14 juillet, défaite nationale

14 juillet, défaite nationale

Le défilé sur les Champs Elysées sera cette année ouvert par des troupes noires des anciennes colonies
sub-sahariennes.
De très nombreux chefs d’états africains vont assister aux démonstrations de force d’une nation qui pendant des années a repoussé les
dettes sous les tapis rouges de la magnificence.
La conjonction d’un climat délétère et d’une célébration pro-africaine laissera suggérer aux
mauvaises langues que notre République exhale cette année des odeurs de bananes.

On devrait être plus vigilant avec ce symbole intouchable. Les nations vulnérables, les dictatures et les républiques
bancales masquent toujours leurs profondes lézardes derrière de grandes célébrations guerrières (Corée du Nord, Iran, pays du bloc soviétique pendant le guerre froide…)
Les observateurs lointains de la CE, du FMI et de Wall Street ont sûrement un regard moins attendri que le bon peuple qui acclame au passage les gardes républicains
chamarrés, sur leurs fières montures.

Le Président a une tâche urgente , impérieuse et difficile avant de s’asseoir sous le dais officiel mercredi prochain,
entouré de tous ces notables
amis-de-la-France. Il doit rassurer le pays et redonner du bleu à l’horizon ! lire la suite

 

L’UMP a perdu la droite , Les Algériens connus pour abuser des visas… ,

Manif contre le défilé des troupes
africaines
, 100 millions de demandeurs de visa !

56,9% du PIB en dépenses publiques ! ,
Deux jeunes filles agressées parce que « blanches » ,

Jack Lang contredit par un historien ,
Immigration : portes ouvertes

Partager cette publication


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: