Absurde dialectique des ponts et des murs

Absurde dialectique des ponts et des murs

Dimanche 12 septembre, le Pape François visitait la Hongrie, à l’occasion du Congrès eucharistique mondial.

Voilà bien le genre d’événements qui, en général, n’intéressent guère les journalistes.

Mais, cette fois, il fut abondamment commenté car le Pape a plusieurs fois dit tout le mal qu’il pensait de la politique migratoire de Viktor Orban.

C’est ainsi que « j’appris » par la radio d’État que le Souverain Pontife opposait les ponts aux murs que bâtit le Premier ministre hongrois.

La première réflexion qui me vint à l’esprit est que, la nature humaine étant ce qu’elle est, elle ne sait bâtir de ponts qu’à la condition que des murs existent quelque part – et qu’il y a donc toujours des murs.

Quand ces murs ne sont pas là pour nous distinguer du lointain, ils sont là pour nous séparer du prochain.

C’est ainsi que les bobos, qui réclament l’abolition des frontières, réclament aussi des vigiles et des digicodes à l’entrée de leurs résidences.

De la même façon, le Pape François, qui ne cesse d’inviter à supprimer toutes les barrières pour accueillir toujours plus de « lointains », multiplie les gestes de défiance à l’égard des catholiques eux-mêmes.

On ne compte plus ses attaques, parfois méchantes, contre les personnes consacrées, prêtres ou religieuses.

Tout récemment, le Pape a rallumé la guerre liturgique en annonçant sa volonté d’en finir avec le rite romain traditionnel – comme si ce missel était la principale menace contre l’unité de l’Église. Pire encore, le Vatican, sous sa houlette, a livré les catholiques chinois aux bourreaux communistes.

En un mot, dans l’Église comme ailleurs, l’ouverture au lointain se paie de la fermeture au prochain.

En tout cas, en dehors de la goujaterie qu’il y a à traiter si mal le gouvernement d’un pays dont le moins que l’on puisse dire est qu’il n’est pas hostile au christianisme, et qu’il a payé cher le droit de se gouverner librement, je trouve surprenant de faire de la question migratoire l’alpha et l’oméga de la morale.

On peut penser – c’est mon cas – que c’est l’une des questions centrales de la vie politique pour la plupart des pays européens.

Mais la politique n’est pas la morale. Et, en matière morale, le Pape aurait pu se réjouir que la Hongrie développât une efficace politique familiale – qui a réussi à enrayer le déclin démographique enclenché sous le communisme.

Il aurait pu aussi se réjouir de visiter une nation fière de ses racines chrétiennes.

Mais, non, il a préféré fustiger le renouveau d’antisémitisme. À quoi le grand rabbin de Budapest a objecté que le gouvernement Orban n’avait rien d’antisémite.

J’ajouterais volontiers, quant à moi : d’autant moins qu’il lutte contre l’invasion musulmane, principale source de l’antisémitisme au XXIe siècle.

Orban, de son côté, n’a manqué ni d’humour, ni de sens politique. Durant les quelques minutes que lui a accordées le Pape, il lui a demandé de ne pas laisser périr les chrétiens de Hongrie.

Et il lui a remis la copie d’une lettre écrite en 1250 par le roi de Hongrie Bela IV au Pape Innocent IV, demandant son assistance contre les invasions tatares !

À l’époque, le Pape était, non seulement le chef de l’Église, mais aussi le sommet de la féodalité européenne. Aujourd’hui, le Pape semble au mieux indifférent pour le sort de la civilisation européenne, pourtant si profondément marquée par le christianisme, et qui joua un rôle si décisif dans sa diffusion ; au pire hostile.

Les temps ont changé. L’Occident s’est déchristianisé et l’Église « désoccidentalisée ». J’avoue que je ne crois pas que ce soit un progrès !

Voir les derniers ouvrages proposés par les4verites-diffusion ici

Partager cette publication

(18) Commentaires

  • vozuti Répondre

    cet été biden a déclaré que les malades du covid à l’hopital étaient à 99,2% des non vaccinés. chiffre très précis et difficile à vérifier puisque, comme en france, les études statistiques sérieuses sur cette vaccination sont quasiment inexistantes.
    j’ai fini par trouver une étude officielle du « centers for disease control and prévention » qui concerne l’infection de 469 personnes lors d’un festival dans le Massachusetts. 74% des personnes infectées étaient doublement vaccinées depuis au moins 14 jours, alors que le taux de vaccination de cette population était de 69%. 5 personnes dont 4 vaccinés ont été hospitalisés et aucun mort à déplorer.
    la seule étude disponible conclu donc que les vaccinés sont plus touchés que les non vaccinés mais biden en déduit que 99,2% des malades sont non vaccinés… et il y a quelques jours il decidait de rendre la vaccination obligatoire pour la plus grande partie des américains qui travaillent.
    alors c’est qui le fou qui prend des décisions coercitives basées sur des chiffres abbérants sortis de sa tète ?
    je rajoute un extrait de l’étude
    During July 2021, 469 cases of COVID-19 associated with multiple summer events and large public gatherings in a town in Barnstable County, Massachusetts, were identified among Massachusetts residents; vaccination coverage among eligible Massachusetts residents was 69%. Approximately three quarters (346; 74%) of cases occurred in fully vaccinated persons (those who had completed a 2-dose course of mRNA vaccine [Pfizer-BioNTech or Moderna] or had received a single dose of Janssen [Johnson & Johnson] vaccine ≥14 days before exposure). Genomic sequencing of specimens from 133 patients identified the B.1.617.2 (Delta) variant of SARS-CoV-2, the virus that causes COVID-19, in 119 (89%) and the Delta AY.3 sublineage in one (1%). Overall, 274 (79%) vaccinated patients with breakthrough infection were symptomatic. Among five COVID-19 patients who were hospitalized, four were fully vaccinated; no deaths were reported.

    16/09/2021 à 23 h 24 min
  • vozuti Répondre

    hans,
    exact, il y ceux à qui il faut chercher des poux en permanence jusqu’à la fin des temps et ceux qui n’ont droit qu’aux louanges et sont exemptés de critiques, parce que les médias officiels leur ont délivré un certificat de politiquement correct.

    16/09/2021 à 21 h 04 min
  • HansImSchnoggeLoch Répondre

    Vozuti,
    si Trump marche sur l’eau on prétendra qu’il ne sait pas nager. Et s’il sait nager on lui reprochera de ne pas savoir marcher sur l’eau.
    Et s’il ne sait ni l’un ni l’autre on affirmera qu’il n’aime pas l’eau et qu’il ne se lave jamais.
    Ainsi va la vie.

    16/09/2021 à 20 h 46 min
  • quinctius cincinnatus Répondre

    JoJo vous n’ arriverez jamais à convaincre Vozuti
    il a la Foi du charbonnier une Foi aveugle qu’ il refuse … au terroristes islamiques

    16/09/2021 à 19 h 33 min
  • vozuti Répondre

    jojo, John Bolton a effectivement publié un livre dans lequel il critique sévèrement trump sur le motif que ce dernier a refusé d’attaquer l’iran… et le général Mark Milley dit au contraire qu’il s’était lui meme persuadé que trump était tellement fou qu’il allait attaquer l’iran.
    jojo dites à vos amis anti-trump qu’ils se décrédibilisent lorsqu’ils accusent trump d’une chose et de son contraire… et lorsqu’ils s’improvisent psychiatres, leur crédibilité baisse encore en affirmant qu’avec biden l’amérique a enfin retrouvé un président ayant toutes ses facultés mentales.

    16/09/2021 à 15 h 54 min
  • Jojo Répondre

    Vozuti,

    Trump avait posé publiquement la question de l’utilisation de l’arme atomique pour régler la question des … ouragans.
    Il avait aussi dit qu’il fallait envoyer des canadairs pour éteindre l’incendie à Notre-Dame.

    Il a fait retirer les troupes de Syrie sans prévenir personne avant
    Il a bloqué (jusqu’a révélation dans la presse) l’envoie d’armes votées par le Congrés à l’Ukraine pour contrer l’invasion Russe, et ce pour son propre intérêt (demander l’annonce d’une enquête sur Biden dans les médias ..)
    Etc, etc …
    Les exemples sont nombreux d’ordres ineptes et illégaux qu’il a tenté de prendre. Allez d’autres pour la route :
    Il a demandé à son vice-Président de ne pas certifier l’élection de Biden, à un élu Républicain de « trouver » des votes problématiques pour annuler l’élection dans son état, il a voulu forcer des états à mettre fin à leur confinement-Covid sous prétexte qu’il avait je cite « tous les pouvoirs » …(ce qui est évidement faux).

    bref le genre de gars, pour lequel nous sommes contents que l’Armée soit aussi un contre-pouvoir et n’obéisse pas à n’importe quel ordre sous prétexte que le « commandant en chef » soit élu.

    Deux de ces ministres de la Défense ont démissionné en cours de mandats. Des hommes tout à fait conservateurs et de grande valeur. L’un d’entre eux a déclaré que Trump était dangereux et incompétent. Idem pour John Bolton.

    16/09/2021 à 12 h 21 min
  • quinctius cincinnatus Répondre

    façon Céline

     » sans intelligence, sans volonté on ne s’ en sortira pas et là question intelligence on est plutôt mal … la volonté, elle, attendra ! « 

    16/09/2021 à 9 h 33 min
  • vozuti Répondre

    quinctius, les fous furieux sont surtout les anti_trump qui continuent à vomir des spéculations insensées sur trump alors que ce dernier n’est plus au pouvoir depuis presqu’un an.
    le chef d’ Etat Major le général Mark Milley a pondu un livre dans lequel il explique qu’il s’était permis de demander à l’armé de ne pas obéir aux ordres du président car il s’était auto-persuadé que trump allait déclencher une attaque nucléaire contre la chine ou l’iran … sauf que trump ne lui a jamais demandé d’attaquer qui que ce soit.
    dans son prochain livre le général Mark Milley va surement expliquer qu’il est persuadé que biden a toute sa tète.

    16/09/2021 à 0 h 14 min
  • HansImSchnoggeLoch Répondre

    La Hongrie, un pays qui a déjà subi tous les outrages, qui a survécu aux invasions ottomanes, qui a survécu à l’invasion des troupes du pacte de Varsovie et qui est en train de subir les mauvais coups de l’EU, la digne remplaçante de l’Union Soviétique.
    Et voilà maintenant le Pape Francis qui s’y met également.
    Ce Pape, il est vrai est un peu un cas spécial, né comme le Che en Argentine, le premier à Buenos Aires (Flores) et le second à Rosario.
    À croire qu’ils ont fréquenté des écoles identiques pour aboutir aux mêmes méthodes de travail.
    Chapeau bas Viktor, grâce à votre ténacité la Hongrie va malgré tout survivre.

    15/09/2021 à 18 h 36 min
  • quinctius cincinnatus Répondre

    le limnes germanicus qui en connait encore la fonction ?

    15/09/2021 à 16 h 03 min
  • quinctius cincinnatus Répondre

    un nouveau surnom pour Donald Trump

     » President Follamour « 

    15/09/2021 à 15 h 12 min
  • quinctius cincinnatus Répondre

    le chef d’ Etat Major américain le général Mark Milley avait donné la consigne à son Etat Major de ne pas relayer les ordres de Donald Trump concernant une attaque sur la Chine ou la Russie et entretenait des relations  » discrètes  » avec son homologue chinois tant il redoutait un passage à l’ acte de Donald Trump qu’ il qualifie de  » fou furieux dans ses mémoires « 

    15/09/2021 à 15 h 07 min
  • quinctius cincinnatus Répondre

    votre article  » Afghanistan  » … enfin un article sur la sous-culture politique trumpiste
    continuez sur cette voie , élevez le niveau du débat , élevez le niveau de la réflexion parmi vos lecteurs qui , je le pense, ne sont pas tous des  » abrutis génétiques « 

    15/09/2021 à 9 h 20 min
  • quinctius cincinnatus Répondre

    très bon article d’ un journaliste ( mais aussi historien je crois ) catholique
    Malraux avait prophétisé que ce siècle serait celui des Religions et Marine Le Pen a étendu le problème : oui notre vote sera celui du choix d’ une Civilisation ( elle devrait s’ en tenir à ça, car les choses doivent être martelées )
    Eric Zemmour va prendre des voix à la candidate R.N. et il n’ est plus sûr que le second tour opposera Emmanuel Macron à Marine Le Pen … reste à la Droite de trouver un candidat  » compatible  » comme on dit et là Laurent Wauquiez nous manque

    15/09/2021 à 9 h 06 min
  • vozuti Répondre

    ce pape, qui éprouve un amour inconditionnel pour l’islam et les musulmans, considère que l’ennemi est l’église traditionnelle qui a existé pendant près de 2000 ans, jusqu’au concile maçonnique de 1962.
    ce n’est pas pour rien que beaucoup de chrétiens pensent que ce pape est le faux pape ou antéchrist dont parlent les prophéties.

    15/09/2021 à 3 h 47 min
  • Gérard Pierre Répondre

    Lorsqu’il n’y a pas de murs, … on ne construit pas de ponts ! … car ce sont alors les rivières qui font office de murs !

    14/09/2021 à 19 h 08 min
  • quinctius cincinnatus Répondre

    d’ une délicate ironie le cadeau d’ Orban à François ! j’ ai beaucoup apprécié !
    retenons aussi que ce Pape va faire la Moalel sur le sujet disons …  » épineux  » pour un Chrétien, de l’ anti-sémitisme à un homme marié à une femme juive

    14/09/2021 à 17 h 43 min
  • quinctius cincinnatus Répondre

    ce Pape est ce qu’ il est : un jésuite et un Argentin donc très proche de l’ Europe … seulement voilà même s’il n’ a pas en exécration l’ Occident il a au plus profond de son intelligence un sentiment de culpabilité collective mortifère

    14/09/2021 à 16 h 38 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: