1,4 million de Français morts

Posté le novembre 11, 2010, 11:10
2 mins

Le 11 novembre 1918, l’armistice signé dans la forêt de Rethondes mettait fin au premier conflit mondial.

Quatre ans de guerre avaient bouleversé l’Europe et transformé son destin. Pour s’en tenir à la France, c’est la partie la plus industrialisée du pays, en dehors de Paris, qui a été entièrement détruite. C’est aussi toute une jeunesse qui a été fauchée, laissant un trou démographique béant. Proportionnellement, la France est le pays le plus touché avec 1,4 million de tués et de disparus, soit 10 % de la population active masculine et un déficit de naissance supérieur à 3 millions.

Tirant les conséquences politiques du traité de Versailles, Jacques Bainville prophétisait en 1920 que nous aurions la guerre avec l’Allemagne d’ici vingt ans : « Le traité poussait, enfermait, parquait 60 millions d’hommes entre des frontières rétrécies ».« Il ne manquera que l’occasion et l’homme qui mettront ce militarisme en mouvement »…

Lachée par ses alliés anglo-saxons quand elle voulut forcer l’Allemagne à payer ses dettes, la France dut se contenter de payer les siennes aux alliés américains et se retrouver dans l’ombre de la diplomatie britannique.

Les soldats Français morts entre 1914 et 1918 sont morts pour l’indépendance de la France, mais leur effort n’a pas été suivi, parce que les politiciens républicains sont vite retournés à leurs querelles de village et de pouvoir. Le système politique nous privait déjà de toute volonté ferme et constante de travailler aux intérêts de la France.

Néanmoins, le sacrifice de nos pères et grands-pères prouve que même mal équipés, souvent mal commandés, inférieurs en nombre et en armes, les Français ont été capables de se battre pour leur patrie, leur terre ancestrale et de repousser l’envahisseur. C’est cette leçon qui ne doit pas être perdue.

2 réponses à l'article : 1,4 million de Français morts

  1. Alain BOURNOVILLE

    12/11/2010

    Paix à tous nos morts glorieux ! A M D G §

    Répondre
  2. MALBOS Isabelle

    11/11/2010

    R.I.P. et combien dans les « avortoirs » ?

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)