au tic et qui n’ est autre qu’ une manifestation physique de sa vivacité d’ esprit, ceci nuit à son  » image  » auprès d’ une certaine opinion et rend son discours en apparence  » superficiel  » …  » journalistique  » … mais cela ne peut être corrigé tant cette  » nervosité  » est consubstantielle à sa personnalité

    on dira donc facilement de lui, on c. à d. les  » académiques » du Media qui dirigent l’ opinion, que c’ est un polémiste brillant mais pas un analyste politique profond … ce qui est FONDAMENTALEMENT FAUX mais ce qui reste son image auprès de nombreuses personnes toujours indécises c. à d. influençables, qui ont l’ HABITUDE d’ être désinformées avec du  » lourd  »

    *** comme celle de Malraux

    Répondre
  5. Gérard Pierre

    11/02/2020

    Si je devais résumer en une phrase l’idéologie de dame Schiappa, je dirais que …… L’incohérence verbale (que Éric Zemmour nomme à juste titre « logorrhée » ) lui tient lieu de suite dans les idées !

    Cette personne est profonde, … au sens de « creuse » !

    Mortellement inintéressante ! …… Le débat d’hier soir où son sourire niais lui servait parfois de posture suffit à le confirmer !

    Répondre
    • Hagdik

      13/02/2020

      Il y avait une vielle blague de potache qui demandait, en métrologie à quoi sert une verge ?
      A mesurer la profondeur d’une cruche.

      Son incorrection qui vaudrait aujourd’hui la 17e chambre, fait que je ne peux la citer.

      Répondre
  6. KAVULOMKAVULOS

    11/02/2020

    J’ai regardé le débat hier sur la TV 16 entre SCHIAPPA et ZEMMOUR. Tout parti pris mis à part – comme dirait l’autre- Schiappa, m’aurait presque fait pleurer de tristesse tellement son discours était vide, négatif, en un mot idiot. Elle récitait son bréviaire de gauchislamiste en s’aidant parfois de la lecture de son smartphone sur lequel un probable conseillé lui « soufflait » les réponses . Atterrant !
    Macron est il a ce point aveugle ou borné qu’il choisisse de telles nullités pour représenter sa cause? Son couplet sur la parité aurait très bien pu être stoppé net par n’importe qui : si cette ahurie veut réellement la parité, alors qu’elle l’applique aussi dans l’E.N (féminisé à plus de 75 %)., la justice et nombre de services ultra féminisés;. Et, s’il lui donnait envie de répondre que les « candidates » sont « meilleures que les « candidats », nous disons O.K., mais cela marche dans les deux sens: s’il faut recruter des connes pour avoir des femmes, pourquoi ne pas recruter des cons pour avoir des hommes? Cela vaut aussi pour la « diversité visible » – qui pleurniche de ne pas prendre les places alors que c’est souvent l’inverse- et quedes boites comme ma banque m’imposent au détriment de la compétence (à mon agence 3 femmes « européennes » parties en retraite sont totalement remplacées par des blacks dont au moins un n’a rien à foutre dans un tel poste au vu de son insuffisance).
    A noter la traditionnelle tactique gauchiste et surtout trotskyste qui consiste à tenir le crachoir sans s’arrêter dès qu’elle a la parole, pour bloquer toute argumentation de son interlocuteur.
    J’ignore si les suppôts gauchiards sont fiers d’une t-elle recrue, mais je n’en voudrais même pas pour nettoyer mes gogues : elle serait capable de les rendre plus crades qu’avant.

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      12/02/2020

      pourquoi perdre son temps à suivre une émission de téléréalité ?

      Répondre
      • Gérard Pierre

        15/02/2020

        … à la même chose, sans doute, que de perdre son temps à vous lire !

        Répondre
        • quinctius cincinnatus

          16/02/2020

          ou, pour ce qui me concerne de vous lire !

          et cependant je le fais par acquis de conscience pour savoir jusqu’ où peut aller le sophisme et l’ argumentation fallacieuse ; de plus il me semble que vous êtes un théologien assez médiocre du niveau Foi du charbonnier ; je ne met pas en doute ni votre sincérité , ni votre amour quasiment filial à une société qui n’ est plus mais votre lucidité et corrélativement la faiblesse  » théologique  » de vos argumentations qui sont celles d’ un lecteur du Talmud ou du Coran … il est encore temps pour vous de vous mettre aux sciences dures : physique, biologie , chimie etc …

          Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)