Abdelkader Merah et le laxisme des juges

Posté le novembre 20, 2017, 1:32
2 mins

Aux assises, les jurés sont des citoyens français tirés au sort. Ils doivent suivre les débats et sont épaulés par des magistrats dans leur délibération. Ils doivent se prononcer selon leur intime conviction.

C’est une règle de démocratie qui donne, dans ce cas, la décision au « peuple souverain » et cela fonctionne ainsi depuis des lustres.
Pourquoi y a-t-il une exception à ce droit en ce qui concerne le jugement de terroristes ?

L’État pense-t-il que le citoyen est assez réfléchi pour juger un assassin, y compris d’enfant, mais pas s’il s’agit d’un terroriste !
Drôle de logique, ne trouvez-vous pas ?

Le faux prétexte de représailles ne tient pas car il existe également concernant le jugement d’un mafieux !

Personnellement, je pense que c’est d’abord un choix « politique » – voire un manque de courage.

Il est évident qu’avec un jury de citoyens, Abdelkader Merah aurait été condamné à la perpétuité – peine requise par la partie civile.

Et, si dysfonctionnement il y a, c’est bien à cause du jury composé de magistrats à qui on ne demande pas de juger selon leur « intime conviction », mais de se prononcer sur des doutes, si faibles soient-ils.

Dans ce cas, on peut très bien se passer de jury et le juge peut prononcer seul la sentence.

Dans le cas d’Abdelkader Merah, il faut être naïf, comme le souligne la mère du soldat abattu, pour croire qu’il n’était ni l’instigateur, ni au courant des agissements de son frère.

La partie civile, heureusement, vient de faire appel.

N’aurions-nous pas pu éviter ce traumatisme aux parents des victimes et, en même temps, économiser du temps et de l’argent, quand on connaît les engorgements des tribunaux dont se plaignent, à juste titre, nos hommes de loi ?

7 réponses à l'article : Abdelkader Merah et le laxisme des juges

  1. R. Ed

    20/11/2017

    Pour info, à ceux qui ont de faibles moyens pour aller au cirque, le tribunal ,c’est presque pareil et c’est gratos.
    La différence, c’est qu’on ne peut par rire tout haut, on est obligé de rire sous toge euh, de rire sous cape.

    Répondre
  2. R. Ed

    20/11/2017

    Euh…
    Epaulés par des magistrats ou «  » » influencés «  » » Il n’y qu’en France où le jury comprend des juges parmi eux.

    USA : 12 jurés, doivent être unanimes pour la peine la plus lourde, soit dans la plupart des états la peine de mort.

    Répondre
    • Jaures

      23/11/2017

      Et pour quels résultats ? Moins de crimes ? Moins de terrorisme ?

      Répondre
      • Hein?

        11/04/2018

        Aucun terrorisme musulman aux USA… Il y a eu 2 cas, en tout, je crois…
        Tu vies dans quel quartier privilégié?
        J’ai grandi dans une cité de 1977 à 1999.

        Je pense que tu ne sais pas de quoi tu parles… Et que tu es un raciste anti-blanc primaire…

        Répondre
  3. Jaures

    20/11/2017

    Tout d’abord, rien n’indique qu’un jury populaire eût déclaré un verdict différent. C’est là un fantasme que dire que les juges seraient plus laxistes que les « vrais gens ». Sarkozy a intégré un jury populaire aux procès en correctionnelle pour, soi-disant, faire contrepoids aux juges. Les faits ont montrés que les jugements prononcés n’étaient finalement pas plus sévères.
    D’ailleurs, même pour les procès impliquant des mafieux il y a des acquittés.
    En fait, quand le verdict ne satisfait pas, si le jury est populaire on dit qu’il est sous menaces et on demande une justice d’exception. Et quand le jury est composé de professionnels, on regrette la juridiction habituelle.
    Personne n’a la moindre sympathie pour A.Merah mais il importe quand certains veulent détruire notre conception du droit, de l’appliquer avec zèle. Rien ne dit que l’appel ne condamnera pas finalement le prévenu à perpétuité. Le droit doit être respecté justement parce qu’il est exécré par nos ennemis.

    Répondre
    • R. Ed

      22/11/2017

      Ce qui absolument certain en France, c’est que les juges sont beaucoup plus laxistes avec les  » chances pour la France  »’ qu’avec les «  » »desouches «  » ».
      Si un bon Français commet un délit, c’est de suite son nom, son prénom, son adresse , son âge, l’âge des ses parents, et tout le toutim,…
      Si c’est un «  » » autre «  » », là, c’est un djeune, un certain M. A., même si il a dépassé largement la quarantaine.
      Quant à un «  » » jury «  » » soit disant populaire ( oui, bien sûr, les juges font aussi partie du peuple – du peuple, pas du vulgus pecum ) qu’on ne vienne pas me dire que le restant du jury – les vrais gens – nous dit le Jojo, n’influencent pas le verdict.

      Je veux bien qu’on joue avec mes couilles mais pas qu’on s’y suspende en criant Tarzan.

      Répondre
      • Jaures

        23/11/2017

        On ne peut à la fois affirmer que les juges seraient plus laxistes avec une part de la population et dénoncer en même temps que cette même part de la population représente 80% des condamnations.

        Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)