Remarques à propos de l’entente à droite

Posté le 03 avril , 2018, 4:22
5 mins

Mardi 27 mars, j’animais, avec mon ami Guillaume Bernard, une table ronde réunissant à Angers plusieurs élus de droite (Pascal Gannat, pour le FN, Marie-France Lorho, députée d’Orange, Emmanuelle et Robert Ménard, élus de Béziers, Jean-Frédéric Poisson, président du PCD et Karim Ouchikh, président du Siel), pour parler d’union des droites.

Les « 4 Vérités » étant l’une des publications les plus engagées dans ce combat en faveur de l’entente à droite, j’étais naturellement ravi d’être là. Et plus ravi encore de constater à quel point le peuple de droite était « mûr » pour cette entente.

Plus de 300 personnes assistaient, en effet, à cette réunion, massivement acquises à l’idée d’une entente à droite.

Désormais, il est clair que seuls le politiquement correct … et les dirigeants des partis de droite bloquent cette entente.

Au cours du débat, il fut démontré que, sur bon nombre de mesures et de valeurs, la proximité entre les électeurs FN et LR était incontestable.

L’ancien ministre sarkozyste Thierry Mariani, qui ne pouvait participer, mais avait répondu à nos questions en vidéo, a proposé plusieurs mesures sur lesquelles les autres intervenants se sont facilement accordés : lutte contre l’immigration, lutte contre l’insécurité, lutte contre l’islamisation…

Jean-Frédéric Poisson ajouta la défense de la dignité humaine. Plusieurs intervenants mentionnèrent également la défense de nos libertés.

Sur tous ces points, certes, on pouvait repérer des nuances entre les différents intervenants, mais les valeurs étaient clairement communes.

C’est sans doute sur la méthode que les intervenants différaient le plus.

Les Ménard, élus avec le soutien de plusieurs partis, et décidés à se passer dorénavant du soutien de tous les partis, étaient les plus hostiles aux structures partisanes.

Les autres leur répondirent que les partis étaient indispensables pour se présenter aux élections.

Mais, malgré les apparences, ces deux points de vue étaient beaucoup moins antagonistes qu’on pourrait le croire.

Je crois personnellement, comme Robert et Emmanuelle Ménard, que les partis politiques sont plutôt nuisibles à l’entente à droite – et s’opposent ainsi aux désirs de leurs électeurs.

C’est au peuple de droite, à la société civile, de s’organiser pour imposer cette idée.

Mais je crois aussi qu’il faudra des structures partisanes (ou analogues à des partis) pour se présenter aux élections.

Au demeurant, même une liste d’intérêt municipal, comme celle à laquelle pense manifestement Robert Ménard pour Béziers, se comporte comme un parti lors des élections.

La seule différence (mais elle est de taille), c’est que ce « parti » ne prétend pas avoir une doctrine universelle et qu’il n’impose pas le sectarisme habituel aux structures partisanes.

Au cours de cette soirée, j’ai fait remarquer que les élections de 2017 avaient marqué, pour la droite, une défaite électorale, mais une victoire idéologique.

Robert Ménard a critiqué ce dernier point. Mais je crois qu’il est difficilement contestable qu’aujourd’hui, une majorité de Français s’accordent sur une limitation drastique de l’immigration, sur la volonté de recouvrer nos libertés, sur la nécessité de réduire l’État obèse, de promouvoir le bien commun et le principe de subsidiarité.

Que nos idées soient désormais majoritaires en France constitue, bel et bien, selon moi, une victoire idéologique. Victoire qui doit encore se concrétiser par une victoire politique, impliquant l’alliance, aussi souple que possible et respectant les légitimes différences, de tous les Français de bonne volonté.

Voir les derniers ouvrages proposés par les4verites-diffusion ici

56 Commentaires sur : Remarques à propos de l’entente à droite

  1. HansImSchnoggeLoch

    10 avril 2018

    D’ordinaire on monte les chèvres et les moutons sur l’alpe au printemps.
    Pour Ségolène et François c’est l’inverse ils descendent de l’alpe au printemps pensant pouvoir se réintégrer dans le troupeu.
    Le berger et ses clébards sont là pour les accueillir…

    Répondre
  2. HansImSchnoggeLoch

    10 avril 2018

    Le bisounoursland s’arrête à la frontière magyarde.
    Cela irrite plus d’une et plus d’un dans le landerneau du camp du bien y compris l’enfant égaré du pays Soros.
    Viktor Orban dans la digne foulée du soulèvement de Budapest en 1956 a relevé le défi de remettre l’EU dégénérée sur le droit de chemin.
    Tous les peuples européens conscients de leur avenir ne peuvent que le soutenir.

    Répondre
  3. quinctius cincinnatus

    9 avril 2018

    très intéressant de lire sur Wikipédia , qui on s’ en rend facilement compte à la lecture le hait, l’ évolution de Fidesz , le parti de Viktor Orban ; l’ abomination des abominations étant pour WIki. la mise sous contrôle des … banques par le Gouvernement élu après tout par le Peuple. On comprend alors facilement pourquoi le Media soutient G. Soros, financier apatride bien qu’ Américain, qui a bâti toute sa fortune en ruinant les retraités anglais en spéculant sur la Livre et cependant considéré comme un grand philanthrope par ce même Media puisqu’ il a crée dans son pays d’ origine des Universités, à l’ origine de langue allemande, qui répandent la bonne pensée économique, politique, humaine , sociologique et culturelle : l’ ultra-libéralisme et la ” mixation “

    Répondre
  4. quinctius cincinnatus

    9 avril 2018

    il ne faut jurer de rien :

    animé par son amertume envers Macron, nous dit ” Le Point “, François Hollande manifeste des velléités de … retour … attention, comme à son habitude, seulement des … velléités

    encore que rien ne serait plus plaisant que son retour et sa définitive éjection par les électeurs toutes tendances confondues

    Répondre
  5. quinctius cincinnatus

    9 avril 2018

    Sens Commun :

    ce que certains sur ce blog mais aussi parmi les lecteurs fidèles de cette revue ( confidentielle ) devraient une fois pour toute se mettre dans la tête c’ est qu’un parti qui fonctionne comme une secte n’ a pas, de nos jours, d’ avenir … ( électoral )

    Répondre
  6. quinctius cincinnatus

    9 avril 2018

    un enseignement pour tous les ” nationalistes ” … ” Le Point ” de B.-H. L. grand admirateur de Soros alias … Schwarz , titre : …

    ” Le succès de Viktor Orban est sans appel ***; son parti SOUVERAINISTE Fidesz obtient 48,8 % des voix avec … TRENTE points d’ avance sur Jobbik formation … d’ extrême droite ”

    *** le Media pro-U.E. ” espérait un sursaut ” démocratique ” chez les Magyars !

    Répondre
  7. Gérard Pierre

    7 avril 2018

    ‘’Lutte contre l’immigration, … lutte contre l’insécurité, … lutte contre l’islamisation, …défense de la dignité humaine, … défense de nos libertés !‘’

    Tout cela est très bien !

    Mais quelqu’un a-t-il seulement évoqué la reconstruction de notre Défense Nationale, très mise à mal depuis bientôt quatre décennies par la ‘’socialisterie‘’, déjà responsable de la débâcle de 1940 ?

    À lire monsieur Guillaume de Thieulloy il semblerait qu’il n’en fut rien !

    Or, si ce sujet n’est pas pris à bras le corps par la Droite, …… qui s’en souciera ? …… Ce sujet est typiquement de Droite !

    Comment lutter de façon crédible contre l’immigration avec une armée déconsidérée 364 jours par an ? …… [sauf le 14 juillet, …… et encore ! ! ! … hein les vers ? … non, les verts ! … of, c’est pareil !]

    Comment lutter contre l’insécurité avec une armée qu’on envoie au Mali, … en Centrafrique, … en Afghanistan, … au Niger, … alors que tout le travail de reconquête nationale est concentré dans nos banlieues ?

    Comment lutter contre l’islamisation alors que le prétentieux ‘’chef des armées‘’ est lui-même un dhimmi de la pire espèce ?

    Comment défendre la dignité humaine avec des représentants aussi indignes que ceux du parti communiste, des soit disant « insoumis » … [sauf à l’idéologie chavezienne], de EELV, et autres crétins délirants de la gauchiasserie germanopratine ?

    Comment défendre nos libertés dès lors qu’un collectif non élu bruxellois décide de 80% de nos lois ?

    Le mot SOUVERAINETÉ a-t-il été prononcé ?

    Car sans souveraineté nationale tout le reste est vain ! …… Tout le reste n’est que conjectures éthérées destinées à endormir le peuple de Droite !

    …… et personnellement, …… JE NE M’Y RÉSOUS PAS !

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      8 avril 2018

      vous savez aussi bien que moi et par expérience que dans ce genre de conflits ” atypiques ” … parce que c’ est ce qui nous intéresse présentement il faut ;

      1 – gagner la confiance des populations (… et là ce n’ est pas gagné ) d’ où : …

      2 – mettre en place un renseignement actif et fiable

      3 – avoir des capacités ( hommes et matériels ) d’ interventions rapides et … efficaces

      P.S. idem pour les forces de Police dont une partie doivent se … militariser

      quant à la Justice cela reste du domaine du législateur et donc de … l’ électeur !

      Répondre
      • Gérard Pierre

        8 avril 2018

        Des théoriciens de la « guerre atypique » nous ont déjà développé ce modèle, … sans résultat probant !

        De Roger Trinquier à David Petraeus, en passant par David Galula, on a beaucoup théorisé sur le sujet, …… en se heurtant à des concepts que la morale occidentale n’avalise pas forcément, ….. ! ! !

        L’application partielle de la méthode entraîne son échec !

        D’autre part, si la Chine, … [pour ne citer qu’elle] … se réarme comme elle entreprend de le faire depuis des années, ce n’est pas en vue d’une ‘’guerre atypique‘’ mais bien d’une guerre classique !

        Ma question reste donc entière.

        Répondre
        • quinctius cincinnatus

          8 avril 2018

          ” l’ application # partielle # de la méthode entraîne son échec ”

          ou plutôt dirais je est la cause de son échec

          cela on le sait aussi

          pourquoi, alors, les Israéliens peuvent ils l’ accomplir … intégralement ? et parfois même … François Hollande : ce qu’ on appelait des ” assassinats ciblés ”

          dans mon propos je ne pense qu’ à … l’ efficacité

          Répondre
  8. HOMERE

    7 avril 2018

    Rien ne se fera en France sans les Français,et les Français ne veulent rien…..comment voulez vous,alors,proposer des changements pour ceux qui n’en veulent pas ?
    La France conserve sa boîte (!) dans laquelle on a pris soin d’ajouter les ingrédients propres à sa conservation et les colorants selon le goût de chacun…puis on a jeté l’ouvre boîte.
    Chacun s’échine à vouloir unifier,rassembler,amalgamer…mais pourquoi donc ? attendons la date de péremption à partir de laquelle le contenu de la boîte sera hors de consommation avant de faire sauter le couvercle….le temps n’est pas venu….
    Je partage,en théorie,la position de QC,mais je crois qu’elle est impossible sans une déflagration majeure,à laquelle je ne crois pas justement.Sur le principe,je suis d’accord car il n’y a pas d’autres solutions…..aucune !

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      7 avril 2018

      nous ne sommes pas des perdreaux de l’ année

      Répondre
  9. quinctius cincinnatus

    6 avril 2018

    encore un ” faux départ ” à Droite :

    Eric Ciotti dénonce ” le populisme d’ Emmanuel Macron ” ( sic )

    à L.R. ***, il faudra au moins affiner les grilles d’ analyse pour avoir un semblant de crédibilité … populaire

    ***à L.R. où les ” cons ” sont toujours largement en majorité, comme au F.N. d’ ailleurs

    Répondre
  10. quinctius cincinnatus

    5 avril 2018

    Jean-Marie Le Pen , député européen, rejoint le groupe ” néo-fasciste ” de l’ Assemblée Européenne ( Alliance pour la liberté et la paix )

    Répondre
    • Gérard Pierre

      5 avril 2018

      Au hasard d’un diapo sur l’occupation allemande en France de 1940 à 1944, j’ai eu l’occasion de découvrir que le Front National était une création du parti …… communiste !

      Une carte d’appartenance, établie en 1945, …… [avant c’était ”dangereux”] …… semble attester le fait !

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        6 avril 2018

        oui c’ est tout à fait exact , mais à l’ époque il n’ y avait pas la propriété d’ un nom de domaine en la matière

        Répondre
  11. quinctius cincinnatus

    4 avril 2018

    à propos de ” l’ Entente à Droite ” les gaullistes purs et durs de D.L.F. *** ( Nicolas Dupont-Aignan ) ont déjà leur plateforme ” les amoureux de la France ” à laquelle vient d’ adhérer récemment les ” indépendants et paysans ” avec à leur tête un transfuge du …F.N.

    *** accessoirement remarquons que c’ est le seul mouvement politique qui voit le nombre de ses électeurs augmenter de façon nette dans les consultations de transition

    Répondre
  12. Paul

    4 avril 2018

    “C’est sans doute sur la méthode que les intervenants différaient le plus.”
    Le problème est que tout est là. Le reste (défense des libertés, lutte contre l’insécurité, lutte contre l’immigration et l’islamisme) ne sont que des intentions que même un socialiste pourrait faire siennes dans le discours.
    Or, que propose le FN concrètement qu’on pourrait qualifier “de droite” ? Déjà, tout son programme économique est socialiste. Or, comment lutter efficacement contre l’immigration et la délinquance quand l’économie s’effondre et qu’on ne peut se donner les moyens d’un contrôle et d’une répression efficaces ?
    De même, contrairement à LR, le FN prône la proportionnelle intégrale qui déstabiliserait nos institutions.
    Pour finir, le FN refuse de se définir “de droite”. Déjà, J.M.Le Pen se disait “économiquement de droite et socialement de gauche” (comprenne qui pourra). Mme Le Pen prétend que Macron serait “ultralibéral” et que la séparation entre gauche et droite “est dépassée”.
    En fait, tout cela ressemble à une gesticulation électorale où on se passerait les voix pour avoir des élus sans le moindre engagement politique. Si des électeurs du FN sont de droite, c’est à dire conservateurs sur le plan des valeurs et libéraux sur le plan économique, ils doivent rejoindre Sens Commun au sein de LR.

    Répondre
    • vozuti

      4 avril 2018

      qu’est ce qui vous fait penser que LR(ex ump,rpr,udf) est de droite?
      je ne parle pas des discours,propositions et programmes qui n’engagent que ceux qui y croient.
      ils ont été au pouvoir de 1974 à 2012(avec quelques parenthèses PS),on a donc suffisamment de recul pour les juger sur les actes et non sur les paroles…et le résultat de leur politique est que la france est devenue championne du monde des prélèvements et taxes en tous genres, et également championne du monde de l’immigration musulmane. c’est ça votre définition de la droite?

      Répondre
      • Paul

        4 avril 2018

        LR ne sera de droite que si nous y travaillons. Nous pensons à Sens Commun que seule cette formation possède le terreau électoral d’un véritable mouvement conservateur et libéral. On pourrait construire sur rien mais ce serait une perte de temps considérable. Nous avons déjà commencé à faire de l’intérieur avancer nos idées. Malheureusement, F.Fillon qui avait repris une bonne partie de notre programme n’a pas été à la hauteur.

        Répondre
        • quinctius cincinnatus

          12 avril 2018

          connaissant depuis mon âge de raison [ 9 ans ] c à d depuis 70 ans mes compatriotes je ne puis penser qu’ un parti ou qu’ un mouvement français ” pense à l’ unanimité ” et je doute qu’ à ” Sens Commun ” tous soient d’ accord avec cette affirmation que ” seule L.R. soit le terreau électorale d’ un véritable mouvement conservateur et libéral ” pour la bonne raison , et je me répète, qu’ en France on ne peut pas être à la fois ” conservateur ” et ” libéral “

          Répondre
      • vozuti

        4 avril 2018

        j’ai tendance à être plus indulgent pour le FN que pour LR, car le FN n’a jamais eu droit à une période d’essai pour faire ses preuves,alors que la période d’essai de LR a duré 40 ans!
        et il ont seulement réussit à faire la preuve de leur incroyable nocivité: personne ne pouvait imaginer en 1974 que la france se transformerait aussi rapidement en pays musulman,ni que les prélèvements deviendraient quasiment confiscatoires comme dans les pays communistes.
        à mon avis,les seuls qui sont de droite à LR sont à sens commun,les autres veulent bien s’appuyer sur votre programme pour les élections,mais ils n’ont pas l’intention de le mettre en oeuvre,sinon ils n’auraient pas fait l’exact contraire pendant leurs décennies au pouvoir.
        cela dit,si sens commun prend le pouvoir à LR,en s’appuyant sur l’électorat,cela change tout…mais je ne suis pas sûr que la franc-maçonnerie laissera faire.

        Répondre
        • quinctius cincinnatus

          5 avril 2018

          le problème avec le F.N. c’ est qu’ il est démagogique et un démagogue promet tout , sauf des efforts personnels ; ces efforts il faudra bien un jour ” nous ” les imposer sous peine de disparaître … je constate que le peu que voulait entreprendre Macron est déjà battu en brèches … par tous

          Répondre
        • Paul

          5 avril 2018

          Monsieur, les idées du FN ont, au moins en partie, été au pouvoir.
          Dans son programme économique, il préconise la retraite à 60 ans, le contrôle de certains prix, l’embauche de plus de 100 000 fonctionnaires, une hausse générale des salaires, pensions et traitements, les nationalisations,… Vous pensez que dans le passé ces mesures ont fait leurs preuves ?
          La raison d’être de Sens Commun est justement d’ancrer LR à droite pour ne plus connaitre les trahisons passées de Chirac à Sarkozy. La grande masse des électeurs de LR est réellement de droite et voit d’un bon oeil un discours résolument libéral et conservateur. Le travail de Sens Commun est récent et j’aimerais que ce site prenne plus volontiers partie pour cette formation qu’avec regret je ne vois ici quasiment jamais citée.

          Répondre
        • vozuti

          5 avril 2018

          je suis d’accord sur la démagogie de certaines propositions de m lepen. elle aurait mieux fait de garder la ligne habituelle du fn,au lieu de s’inspirer de chevenement et d’essayer de draguer les électeurs mélenchonistes.
          mais d’un autre coté,l’état glouton et dirigiste n’est pas le seul ennemi des populations;bien que privé par définition, le trust des multinationales et des banques qui s’emploie progressivement à ramener le niveau de vie des occidentaux au même plan que celui des chinois est tout aussi nuisible.on peut même dire qu’il y a collusion entre ce trust privé et les les gouvernants boulimiques,avaleurs de taxes…je veux dire par là que tout ramener au vieux clivage socialisme vs libéralisme est un peu simpliste.

          Répondre
          • Paul

            6 avril 2018

            Le clivage socialisme-libéralisme n’est qu’une étape. Il faut déjà se débarrasser du socialisme et ensuite moderniser le libéralisme. Si des problèmes de concurrence existent, il faut les régler: c’est là le rôle régalien d’un état. Mais ce n’est certainement pas par une armée de fonctionnaires que nous boosterons l’économie.
            Il faut se souvenir que c’est par le travail et l’innovation qu’on augmente le niveau de vie. Si nous sommes moins performants que les Chinois, notre niveau de vie en pâtira. Il faut donc travailler plus, se former, entreprendre,…Rien ne s’obtient sans sueur.

          • vozuti

            6 avril 2018

            l’idée qu’il faudrait suer 12 h par jour pour gagner 300 euros comme les chinois ou les indiens ne me parait pas très attrayante.le fait d’avoir dilapidé l’héritage industriel de l’occident pour le transférer en asie est un coup de poignard dans le dos des financiers libéraux tout autant que de nos dirigeants étatistes du ps et de l’ump.

          • Paul

            6 avril 2018

            Si, comme vous le dîtes, tout a été dilapidé, il faudra alors, effectivement “suer 12 heures par jour pour gagner 300€”. Si vous avez une alternative, tout le monde est preneur. La seule issue est l’innovation, la conception et la fabrication de produits à forte valeur ajoutée. Mais pour cela, il faut également suer.
            Redresser le pays demandera du sang, de la sueur et des larmes. Il faut l’admettre sans pleurnicher.

          • vozuti

            6 avril 2018

            mon propos n’est pas de pleurnicher, mais de faire remarquer que les libéraux mondialistes et les étatistes travaillent main dans la main pour voler aux européens leurs terres(par l’immigration africaine et musulmane),leur héritage industriel(par les délocalisations en asie),et leurs économies( par l’impôt et les magouilles financières des banquiers).
            ce n’est pas seulement par un travail acharné, accompagné de l’éloge du libéralisme, que l’on va éviter cette spoliation.

          • quinctius cincinnatus

            7 avril 2018

            Vozuti § Paul

            pensez vous que les ” libéraux ” soient majoritaires dans l’ opinion publique … française ? ou même qu’ ils puisent un jour devenir majoritaires ?

            si Le Pouvoir Public, faisant fi de l’ opinion publique ” générale ” , acceptait de foutre la paix à ceux qui le sont , même à un niveau économique modeste, ce serait déjà une grande victoire pour le redressement économique et social du pays

            Macron étant un macro-économiste issu du dirigisme le plus étatique qui soit ( ENA ) néglige ce ” chapitre ” qu’ il considère comme trop ” vil ” au profit de la “Haute Finance ” et des ” minorités ” … ce sera ce qui causera sa perte : ne pas avoir rallié les ” petits ” libéraux mais au contraire de les avoir matraqué pour le plus grand profit des parasites , aussi bien les fainéants que les financiers

          • Paul

            7 avril 2018

            Monsieur Vozuti, je ne fais pas plus l’éloge du libéralisme que celui de la loi de la pesanteur. Le fait est que seul le libéralisme fonctionne. Si vous avez des exemples d’autres systèmes qui auraient fait leurs preuves – le socialisme par exemple – merci de m’indiquer les résultats positifs obtenus.
            Cela ne veut pas dire que le libéralisme offre à chacun indistinctement bonheur et opulence. Le libéralisme seul permet que les plus innovants, les plus volontaires, les plus travailleurs, réussissent et, par leur réussite, entrainent la société vers le progrès (production de richesses, nouvelles technologies, découvertes scientifiques et médicales,…). Mais il est entendu que ceux qui refusent les valeurs du libéralisme (liberté, travail, initiative,…) ne peuvent prétendre à en recueillir les fruits.
            Dire que l’étatisme et le libéralisme seraient main dans la main est une idée marxiste (le capitalisme monopoliste d’état) qui prétend que l’état serait aux mains des plus riches et ne fonctionnerait que pour leurs intérêts. Mélenchon ne dit pas autre chose.
            Monsieur Quinctius, les Français sont libéraux quand cela les arrange (par exemple il est probable que le cheminot qui la refuse pour lui-même n’achète pas sa voiture au prix catalogue mais négocie en menaçant d’acheter un autre modèle chez le concurrent), mais le sont moins quand il s’agit de leur allocation, leur petit service de proximité gratuit ou leur avantage social garanti. 70 ans de socialisme ont perverti les esprits mais, en discutant avec les gens, ces idées, comme d’autres, peuvent avancer.
            Mais il faut se donner la peine de débattre….

          • quinctius cincinnatus

            7 avril 2018

            pour ce qui concerne la loi de la pesanteur vous avez … intellectuellement tort : à défaut d’ en faire l’ éloge il faut pour le moins l’ admettre et elle est davantage facilement vérifiable que l’ Assomption ou que l’ Immaculée Conception !

          • Paul

            7 avril 2018

            M Quinctius, vous préférez systématiquement débattre du sexe des anges plutôt qu’avancer une idée ou un point de vue dans le forum.
            C’est regrettable.
            Que pensez-vous du libéralisme ? Comment le faire comprendre aux Français en leur montrant les conséquences du socialisme ? Qu’en pensez-vous ?
            Car il ne suffit pas de dire qu’on a intellectuellement tort ou raison. Il faut expliquer pourquoi, si on en est capable.

          • quinctius cincinnatus

            7 avril 2018

            Monsieur P@ul,

            je me moque gentiment de vos obsessions ” sensuelles et communes ” … qui sont présentement irréalisables ( c.f. Homère ) … sauf à discuter justement à l’ infini du sexe des anges ou de l’ éther

            si vous saviez tout ce qui a été admis par le ” sens commun ” et qui s’ est avéré être scientifiquement faux vous commenceriez déjà par changer la formulation de votre Mouvement par ailleurs fort respectable … pour moi une chose acquise par l’ expérience d’ une longue vie :

            ” libéralisme n’ est pas synonyme de responsabilité “

          • Paul

            8 avril 2018

            Et bien voilà, M Quinctius ! Puisque donner votre point de vue sur la vie économique ou politique, émettre des idées ou propositions vous est décidément impossible, éclairez-nous donc sur ce qu’en aurait pensé Homère puisque vous nous le donnez en référence.
            Je trépigne d’avance à l’idée de lire votre développement érudit.

          • quinctius cincinnatus

            8 avril 2018

            Cher Paul,

            il s’ agissait d’ @ Homère sur ce blog ( qui est loin d’ être un poète … ” émérite ” )

          • quinctius cincinnatus

            8 avril 2018

            pour le reste, toujours, entre autres qualités, aussi rétrograde jusqu’ à l’ ennuie, étroit et geignard , triste et rigide, verdâtre et ” bilieux ” vous êtes !

            vous n’ engagez pas vraiment à rejoindre ” Sens Commun “

          • Paul

            8 avril 2018

            Curieux, M Quinctius, vous jouez les désabusés (prolixes tout de même) pour qui rien ne serait possible au point que même avancer quelque idée ou proposition serait dérisoire, presque ridicule et vous dîtes que ce serait moi qui défend un projet qui serait “ennuyeux, triste et rigide” !
            Car je pense que si vous ne souhaitez pas rejoindre Sens Commun, c’est qu’un engagement de votre part demanderait un effort de proposition, de confrontation et d’imagination dont vous êtes définitivement incapable.
            Allez ! Sortez-nous donc une de vos vaines sentences pour conclure. Ne nous décevez pas. Vous nous avez habitué à la perfection dans la vacuité.

          • quinctius cincinnatus

            8 avril 2018

            Cher Monsieur P@ul ,

            je ne répercute pas, comme vous, des idées depuis longtemps obsolètes que d’ autres vous ont inculquées patiemment et avec méthode, sur un terrain qui leur est sans doute, intellectuellement et socialement favorable ; pour tout vous dire j’ en partage même certaines sur le plan de l’ éthique ; par contre comme vous ne représentez étroitement que ” vous-mêmes “, c’ est à dire ” Sens Commun ” , si vous vous en tenez à vos dogmes, vous ne pourrez jamais être qu’ une force d’ appoint d’ abord et ensuite des militants sincères mais déçus ; c’ est la seule raison pour laquelle je ” critique ” votre politique de communication ; pour le reste vous faites moralement comme bon, ou plutôt comme juste, vous semble

            bien à vous

          • Paul

            8 avril 2018

            “Idées obsolètes ” ? Lesquelles ? Quelles sont les vôtres qui seraient modernes ?
            “Si vous vous en tenez à des dogmes” ? Lesquels ? Quelles sont vous, vos convictions ?
            “Je critique votre politique de communication” ? Ah bon ? Et quelles sont vos propositions alternatives ?
            Vous avez dans une précédente réponse affirmé que vous aviez “donné des conférences dans le monde entier”(sic). J’aimerais lire les articles dans des revues spécialisées, les ouvrages faisant part de vos recherches, les livres que vous avez pu écrire pour vous valoir ces invitations honorables, juste pour comprendre ce que vous avez perdu depuis de votre capacité à organiser méthodiquement vos idées pour les transmettre dans la clarté à vos auditeurs.
            Ne manquez pas de nous communiquer les références.
            Bien à vous également.

          • quinctius cincinnatus

            9 avril 2018

            comme Socrate ( sic ) je n’ ai laissé que des ” disciples ” si tel était leur choix intellectuel et qui ont fait leur propre parcours

          • Paul

            9 avril 2018

            Et parmi vos disciples il n’y a pas eu un Criton pour écrire votre apologie ?
            Enfin, les “conférences dans le monde entier” sont devenues “la direction de quelques thèses”. Qui deviendront sans doute la correction de quelques copies.
            Et finiront probablement en surveillance des étudiants en salle d’examens.

          • quinctius cincinnatus

            9 avril 2018

            Monsieur P@ul,

            Je ne vais pas vous communiquer mon C.V. car cela ne vous regarde pas ; contentez vous d’ accepter ” sportivement ” ce que je vous dis en toute honnêteté

            bien à vous

            et mon meilleur souvenir à votre … amertume

            p.s. pour ce qui est de Criton , bien des gens de ma profession se sont appropriés mes idées , mais voyez vous comme je ne crois pas d’ avantage à la postérité qu’ à l’ éternité cela m’ a toujours laissé indifférent et sans … amertume si cela a pu servir à des malades

          • Paul

            10 avril 2018

            Si vous ne voulez pas communiquer votre CV, pourquoi y faites-vous sans cesse référence (médecin à la retraite, ancien rugbyman, conférencier,…) ?
            Vous en dîtes trop ou pas assez.
            Vous devriez plutôt utiliser ce forum pour avancer des idées et les défendre.
            On a plus l’impression à vous lire de quelqu’un qui s’ennuie à mourir et qui s’invente un personnage à peu de frais plutôt qu’un débatteur ou un militant.
            Bonne journée.

          • quinctius cincinnatus

            10 avril 2018

            mais P@ul je suis ” engagé ” et même très sérieusement dans deux associations culturelles et cela avec beaucoup de responsabilités surtout à l’ international … je ne m’ ennuie absolument pas … le blog des ” 4 Vérités ” est pour moi un terrain de jeux où se révèle toute les scléroses de la droite française , celles justement que je m’ efforce de faire tomber dans les associations dont il est question plus avant

            bonne journée

        • quinctius cincinnatus

          9 avril 2018

          ah quand même quelques directions de thèses !

          Répondre
  13. A. F.

    4 avril 2018

    Personnellement, je suis très choqué par l’insistance des époux Ménard à rester dans cette Union Européenne, mortifère, immigrationniste et belliciste (entre autres…).
    Pour moi, ils ne sont pas de droite.
    C’est précisément le genre d’individus qu’il faut virer d’une Union des Droites.
    Je me demande si ce type n’est pas un infiltré.

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      4 avril 2018

      Un bon maire ayant appris la … démagogie durant son long passage dans le Media, mais … un bien piètre ” politique ” ! … en un mot un … ” clientéliste ” … mais je le redis un bon maire … ” sudiste “, et c’ est déjà ça … surtout dans ce Midi … ” rouge ” … pinard ***! … insuffisant toutefois pour une ” vision ” sociétale nationale

      vivement un Mouvement SOCIAL Français ( M.S.F. ) pour rassembler les Français

      *** S.F.I.O. !

      Répondre
  14. BRENUS

    4 avril 2018

    Q.C. Je pense que nous sommes plusieurs ici a souhaiter vivement connaitre votre propre vision des choses, concernant ce que VOUS voulez. Merci d’avance de vouloir bien nous éclairer sur ce point.

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      4 avril 2018

      pourquoi pas le … ” FASCISME ” avec un ROI qui incarne et représente DIGNEMENT la Nation ?

      après 78 ans de vie commune avec la France , je pense que c’ est la seule solution socialement viable :

      dur avec les prédateurs de la société *** et charitable envers les faibles

      *** et pas seulement les voyous ” ordinaires ” … les banquiers aussi, AINSI QUE tous les profiteurs des ces régimes dits démocratiques

      Répondre
      • Paul

        4 avril 2018

        Le fascisme avec un roi ? Mais, M Quinctius, pour faire quoi exactement ?
        Rappelons que le fascisme sous Mussolini (et le roi Victor Emmanuel III) n’a été qu’une expérience socialiste de plus avec l’étatisation de l’économie, le contrôle des prix, le planisme, un système de subventions,…
        D’ailleurs, dans sa “Doctrine du fascisme”, Mussolini écrit que le fascisme est le contraire du libéralisme.
        Si vous venez sur un site de droite pour prôner le socialisme…

        Répondre
        • quinctius cincinnatus

          4 avril 2018

          libéral ayant été ma profession je ” prône ” avant tout … l’ efficacité … nationale !

          P.S. : connaissez vous l’ Italie notre … ” cousine ” latine la plus proche ?

          bien entendu que je préférerai une … efficacité germanique version helvétique , mais ce n’ est pas , hélas, dans nos gènes !

          Répondre
          • Paul

            4 avril 2018

            Donc, pour vous, l’efficacité c’est le fascisme avec un roi, c’est à dire la doctrine mussolinienne, étatisme et planification, parti et syndicat uniques (comme en URSS).
            Cela a-t-il, selon vous, fait la preuve de son “efficacité” ?
            D’ailleurs, qu’est-ce selon vous que “l’efficacité” ?

      • BRENUS

        4 avril 2018

        @ QC / Merci pour la sincérité de votre réponse, surtout celle-ci. Mais, à moins qu’il ne s’agisse d’un de vos habituels traits d’esprit, c’est affligeant. Ne serait ce que par son impossibilité évidente. Vous voyez un peuple comme celui de France choisir ça? Vous nous diriez encore qu’à titre transitoire (disons quelques années) et après avoir souffert mille avanies et d’énormes sacrifices les français accepteraient peut être une sorte de dictateur de fait avec une apellation bien flatteuse et mensongère faisant croire à un super démocrate, passe encore. Mais un roi potiche, c’est bon pour les belges ou les danois (pour les anglais c’est différent à mon sens). Une poigne très ferme n’a pas nécessairement besoin d’une orientation facho-socialiste : ce qu’il faut c’est la volonté et la ténacité. Tout cela avec un permanent pédagogisme vers le peuple et l’appel au dit peuple à la moindre déviance avec promesse d’ostratisation, au minimum pour les pourris destructeurs (personnellement je voterais pour des sanctions plus drastiques).

        Répondre
        • quinctius cincinnatus

          5 avril 2018

          je ne parle pas, je souhaite encore moins une ” dictature “, je dis simplement que la sociologie française contemporaine est malheureusement telle aujourd’hui que seule une idéologie étatique serait actuellement en mesure de sortir le pays du marasme où l’ ont conduit ses hommes politiques et ceux qui les ont élus c’ est à dire les Français eux-mêmes ; croyez bien que mon ” modèle ” c’ est la Suisse pour ce qui est d’ une république confédérale et la Norvège pour ce qui est d’ un Royaume démocratique

          Répondre
  15. quinctius cincinnatus

    3 avril 2018

    une défaite est toujours une défaite Monsieur De Thieulloy !

    ” les Ménard ” ? ils veulent une France en patchwork de pagus ?

    rien d’ autre à proposer ?

    Répondre

Répondre

  • (pas publié)