Manipuler les taux d’intérêt, c’est jouer avec le feu!

Posté le octobre 27, 2020, 10:00
5 mins

Une économie saine repose sur un «ordre spontané», c’est-à-dire sur la résultante non biaisée des interactions entre les divers agents économiques.

Toute intervention extérieure – même motivée par de bonnes intentions – altérera cet équilibre et provoquera des soubresauts, voire des crises.

C’est pourtant ce que nous vivons. Dans la zone euro, la création et la gestion de la monnaie (autrefois pouvoirs régaliens) ont été déléguées à la Banque centrale européenne (BCE).

Nous sommes en train de découvrir que la BCE fausse le jeu économique en manipulant les taux d’intérêt.

Dans le cas d’un prêt, le taux d’intérêt représente le loyer de l’argent.

À plus grande échelle, nous avons d’un côté les demandeurs de capitaux (les emprunteurs) et de l’autre côté les offreurs de capitaux (les épargnants). Le taux d’intérêt est le prix qui permet d’équilibrer l’offre et la demande de capitaux.

Le taux d’intérêt se construit donc spontanément sur le marché des capitaux par le simple jeu de l’offre et de la demande, et les variations de ce taux reflètent les évolutions de ce marché.

Depuis la crise de 2008, la BCE s’est lancée dans une politique volontariste de création de monnaie, en principe pour relancer la croissance. Elle dispose pour cela de deux outils:

– le premier est l’émission de monnaie par le rachat massif d’obligations d’État (politique dite de QE =Quantitative Easing)
– le second est la politique des taux d’intérêt maintenus artificiellement bas, ce qui aboutit à créer de la monnaie par un autre moyen, dont voici un exemple.

Considérons un investissement ayant mis en œuvre un capital C, et générant un revenu annuel R.

Son taux de rentabilité est r, tel que r.C =R
Supposons que le taux d’intérêt décrété par la banque centrale soit i très inférieur à r.

Pour générer le même revenu annuel R, il faudra mobiliser une masse monétaire M telle que i.M =R
donc i.M =r.C et M/C =r/i

r est nettement supérieur à i, et, de même, M sera nettement supérieur à C et dans la même proportion.

Si l’entrepreneur avisé met son capital sur le marché (la bourse) sous forme de titres, ceux-ci prendront la valeur M très supérieure à l’investissement initial C. La baisse du taux d’intérêt aboutit à une création de richesse en faveur des détenteurs d’actifs.
O
r la BCE pratique des taux d’intérêt voisins de zéro, complètement irréalistes sur un marché normal et non biaisé. Les valeurs des actifs sont donc très surévaluées par rapport à leur utilité économique réelle et nourrissent des bulles spéculatives.

Lorsque les taux d’intérêt amorceront leur remontée, le phénomène inverse se produira.

Avec un taux d’intérêt plus élevé, il faudra moins de capital pour générer le même revenu, et la valeur du capital diminuera.

Les montagnes de liquidités qui se sont créées par l’effet cumulé du Quantitative Easing et des taux d’intérêt très bas vont éclater comme des baudruches, entraînant leur cortège de faillites, de chômage, de malheurs.

Nul ne sait ce que serait le taux d’intérêt dans une économie non biaisée reposant sur l’ordre spontané résultant des interactions des divers agents économiques.

Privée de ce repère, la BCE agit en aveugle et peut entraîner des catastrophes.

Malgré la récession due au coronavirus, les bourses affichent des performances proches de leurs records.

Il y a quelque chose de pourri au royaume de Danemark – et ailleurs. Préparons-nous au pire! Nous devons nous attendre à une crise financière bien plus grave que celle de 2008.

17 réponses à l'article : Manipuler les taux d’intérêt, c’est jouer avec le feu!

  1. HansImSchnoggeLoch

    01/11/2020

    QC
    » une intelligence humaine qui échappe le plus souvent au contrôle de la raison peut devenir la source des plus grands maux »

    En tous cas votre citation s’appliquerait très bien à votre cas…désespéré!.
    Quoique déceler de la « Raison » dans vos interventions est utopique, vos mots accroissant plutôt les grands maux de l’humanité.
    Avec des individus comme vous l’avenir de l’humanité est compromis, mais la foi peut déplacer des montagnes, puisse-t’elle un jour vous effleurer.
    Amen.

    Répondre
    • ELEVENTH

      01/11/2020

      Votre espoir en la foi – concernant le barjot – est louable. Mais il ne faudrait pas trop rêver, quand même.

      Répondre
      • HansImSchnoggeLoch

        02/11/2020

        Ultime tentative pour ramener un mouton égaré au bercail.

        Répondre
    • quinctius cincinnatus

      02/11/2020

      parce que vous pensez que vos  » propos  » ( et ceux d’ Eleventh et de Vozuti ainsi que de quelques autres BAINVILLE par exemple ) sont gouvernés par la Raison ?

      quant au recours à la Foi ( avec un grand  » F » ) que vous et ce pauvre ELEVENTH me proposez c’ est bien justement d’ ECHAPPER à la RAISON puisque ce n’ autre que l’ adhésion ferme de l’ esprit à une vérité révèlée SANS le recours à l’ esprit critique

      en philosophie vous êtes  » sans relief  »

      mes  » propos », je le sais bien, n’ ont effectivement aucune importance ni poids sur des esprits aussi  » simples  » qui lisent  » Les 4 Vérités  » la Foi du charbonnier est leur lanterne … sourde

      Répondre
      • HansImSchnoggeLoch

        02/11/2020

        Dans votre liste vous avez oublié Guy Milliere et Joslain Evelyne.

        Pour un esprit souple il est préférable de ne pas avoir trop de relief cela facilite la coulance dans les échanges humains.
        Par contre avec votre esprit tout en relief on a parfois l’impression de chevaucher une scie Sandvik.

        Votre QI élevé vous rend éligible pour la Fraternité « Kappa Alpha Psi », rejoignez les.
        Cela vous changera des esprits simples qui peuplent ce site.

        Répondre
  2. HansImSchnoggeLoch

    28/10/2020

    Entre « l’auto régulation naturelle » et la main lourde de l’ état centralisateur il est préférable de choisir la première.
    Reagan l’avait bien résumé en son temps:
    « Get off my back and keep your hands out of my pockets ».

    Et il est des vérités qui restent immuables.

    Répondre
  3. quinctius cincinnatus

    28/10/2020

    BANQUES : …

     » le spectre des prêts douteux plane de nouveau sur l’ Europe  »

    avec notre économie financière inchangée malgré les désastres antérieurs il fallait s’ y attendre mais c’ est quand même la nouvelle économique importante de ce matin

    Répondre
    • HansImSchnoggeLoch

      28/10/2020

      » le spectre des prêts douteux plane de nouveau sur l’ Europe »

      Et les prêts les plus douteux sont bien ceux contractés par les états.
      Mais soyez sans crainte ces prêts seront remboursés.

      Mais par qui me direz-vous?
      a) pour savoir allez dans votre salle de bain et regardez vous dans la glace.
      b) par votre dernier né, tout mignon dans son berceau, qui casquera un jour
      c) par vous qui dans votre EHPAD attendez le dernier jour

      On vient de me souffler à l’oreille, qu’au fin fond des Jardins Elyséens se trouverait un puits magique.
      Il suffirait d’y faire descendre un seau pour en remonter des lingots d’or.
      Mais chut, n’en dites rien à personne.

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        28/10/2020

        si j’ ai bonne mémoire le règne de Louis XIV a connu une petite quinzaine de  » défauts de paiement  » ou de  » repports de paiement  » … et à la fin du règne le pays étaitnéanmoins ruiné

        trois possibilités pour honorer une dette publique :

        # dévaluer la monnaie ce qui  » pénalise  » les plus  » fragiles  » ( ceux qui ne peuvent pas adapter leurs revenus à la valeur nouvelle de la monnaie )

        # la croissance et la reprise de l’ activité ( on en est loin et pour assez longtemps )

        # accroitre les impôts et les taxes

        # augmenter les impôts et les taxes

        Répondre
  4. ELEVENTH

    28/10/2020

    En effet, il est stupéfiant de voir les niveaux des bourses françaises, européennes , US et même mondiales, alors que tant d’économies sont touchées.
    Certains spécialistes mettent ce phénomène sur le compte des taux d’intérêts ridicules pour les grands financiers qui peuvent acheter à tour de bras avec un emprunt qui ne leur coute presque rien et font monter les cotes. C’est l’argent-casino . Un casino où ce sont toujours les mêmes qui perdent.
    Si une correction sortait, elle serait sévère. Rappelons nous l’an 2000 avec l’éclatement des .com, 2001 avec les attentats islamistes de New York, etc… Et même en mars 2020, avec des plongeons de 25 à 30 % sur deux mois.
    « Encore une minute, monsieur le bourreau  » disait l’autre….

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      28/10/2020

      la boussole économique de Trump c’ est la Bourse !

      Donald vit dans sa … bulle

      il serait peut être temps d’ en prendre conscience cher ami

      Répondre
      • ELEVENTH

        28/10/2020

        Pardonnez moi, mais je ne vois pas le rapport avec la choucroute ?
        Vous devez confondre Trump avec votre ami créateur de l’Open Society (qualifié de philantrope par votre informateur de référence :: Wikipedia)

        Répondre
        • HansImSchnoggeLoch

          28/10/2020

          La choucroute avec des montbéliards et du lard fumé 100% pur porc, pas du lard à la dinde bien sûr!

          Répondre
          • quinctius cincinnatus

            30/10/2020

            du lard de dinde aurait pu être une formulation correcte donc compréhensible par le plus grand nombre dont moi

          • HansImSchnoggeLoch

            30/10/2020

            QC, votre cerveau est spécial je le sais.
            Pour tous les autres il est évident que le lard dont je parlais est 100% pur porc.
            L’ hameçon « lard » a fonctionné comme je m’y attendais…
            Merci pour ce moment!

          • quinctius cincinnatus

            31/10/2020

            alors qu’ on vous moque vous en rajoutez encore dans le sophisme le plus lourding à votre détriment

             » une intelligence humaine qui échappe le plus souvent au contrôle de la raison peut devenir la source des plus grands maux  »

            et c’ est votre cas

  5. quinctius cincinnatus

    27/10/2020

    qui croit encore, à part les naïfs et les théoriciens ( souvent les mêmes d’ ailleurs ) à un  » ordre spontané  » ?

    c’ est comme de croire encore à l’ auto – régulation naturelle des marchés !

    surtout dans une économie financière

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)