Pour une presse d’opinion

Pour une presse d’opinion

Le directeur général de CNews, Serge Nadjar, déclarait récemment: «On ne regarde plus une chaîne d’info pour savoir ce qui se passe ! On a toutes les informations sur smartphone.»

Il assumait ainsi publiquement le choix stratégique de l’une des principales chaînes d’information en continu de ne plus être une chaîne d’informations, mais bel et bien une chaîne d’opinions.

Bien sûr, la bien-pensance éructe contre ce choix.

On ne compte plus les doctes politiciens ou les savants journalistes qui ont dénoncé cette «Fox News à la française» qui dévoierait le noble métier d’informer.

Mais c’est le choix de l’honnêteté. Tout organe de presse est nécessairement un organe d’opinion. Non pas au sens où il serait nécessairement partial, sinon mensonger. Mais au sens où c’est évidemment le prisme idéologique de la rédaction et de l’audience qui sélectionne non seulement le traitement de l’information, mais même le choix de ce qui constitue une information.

Selon que vous êtes de gauche ou de droite, mondialiste ou patriote, bobo ou gilet jaune, vous ne réagirez pas de la même façon à un événement donné. Mieux, certains événements n’en seront que pour certaines catégories de la population.

La meilleure preuve que la presse de gauche ment, c’est précisément qu’elle prétend ne faire que de l’information neutre.

Mais c’est tout simplement impossible!

Ce qui est problématique n’est pas tant que le «Monde», «Libération» ou « France Télévisions» soient de gauche, que le fait que tous ces médias semblent ignorer leur propre biais idéologique.

Leurs rédacteurs bien-pensants sont à ce point manichéens qu’ils sont sincèrement persuadés que l’on ne peut pas voir le monde autrement qu’eux sans être un dangereux psychopathe.

Pour nous, nous sommes beaucoup moins bornés qu’eux. Nous ne prétendons pas que notre vision soit la seule possible.

En revanche, nous revendiquons le droit que notre vision du monde ait la possibilité de s’exprimer. Nous pourrions d’ailleurs réclamer davantage car notre vision du monde a plus de titres au respect que celle de la gauche, puisque nos principes ont fait la France, alors que les contre-valeurs de la gauche la détruisent rapidement, la livrant aux barbares (parmi lesquels il n’y a pas que les islamistes fanatiques, mais aussi nombre de politiciens méprisant leur propre culture).

Oui, il est heureux que la presse d’opinion se développe.

Nous allons peut-être enfin abandonner le règne sans partage d’une presse monocolore!

Partager cette publication

(1) Commentaire

  • ELEVENTH Répondre

    Si vous voulez que votre « vision du monde ait la possibilité de s’exprimer » , dépêchez vous : cela deviendra de plus en plus difficile dès lors que les canaux d’opinions ne vont pas tarder, comme aux US, à être captés par les nouveaux polpotistes.
    Seuls, quelques « élus » (au sens biblique) pourrons déverser leurs opinions (pardon : leur fiel).

    12/01/2021 à 17 h 14 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: