80 km/h : arrêtez d’emm… les Français !

Posté le 02 juillet , 2018, 4:49
3 mins

Nous sommes tous pour la sécurité routière car nous sommes tous des victimes éventuelles d’accidents routiers.

Aucun Français ne prend ce sujet à la légère, mais alors pourquoi assiste-t-on à cette levée de boucliers contre l’abaissement général de la vitesse de 90 km/h à 80 km/h sur tout le réseau des routes dites départementales ou secondaires ?

La réponse est très simple : les Français ne sont plus sujets de sa Majesté et sont capables d’analyse et de réflexion ; ils sont souvent surinformés et aptes à comprendre par eux-mêmes sans sermon d’admonestation.

À ce titre, ils savent que les accidents sont d’abord dus à l’alcool, la fatigue, la drogue, les médicaments, avant toute autre cause – dont la vitesse.

Et cette analyse n’est pas celle d’élus de droite – comme on a pu l’entendre dans les propos de quelques ayatollahs qui ne parlent que de la vitesse porteuse de tous les maux –, mais elle est la conclusion de nombreuses enquêtes et notamment de la mission d’information parlementaire Jung-Houillon d’octobre 2011.

À 30 km/h, un conducteur ivre, voire drogué, peut faucher des passants sur un passage piétons ou un trottoir.

Malheureusement, les exemples sont réels.

La seule politique efficace pour assurer et promouvoir la sécurité routière est de lancer des opérations nationales répétées pour lutter contre l’alcool, la drogue, l’absorption de médicaments au volant.

Fustiger la vitesse de manière générale et imposer une diminution de la vitesse n’est pas la réponse adaptée.

C’est une décision de communication pour se donner bonne conscience en prenant à témoin l’opinion publique et en proclamant : « Voyez comme je tiens bon face à ces élus démagogues et j’impose les 80 km/h. »

Cette décision coupée des réalités du terrain confond vitesse et précipitation.

Elle est le symbole même d’une décision technocratique venue d’en haut, que l’Olympe généreux octroie à ses sujets.

Il aurait été si simple de laisser chaque Préfet – en consultation avec les maires et les associations – décider d’adapter la réglementation de la vitesse en fonction des situations routières locales connues d’eux seuls.

On aurait évité cette chicaya, sans parler des coûts.

Emmanuel Macron et Édouard Philippe devraient méditer les paroles pleines de sagesse de l’Égyptien Aménémopé : « Par trop de précipitation, on a souvent à rougir de sa folie. »

ARTICLE PRÉCÉDENT

Populisme et mondialisation

ARTICLE SUIVANT

Respect

15 Commentaires sur : 80 km/h : arrêtez d’emm… les Français !

  1. KAVULOMKAVULOS

    10 juillet 2018

    Samedi dernier, durant l’émission consacrée à l’auto sur RMC, l’un des intervenants rapportait que pour conséquence de la limitation de vitesse à 80 km heure, de nombreux automobilistes respectant la loi étaient maintenant systématiquement doublés par des poids lourds, lesquels se rabattaient sans mollir devant leurs bagnoles, à la limite de l’accident. Avait il seulement pensé à cela le faux barbu? Il faudrait aussi penser à faire rouler des radars anonymes pour sanctionner les pachydermes excités et dangereux. Ou alors ce sera la loi du western.

    Répondre
    • HansImSchnoggeLoch

      10 juillet 2018

      La plupart des camions n’ont pas encore enlevé la plaque “90” fixée à l’arrière de leur engin.
      Ils s’estiment donc être dans leur droit.
      “Pousses-toi minus que j’m’y mette”.

      Répondre
  2. Gérard Pierre

    9 juillet 2018

    L’un de mes voisins, éthylique distingué à ses heures, m’a expliqué qu’il valait mieux rouler à « quatre vins » qu’à « sans vin » ! …… et comme c’est un octogénaire alerte, (il a survécu à tous ses accidents ! … bon ok, ceux d’en face pas tous !) je finis par me demander qui, … de lui ou d’Édouard Philippe, … a raison !

    À vot’ santé m’sieurs dames !

    Répondre
    • HansImSchnoggeLoch

      10 juillet 2018

      Il ne faut pas être “deux vins” pour savoir qu’à “sans vin” on est plus proche du ciel qu’à “quatre vins”.

      Répondre
  3. quinctius cincinnatus

    3 juillet 2018

    deux articles [ convenablement … beaufs ] sur les 80, deux articles [ élogieux ] sur Trump , vous n’ avez donc pas d’ autres journalistes talentueux pour traiter sérieusement de la Politique aux ” 4 vérités ” ?

    Répondre
    • BRENUS

      10 juillet 2018

      Nous mourons tous d’impatience de lire votre production personnelle en matière d’articles intelligents, oh grand Babou, au lieu de ces fadaises qui vous irritent tant.
      Quand pouvons nous espérer recevoir les leçons bienfaisantes de votre profonde sagesse. ( Encore un peu de beurre sur votre tartine Majesté ?)

      Répondre
  4. Alfred Dugenou

    3 juillet 2018

    “les Français ne sont plus sujets de sa Majesté et sont capables d’analyse et de réflexion ; ils sont souvent surinformés et aptes à comprendre par eux-mêmes sans sermon d’admonestation”.
    Quel sens voulez-vous donner à cette phrase ?
    Partant du principe que :
    1 – il n’y a historiquement aucun rapport entre la France d’avant la Révolution dite Française, et la capacité du peuple à analyser et réfléchir. Il y aurait même matière à démontrer le contraire => avant l’Education dite Nationale, le peuple bénéficiait certes de moins d’informations qu’aujourd’hui (poubelle TV, tweets, réseaux sociaux, etc), mais les contenus en étaient bien supérieurs.
    2 – le peuple serait subitement devenu apte à comprendre par lui-même après plus de 1.000 années de turpitude stérile ? c’est une blague n’est-ce pas ?
    3 – “sans sermon d’admonestation” => ah boooon ? la belle affaire !
    Essayez aujourd’hui-même d’entamer un quelconque débat sur la politique migratoire de l’Europe, la fiscalité de la République Française et sa comparaison avec le Moyen-Age réputé si répressif, les frontières européennes et leur efficacité (voir campagne anti Trump), la concentration des pouvoirs sous la Vème république et sa comparaison avec la monarchie absolue de Louis XIV (notre roi en avait déjà moins que Mitterrand), les valeurs sociétales telles que l’avortement, la famille, la peine de mort, vous pensez vraiment que vous ne soulèverez aucun “sermon d’admonestation” ? Vous serez lynché en place médiatique sans sommation.
    De grâce, ne mêlez pas notre Histoire avec ce marasme qu’est (rapidement) devenue cette république ! En vous en remerciant !

    Répondre
    • HansImSchnoggeLoch

      7 juillet 2018

      //Vous serez lynché en place médiatique sans sommation.//

      Vous avez raison, il vaut mieux garder le poing fermé dans sa poche.
      Quitte à le placer à la première occasion quand l’ennemi a le dos tourné.
      On appelle cela la guerre asymétrique.

      Répondre
  5. De Sorne

    2 juillet 2018

    Dans certains pays que je connais assez bien, les vitesses maximales sur les routes secondaires sont revues à la hausse ou à la baisse tous les 2-3 ans par une petite équipe de spécialistes qui observent le comportement des usagers, la dangerosité du parcours et le trafic moyen journalier, etc.
    L’idée de laisser aux préfets régler localement la chose est-elle trop simple!
    PS: Je connais même un état américain qui oblige à une vitesse minimum (ca doit faire râler Mr Édouard!)

    Répondre
  6. HansImSchnoggeLoch

    2 juillet 2018

    Les voitures modernes sont pratiquement toutes pourvues d’un boîte à 5 vitesses.
    Or pour rouler à 80 km/h sur les routes secondaires une boîte à 4 vitesses suffit.
    Celles et ceux qui ne vont jamais sur des autoroutes achèteront donc une vitesse qui ne sera jamais utilisée.

    PS:
    résultats de cette mesure stupide
    a) les moteurs des voitures tournant à un régime plus élevé s’useront plus vite.
    b) et la consommation en carburant y compris la pollution augmenteront.

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      3 juillet 2018

      vous pensez bien que ces simples constatations de bon sens ne peuvent pas venir spontanément à l’ esprit d’un … technocrate , d’ autant qu’ une foucade doit être pour rester une foucade réalisée dans l’ instant

      le remarque d’ un officier de gendarmerie briefant un CONDUCTEUR et nouveau contrevenant vaut elle aussi un galon de plus en haut du képi :

      ” roulez moins vite et regardez le paysage ! ”

      mais comme on ne peut pas que la masse abrutie par la TéVé ait une … conduite adaptée aux circonstances on sévit de façon générale et ubiquitaire d’ autant que cela fera rentrer des sous dans les caisses … percées de l’ Etat de … Droit

      Répondre
      • HansImSchnoggeLoch

        3 juillet 2018

        Un conseil ne regardez pas trop la TéVé française.
        Un abus est mauvais pour la santé et le moral.

        Je vous l’avais déjà conseillé, faites vous monter une parabole Astra et vous serez enfin libre.

        Répondre
        • quinctius cincinnatus

          5 juillet 2018

          il faut vivre DANS le pays … rassurez vous je regarde aussi les chaînes anglophones, sans pour autant être plus assuré sur la vérité qui y est dite !

          à la base : qui ” contrôle ” l’ information ?

          personnellement j’ ai d’ assez nombreux ” informateurs ” sûrs , dans d’ assez nombreux pays

          Répondre
          • HansImSchnoggeLoch

            5 juillet 2018

            // sans pour autant être plus assuré sur la vérité qui y est dite ! //

            Exact, mais c’est dans les nuances que se décèle le vérité.
            En ce qui me concerne je visionne des chaînes autrichiennes, allemandes et anglaises.
            Les discrépances dans les news sont parfois étonnantes, chaque pays y ajoutant son arôme particulier…

          • HansImSchnoggeLoch

            5 juillet 2018

            Le novitchok frappe de nouveau en Angleterre.
            Eh oui, les objets inanimés ont aussi leur côté ombrageux..

            Un mauvais coup de Poutine pour terminer les championnats de balle au pied en beauté.

Répondre

  • (pas publié)