4 à 5 millions de binationaux en France…

4 à 5 millions de binationaux en France…

Le député UMP Claude Goasguen, rapporteur de la mission d’information parlementaire sur le droit de la nationalité et député-maire du XVIe arrondissement de Paris, estime qu’il faut limiter la binationalité ou en tout cas les droits politiques des binationaux, dans un entretien à paraître demain dans La Croix.

Il est certes impossible, comme le suggèrent certains extrémistes, de supprimer la binationalité, mais il faut la limiter.

«En France aujourd’hui, on ne sait pas combien ils sont, sans doute 4 à 5 millions. Je souhaite aussi qu’on aille progressivement vers une limitation de la double nationalité par le biais de discussions bilatérales avec les pays», souligne-t-il.

Interrogé sur les conséquences concrètes pour les gens concernés, Claude Goasguen répond: «Cela veut dire qu’on demanderait aux gens de choisir entre deux nationalités. Ou bien qu’on aille vers une limitation des droits politiques. Car il est tout de même gênant qu’une personne puisse voter en France et dans un autre Etat. En procédant ainsi un binational se retrouverait en quelque sorte avec ‘une nationalité et demie».

Le Figaro/AFP

 

Partager cette publication


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: