40 ans de déclassement français

40 ans de déclassement français

Les déclarations de Nicolas Sarkozy pour voter Emmanuel Macron au nom « d’une culture de gouvernement » interrogent.

Quelle est donc cette culture de gouvernement ? Il semble vouloir dire que ceux qui se sont partagé le pouvoir, depuis 40 années pour être large, ont eu pour le pays, des résultats positifs. Hélas, hélas, hélas !

En 1980, les Français avaient le même niveau de vie que les Suisses. Le chômage n’était pas un fléau.

Les générations qui se succédaient vivaient naturellement mieux que les précédentes.

Le travail accompagnait la méritocratie et la promotion sociale.

On ne parlait pas de séparatisme, encore moins d’islamisme, l’insécurité relevait des faits divers et chacun avait un médecin de famille et des hôpitaux à proximité.

Quant à la France, sa voix pesait, elle fabriquait ses propres armes, ses munitions, ses médicaments et ses masques …

En 2022, après 40 années de gouvernement par des « spécialistes » et avec le dernier Jupiter, surnommé le « Mozart de la finance » (pour son patrimoine ?), la France est déchirée, communautarisée, et affaiblie comme rarement dans le concert des nations.

Les Français, après avoir été enfermés, vaccinés de force, sermonnés, font grise mine.

Leur pouvoir d’achat flanche, tandis que l’inflation flambe.

La France a le pire déficit commercial de l’Union européenne : 85 milliards d’euros, le dernier des 27 pays !

Le chômage frappe toujours autour de 5,5 millions de personnes (catégorie A, B, C), sans compter le « halo du chômage » – concept nouveau – et les difficultés de recrutement partout et à tout niveau de poste …

La France a les prélèvements obligatoires les plus élevés de tout l’OCDE : 38e sur 38 !

3 000 milliards de dettes et des services publics qui souffrent autant que les usagers.

Après les 30 glorieuses, ces derniers quinquennats semblent avoir été menés par des élites hédonistes, mondialisées, coupées du peuple et de la nation, qui sont à l’origine du malaise démocratique et social dans notre pays.

Qui pour reconstruire l’État, la Nation, la Démocratie ? Certainement pas ce président mondialiste qui nie jusqu’à l’existence d’une culture française et dont le bilan est le passif.

Chaque Français doit s’en souvenir : le devoir du citoyen, c’est de juger. Juger l’action de son gouvernement et voter en conséquence. Juger l’évolution de la France et agir en conséquence.

À charge pour les gouvernants de proposer un projet et une espérance.

Le bien commun est d’abord un destin commun.

Partager cette publication

(4) Commentaires

  • quinctius cincinnatus Répondre

    Il faut bien être conscient que ce sont les Français qui , les premiers, sont la cause du déclassement de leur Pays !

    17 mai 2022 à 17 h 43 min
    • Christian Falguiere Répondre

      Merci d’expliciter votre affirmation.
      Car mettre tout le monde en accusation est bien trop réducteur !

      18 mai 2022 à 3 h 48 min
      • quinctius cincinnatus Répondre

        Vous avez votez, les Français ont voté , à gauche comme à droite, pour des responsables politiques incapables de S’ ADAPTER et d’ ADAPTER LE PAYS aux nouveaux défis …  » encore une minute Monsieur le Bourreau  »

        Voici ce que dit dans l’ Express ( lu sur la lettre de l’ I.R.E.F. ) Sylvain Fort ancien conseiller d’ Emmanuel Macron : …

         »  » le nouveau quinquennat avance sur un champ de cendres … Cette campagne présidentielle n’ a pas fait émerger l’ Armée enthousiaste de l’ An II … elle NOUS PLACE FACE AU GOUFFRE « 

        18 mai 2022 à 8 h 07 min
        • quinctius cincinnatus Répondre

          pardon : vous avez voté !

          18 mai 2022 à 10 h 44 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *