Retraites et temps de travail

Retraites et temps de travail

Je voudrais revenir sur l’article de Jean-Marc Mercier à propos des retraites (n° 1303).

J’ai commencé à travailler en usine l’année de mes 18 ans (1957).

Mon premier emploi a été comme P1 dans une société suisse installée en France. L’horaire normal y était de 55 heures par semaine, avec parfois 6 heures supplémentaires le samedi matin.

Il est vrai que les heures étaient payées au taux d’embauche jusqu’à 40 heures/semaine, puis, de 40 à 48 heures, majorées de 25 % et, au-dessus de 48, majorées de 50 % !

La feuille de paie faisait 2,5 cm de haut et 50 cm de long et les charges étaient de 6 %.

J’eus la chance, en revenant du service (28 mois) d’être embauché au mois, de nouveau par une société suisse, pour effectuer du SAV de machines outils dans toute la France.

Les heures de déplacement (en voiture avec caisse à outils) étaient comprises dans mes horaires, mais il n’était pas question de dire au client : « Il est 17 heures, j’ai fini ma journée », si la machine n’était pas en état de marche.

J’ai ensuite exercé plusieurs fonctions de technico-commercial.

Et, par exemple, entre 1984 et 1997, je faisais en moyenne 70 000 km par an.

Tout cela pour dire qu’après 40 ans d’activité, et pas à 35 heures par semaine – et encore moins 32 comme l’ont déjà demandé certains syndicats ! –, je n’ai pas à rougir du montant de ma retraite.

Je l’ai d’ailleurs fait savoir au Président Macron, au moment de l’augmentation de la CSG de 1,7 % sur les retraites.

Comment nos « élites » pensent-elles pouvoir payer les retraites des Français qui ont travaillé entre 45 et 60 heures par semaine avec les rentrées de gens qui travaillent 35 heures ?

En ponctionnant les réserves des retraites du privé ?

Libérons le temps de travail et que chacun puisse travailler en fonction de ce qu’il veut faire de sa vie.

Et, surtout, arrêtons de mettre de plus en plus de charges sur les salaires !

Ma feuille de paie de 1957 faisait 2,5 cm de haut. Eh bien, en 1997, elle comportait 25 ou 27 lignes et ne tenait plus sur un format A4.

Peut-être même les feuilles de paie sont-elles encore plus longues à l’heure actuelle.

Partager cette publication

(1) Commentaire

  • quinctius cincinnatus Répondre

    les demandes de R.S.A. explosent dans le … 9/3 … la Californie progressiste n’ est plus ce qu’ elle n’ a jamais été … heureusement l’  » activité  » parallèle , elle, s’ y portent bien même si les dirigeant ou les ingénieurs des petites start-up se font trop régulièrement kalchénikovriser

    16/09/2021 à 10 h 04 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: