Polémiques politiciennes

Polémiques politiciennes

À en juger par les premiers jours de janvier, la campagne présidentielle s’annonce distrayante, avec son lot d’arroseurs arrosés.

Certes, on pourrait espérer un débat à la hauteur des enjeux : la France est menacée de disparaître et les tweets de politique politicienne ne sont pas franchement au niveau de ce que nous serions en droit d’attendre de la caste jacassante.

Mais nous avons pris l’habitude de ne pas accorder une confiance immodérée à ladite caste jacassante. Et, en l’occurrence, cette politique politicienne a du moins le mérite de replacer le sujet de l’identité de la France sur la table.

C’est ainsi que j’ai découvert l’existence d’un rappeur musulman dénommé Gims, soutien de Valérie Pécresse aux dernières régionales paraît-il (et financé par la région Île-de-France, ceci expliquant sans doute cela).

Ce dernier s’est fait connaître du grand public en invitant sur Twitter ses « followers » musulmans à ne pas souhaiter de joyeux Noël ou de bonne année – car ce sont des fêtes de chrétiens.

C’est, après tout, une façon efficace de poser la question de l’identité ! Ce qu’Éric Zemmour a immédiatement relevé (non sans associer le nom de Gims à celui de Valérie Pécresse).

À peu près au même moment, une polémique sur le drapeau a émergé.

Le gigantesque drapeau tricolore que l’on suspend traditionnellement, pour les grandes fêtes, à l’Arc de triomphe a été remplacé par un drapeau européen, à l’occasion de la présidence française.

Le fait a été immédiatement dénoncé par de nombreuses voix à droite. Valérie Pécresse fut, quant à elle, un tantinet gênée puisque, manifestement, sa position personnelle l’inclinerait à trouver cela normal, mais que nombre de ses soutiens (à commencer par Éric Ciotti) et surtout de ses électeurs, considèrent comme déplacé, sinon scandaleux ce remplacement du drapeau tricolore au-dessus de la tombe du soldat inconnu.

Elle commenta donc en notant qu’Emmanuel Macron avait « un problème avec l’histoire de France » – ce qui est évident.

Et en ajoutant qu’elle-même aurait refusé de choisir entre drapeau français et drapeau européen – prolongeant ainsi le « en même temps » macronien.

Les interlocuteurs ne sortent guère grandis de ces polémiques, mais au moins des questions importantes sont-elles enfin évoquées. Au risque de sombrer dans un manichéisme qui ne profitera à personne, et dont Valérie Pécresse devrait souffrir davantage encore que ses rivaux !

Partager cette publication

(7) Commentaires

  • quinctius cincinnatus Répondre

    les pitres de la politique française : …
    Manuel Valls propose à Emmanuel Macron de partager son … prochain quinquennat avec Valérie Pécresse
    on pourrait tout aussi bien remplacer ce quinquennat par un Consulat et un triumvirat ( sic pour … vir ) Manuel Valls faisant le troisième consul
    tous ces gens là n’ ont qu’ une peur … celle du Peuple

    10/01/2022 à 19 h 26 min
    • quinctius cincinnatus Répondre

      La France en garde alternée me souffle mon épouse !

      10/01/2022 à 21 h 20 min
  • quinctius cincinnatus Répondre

    sachons décrire les personnes et les choses telles qu’ elles sont :
    Valérie Pécresse possède le charisme et la consistance de la poulpe !
    le problème c’ est que ceux qui vont voter Eric Zemmour par simple obsession la placeront au second tour et perpétueront ainsi L.R. comme LE Parti d’ opposition ( sic ) de Droite à une Gauche sous fausse bannière

    10/01/2022 à 9 h 41 min
  • quinctius cincinnatus Répondre

    nous sommes à une centaine de jours de l’ élection présidentielle et chacun ici ratiocine sur son obsession personnelle : pour l’ un les  » muslims  » et le grand remplacement, pour l’ autre la  » sécurité « , pour un autre encore le vaccin ou le passe-sanitaire, le  » pouvoir d’ achat  » etc … et pas un seul discours construit sur une globalité de projets : l’ éducation, les formations, la  » réindustrialisation  » , la balance commerciale, les déficits et la dette, l’ inflation , la réforme de l’ Administration ( nationale et régionale ) etc … tout le monde saucissonne à qui peut le mieux !

     » Les 4 Vérités  » faites nous un état global des lieux et engagez vous non plus dans des critiques aussi systématiques que vaines et stériles mais dans la hiérarchisation de ce qui doit être fait en priorité pour recréer de la richesse autre que fiduciaire , alors vous serez vraiment un hebdomadaire de toutes les Droites car vous aurez , même modestement, contribué à un projet de gouvernement et d’ Etat

    06/01/2022 à 21 h 29 min
  • Laure Tograf Répondre

    Et pendant ce temps, Macron déclare vouloir « emmerder les antivax ». Mais surtout pas les racailles et autres agresseurs : il faut choisir ceux que l’on dézingue et qui ne risquent pas de faire bruler les villes, eux.
    Nous avons donc maintenant dans la macronie : un « emmerdeur » Macron , un « branleur exhibitionniste Griveaux (celui qui se moquait de ceux qui clopent et roulent en diésel), une grognasse ministre qui prétend s’assoir sur les règlementations sanitaires en prenant l’avion contre l’avis du commandant de bord qui l’a débarquée : Harmony de Monmachin » au regard d’allumée, sans compter la meute des petits marquis thuriféraires prêts à tout pour bien lècher les chefs, en plus des babouches.
    Une nouvelle tournée de 5 ans avec ces zozos et le pays pourra chanter « ne m’appelez plus jamais France….mais Africarabia »

    06/01/2022 à 0 h 50 min
  • quinctius cincinnatus Répondre

    Gims soutien de Valérie Pécresse , c’ est ce que nous apprend la Presse !

    05/01/2022 à 13 h 53 min
  • quinctius cincinnatus Répondre

    LA DESINFORMATION EST UNE FORME DE TERRORISME
    il faut en finir avec elle

    05/01/2022 à 9 h 47 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *