Acharnement médiatique et dérives libertaires

Posté le 10 juillet , 2018, 2:39
5 mins

Emmanuel Macron avait déclaré durant sa campagne qu’il était favorable à l’ouverture de la PMA (Procréation Médicalement Assistée) aux femmes seules ou aux « couples » de femmes. Mais il avait posé deux conditions : un large consensus, et l’avis favorable du CCNE (Comité Consultatif National d’Éthique).

Début juin, le rapport de synthèse des états généraux de la bioéthique a été remis. Il apparaît que nous sommes bien loin du consensus. En particulier, sur les deux thèmes qui ont particulièrement motivé les participants, la PMA sans indication médicale et l’euthanasie, il s’est trouvé une très forte majorité d’opposants, montrant clairement que nos concitoyens sont fidèles à des principes de base, comme l’intérêt supérieur de l’enfant et son droit à ne pas être privé de père.

De son côté, le CCNE avait donné en juillet 2017 un avis globalement favorable, mais en restant dans le flou quant à la faisabilité et en soulignant de nombreux risques, notamment le risque de la marchandisation.

Dans ces conditions, il paraît logique, honnête, conforme à l’engagement d’Emmanuel Macron de ne pas donner suite à ces graves modifications sociétales.

Pourtant, on constate avec inquiétude que les partisans de l’euthanasie et de la « PMA pour toutes », très présents dans les médias, cherchent à contourner le fait que les opposants à ces réformes sociétales sont largement majoritaires. Comme habituellement, ils opposent peu d’arguments en faveur de leurs préjugés, mais cherchent surtout à disqualifier leurs contradicteurs. Jean-François Delfraissy par exemple, président du CCNE, tout en reconnaissant qu’il n’y avait pas consensus, a regretté « la présence d’un certain nombre de militants qui ont pu monopoliser la parole sur certains sujets comme la procréation ». Il a cru bon de préciser que « ce n’est pas une entreprise de sondage » et que les votants n’étaient « pas représentatifs de la France ».

Autre exemple : l’interview du député LREM Jean-Louis Touraine dans « Les Inrocks » du 2 juin est symptomatique : un assemblage d’arguments faux et d’insultes envers les contradicteurs. Après une entrée en matière où sont reproduits des passages d’une tribune de « Libération » en faveur de la « PMA pour toutes » signée par 47 députés LREM et où est évoqué un prétendu « retard » de la France (c’est un argument récurrent en pareil cas) et où l’on affirme que la « PMA pour toutes » « n’enlèvera aucun droit à personne » (alors qu’elle enlèverait aux enfants ainsi « produits » le droit d’avoir un père), on affirme qu’il existe des études montrant que les enfants élevés par des couples homosexuels sont aussi heureux et équilibrés que les autres.

Mais, justement, les études en question ne sont pas scientifiques. Elles sont réalisées par les organisations homosexuelles elles-mêmes et sont basées sur des échantillons non significatifs, car notoirement insuffisants. De plus, si les enfants doivent avoir un père, le mieux est tout de même que ce soit le leur. Et, bien sûr, comme d’habitude, les opposants à la « PMA pour toutes » sont disqualifiés, car présentés comme violents, « réactionnaires », « intégristes », « non démocrates », « sectaires », membres d’organisations « ultraconservatrices », des « groupuscules gravitant autour de La Manif Pour Tous qui ne se réunissent que pour hurler ensemble contre le progrès humain et médical ».

Espérons que, dans ce contexte difficile, Emmanuel Macron tiendra parole et qu’il ne modifiera pas la loi concernant la PMA et l’euthanasie, puisqu’il n’y a ni consensus, ni avis nettement favorable du CCNE.

20 Commentaires sur : Acharnement médiatique et dérives libertaires

  1. Gérard Pierre

    18 juillet 2018

    Nous sommes là dans l’expression la plus prévisible d’une société dans laquelle une minorité intégriste laïcarde, …… qui se garde, bien sûr, par malhonnêteté intellectuelle, de toute référence à cet état d’esprit, …… entend faire taire un ‘’Dieu dérangeant‘’ pour se substituer à lui dans la poursuite de « l’œuvre de création », voire pour en corriger les ‘’imperfections‘’ !

    …… une variante, en quelque sorte, du dégagisme : « Dieu de la Bible des Juifs et des Chrétiens, dégage ! … Ma Raison supplante la foi de tes Croyants ! … je prends ta place désormais ! … je technicise la question, après quoi j’industrialiserai tout ça ! »

    Des guignols ‘’savants‘’ voudraient nous dégouter du bon vieil artisanat !

    Pauvres gens que leur orgueil éblouit jusqu’à l’aveuglement !

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      19 juillet 2018

      à Athènes il y avait un temple dédié au ” dieu inconnu ” où tout étranger qui ne reconnaissait pas ” son ” dieu parmi la flopée des dieux grecs ou orientaux pouvait venir faire ses dévotions et présenter ses offrandes … Plus tard, les Grecs de l’ Antiquité tardive moqueraient les ” nazaréens ” qui affirmaient que leur Dieu Unique s’ était fait … homme … pas même un demi-dieu

      Répondre
  2. KAVULOMKAVULOS

    14 juillet 2018

    En matière sexuelle, chantons tous en coeur “le plaisir des dieux” et chacun y trouvera son compte.
    Mais sachez que : les petites filles naissent dans les roses, les petits garçons dans les choux. Dans l’oignon, je ne vois pas…

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      14 juillet 2018

      comme attend,u la poésie enfantine finit dans le cloaque

      Répondre
      • KAVULOMKAVULOS

        19 juillet 2018

        Q.C. ( QQ) C’est le Picrochole des 4V. Il lui faut déverser constamment sa bile contre tout ce qui ne va pas dans son sens pour continuer d’exister…. et d’étaler sa supposée science. S’il devait, ne serait ce que ralentir, se serait pour lui la collapse totale, voir mortelle. Attendons nous donc à recevoir encore et encore de ses “traits” de génie. Et ne vous avisez pas d’être d’un avis différent su sien, mais brossez le bien dans le sens du poil tout comme Moustiques le fait si bien. Mais de la part d’un descendant de ” Chef Sarrasin” comme il s’en glorifie, qu’attendre d’autre…

        Répondre
        • HansImSchnoggeLoch

          19 juillet 2018

          // …comme Moustiques le fait si bien… //

          J’essaie de m’amuser et d’avoir mon pied.
          QC est celui qui comprend les blagues et ne s’en offusque pas.
          Si vous pensez que vos remarques sont trop pertinentes pour ce site lancez vous dans la politique.
          Bonne chance.

          Répondre
  3. quinctius cincinnatus

    13 juillet 2018

    l’ expérience nous apprend que la préférence sexuelle , si on peut employer le mot de préférence dans ce cas et pourquoi pas, est multifactorielle . Citons les deux principaux facteurs qui immédiatement viennent à l’ esprit ( mais ils ne sont pas les seuls ) : le premier qu’ on peut qualifier de ” personnel ” : ” homme génétique ” ma préférence sexuelle se porte ” naturellement ” vers les hommes … ; l’ autre facteur étant ” culturel ” par exemple dans certaines cités grecques ; en soulignant des diversités d’ une cité l’ autre ; ainsi chez les spartiates les garçons élevés ensemble restaient chastes , mais à Thèbes, vainqueur de … Sparte, la Légion Sacrée devait sa cohésion à l’ amour que se portaient les amants … ainsi, personnellement, j ‘ ai joué pendant 12 ans au … rugby avec des costauds qui étaient des gays résolument affirmés !

    p.s. :

    j’ ai connu, aussi, une famille … ultra-catho où une des filles est ouvertement lesbienne … vivant en couple avec une autre fille ; le plus surprenant étant que cette situation soit très bien acceptée par TOUTE la … famille

    Répondre
    • HansImSchnoggeLoch

      13 juillet 2018

      OK, il y a le cas général et les exceptions (la minorité).
      Mais pourquoi faut-il toujours s’attarder sur les exceptions?

      Parce que Lénine nous a donné l’exemple.
      En effet ce sont les Menchéviks, la minorité qui a remporté la victoire lors de la Révolution d’Octobre.
      Et ce seront les gays, les lesbiennnes et toute la faune annexe qui vont gagner le combat des genres.

      La majorité silencieuse et bien élevée est faite pour s’essuyer les pieds dessus.

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        14 juillet 2018

        parce que c’ est justement ce qui est ” minoritaire ” qu’ il ” faut ” placer en exergue , en exemple ! voyez comment les minorités ” agissantes ” ont conquis les idées , puis par les idées ( … et la violence ) le Monde

        bien entendu, il faut que ces minoritaires se trouvent des alliés et c’ est là où l’ habilité dialectique trouve son plein emploi …

        tant que les ” nationalistes ” se contenteront de dénoncer des complots ( réels ou imaginaires ) contre eux sans conceptualiser logiquement leurs convictions ils seront d’ éternels perdants ; ne jamais se plaindre est la loi première du courage et de l’ action

        et ” Les 4 Vérités ” font fausse route en ratiocinant à l’ envi sur leurs ” malheurs “

        Répondre
        • HansImSchnoggeLoch

          14 juillet 2018

          // bien entendu, il faut que ces minoritaires se trouvent des alliés et c’ est là où l’ habilité dialectique trouve son plein emploi //

          L’habilileté dialectique trouve son plein emploi par les discours perçants et convaincants d’un allié de choc l’ AK47.
          Tout le monde sait que les refroidis ne font plus de résistance contrairement à Papy.
          Voir liquidation des Koulaks par le Gospodin сталин.

          Répondre
          • quinctius cincinnatus

            17 juillet 2018

            la question n’ est pas comment les bolcheviques ont ils consolidé leur pouvoir ?

            la question est : comment les ” bolcheviques” sont ils arrivés au pouvoir ?

            car il faut déjà arriver au pouvoir avant de l’exercer d’ une manière ou d’ une autre !

          • HansImSchnoggeLoch

            18 juillet 2018

            // la question est : comment les ” bolcheviques” sont ils arrivés au pouvoir ?//

            Élémentaire Dr.Watson, par la force des baïonettes et l’impact des balles.
            Quand les autres cessent de se défendre ou quand il n’y en a plus vous avez gagné même si vous étiez minoritaire au départ.

            Pour les démocrates le prix de la liberté c’est la vigilence éternelle.
            Et pour les les bolcheviques c’est la fin qui justifie les moyens.

            La deuxième option, vérifiée maintes fois dans l’histoire, est sans aucun doute la meilleure.

          • quinctius cincinnatus

            19 juillet 2018

            pas aussi simpliste que vous le pensez puisque d’ autres n’ ont pas réussi avec cette méthode

            à ce sujet lire Conquest

          • HansImSchnoggeLoch

            19 juillet 2018

            Seuls les communistes ont assez d’inhumanité pour mener le job à terme.
            Tous les autres s’arrêtent devant les massacres qu’il faut commettre pour arriver au but , c’est la raison de leur échec.

  4. HansImSchnoggeLoch

    10 juillet 2018

    // ’il existe des études montrant que les enfants élevés par des couples homosexuels sont aussi heureux et équilibrés que les autres.//

    A-t’on vraiment un nombre significatif de cas pour en faire une étude?
    On aimerait bien voir ces études, on est tous un peu curieux.

    Répondre
    • R. de Carpentier

      10 juillet 2018

      Eh bien, justement, c’est études sont totalement sans fondement scientifique car exécutées par des associations homosexuelles, donc parties prenantes, et sur des échantillons ridiculement bas. On doit pouvoir les trouver sur Google par exemple. Sinon, signalez-le nous et nous essaierons de les fournir.
      A. Toutzéatous

      Répondre
      • HansImSchnoggeLoch

        11 juillet 2018

        J’ai trouvé cet article sur le site de Cornell University
        What does the scholarly research say about the well-being of children with gay or lesbian parents?

        75 études de cas.
        Below are 75 studies concluding that children of gay or lesbian parents fare no worse than other children.

        À l’occasion je vais en lire certains mais pas tous.

        Répondre
        • quinctius cincinnatus

          11 juillet 2018

          l’ étude porte sur combien de temps ? Ces enfants ont ils seulement atteints le stade de l’ adolescence et celui de jeune adulte; car c’ est à ces moments je pense où se révélera le ” problème ” si effectivement il doit y avoir un ” problème “

          Répondre
          • HansImSchnoggeLoch

            11 juillet 2018

            Allez sur le site de Cornell University et lisez les différentes études (75).
            Je n’ai pas encore eu le temps de le faire.

          • HansImSchnoggeLoch

            11 juillet 2018

            “Abstracts” d’une étude:

            Outcomes for children with lesbian or gay parents. A review of studies from 1978 to 2000.
            Anderssen N1, Amlie C, Ytterøy EA.
            Author information
            Abstract
            Twenty-three empirical studies published between 1978 and 2000 on nonclinical children raised by lesbian mothers or gay fathers were reviewed (one Belgian/Dutch, one Danish, three British, and 18 North American). Twenty reported on offspring of lesbian mothers, and three on offspring of gay fathers. The studies encompassed a total of 615 offspring (age range 1.5-44 years) of lesbian mothers or gay fathers and 387 controls, who were assessed by psychological tests, questionnaires or interviews. Seven types of outcomes were found to be typical: emotional functioning, sexual preference, stigmatization, gender role behavior, behavioral adjustment, gender identity, and cognitive functioning. Children raised by lesbian mothers or gay fathers did not systematically differ from other children on any of the outcomes. The studies indicate that children raised by lesbian women do not experience adverse outcomes compared with other children. The same holds for children raised by gay men, but more studies should be done.

            //but more studies should be done.//
            Quand c’est flou c’est qu’il y a un loup!

Répondre

  • (pas publié)