Affaire Benalla et arrogance de l’équipe Macron

Posté le 18 septembre , 2018, 5:44
5 mins

Depuis ma première lecture de Montesquieu, j’ai toujours été assez dubitatif sur la séparation des pouvoirs, supposée condition nécessaire et suffisante des libertés civiques.

Qu’elle soit une condition nécessaire est évidemment faux, puisque la monarchie était, selon le mot de Michelet (qui n’était certes pas un grand soutien de la Contre-Révolution !), un pays « hérissé de libertés ».

Qu’elle ne soit pas non plus une condition suffisante est amplement démontré par la pratique politique actuelle : nos libertés sont sans cesse plus attaquées, sans que la séparation des pouvoirs ait été touchée.

Pour préserver nos libertés, je crois beaucoup plus à l’équilibre des pouvoirs qu’à leur séparation.

Car, qu’on le veuille ou non, il y a toujours un souverain qui décide en dernier ressort.

Dans notre mythologie républicaine, il s’agit du peuple. Mais, au nom du peuple et de sa souveraineté, que de violations des droits n’a-t-on pas observées depuis plus de 200 ans ?

Bref, je ne suis pas spécialement sensible à la rhétorique si fréquente dans les couloirs du parlement, où l’on entend souvent évoquer, avec un air sourcilleux, la séparation des pouvoirs – et assez rarement pour de purs motifs constitutionnels.

On invoque ainsi usuellement la séparation des pouvoirs pour refuser d’obtempérer aux règles communes (par exemple refuser d’autoriser une enquête judiciaire sur les malversations d’un parlementaire).

Un peu comme on invoque facilement le « sacro-saint » principe en vertu duquel « tout mandat impératif est nul » pour envoyer les citoyens ou les con­tribuables aux pelotes et leur refuser de s’occuper de ce qui les regarde, en exigeant de leurs « représentants » qu’ils les représentent vraiment !

En ce moment, la séparation des pouvoirs est invoquée par l’Élysée et le gouvernement.

Le sénat aurait, en effet, doublement violé la constitution, en souhaitant auditionner Alexandre Benalla. D’une part, parce qu’une enquête judiciaire concerne ce dernier ; d’autre part parce qu’il était un agent du pouvoir exécutif.

Mais il est absurde de soupçonner Philippe Bas d’ignorer à ce point le droit.

Le président de la commission des lois, ancien conseiller d’État et ancien secrétaire général de l’Élysée, connaît évidemment la constitution.

Il veut entendre Benalla, non pour déterminer sa responsabilité pénale dans la répression de la manifestation du 1er mai, non pas, non plus, pour enquêter sur les relations personnelles qui pourraient l’unir au chef de l’État. Mais pour comprendre l’organisation de la sécurité du chef de l’État, entre milice personnelle et police officielle.

Et il faut tout ignorer du sénat pour imaginer que les coups de fil à Gérard Larcher, les indignations vertueuses de la Garde des sceaux, ou les rodomontades de Benalla lui-même assurant d’abord qu’il ne déférerait pas à la convocation de la commission d’enquête ou qu’il méprise les sénateurs, vont impressionner la Haute assemblée.

M. Macron a-t-il oublié que le sénat a tenu tête au général De Gaulle qui avait tout de même un peu plus d’autorité ?

Je disais au début de l’été que l’affaire Benalla était loin d’être terminée. Mais j’étais loin d’imaginer que ce serait l’Élysée qui remettrait, si je puis dire, une pièce dans la machine.

Car cette façon de mépriser le parlement – et, de façon générale, de tenter de museler tous les contre-pouvoirs – est le meilleur moyen d’exaspérer l’opinion publique. La popularité de M. Macron est en chute libre. Avec une telle stratégie et une telle arrogance, il est peu probable que cela change prochainement !

Voir les derniers ouvrages proposés par les4verites-diffusion ici

33 Commentaires sur : Affaire Benalla et arrogance de l’équipe Macron

  1. KAVULOMKAVULOS

    1 octobre 2018

    Avec le voyage a St Martin de micron et ses poses photos suggestives, Benala a du soucis à se faire. Je suis certain que le monde entier doit se poiler ! Y compris Trump, le mal aimé des média mainstream – et pas seulement! – Et dire qu’au début ” n’ot président “à voulu jouer de la force du poignet avec le grizzly ou plus vulgairement à celui qui a la plus grosse . Sur une récente photo diffusée partout suite aux embrassades martinesques on a l’impression que qa main est en attente de quelque chose. C’est la risée de tous, sauf des prébendiers qui ne s’offusqueraient pas de voir un racaillou lui mettre un doigt au Q. Le roman photo presque complet est sur le site agoravox. Ca vaut son pesant de bisous.

    Répondre
  2. HansImSchnoggeLoch

    23 septembre 2018

    Ls perspectives économiques ne sont pas réjouissantes.
    L’arrogance va-t’elle enfin atteindre ses limites?

    Lire l’excellent article sur Boulevard Voltaire:
    “Économie : ambiance Désert des Tartares et drôle de guerre avant l’explosion totale du Système”

    Un extrait de l’article:

    // Le malade turc continue d’inquiéter l’Europe : inflation de 17 %, fuite massive des capitaux avec un effondrement de la livre de 40 %, chute de la Bourse de 20 %, relèvement des taux d’intérêt à 24 % et besoins de refinancement non couverts à l’horizon d’un an pour 230 milliards de dollar,s dont 110 milliards pour les banques et 65 milliards pour les entreprises.
    Au Venezuela, l’inflation a atteint le taux grotesque de 1.000.000 % par an, tandis qu’en Argentine, le peso continue de s’affaiblir avec une dette libellée à 80 % en dollars et un taux directeur élevé de 60 % de la banque centrale. //

    Avec Macron à la barre le navire France va passer un sale moment, revêtez tous vos gilets de sauvetage car tous les canots de sauvetage sont déjà réservés.
    Dieu ait pitié de nous, s’il le veut bien.

    Répondre
  3. quinctius cincinnatus

    23 septembre 2018

    le MoDem entre attente bienveillante et doute envers Macron

    ( la presse )

    décryptage :

    François Bayrou, en apôtre ” fidèle “, attend le moment opportun pour trahir avant que le coq … gaulois ne chante orgueilleusement campé sur ses ergots et sur son tas de fumier aux … européennes

    Répondre
    • HansImSchnoggeLoch

      23 septembre 2018

      Pour Bayrou le coq a déjà chanté plusieurs fois dans le passé, en vain.
      À force de trépider sur son tas de fumier le coq aurait déjà du glisser dans la fosse à purin.
      Mais il sait se cramponner sur ses ergots le bougre.

      Il serait temps que le fermier le programme pour le prochain repas de Noël.

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        24 septembre 2018

        un … chapon ?

        Répondre
        • HansImSchnoggeLoch

          24 septembre 2018

          Oui, après subtiles transformations opérées par le fermier et le cuisinier.
          Accompagné une jardinière de légumes, j’aimerai aussi faire partie de la fête.
          Ce n’est pas tous les jours que l’on peut se payer un chapon ” Bayrou” avec ses légumes.

          Répondre
  4. quinctius cincinnatus

    23 septembre 2018

    le problème de Macron ? … c’ est tout simplement celui de la France !

    il est de plus en plus impopulaire alors qu’ il n’ a fait et continue à ne pas faire les réformes structurelles qui pourtant s’ imposent de façon urgente

    Répondre
    • HansImSchnoggeLoch

      23 septembre 2018

      Le problème de la France c’est plutôt Macron.
      Ses réformes sont structurellement sociétales, le peuple attendait autre chose.

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        23 septembre 2018

        exacte : le peuple français attendait le beurre , l’ argent du beurre et le cul de la crémière

        on ne le changera pas !

        Répondre
        • HansImSchnoggeLoch

          23 septembre 2018

          Je pense que le peuple attendait surtout qu’on lui foute la paix.
          Les seuls changements notables sont les augmentations de tout ce qui est taxable et imposable.
          Macron dans son “immense” magnanimité est en train de rétropédaler pour regagner le peuple.
          Mais trop tard le mal est fait.

          *) après “#MeToo” le cul de la fermière n’intéresse plus personne. Trop dangereux!

          Répondre
          • quinctius cincinnatus

            24 septembre 2018

            le peuple [ français ] attend toujours de pouvoir jouir des mêmes privilèges que les autres et … plus si possible

            la solution ” qu’ on lui foute la paix ” ne concerne que les anarchistes qui ne sont pas seulement qu’ à gauche

          • HansImSchnoggeLoch

            24 septembre 2018

            Je parlai de la majorité du peuple qui n’a pas voté pour la bande de cloches gouvernant ce pays.
            Ces gens sont loin d’être des anarchistes.
            Cela vous a de nouveau échappé.
            Mais peu importe.

          • quinctius cincinnatus

            24 septembre 2018

            non cela ne m’ a pas échappé ! ils ignorent seulement qu’ ils sont eux mêmes des ” anarchistes ” …
            dans leur … genre si j’ ose dire !

          • HansImSchnoggeLoch

            24 septembre 2018

            Des anarchistes qui s’ignorent?
            Vous osez beaucoup, mais bon c’est votre point de vue qui n’en est qu’un parmi des milliers.
            Pas trop important pour faire bouger le schmillblick.

            Ci-dessous en supplément qelques “points” que vous utilisez tant pour essayer de mettre en relief ce qui est insignifiant.
            …….a………b……….c……….d…………e………..f………..g……….h………..i……..

            Arrivez-vous à écrire un commentaire sans points multiples?
            Étonnez moi, juste une seule fois.
            D’avance merci.

  5. betsynette

    20 septembre 2018

    larem, une bande de bobos , lécheurs se pensant seuls au monde, méprisant les retraités mais prenant leur argent, ne sont ils pas payé avec l’argent du peuple Français, mais pas seulement godillos mais devenant savates, enfin ces ……RIENS…….qui ne valent ……RIENS……car payés pour emmerder les personnes qui servent à quelque chose, car ils ne rapportent ……RIEN……au pays France.

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      23 septembre 2018

      dans la réalité :

      ” idéalistes socialistes “, mondialistes et … arrivistes bref … comme les ” autres ” !

      surtout être dans la bonne file … ou du moins penser que cette file ira plus vite

      Répondre
  6. quinctius cincinnatus

    19 septembre 2018

    Montesquieu ne parle pas de la séparation des pouvoirs mais de l’ équilibre des pouvoirs et à cette époque n’ existaient ni twitter, ni you…truth…

    quand Michelet parle des ” libertés ” il parle des libertés des Parlements, des chartes communales , etc … bref de tout ce que le régime royal d’ inspiration féodale avait octroyé

    Répondre
    • HansImSchnoggeLoch

      19 septembre 2018

      Les ragots existaient de tout temps mais ils n’étaient pas informatisés pour le plus grand bien du pouvoir en place.
      Au Moyen-àge on coupait la langue aux ragoteurs ou on les attachait pour une journée au “Klapperstein” exposés aux quolibets et insultes de la foule.
      Aujourd’hui on les ostracise et / ou on les accuse de “fake news”.

      PS: Michelet serait de nos jours accusé d’agitation populaire et atterirrait à la 17ème chambre correctionnelle de Paris.

      Répondre
  7. HOMERE

    19 septembre 2018

    Monsieur Lhacène Benhalla algérien d’origine était il en relation avec les fichés S ? on l’aurait vu à Londres avec l’un d’eux….mais les gens sont méchants….

    Répondre
    • HansImSchnoggeLoch

      19 septembre 2018

      Des mauvaises langues disent qu’on l’aurait aperçu à la gare St Pancras à Londres discutant avec un type louche “S”..
      Une “fake news” de plus, circulez il n’y a rien à voir!

      Répondre
  8. Tintinopoulos

    18 septembre 2018

    Un garde du corps autoproclamé et sous une fausse identité et aux grades bidons, est une peau de banane pour un chef d’état.
    On se pose la question, ce chef d’état a-t-il de la jugeote ?

    Répondre
    • HansImSchnoggeLoch

      19 septembre 2018

      Il a été voté par des gens pensant avoir de la jugeote.
      Qui est à blâmer lui ou les gens?

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        19 septembre 2018

        c’ est que ils n’ avaient que l’ embarras du choix les électeurs : partout que des flèches … ” curarisées ” !

        un peu comme les … Américains, encore que H.C. ait obtenu plus de voix que D.T.

        Répondre
        • HansImSchnoggeLoch

          19 septembre 2018

          // un peu comme les … Américains, encore que H.C. ait obtenu plus de voix que D.T. //

          Vos lacunes sont immenses:
          L’ élection du président US se fait en deux étapes.
          Au final ce sont les grands électeurs élus par les citoyens de chaque état qui décident qui sera président.

          Répondre
          • quinctius cincinnatus

            19 septembre 2018

            vous me prenez pour un … ” lacunaire ” ?

  9. HansImSchnoggeLoch

    18 septembre 2018

    // Avec une telle stratégie et une telle arrogance, il est peu probable que cela change prochainement !//

    Tant mieux plus grande sera son impopularité et plus dure sa chute.

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      24 septembre 2018

      l’ arrogance peut elle être un ” fondamental ” comme on dit au rugby en parlant des bases techniques que devrait posséder tout joueur ?

      Répondre
      • HansImSchnoggeLoch

        24 septembre 2018

        Si vous voulez comparer le rugby au gouvernement actuel il faudra abaisser d’urgence la barre transversale du but car les transformations volent très bas.

        Répondre
        • quinctius cincinnatus

          24 septembre 2018

          il faut d’ abord réussir à marquer des essais avant de transformer !

          bien sûr il y a aussi les pénalités et les [ trop rares ] drops … ah de mon temps les drops ! nous en avions un … d’ expert dans l’ équipe, des 40 m et sous tous les angles et bien préparés !

          Répondre
          • HansImSchnoggeLoch

            24 septembre 2018

            J’attendais …. une réponse …. sur ….les ….. performances …. du gouvernement…….dans … ses ….essais … de transformations…
            Je sais que les …. essais précèdent les …. transformations …. pour le rugby.
            Inutile … de … me … le …. p..r..é..c..i..s..e..r.

          • quinctius cincinnatus

            24 septembre 2018

            c ‘est justement sur ce type d’ exercices que sont ” sélectionnés ” les nouveaux médecins et c’ est pourquoi ils sont humainement si indifférents , si médiocres dans le diagnostic et si confiants dans ce que leur ” recommandent ” les commerciaux des laboratoires

            voyez Trump ! Benjamin l’ Oriental le roule dans la farine

          • HansImSchnoggeLoch

            25 septembre 2018

            Merci pour ce bout d’essai sans “points multiples” j’ai enfin pu lire un de vos commentaires d’une traite sans haleter et sans tirer la langue à la fin de lecture.

            On passe des nouveau médecins, aux représentants pharma et ensuite à Trump et Benjamin.
            Vos bêtes noires je suppose?
            Nix compreno, mais peu importe.

          • HansImSchnoggeLoch

            25 septembre 2018

            Correction: nouveauX médecins.

Répondre

  • (pas publié)