2017 se présente mal !

2017 se présente mal !

Depuis quelques semaines, les candidats dits « de droite » – en particulier, ceux, nombreux, de l’UMP – découvrent les principaux problèmes de la France et se lancent dans de fermes résolutions verbales.

Il s’agit d’être en phase avec l’opinion et, comme, de toute façon, ils ne pourront rien faire avant trois ans, il n’y a pas grand risque à promettre. Je dis : trois ans, car l’heureux élu ne pourra évidemment rien faire pendant les deux ans et demi qui restent à courir avant 2017 et, une fois au pouvoir, il lui faudra au moins six mois pour prendre des mesures concrètes.

D’ici là, la situation du pays a tout le temps de s’aggraver.

En attendant, voyons ce que racontent ces messsieurs-dames.

S’agissant de l’immigration, on va voir ce qu’on va voir. « Une nouvelle politique d’intégration menée dans le sens des valeurs républicaines et dans un esprit de rassemblement conforme aux droits de l’homme sera mise en œuvre. Les frontières de l’Union européenne seront gardées par l’agence Frontex, fixée à Varsovie, qui facilitera l’ancrage d’une éthique et d’un ethos à travers un dispositif humanitaire et démocratique… » Un tel discours, on le voit, c’est se foutre du monde !

L’agence Frontex est d’une totale inefficacité. Elle a coûté 89 millions d’euros en 2013, payés par les contribuables européens, pour laisser passer, notamment, de Turquie en Grèce près d’un million d’immigrés de 2000 à 2012, avant que ne soit construit, sur la frontière gréco-turque, un grillage de 3,50 m de haut et de 12,5 km de long, hérissé de barbelés – ce qui fait qu’aujourd’hui, Syriens, Afghans et autres Pakistanais débarquent sur les îles grecques pour gagner l’Europe de l’ouest.

De ce côté-là, rien à craindre : le candidat de droite ne fera rien !

Mieux, le candidat le plus probable de l’UMP, Alain Juppé, serait, dit-on, adhérent à une association raciste anti-française et anti-blanche !

à propos des Roms, dont j’ai déjà parlé, certains lecteurs m’ont reproché d’avoir cité des chiffres excessifs. Soit, mais il faut alors admettre que ces Roms ont le don d’ubiquité ! On les voit partout, mendiant dans toutes les rues. Du côté ouest de Paris, j’ai aperçu 3 grands campements le long de la voie ferrée, avec caravanes et Mercedes. Les pouvoirs publics leur sont tout dévoués. Il est impératif de les loger, s’il le faut dans des hôtels, aux frais du contribuable, et de leur faciliter l’accès au logement social, tout en veillant à ce que les aires de stationnement soient confortables. Ordre est donné aux préfets de tout faire pour faciliter leur « intégration ». Il est ainsi plus facile à un Rom d’obtenir un logement qu’à un brave Français, alors que ces populations inassimilables sont trop souvent spécialisées dans le vol et la mendicité.

Je précise que le droit d’asile a été accordé en 2013 à 67 000 immigrés, avec l’aide médicale d’État, la prise en charge du logement, ainsi que des frais alimentaires et judiciaires. L’hospitalité donnée à toute la misère du monde a coûté au total 1,5 milliard d’euros aux contribuables français qui se sont privés toute leur vie pour épargner.

Soyons simples. Pour assainir la France, améliorer la sécurité et diminuer la dépense publique, il faudrait renvoyer chez eux 5 millions d’immigrés pour commencer. La France n’est pas le réceptacle de toutes les races de la planète. Or, en réalité, en expulser un seul est déjà un problème. Il doit être escorté par deux gendarmes et, souvent, le commandant de bord ne l’accepte pas en raison du trouble potentiel. Il est arrivé aussi qu’à l’arrivée en Afrique, l’escorte se fasse attaquer. C’est ainsi qu’à Bamako, un gendarme a été grièvement blessé. Mais, surtout, pas de stigmatisation !

Bref, on en est là, avec 12 millions d’immigrés inexpulsables. Aussi bien, des experts socialistes, désireux d’assumer la « dimension arabo-orientale et africaine de la France » (sic !) ont-ils demandé l’enseignement obligatoire d’une langue africaine dans les collèges – et, sans doute, bientôt l’ouverture d’écoles coraniques !

Quant aux autres promesses des candidats chefs d’État, on ne peut qu’être séduit. La droite va ainsi supprimer l’ISF… qui sera remplacé par un impôt de même nature (qui pourrait s’appeler la CBEP : contribution au bien-être du peuple) !

Quand aux 35 heures, on pourrait peut-être ne pas y toucher, puisqu’on en est pratiquement aux 25 heures payées 39 – plus les congés maladie (en moyenne 26 jours par an) ! Je rappelle que ces 35 heures sont une suggestion de Strauss-Kahn, mise en œuvre par Martine Aubry, qui coûte 20 milliards d’euros par an. Il s’agissait de faire baisser le chômage. On voit le résultat : près de 6 millions de demandeurs d’emploi et 25 % de chômeurs chez les jeunes. Coût global : 60 milliards d’euros par an au bas mot.

Ce qu’on appelle la droite, c’est-à-dire un ensemble de politiciens aussi démagogues que ceux de gauche, ne touchera pas non plus au mariage homosexuel – Marine Le Pen comme les autres.

Enfin, il faut mentionner le « compte pénibilité », dont l’actuelle majorité a fait une nouvelle arme contre les entreprises – et sur lequel ne reviendront pas davantage les politiciens. En notant que la plus grande « pénibilité » pour les Français, c’est d’avoir un gouvernement de charlots incompétents, dépensiers, profiteurs, menteurs et, de surcroît, souvent ridicules !

Christian Lambert

 

 

 

Partager cette publication

Comments (7)

  • huguo Répondre

    non,ces charlots sont choisis pour leur soumission aux dirigeants de l’ombre et le populo quelque soit sont qi,est lobotomisé pour voter pour un guignol (au sens noble) qui les fera cracher au bassinet.

    22/11/2014 à 14 h 25 min
  • HOMERE Répondre

    Non !! 2017 se présente fort bien….un peu de patience et vous verrez la stratégie de Sarkozy s’imposer de façon implacable !! Le Président de l’UMP va tisser sa toile et manoeuvrer adroitement pour reconquérir le pouvoir . Rien ne va l’arrêter dans sa démarche de rassembler la droite et de gagner plein de bonnes élections….un peu de patience que diable !!

    21/11/2014 à 21 h 36 min
  • BRENUS Répondre

    Lorsque l’on sait que le sieur Juppé a été qualifié de « meilleur d’entre nous » par le roi fainéant, qu’il se laisse insulter a la tv par une moukère haissant les « blancs », etc…, qu’attendre de cet arrogant aussi inefficace que faux-cul. D’ailleurs la gauchitude ne s’y est pas trompée puisqu’elle et ses relais médiatiques lui tresse des couronnes. Ceux qui voteront pour ce traitre seront vraiment des c.ns certifiés. Le fait qu’il ait arrangé Bordeaux pour ses bobos ne doit pas faire illusion : il est devenu un pro immgrationiste et pro islamiste. D’ici à ce qu’il y ait des prêches en sa faveur dans les mosquées….

    21/11/2014 à 19 h 52 min
  • De Soyer Répondre

    Souvent d’accord avec vous Monsieur Lambert: lisez mon livre « Economie ou socialisme: il faut choisir » aux éditions Godefroy de Bouillon et venez me voir au salon du livre Amitiés françaises le 23 novembre après-midi au 5, rue de la Croix Nivert.

    20/11/2014 à 12 h 01 min
  • MC Répondre

    Exact, surtout avec les deux derniers Présidents Nicolas Sarkozy et François Hollande.

    Nicolas Sarkozy avec « sa » guerre en Libye, dont on constate aujourd’hui les conséquences, la signature de l’écotaxe, la détérioration de la dette, la vente de l’or français, l’immigration, ses promesses non tenues, etc…..

    François Hollande et « ses » guerres au Mali, en Centre Afrique et au Proche Orient, la NON livraison à ce jour des deux bateaux commandés par la Russie, l’immigration galopante, le nombre toujours plus important de fonctionnaires, les emplois aidés, le chômage et l’augmentation de la dette abyssale etc….

    Ces deux derniers sont les deux pires Présidents de la Vème République.

    L’un et l’autre ne se soucient guère de la France et des Français ; ils ne pensent qu’au pouvoir et à leur enrichissement personnel.

    Le jour où la France aura sombré, Sarkozy pourra se réfugier dans son immense riad marocaine et Hollande dans ses appartements londoniens !

    20/11/2014 à 11 h 09 min
  • BRIVOT Pierre Répondre

    Va-t-on admettre que la France s’est suicidée. Ce Pays, hier encore grandiose, n’est plus capable de se trouver un chef, un guide.
    Dans le foutoir gaulois on a pu trouver Vercingétorix, après plusieurs rois médiocres il y avait Charlemagne, Philippe II, Saint-Louis, Philippe IV ou Charles V ou Henri IV ou encore un homme d’État extraordinaire, Richelieu, parfois même le ciel nous envoyait un Italien, lorsque la misère s’acharnait, la France trouvait une espagnole qui se faisait merveilleuse : Blanche de Castille. Pour effacer la révolution nous avons eu Bonaparte. Ensuite la République pouvait encore donner Thiers, Gambetta ou Poincaré.
    Mais ces temps sont révolus : aujourd’hui le peuple élu ne peut qu’engendrer des loques ou des ordures. Et demain on reverra le juif hongrois ou le repris de justice Juppé ou une girouette infâme issue du marais ou Marine secondée par ses « compatriotes musulmans » ou pourquoi pas l’espagnol, ses coups de menton, son regard haineux et sa langue de vipère.
    Toutes les valeurs, toute la morale, la religion, le patriotisme, la dignité, la fierté, la droiture qui ont fait LA FRANCE sont à terre, enfouies dans la fange. Toutes ces richesses ont été soigneusement détruites dans les 40 dernières années, avec le regard bienveillant des Français guidés par leur télévision et leurs enseignants gauchistes.
    Mais enfin, de l’ex-France pourrait renaître un jour la France, même si elle doit endurer encore deux ou trois charognes du genre de celles qu’Elle vient de subir, SI ET SEULEMENT SI :
    – On pare au plus urgent : (…) effacer la souillure de l’islam de nos villes. Là est l’urgence, là est le primordial : le fléau planétaire est cette idéologie qui détruit toute civilisation bien mieux que n’ont su le faire hitler ou le communisme.

    20/11/2014 à 10 h 44 min
  • vozuti Répondre

    Exact,le plus pénible en France est d’être gouverné depuis si longtemps par des « charlots incompétents, dépensiers, profiteurs, menteurs et, de surcroît, souvent ridicules »,qui de plus sont tous affiliés à la secte franc-maçonnerie.

    19/11/2014 à 20 h 58 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: