Salus populi suprema lex

Posté le 14 mai , 2018, 5:03
3 mins

Comme après chaque attentat, dans les heures qui ont suivi l’assassinat au couteau d’un Français par un Tchétchène islamiste, nous avons assisté à un pathétique échange politicien.

D’un côté, la droite, pour une fois unie, de Marine Le Pen à Laurent Wauquiez, a critiqué l’inaction des pouvoirs publics et réclamé des changements législatifs.

De l’autre côté, la gauche, gouvernement en tête, a réclamé l’unité nationale (c’est si commode, la nation : on s’en moque éperdument, sauf quand elle peut neutraliser toute opposition !) et a déclaré que, la France étant un État de droit, on ne pouvait pas changer la loi.

C’est absurde.

Il est évident que, si la loi ne nous permet pas de faire la guerre efficacement (puisque tout le monde affirme que nous sommes en guerre, sans avoir le courage de dire contre qui), il faut changer la loi.

Les Romains, dont nous tenons l’essentiel de notre droit, avaient un mot bien connu pour cela : Salus populi suprema lex.

La loi est au service du bien commun de la société. Si la loi entraîne la disparition de la société, elle n’a plus aucune légitimité, ni même aucun sens.

Je comprendrais que le gouvernement réponde que les mesures proposées par la droite seraient inefficaces.

Je ne comprends pas qu’il réponde que ce n’est pas possible, parce que notre arsenal juridique s’y oppose.

Je comprends peut-être moins encore les appels de Benjamin Griveaux à l’unité nationale.

On ne peut exiger l’unité nationale que pour défendre la nation. Or, il est évident, après tant d’attentats et tant de morts, que les dirigeants sociaux-démocrates n’ont aucune intention de défendre la nation.

Tous leurs discours prouvent même le contraire : ils sont persuadés que la nation est la principale fautrice de guerre et non notre principale sécurité.

Il est vrai qu’Emmanuel Macron, en admirable chantre de la « mondialisation heureuse », avait donné le ton pendant la campagne présidentielle.

Il avait alors avoué qu’il n’avait pas réfléchi aux mesures à prendre contre le terrorisme. On ose espérer que, depuis, il y a un peu réfléchi. Mais cela en dit long sur son caractère et son idéologie : il est tellement séduit par les potentialités de la mondialisation qu’il est incapable d’en percevoir les dangers.

Pour ma part, je crois que la nation française n’est pas seulement un glorieux passé, mais a encore un avenir. Il me semble donc évident que la loi doit permettre à la nation de se défendre contre l’islam radical. Soit qu’on l’applique enfin avec rigueur, soit qu’on en change.

28 Commentaires sur : Salus populi suprema lex

  1. quinctius cincinnatus

    18 mai 2018

    notons pour que tout cela soit bien clair et compris de tout un chacun, même de nos hommes politiques , que dans cette acceptation ” SALUT ” a le sens ;

    ” d’ échapper à sa disparition ”

    il y a donc pléthore d’ hommes politiques qui devront répondre d’ un crime contre le Peuple

    Répondre
    • HansImSchnoggeLoch

      19 mai 2018

      Appelons un chat un chat.
      Un génocide!
      Mais y aura-t’il un Tribunal de Nuremberg pour juger les coupables?

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        21 mai 2018

        allons H@ns vus savez, comme moi, que ce sont les vainqueurs qui écrivent l’ Histoire … par contre les historiens ont eux la fâcheuse habitude depuis quelques temps de la revisiter, l’ Histoire, et pas toujours à l’ avantage des … vainqueurs

        Répondre
    • HansImSchnoggeLoch

      19 mai 2018

      La langue latine avait “ave” et “salus” la langue française a traduit les deux par “salut”.
      Un appauvrissement?

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        19 mai 2018

        avec l’ Académie le français a beaucoup perdu de sa … ” verdeur ” !

        Répondre
        • HansImSchnoggeLoch

          19 mai 2018

          L’académie n’a rien perdu au change, le vert revient toujours au galop par la porte arrière.

          a) par les verts de Hulot
          b) par les verts du prophète
          c) par les vers de terre qui nous retransforment en poussière

          Des 3 options je préfère c)

          Ave Caesar, morituri non salus volant.

          Répondre
  2. Magne

    16 mai 2018

    Islam radical , c’est quoi ? Nous connaissons les piliers de l’Islam , dont le sixième le djihad ( le Prophète partait une fois l’an pour le djihad , ceci afin de récupérer du butin , des femmes et des esclaves , et éventuellement obtenir la soumission à ce culte, du plus grand nombre possible de personnes : ” Allez dire aux gens de Mut’à ( ville chrétienne de Byzance ), qu’ils se soumettent à l’Islam , ou bien , qu’ils acceptent le Pacte de la Dimmah et paye la jizya , ou comme dernier recours qu’ils s’apprêtent à mourir ” . ( “Sommation à triple alternative” du Prophète , au cours d’une shurah ( réunion , le mot apparaît deux fois dans le Coran ) . Ben Mhidi , dit Akim ( le Preux ) reprendra la formule à son compte ( base stratégique militaire de l’Islam ) lorsqu’en 1954 il déclarera dans la Casbah d’Alger : ” descendez n’importe quel Européen de 16 à 54 ans , mais pas de femmes , ni d’enfants ” .

    Nous connaissons le salafisme qui est un retour en arrière aux origines de l’Islam , du temps du Prophète et de ses Compagnons .

    Les salafistes voient l’Occident comme un ennemi éternel et déterminé à détruire l’islam en le polluant avec ses concepts et valeurs . ” Ni les juifs , ni les chrétiens de seront jamais satisfaits de toi , jusqu’à ce que tu suives leur religion ” leur permet de donner une assise ( qawa ida ) idéologique au rejet de valeurs , systèmes du raisonnement ou d’analyse occidentaux . Tout ce qui n’était pas utilisé par les pieux ancêtres , est blâmable , bid’ah , la laïcité venant en tête .

    Bien que certains aya ( versets ) soient contemporains d’une époque révolue ( wa katill(hum ) ( tuez – les eux) , la référence au christianisme n’est jamais bien loin ( hata la takuna finatum , tuez les ceux qui associent , qui associent un fils à Dieu ) … associer un fils à Dieu est la pire des choses que l’on pouvait faire , impensable …

    Rabbana wa là tuhammanilnâ …… mawlana fan surna ala – l – qawmil kafirin ( Seigneur … maître , donne – nous la victoire sur les kafirin ( ce terme de kafirin , les koufar aussi bien asli ( ceux du Livre , la Bible ) , que les apostats et les renégats de l’Islam ( koufar mourtad ) réapparait systématiquement , les wataniyyin ( athées , agnostiques , bouddhistes , shintoistes , animistes … ) étant sous – entendus .

    Enfin , les Frères musulmans qui harcèlent par des demandes en tous genres le pouvoir mécréant jusqu’à ce qu’il tombe comme un fruit mûr … et qu’ils puissent

    L’Islam n’est ni radical , ni modéré , il est l’Islam et pour lui vie privée et vie publique sont insécables , la laïcité est bid’ah , innovation malsaine et le ” petit peuple ” musulman vomit la laïcité et les élites repoussent toute idée de liberté de conscience , ou du moins toute possiblité pour un mukalaf ( musulman ) de changer de religion , sous peine de mort .

    Rappel de ce qui est pour nous la liberté de conscience .

    Constitution de 1958 .

    “La liberté de pensée est le droit que possède chacun d’employer comme il l’entend ses facultés réflexives, à l’aide de sa raison critique, mais aussi de ses émotions ou ses potentialités créatrices. Par suite, c’est le droit d’avoir, sur tous sujets, tutelle ou magistère, des idées, des avis, des opinions personnelles, des convictions, et en matière religieuse de croire ou ne pas croire ou de pouvoir changer de croyance “.

    Répondre
    • HansImSchnoggeLoch

      17 mai 2018

      Vous connaissez le Qur’an sur le bout des doigts.
      Dommage que vous ne puissiez transmettre vos lumières à celles et ceux qui dirigent ce pays.
      Mais vous croiraient-ils?
      C’est une autre histoire.

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        17 mai 2018

        moi ce qui me questionne c’ est dans le libellé de la Constitution ce passage ” … mais aussi de ses émotions ou de ses potentialités créatrices ”

        cela signifie quoi exactement ce verbiage ” philosophique ” ?

        que les ” émotions ” ne doivent pas être contrôlées par la Raison ? que les ” potentialités créatrices ” sont au dessus de la Vertu et de la Morale ?

        cela explique alors bien des … dérives … anti-sociales qui, elles, n’ entrent pas dans le ” cadre ” de notre … CIVILISATION et de notre CULTURE

        donc le libellé même e la Constitution est à revoir !

        Répondre
      • BRENUS

        19 mai 2018

        Que “ceux qui dirigent le pays” y croient ou n’y croient pas, c’est, à la limite sans importance. Car, même s’ils y croient, ils seront toujours trop lâches ou traitres (sans exclure les deux “en même temps”) pour agir en conséquence.
        Non, l’important est de trouver le moyen de diffuser le plus largement possible ces textes haineux sur lesquels cette “religion” et ses suppôts s’appuient. Ainsi il leur sera de plus en plus difficile de manier leur taqqya pour nous berner. Je peux comprendre qu’un individu se mette a adhérer à une religion quelconque (juive, chrétienne, hindouiste, etc…) mais se convertir à ça, c’est pour moi inconcevable et ça relève de l’asile d’aliénés, dès lors que l’on a eu connaissance de ce qu’elle ordonne .

        Répondre
        • quinctius cincinnatus

          19 mai 2018

          dans chaque homme sommeille un … psychopathe

          et rien n’ est plus ” intellectuellement ” simple que trouver une ” juste cause à défendre ”

          voyez, pour illustrer cela, notre nationaliste breton passé de la cause ” celtique ” sans avenir, à la cause ” islamique ” qui a un certain avenir et qui pourra lui donner … le pouvoir qu’ il ne peut pas avoir autrement

          Répondre
          • HansImSchnoggeLoch

            19 mai 2018

            dans chaque homme sommeille un … psychopathe

            Le psychopathe est un comme un chien qui sommeille.
            Surtout ne le réveillez pas.

  3. Henri de Montfort

    16 mai 2018

    En avant la musique habituelle !
    – Ce n’était pas un ” terro” “muzz “, mais un malade mental !
    – Répliquez avec ne détermination républicaine:
    . Allumez lesbougies!
    . Posez desfleurs !
    . Pleurnichez! , mais pas trop fort ( pour ne pas indisposer les “terros” en puissance )
    . Appel à la tolérance !
    . Habituez-vous à ce phénomène “républicain ”
    . Et surtout pasDAMALGAME , cela risquerait de freiner la marée npoire qui submerge
    la France (ou ce qu’il en reste encore )!
    Profitez-en , amusez – vous bien !

    Répondre
    • HansImSchnoggeLoch

      17 mai 2018

      Vous oubliez les commentaires indignés des internautes qui clôturent les festivités.
      Je dois confesser que j’en fait partie comme d’autres sur ce site.
      Les journées se suivent et se ressemblent, sniff.

      Quelqu’un a-t’il la recette de l’OAS?

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        19 mai 2018

        demandez la en Espagne et au Paraguay où il en reste quelques uns qui la connaissent encore

        Répondre
        • HansImSchnoggeLoch

          19 mai 2018

          Les traditions disparaissent, hélas…

          Répondre
  4. Hilarion

    16 mai 2018

    En fait ces gens qui gouvernent nous disent implicitement qu’ils ne servent à rien puisqu’ils ne peuvent pas prendre les décisions législatives qui leur permettraient de gouverner efficacement contre le terrorisme.

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      16 mai 2018

      c’ est que, voyez vous, sur certains sujet , jamais les mêmes que ceux qui nous intéressent, nous, et pour certaines personnes jamais les mêmes que etc .. , ils ont des problèmes de … Conscience

      Conscience ? voyez plutôt ce lamentable pantin de Nicolas Hulot, L’ écolo-médiatique type, ce qui lui a rapporté gros , qui ne fait qu’ entériner les diktats des ” empoisonneurs ” de nos vies comme le lui impose Macron le … Président des super-riches et des dividendes

      hé bien il y aura encore des gens de droite assez cons et nombreux pour le détester croyant que c’ est un emmerdeur qui empêche le … Profit

      Répondre
      • HansImSchnoggeLoch

        17 mai 2018

        …voyez plutôt ce lamentable pantin de Nicolas Hulot…

        Son chagrin est immense car rien n’avance sur le front de ses idées pourtant géniales.
        Peut-être va-t’il nous faire un grand plaisir et partir pour s’occuper de son shampoing.
        Nos poils hérissés pourraient enfin se coucher.
        D’avance merci.

        Répondre
        • quinctius cincinnatus

          17 mai 2018

          il sera alors remplacé par plus larbin que lui , plus inféodé au marché

          qu’ avons nous à y gagner ?

          ” en l’ absence du sacré, rien n’ est sacré – tout est à vendre ”

          Oren Lyons ( sage Onondaga )

          Répondre
          • HansImSchnoggeLoch

            17 mai 2018

            Pour comprimer les dépenses le gouvernement serait bien avisé de supprimer le ministère de la transition écologique et solidaire après le départ du titulaire.

            Dans la foulée il pourrait aussi éliminer un autre ministère inutile, celui de la culture.
            Nous avons déjà un ministère de l’agriculture pas la peine de faire doublon.

  5. quinctius cincinnatus

    16 mai 2018

    hou la la !…. Wikipédia m’ apprend que cette citation de Cicéron reprise par … Charles Maurras valut à ce dernier les foudres … pontificales … une citation qui n’ a donc pas sa place dans les 4 Vérités

    Répondre
  6. quinctius cincinnatus

    15 mai 2018

    ” Edouard Philippe ne trahit pas ses idées, il n’ a jamais été de droite ” dit un de ses proches

    et … Emmanuel Macron ne trahit pas davantage ses électeurs … il n’ a jamais été ni de droite ni de gauche … commode non ?

    il vous faudra donc choisir par qui vous souhaiteriez être cocufié aux prochaines élections européennes : Juppé ou Bayrou

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      15 mai 2018

      au Sénat on apprend aujourd’ hui par la voix de l’ adjointe à Collomb que Macron et Bayrou se téléphonent plusieurs fois par semaine !

      quid de la ligne Macron – Juppé ?

      Répondre
      • BRENUS

        17 mai 2018

        “Macron et Bayrou” ? Tiens, EUX AUSSI ? Ceci me rappelle une bonne ancienne blague à propos d’un ancien film “Dieu a besoin des hommes” : le spectateur un peu chochote se réjouissant du titre et disant : Lui aussi ?

        Répondre
      • HansImSchnoggeLoch

        17 mai 2018

        Liaisons dangereuses, version genrée!
        Roger Vadim doit se retourner dans sa tombe.

        Répondre
  7. BRENUS

    14 mai 2018

    Salus populi suprema lex EST.
    (aucun mérite de votre serviteur : Google est mon ami)

    Répondre
  8. HansImSchnoggeLoch

    14 mai 2018

    Après les lamentations politiques usuelles préparez vous pour la marche blanche, les cierges et les fleurs.

    Et fredonnez…
    If you’re going to San Francisco, sorry to Paris
    Be sure to wear some flowers in your hair.

    Répondre

Répondre

  • (pas publié)