900 millions d'euros manquent pour payer les fonctionnaires

Posté le novembre 25, 2010, 6:51
26 secs

C’est la commissio des finances du Sénat qui a jeté ce pavé dans la marre : il manque 900 millions d’euros au budget pour payer les salaires des fonctionnaires de 8 ministères.

Ce dérapage résulte, selon les sénateurs, «de départs en retraite inférieurs aux anticipations, mais aussi de surcoûts associés à des mesures catégorielles dont la multiplicité conduit à douter de la consistance réelle des efforts de maîtrise de la masse salariale de l’État». Et les élus de la chambre haute de dénoncer la répétition «très préoccupante» de ce genre de dérives budgétaire, à cause d’une sous-estimation des besoins financiers de l’État.

L’Education nationale recèle ainsi 20 000 postes de plus que prévu… Des crédits vont être ouverts en urgence pour que les fonctionnaires touchent leur traitement, d’autre seront annulés pour que l’opération ne fasse pas augmenter le déficit.

Malgré la RGPP, l’Etat a décidément bien du mal à contenir ses dépenses.

3 réponses à l'article : 900 millions d'euros manquent pour payer les fonctionnaires

  1. gaymay

    26/11/2010

    salut, doe jane ! sans vouloir te fâcher, les fonctionnaires cotisent bien ! intitulée: cotisation solidarité sur notre fiche de paye !amicalement.

    Répondre
  2. doe jane

    26/11/2010

    les sénateurs (qui sont les plus privilégies de nos politiques )voient bien la paille dans l’oeil du voisin mais pas la poutre dans le leur…certes il y a bien trop de fonctionnaires dans notre pays mais ils ne cotisent pas pour le chômage ; instituons une taxe sur leurs salaires pour soutenir ces pauvres victimes de l’incurie de leur patron (l’état prédateur)

    Répondre
  3. Gilbert

    26/11/2010

    L’Etat est une fois de plus le plus mauvais des gestionnaires et ça dure depuis 30 ans . Que ce soit le PS ou l’UMP les déficits , ça suffit . pour cela , réduisons les dépenses et principalement ce qui nous coute cher , c’est à dire et n’ayons pas peur des mots , l’assistanat que nous offrons sans contrepartie aucune à toute cette population d’immigrés qui , de plus veulent nous imposer leur façon de vivre ….

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)