Accueil des migrants

Posté le octobre 23, 2018, 10:51
10 secs

Le député du Val-d’Oise Aurélien Taché (vous savez, le même qui déplorait tout récemment l’absence de députées voilées à l’Assemblée nationale) vient d’avoir une fabuleuse idée en proposant d’instaurer un crédit d’impôt au bénéfice de tout citoyen qui hébergerait des « migrants ».

Pour lire la suite vous devez être abonné au 4 Vérités Hebdo.

Se connecter Inscription

Article suivant

Macron et la PMA

16 réponses à l'article : Accueil des migrants

  1. Bistouille Poirot

    31/01/2019

    Ma cheminée a été détruite afin de nous éviter le risque d’un serpent réchauffé au coin de l’âtre.

    Répondre
  2. Costas Podalirios

    23/10/2018

    Les migrants clandestins c’est NO PASSARAN !!!

    Répondre
    • HansImSchnoggeLoch

      24/10/2018

      Hélas ceux du Honduras passent quand même.
      Et pourtant ils comprennent l’espagnol!

      Répondre
    • quinctius cincinnatus

      25/10/2018

      vérification : no pasaran ! ( un seul  » r  » ; je n’ ai pas sur mon clavier l’ accent bien … orienté pour le  » a  » ) … peut être qu’ avec deux  » r  » ils ne seraient pas passés … allez savoir ?

      lire dans  » Le Figaro  » l’ article consacré à Mahomet

       » les …  » Lumières  » voyaient la Prophète comme un modèle de réformateur éclairé  » … cela explique bien des choses … républicaines actuelles

      pour mémoire se souvenir que la tragédie ( fort médiocre ) de Voltaire le négrier ) intitulée

       » le Fanatisme ou Mahomet  »

      jouée pour la première fois à Lille en 1736 fut interdite en 1742 car l’ Autorité Royale avait fini par comprendre qu’ elle visait en premier lieu … l’ Eglise Apostolique et Romaine

      Répondre
      • HansImSchnoggeLoch

        25/10/2018

        ¡No pasarán!
        Avec un clavier swiss / german. (QWERTZ).
        Permet aussi les accents français et les Umlaute allemands

        Répondre
        • quinctius cincinnatus

          28/10/2018

          j ‘ espère que mon petit texte sur les Lumières , qui précise les choses, vous aura quand même intéressé ! ! !

          Répondre
          • HansImSchnoggeLoch

            28/10/2018

            // mon petit texte sur les Lumières //

            Entre les Lumières et la lumière je préfère la seconde.
            J’ai souvenance d’un texte dans les Évangiles (Matthieu 5:15), il suit…:
            « Quand on allume une lampe ce n’est pas pour la mettre sous le boisseau, mais sur son support et elle brille pour tous ceux qui sont dans la maison.. »

            Faites vous partie de la maison?

  3. HansImSchnoggeLoch

    23/10/2018

    Aurélien taché, il a bien mérité son patronyme cet enfoiré.
    On vous proposera donc € 1500.- / an pour loger un migrant qui pourrait par la suite devenir votre assassin.
    Autant cohabiter avec un crotale ou avec un mamba noir.

    Avec le temps cette loi pourrait très bien se transformer en obligation.
    Ceux qui refuseront paieraient alors une amende pour toute chambre non occupée.
    Dans ce pays tout est possible.

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      25/10/2018

      pour le bobo le crocodile ou le requin dans sa piscine est une autre alternative tout aussi sûre et efficace

      Répondre
      • HansImSchnoggeLoch

        25/10/2018

        S’il a des chambres libres qu’il se pointe chez le « taché ».

        Répondre
    • lavandin

      26/10/2018

      à l’époque de l’occupation allemande, en 14/18 comme en 1940, les habitants des régions occupées du nord avaient l’obligation de loger des soldats allemands, leur réserver une chambre avec le couchage qui va avec. Ce fut le cas de mes parents et grands-parents. Nous n’en sommes peut être pas loin……

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        28/10/2018

         » je vous en fiche mon billet de logement !  »

        on en sait la signification , mais que vient donc faire le billet de logement dans cette apostrophe ?

        Répondre
        • lavandin

          29/10/2018

          devinez la suite logique……des maires sont déjà contraints par le préfêt d’héberger des « migrants »

          Répondre
          • HansImSchnoggeLoch

            30/10/2018

            Il vaut mieux ne pas avoir trop de biens immobiliers communs dans la commune.
            Les préfets ou espions de l’état central français doivent disposer de listes de tout ce qui peut être occupé.
            Une liste des biens immobiliers privés à occuper doit aussi être disponible.

    • Bistouille Poirot

      31/01/2019

      Les « Umlaute » comme vous le dîtes ne font pas partie de la culture de ceux qui ne compte que sur « les Lumières » quand une luciole bien orientée suffirait à guider leurs pas.

      Répondre
      • Bistouille Poirot

        31/01/2019

        qui ne compt(ent).

        Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)