VAINCRE LE TERRORISME

VAINCRE LE TERRORISME

CTyC4pbWoAEsBeH.jpg-large

« L’expérience des dernières générations me convainc pleinement que, seule l’inflexibilité de l’esprit humain, fermement dressé sur le front mouvant des violences qui le menacent, et prêt au sacrifice et à la mort en proclamant : « Pas un pas de plus ! » Seule, cette inflexibilité de l’esprit assure la véritable défense de la paix de l’individu, la paix de tous et de toute l’humanité. »(Alexandre Soljenitsyne)

 Qu’ils soient intégristes, fanatiques religieux ou anarchistes, les terroristes prêchent le viol de la société, et, par conséquent, ils ne sauraient être traités comme des adversaires réguliers. Car « vouloir donner aux choses le sens de ses désirs est la pire forme de dérèglements de l’esprit ». Ainsi s’est exprimé Bossuet dans une de ses prédictions au souffle lyrique de ses visions grandioses.

Le caractère d’extrême gravité que revêt le terrorisme international a fait de la France l’une de ses plaques tournantes et nous met dans l’obligation de réagir avec fermeté contre tous ceux qui tentent de faire de notre pays un « champ de tir » du terrorisme, son refuge ou son « laboratoire d’expériences » révolutionnaires… d’autant plus que ces actions terroristes impliquent nécessairement une chaine de connivence et d’appui logistique sur notre sol et une préparation minutieuse…

            Cependant, notre juridiction actuelle est mal adaptée à l’action répressive que la société doit exercer contre les criminels qui mettent en cause sa légitimité. Devant pareil danger, la réaction doit non seulement s’adapter à l’adversaire en retournant contre les terroristes le conseil de Lénine : « Ne laissez jamais se constituer de Vendées », mais conduire aussi à une prise de conscience populaire. A la stratégie de déstabilisation des terroristes, la Nation doit répondre par une « stratégie de répulsion ». Cette stratégie implique en premier lieu le contrôle étroit des communautés étrangères dans le pays, afin de prévenir le prolongement sur notre territoire de luttes extérieures, partant : se protéger d’un terrorisme par « vases communicants » ou par osmose.

La mise en œuvre du plan « Sentinelle » qui mobilise actuellement 10 000 hommes sur le territoire national (et cela pour « aussi longtemps que la situation l’exigera (sic) » a précisé le ministre de la Défense -ce qui peut se traduire, comme ce fut déjà le cas pour le plan Vigipirate, par le maintien définitif du dispositif- ne saurait être la solution idéale car envisager la mobilisation de nos soldats (hébergés de surcroît dans des conditions précaires alors que les « sans papiers » bénéficient de chambres d’hôtels) dans la durée n’est pas la mission des armées. Un soldat est préparé à faire la guerre ; il n’a aucune formation de police et ce n’est pas sa vocation. On ne pourra donc, indéfiniment, le maintenir dans des missions statiques en limitant sa tâche à un rôle de vigile ou de « supplétif des forces de police » sous peine de l’« user », de le démotiver et d’éroder son potentiel de combat.

A la guerre révolutionnaire ou « guerre sainte » prônée par les islamistes, nous devons opposer la guerre populaire totale ou guerre de libération nationale. Face à une menace terroriste, il faut faire le choix majeur qui s’impose et en tirer toutes les conséquences ; agir sans oublier la foi formulée par Engels : « Ne jamais jouer avec l’insurrection armée et, quand on la commence, la mener jusqu’au bout ». La France est aux yeux de l’islam une aire de guerre, « dâr al-harb », et elle se doit de traiter ce dernier de la même manière qu’il la traite.

Nous n’arriverons probablement jamais -en dépit de toute fermeté- à réduire totalement les actions criminelles mais il serait possible d’en limiter le nombre par l’instauration d’une juridiction et de tribunaux d’exception identiques à ceux créés par le régime gaulliste durant la guerre d’Algérie afin d’éradiquer l’OAS… et qui menèrent sans le moindre état d’âme au poteau d’exécution quatre soldats français dont deux officiers.

            Puisque cela fut accompli contre des patriotes dont le seul crime fut de vouloir conserver l’Algérie française, pourquoi cette juridiction ne serait-elle pas reconduite contre les ennemis de la France reconnus coupables d’avoir sacrifié des victimes innocentes ? Dès lors, le rétablissement et la mise en application immédiate de la peine de mort seraient prononcés à leur endroit. Qui a tué doit être tué ! L’horreur du mal est le principe même de la justice. Elle doit s’imposer comme une règle impérative, car elle est notre propre raison. « La loi, en général, est la raison humaine –disait Montesquieu– en tant qu’elle gouverne tous les peuples de la terre »

            Les demi-mesures, comme c’est le cas actuellement, ne mènent à rien car les vices impunis s’accroissent à l’infini. Mais châtier les coupables, les condamner à mort ou leur infliger une sanction à la hauteur de leurs crimes, ne ferait -dans notre société émolliente, indifférente, conservatrice- que révolter les consciences de la « bien-pensance », des associations « humanistes » et provoquer la colère des islamo-compatibles issus de la gauche bobo-caviar et de la droite capitularde et louvoyante toujours prompts à brandir le carton rouge au nom de leur angélisme républicain.

Dostoïevski écrivait déjà, dans la « légende du Grand Inquisiteur » : « Qui aime trop l’humanité en général est en grande partie incapable d’aimer l’homme en particulier. Qui plaint trop le malfaiteur est fort souvent incapable de plaindre la victime ». Et le drame actuel c’est que nos sociétés vieillottes s’interdisent tout moyen coercitif. Elles ont lentement accumulé pendant une longue procession de siècles, les règles, les précautions et les interdits destinés à protéger l’idée qu’elles se faisaient de la civilisation. Elles ont imaginé couler la sagesse dans des lois… codifier l’indulgence et la mesure, pour défendre l’homme contre lui-même. Préoccupées d’exorciser la violence qui bouillonne toujours confusément dans des instincts mal maîtrisés, elles ont naturellement été conduites à interdire la seule forme de violence sur laquelle elles pouvaient peser : la cruelle mais indispensable gamme des châtiments qui prétendent moins punir le crime, que décourager le criminel.

Négligeant cette suprême mise en garde d’Aristote « Tolérance et apathie sont les dernières vertus d’une société mourante », elles ont inventé un arsenal de répression humain conçu à l’exacte mesure de coupables considérés comme des « égarés » ou des « déséquilibrés ». Or, on ne combat pas des terroristes avec de simples lois. On doit adopter une riposte appropriée afin de les arrêter dans leur élan velléitaire et agressif. « Plus l’Etat est corrompu, plus les lois se multiplient » clamait Tacite, cet historien et sénateur de l’antique Rome.

La France vit sous des menaces de plus en plus récurrentes que l’on ne peut contenir par la seule force de la loi. « Les français vont devoir s’habituer non à la menace des attentats, mais à la réalité des attentats qui vont, à mes yeux, immanquablement survenir. Nous sommes désormais dans l’œil du cyclone, le pire et devant nous » a déclaré dans « Ouest France », le 14 novembre 2015, le juge Marc Trévidic.

En effet, la France est confrontée à l’un des plus graves périls de son histoire et ne doit pas s’embarrasser de préjugés pour prendre les mesures appropriées afin d’assurer sa propre survie. « Celui qui s’incline devant des règles établies par l’ennemi ne vaincra jamais » soutenait Léon Trotski.

            Quand la liberté est frêle, en péril, alors on ne transige pas et Saint-Just d’annoncer en ces termes la répression sanglante des mouvements contre-révolutionnaires et royalistes pendant la Révolution : « Pas de liberté pour les ennemis de la liberté ! ». C’était, certes, La Terreur mais cette célèbre citation revient en pleine actualité.

Aujourd’hui, empêtrée dans ses règles, ses décrets et ses scrupules, voilà la civilisation paralysée par les dogmes qui la fondent et les lois qui la défendent, qui ne peut transgresser sans se renier. Et voici les barbares –forts de cette assurance- qui répandent leur terreur en voulant tout détruire, tout raser pour tout recommencer sur les décombres d’un passé qu’ils haïssent parce qu’ils ne le comprennent pas. Et ils tentent d’imposer leur loi par l’assassinat et la terreur à des sociétés qui ont su dissiper ces cauchemars depuis si longtemps qu’elles n’en imaginent plus l’éventuel retour. Voici qu’enchaînées par les règles qu’elles ont accumulées pour se prémunir contres les excès de leur propre colère, les sociétés stupéfaites s’abandonnent aux coups que leur portent des colères inconnues… Et voici que s’écroule la civilisation parce que les barbares puisent dans son raffinement, ses complications et son indulgence, la seule force qui rend leurs débordements irrésistibles. Ils retrouvent naturellement le plaisir d’égorger sachant combien timide sera la répression. Jamais les passions déchaînées n’ont fait autant de ravages… semé autant de morts… Jamais on n’a assassiné autant d’hommes au nom du bonheur de l’humanité… Jamais le mot de Malaparte n’a été plus juste : « Jamais on n’a couché autant de Christs dans les charniers du monde ».

Et nous, pauvres occidentaux, sommes en passe de perdre cette ultime guerre qui nous est imposée parce qu’irrémédiablement condamnés à capituler… au nom de la défense de la civilisation qui n’est autre qu’un suicide devant un assaut qui en nie l’essentiel.

Soljenitsyne a écrit : « Toute notre vie là-bas nous a appris qu’il existe un seul moyen de résister à la violence : c’est la fermeté ! »

Dans la lutte contre la subversion et le terrorisme, rien n’est plus important que l’application d’une politique de défense préventive ferme et impitoyable à l’égard des adversaires de la Nation. Celui qui sème le vent doit récolter la tempête.

                                                                                              José CASTANO

                                                                       e-mail : [email protected]

Partager cette publication

(57) Commentaires

  • Raùs Répondre

    Jaurè[email protected] les musulmans ne mange pas de porc parceque le cochon leur ressemble.

    16/11/2015 à 22 h 12 min
    • Raùs Répondre

      Jaurès – les musulmans ne MANGENT pas de porc…

      16/11/2015 à 22 h 13 min
  • Blumkovitch Répondre

    [email protected] et le porc hallal sans trichine ? Il y a aussi le salami d’âne pour les imbéciles !

    16/11/2015 à 18 h 47 min
  • zézé Répondre

    Je n’ai pas entendu la voix de notre nullissime lors de son intervention, mais juste le résumé… tant que ces nuls ne mettront pas de mots sur ce qui met la France à feu et à sang les islamistes continueront…. Le terrorisme ? quel terrorisme ?
    ce sont des islamistes point barre. Ils n’ont rien à faire sur notre territoire… de plus le frère de celui qui s’est enfui, pour ma part je l’aurai gardé sous la main…. au lieu de cela ils l’ont relaché. c’est vrai que c’est la Belgique. mais bon en France on aurait fait pareil.
    La France, jeune, qui veut s’amuser, aller au foot, etc etc… la rance oui !
    La France c’est aussi que les français puissent aller et venir et aussi pratiquer la RELIGION qui est la leur et non celle de ces islamistes.
    Toutes ces mesures de ce monsieur, sont belles, à condition que l’armée soit armée habillée et ne dorme pas sous des tentes et les envahisseurs éparpillés sur notre territoire en jet… il faut savoir garder raison et il aura gagné quelques voix supplémentaires pour sa réélection de 2017.
    Il y aura toujours des bisounours pour dire padamalgame et cépasalislam.

    16/11/2015 à 17 h 16 min
  • Alain Répondre

    Le terrorisme est un concept, un mode d’action qui existera toujours tant qu’il y aura des hommes..
    Il faut désigner et qualifier les ennemis de la France (et des musulmans): les whahabbites et les salafistes. Et mettre les musulmans au pied du mur : où ils les condamnent , eux et leur discours, sans réserve ( taqqia) où ils refusent de les condamner et payent le prix de leur complicité.

    16/11/2015 à 16 h 21 min
  • GUILLON Répondre

    From François MANDRIN
    Excellente idée que le rétablissement des Tribunaux Militaires
    En France il ne doit plus y avoir de Communautés, il n’y a que des français ou des touristes. Je vis au Moyen Orient une bonne partie de l’année, au Sultanate Of Oman, on ne rentre pas sans papier, on rentre pour faire du tourisme à durée limitée, mais on paye son visa… On peut venir travailler, mais il faut un contrat et l’employeur paye le VISA
    Pas d’inciviltés, pas de voitures qui brûlent etc…

    16/11/2015 à 16 h 20 min
  • quinctius cincinnatus Répondre

    y’ a pas de doute nous avons des  » têtes  » !

    Juppé :  » où est l’ Europe ? nulle part !  »

    Sarko :  » il faut rétablir la peine de mort pour les … kamikases ! « 

    16/11/2015 à 15 h 37 min
    • Raspoutine Répondre

      [email protected] et il faut condamner à mort les assassins français, les pousse au crime du gouvernement d’alors; c’est à dire ceux dont la campagne électorale a été financée par Mouamar Kadhafi !

      16/11/2015 à 18 h 27 min
  • Drakkar Répondre

    QUI FINANCE LES CRIMINELS MUSULMANS ?

    https://www.youtube.com/embed/flLJqqeYKzQ?rel=0&autoplay=0

    16/11/2015 à 11 h 17 min
  • betsynette Répondre

    Ce n’est pas malheureusement avec des fleurs et des bougies que la FRANCE ce beau pays va s’en sortir, il faut maintenant le défendre, ces jeunes ….français…non surement de la double nationalité, il faut rapidement sortir de ces inepties qu’on voulut des politiciens en mal de fond de commerce

    16/11/2015 à 11 h 10 min
    • Raspoutine Répondre

      [email protected] oh que oui ! les bougies c’est penser à se faire bonne confiance. En ces temps très graves, il faut exhiber un sabre ! Il faut arrêter de cultiver la naïveté !

      16/11/2015 à 12 h 27 min
  • Jaures Répondre

    Si l’on en retire le dictionnaire de citations, que reste-t-il de cet article ? Rien.
    La seule proposition concrète ? Le rétablissement de la peine de mort, ce qui ferait, chacun en est persuadé, hésiter à s’engager les kamikazes.
    La quasi totalité des auteurs d’attentats de ces dernières années sont morts, soit tués par la police, soit en se faisant sauter. On voit à quel point la mort est dissuasive pour les fanatiques islamistes.

    16/11/2015 à 10 h 49 min
    • Seppidalsace Répondre

      [email protected] tout à fait d’accord pour le rétablissement de la peine de mort pour les actes des terroristes, et des gouvernants falsificateurs!

      16/11/2015 à 11 h 00 min
    • SOCRATE Répondre

      Vous passez votre temps à baver sur tout , JAURES était un COLONIALISTE ACHARNE vous l’oubliez.
      Que proposez vous pour EVITER DEFINITIVEMENT LE CARNAGE DE 129 MORTS ET 352 BLESSES.
      Dommage qu’il n’y en ai pas au sein de votre famille celà vous permettrait peut être de penser differemment

      16/11/2015 à 11 h 13 min
      • Jaures Répondre

        Je ne bave pas, Socrate. J’essaie simplement de dépasser les pulsions animales. Pensez-vous sincèrement que la peine de mort effraie les terroristes? Poser la question c’est y répondre.
        D’ailleurs, si avec bienveillance vous aimeriez que ma famille ait été victime des kamikazes, pensez-vous que je souhaiterais la mort de leurs bourreaux qui se sont fait sauter sur les lieux de leur forfait ?
        Pensez-vous une seconde que le fait que ces forcenés soient également morts console même partiellement les familles des victimes ?

        16/11/2015 à 11 h 42 min
    • quinctius cincinnatus Répondre

      vos solutions Jocrisse ?

      vous avez droit à 450 mots

      16/11/2015 à 15 h 39 min
  • Claude Roland Répondre

    Nous en guerre… c’est clair. Pas la peine de minimiser à tout va. Une guerre civile aussi car ce sont des civils qui ont massacré des civils. Alors assez du « Je suis Charlie » des « fragiles » qui pleurnichent et montrent leur sensiblerie ostentatoire. Ils ont tellement peur pour leur tranquillité. Maintenant, c’est fini. Le réveil ne fait que commencer à sonner. La guerre n’est plus « au loin » ni dans les films. Elle est là, hideuse, plus hideuse encore qu’avec les nazis.
    Ce qui est le grand point faible des Français est leur individualisme égoïste, et c’est pain béni et porte ouverte pour les islamistes. Eux sont unis, avec tous les musulmans silencieux (qui ne dit mot ceonsent) derrière ; et l’union fait la force. Maintenant, sous peu, on va voir les politiciens de tout bord s’entre-déchirer. On parie ?
    Je souscrit complèmement à ce texte signalé par Oeildevraicon :
    http://ripostelaique.com/tristesse-rage-degout-dun-vieux-soldat.html
    Dressez-vous encore et encore et encore, jusqu’à ce que les moutons deviennent des lions !

    16/11/2015 à 10 h 23 min
  • Jean sans peur Répondre

    Je compatis de tout cœur pour une partie des victimes innocentes et j’accuse vivement le gouvernement Français de ce pitoyable gâchis, qui en verra d’autres sous peu !
    Merci au foudre de guerre et incompétent hollandouille, et à son gouvernement trotskiste ayant une large expérience dans les tueries en tous genres, pour ce carnage dont il est complètement responsable. N’importe quelle andouille de 12 ans l’avait prévu et à court terme. Je me suis trompé, m’attendant à ce que ce soit la Tour Eiffel ou l’arc de triomphe qui serait visée. Mais cela va venir bientôt, et encore plus de morts !
    Mais hollandouille a tout fait pour pouvoir obtenir davantage de votes, en plus de ceux qu’il va chercher auprès de peuples génocides comme l’algérie. Il a grand ouvert les frontières d’une France qui ne l’appartient pas (avec ses 13 à 18% de satisfait analphabets) pour faire rentrer à flots des « migrants » terroristes et du pas d’amalgame, croyant ainsi obtenir les votes suffisants pour les élections de 2017 !!! Non, espérons que ce sera le grand changement, non pas le grand remplacement voulu par hollandouillasse, mais que le FN prenne la Présidence, vide tous les arabes, noirs et étrangers comme les sans papiers refusant de se plier aux règles françaises, qu’il y mette de l’ordre, qu’il mette en place une vraie justice indépendante et ferme ses frontières avec des barbelés, et qu’il sorte la France de l’europe cette nouvelle entité socialo communiste bureaucrate. Poutine doit bien rigoler de voir que son expérience ne sert pas aux autres…
    Pour cela je suis de tout cœur et compatis pour les 49,9% de morts et de blessés, quant aux autres 50,1% ils n’ont eu que ce qu’ils méritaient de leur idole hollandouille et auraient du réfléchir avant… Et je ne verserai pas une seule larme pour ceux-la !
    Il est bon de pouvoir dire et redire qu’on n’est pas tous des charlies, et que ceux-ci ont bien mérité leur sort. L’hollandouille avait bien organisé les choses pour remonter (un court instant) dans les sondages… Et qui sait, qui a commandité ce massacre ?
    Pauvre France, quelle tristesse de te voir aussi bas, tu ne méritais pas autant… a quand la guerre civile ? Je sais bien de quel coté je tirerai…

    16/11/2015 à 9 h 30 min
    • Seppidalsace Répondre

      Et aussi Mutti, l’andouille pro- salafiste Merkel !

      16/11/2015 à 11 h 02 min
    • Jaures Répondre

      Les terroristes qui ont oeuvré jusqu’ici sont nés en France ou en Belgique il y a plus de 20 ans. Si Hollande a « ouvert les frontières », il n’est pas au pouvoir depuis tant d’années.
      Ces Français avaient des papiers parfaitement en règle et même si le FN « vide » les sans papiers (ce qui reste à démontrer car il n’a jamais précisé comment), cela n’aura guère d’efficacité.
      Je doute que Poutine « rigole » car la Russie vient également de payer un lourd tribut au terrorisme.
      Prôner l’isolement de la France par des barbelés serait un aveu d’échec, une preuve de faiblesse. C’est exactement ce que les terroristes attendent: nous voir baisser la tête, changer notre mode de vie, instaurer une organisation sociale qui ressemble à la leur.
      Si il y avait guerre civile, de quel côté que vous tireriez, se serait finalement sur vous-même, tandis qu’on éclaterait de rire du côté de Raqqa.

      16/11/2015 à 11 h 03 min
      • Raspoutine Répondre

        Jaures @ il n’y a pas très longtemps,les UMPS et les préférés de Moïse traitaient les Français de souche de raciste dès que l’on évoquait l’immigration massive en provenance du Maghreb; Aujourd’hui, les mêmes accusateurs prétendent lutter sans merci contre les Moslems » radicaux », et pas contre les dormeurs apparents !

        16/11/2015 à 18 h 35 min
  • Guy Marquais Répondre

    Malheureusement je ne peux m’exprimer sincèrement dans cette Démerdocratie, mes propos risquant de ma traîner devant un tribunal. Je ne sais pas gazouiller dans le politiquement correct.
    Prenons donc un sujet annexe.
    Ne méprisez pas trop les coupables de ces derniers attentats, car ils ont risqué et perdu la vie pour les perpétrer.. Pour votre jugement voyez plutôt du coté de celui qui a récemment égorgé puis décapité son patron et qui, plus ou moins absout par nos journaleux, va passer quelques années au chaud et bien nourri, réconforté par la visite de son avocat au frais de Marianne. A supporter plus ou moins celui qui accroche la tête du patron au grillage on en arrive au Bataclan , On ne ralentit pas une conquête rien q’en faisant des discours à la Chambre…c’est tout !

    16/11/2015 à 8 h 17 min
    • Raspoutine Répondre

      Marquais @ Oui en effet les lois Pleven, Gayssot/Fabius , sont des dispositions terroristes de ceux qui sont conscients de leurs forfaitures.

      16/11/2015 à 10 h 53 min
  • frei Répondre

    150 morts pour rien ! Oui , ils sont morts pour rien tout comme les victimes du 11 Septembre , celles de Charlie Hebdo ou les innombrables victimes quotidiennes du terrorisme islamique puisque leur mort est incapable de donner l’occasion de lever le grand tabou :l’islam .Est ce une religion ou une idéologie de conquête du pouvoir camouflée en religion quand ça l’arrange ?Et , dans ce cas , quelles conséquences civiles sur le statut de l’islam en France ? Et , quelles conséquences en tirer sur les mauvais dirigeants qui se signalent depuis des années pat leur aveuglement et leur complaisance (pour ne pas dire leur complicité) avec les adeptes de cette doctrine pire que le nazisme ?

    16/11/2015 à 8 h 13 min
    • Tricoire Répondre

      Tout à fait d’accord avec vous ! Relisons l’histoire .
      L’islam a été inventé au Vème par un calife pour davantage de conquêtes , de soumissions , d’asservissements , de possessions matérielles et spirituelles par djihad , charia , taquyia.
      Le christianisme , lui , est basé comme le bouddhisme sur l’altruisme , dévoyé bien sûr trop souvent par des hommes avides de pouvoirs et d’argent.
      D’autres formes d’intégrisme sont là , qui prônent le nihilisme , entrainant désespérance et terrorisme intellectuel et physique.
      Allons enfants de la paix !

      16/11/2015 à 9 h 44 min
    • Jaures Répondre

      Soyez concret ! Que prônez-vous ? L’interdiction de la religion musulmane pratiquée par 5 à 6 millions de personnes ?
      Vous ne feriez que reproduire le mode d’organisation des théocraties islamistes. Comment peut-on condamner des groupes persécuteurs pour finalement les imiter en s’en prenant à des gens qui vivent paisiblement ?
      Allez-vous vous en prendre aux familles des musulmans qui ont été abattus ce vendredi par des terroristes qui eux non-plus ne font pas le tri ?
      Demandez-vous l’expulsion immédiate des personnels soignants qui tentent de sauver les victimes des attentats s’ils n’ont pas une origine qui vous conviennent ?

      16/11/2015 à 11 h 19 min
      • quinctius cincinnatus Répondre

        5 à 6 millions ? il n’ y a pas si longtemps ils étaient beaucoup moins nombreux dans vos comptes ces pratiquants

        16/11/2015 à 15 h 40 min
        • Jaures Répondre

          Se déclarer musulman ne veut pas dire être pratiquant comme se déclarer chrétien ne veut pas dire être pratiquant.
          Une étude de « La Croix » montre que 40% des musulmans se disent pratiquants.

          16/11/2015 à 15 h 47 min
          • quinctius cincinnatus

            mais AUCUN ne mange de porc !

            16/11/2015 à 18 h 22 min
          • Jaures

            C’est vrai. Ils ne mangent pas de porc. Les juifs non plus.
            Qu’en tirez-vous comme conclusion ?

            16/11/2015 à 21 h 09 min
      • Blumkovitch Répondre

        Jaurè[email protected] on ne peut pas interdire la religion musulmane, mais expluser les musulmans vers les pays de leur religion. Car cette religion est intolérante envers les non-musulmans! Il faut leur payer l’avion en Aller simple !

        16/11/2015 à 22 h 08 min
  • quinctius cincinnatus Répondre

    La France pleure ! l’ Europe pleure ! tout le Monde pleure !

     » pleure comme une femme ce que tu n’ as pas su défendre comme un homme  »

    la mère d’ Abù ‘ Abd Allàh à son fils dernier Roi de Grenade sous le nom de Muhammad XI ***

    *** plus connu en Occident sous le nom de Boabdil

    15/11/2015 à 20 h 57 min
  • DE SOYER Répondre

    Notre slogan devrait plutôt être « Tirez dans le tas: Allah reconnaîtra les siens ».

    15/11/2015 à 17 h 44 min
    • Jaures Répondre

      C’est exactement le slogan des terroristes !
      Seriez-vous des leurs ?

      16/11/2015 à 11 h 20 min
      • Le Ket Répondre

        @ Jaurès : « si vis pacem, para bellum » dixit Ciceron.
        Ce n’est pas un slogan, c’est un constat.

        Au terrorisme il y a un remède : le contre-terrorisme !
        Comme à la guerre révolutionnaire, il existe la guerre contre-révolutionnaire. Encore faudrait-il avoir la volonté de l’entreprendre et les couilles pour la mener jusqu’à l’éradication des assassins « qu’il faut buter jusque dans les chiottes ».

        Pensez-vous qu’à Raqqa ils rigoleraient toujours, en recevant une bombe à neutrons sur la gueule, comme cela a été fait en août 2015 dans la banlieue nord de Sanaa par la coalition arabo-sunnite sur un arsenal des houttis ?

        Aucun peuple européen en général et français en particulier n’est aujourd’hui préparé psychologiquement à la guerre « totale », ni matériellement : cela a été démontré depuis plus de 20 ans (attentats du GIA dans le RER en 1995)… lamentations et pleurnicheries : le Régime a tout fait pour désarmer MORALEMENT sa population !

        On en paye actuellement les conséquences….

        16/11/2015 à 15 h 29 min
        • Jaures Répondre

          Tout cela ne sont que des mots !
          Les attentats, même aussi meurtriers que ce vendredi, ne sont pas une guerre totale. En Syrie, ils connaissent depuis 4 ans chaque jour des 13 novembre. Et ce n’était guère plus paisible auparavant.
          On peut effectivement larguer une bombe nucléaire sur Raqqa et une autre sur Mossoul. Je ne suis pas sûr que cela aurait des conséquences heureuses sur notre avenir.
          On peut derrière son clavier se laisser aller à tous les délires.

          16/11/2015 à 15 h 55 min
          • quinctius cincinnatus

            je vous conseille, pour votre éducation politique et morale , d’ aller jeter un coup d’ oeil sur le site en ligne de  » La Stempa  » : … des images agressives de la France pleurnicharde par les caricaturistes … arabes

            16/11/2015 à 16 h 11 min
          • quinctius cincinnatus

            erreur de frappe  » La Stampa  » avec un  » A « 

            16/11/2015 à 16 h 14 min
  • greg Répondre

    L’amalgame s’impose, la base qui fait pousser les terroristes est la religion musulmane.
    Les terroristes sont « français » habitent en France, y ont fait leurs études et y sont même nées.

    Daesh a bon dos. Pensez vous vraiment que tous ceux qui nous détestent ont besoin d’un ordre venant de Syrie ?

    Les terroristes sont partout où il y a du communautarisme musulman.
    La seule mesure qui puisse éviter des attentats est d’arrêter tous les salafistes, islamistes et autres sympathisants, partout est maintenant.
    C’est aussi de rétablir la loi dans tous ces quartiers, par toute la force nécessaire.
    C’est de revoir la politique migratoire et d’instaurer un contrôle particulier sur les migrants musulmans.

    Arrêter les suspects, enfermer les fous, rétablir l’autorité là où l’on sait, fermer les vannes.

    Évidemment cela n’arrivera pas, la lâcheté et l’incurie ainsi que la malhonnêteté sont au pouvoir. Ce qui va se passer ce sont de nouveaux attentats, beaucoup de compassion et des élections.

    15/11/2015 à 17 h 40 min
  • Feynaud Répondre

    Non ! Pas avec Hollande, Valls, Cazeneuve, Fabius, Sarkozy, Juppé et les autres . . . . Avec le FRONT NATIONAL, Marine Le Pen, nous vaincrons le TERRORISME.

    15/11/2015 à 14 h 18 min
    • Raspoutine Répondre

      [email protected] Les UMPS vont s’allier contre les Front de Marine Le Pen, car ils tremblent en pensant qu’ils devront rendre des comptes.

      16/11/2015 à 10 h 47 min
    • Jaures Répondre

      Et quelles mesures concrètes défendues par le FN vous incitent à penser qu’elles vaincront le terrorisme ?

      16/11/2015 à 17 h 18 min
      • quinctius cincinnatus Répondre

        tant que nous ne connaîtrons pas vos solutions naturellement humanistes et internationalistes ( cela va de soi ) nous resterons terrorisé(e)s par le terrorisme

        avez vous vu les caricatures arabes sur le site de  » La Stampa  » tout à fait dans votre ligne politique

        16/11/2015 à 18 h 21 min
        • Jaures Répondre

          Contrairement à beaucoup, je ne prétends pas connaître les deux ou trois solutions susceptibles d’éradiquer le terrorisme définitivement.
          Mais il est inutile de se leurrer par des fausses solution (comme rétablir la peine de mort pour les terroristes ou priver les terroristes de leur nationalité)
          C’est que la solution est complexe et internationale. Le terrorisme est lié à un contexte. Il a toujours existé selon des formes différentes.
          Pour ce qui est du terrorisme actuel, vaincre sa base arrière idéologique et logistique qu’est Daesh est une nécessité mais rien ne dit qu’ensuite il ne réapparaitra pas sous d’autres formes.
          Développer le renseignement, comprendre les dérives individuelles et ce qui les entraine, corriger les problèmes sociaux, améliorer l’éducation,…tout cela est nécessaire mais on constate qu’à chaque contexte correspond son terrorisme: de l’OAS à Al Qaïda en passant par les années de plomb, l’IRA, le FNLC,etc pour ce qui concerne l’Europe.
          On constate aussi, et c’est rassurant, que tous ont fini par cesser. Mais, et c’est moins rassurant, que tous ont été remplacés par de nouvelles formes de terrorisme.

          16/11/2015 à 21 h 23 min
  • vozuti Répondre

    Nos dirigeants umps et leurs médias nous refont le même coup médiatique auquel nous avons eu droit après le massacre de janvier dernier: « on est tous solidaires,on est tous charlot « .
    Les français vont-ils faire les clowns après chaque massacre? ou bien vont-ils se décider à virer leurs dirigeants islamophiles qui les persécutent et se moquent d’eux ?

    15/11/2015 à 13 h 07 min
    • quinctius cincinnatus Répondre

      hé bien les Français, bien conditionnés par les  » politiques  » et le  » media  » sont prêts à recommencer une procession de conjuration du genre  » Je suis Paris  » … une autre  » danse de la pluie  » … mais à se battre, ne serait ce que dans les urnes, certainement pas

      15/11/2015 à 18 h 11 min
      • vozuti Répondre

        oui,les français sont maintenus dans un coma artificiel,il faudra d’autres attaques avant qu’ils se réveillent… s’ils se réveillent un jour.

        16/11/2015 à 1 h 27 min
  • quinctius cincinnatus Répondre

     » Vaincre le terrorisme  » …. certes

    …. mais avec qui ?

    avec Hollande ? avec Valls ? avec Cazeneuve ? avec Fabius ? avec … avec Sarkozy , Juppé et les autres ?

    15/11/2015 à 12 h 06 min
    • Oeildevraicon Répondre

      @ quinctius cincinnatus

      Évidement, aucun des ces traitres à la patrie .Ils devraient d’ailleurs tous être condamné, pour mise en danger de la vie de leur concitoyens.

      Voilà le genre de personnage que je serai prêt à suivre malgré mon age.

      http://ripostelaique.com/tristesse-rage-degout-dun-vieux-soldat.html

      Et si comme moi vous êtes nostalgique de l’ordre, du bon ordre, écoutez ceci.

      https://www.youtube.com/watch?v=vi7jp7gfjv0

      15/11/2015 à 22 h 04 min
      • quinctius cincinnatus Répondre

        je vous signale que des familles syriennes ont déposé plainte devant les tribunaux français contre Laurent Fabius pour participation directe à une entreprise terroriste ( aide aux  » rebelles « dits modérés )

        16/11/2015 à 9 h 39 min
        • Raspoutine Répondre

          Cincinnatus Fabius accusé de complice des terroristes par des familles syriennes ! Voilà un bon début ! Il faut aussi que Marine Le Pen avec le FN en fasse autant !

          16/11/2015 à 12 h 42 min
        • Oeildevraicon Répondre

          @ quinctius cincinnatus.

          Je vous remercie pour cette info, que j’avais zapper et de tout cœur je souhaite qu’elle aboutisse… , mais ma confiance en la justice me laisse dubitative.

          16/11/2015 à 18 h 57 min
      • quinctius cincinnatus Répondre

        je ne suis  » nostalgique  » de rien, je suis … chirurgicalement pragmatique

        16/11/2015 à 9 h 41 min
    • SylvainDrey Répondre

      @cincnatus – Valls comme Hollande Juppé et consorts, ne sait qu’accuser les Français d’Anti sémitisme – d’antijudaïsme en vérité. D’après nos gouvernants actuels et précédents les Françaises et Français seraient donc d’accord avec ces terroristes musulmans de Daesh et autres Djihadistes. Nos Gouvernants anti-France ont l’hypocritie machiavélique de s’indigner vivement, en nous promettant une guerre sans merci contre ces extrémistes, dont ils sont les fabricants, en commençant par les Imams Radicalisés; pas les autres, car ils sont estimés « modérés ». Conclusion : il faut à la France une insurrection contre nos gouvernants traîtres à la Patrie.

      16/11/2015 à 10 h 42 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: