Affaire Clearstream : la politique sordide

Posté le mai 03, 2006, 12:00
6 mins

Le sommet de l’État vacille pour cause «d’affaire Clearstream». De quoi s’agit-il ? On se souvient que, depuis des années, les juges enquêtent sur des ventes de frégates à Taïwan. Or, depuis l’été 2004, la presse fait état de blanchiment de commission occultes sur des comptes de la société Clearstream.

Cleastream est une société luxembourgeoise, au fonctionnement de laquelle s’est intéressé au début des années 2000 un journaliste de «Libération», Denis Robert. C’est une chambre de compensation, c’est-à-dire une sorte de banque des banques : quand une banque négocie des actions, au lieu de s’adresser directement à la société dont ces actions constituent le capital, elle s’adresse à Clearstream, qui fait ainsi l’intermédiaire entre vendeurs et acheteurs.

Mais si ce type de société facilite la «fluidité» des marchés boursiers, il facilite aussi, selon Denis Robert, la corruption. Car le journaliste prétend avoir la preuve que des particuliers détiennent des comptes dans cette société. On voit immédiatement l’intérêt de ces comptes : il devient possible à n’importe qui de blanchir de l’argent en le noyant dans la masse des opérations boursières mondiales.

Ceci constitue la première affaire Clearstream. Est-elle sérieuse ou non ? Ce qui est sûr, c’est que la justice n’a rien prouvé. J’ajoute qu’il me semble bien compliqué de travailler ainsi, quand il est si simple de s’offrir une banque dans un paradis fiscal, et surtout bancaire, et que, par conséquent, à supposer que cette première affaire Clearstream soit fondée, elle ne doit représenter qu’une petite partie de la corruption internationale…

Sarkozy et Villepin

Survient là-dessus la deuxième «affaire Clearstream», celle dont les médias nous parlent depuis quelques semaines. Cette deuxième affaire a l’avantage de camoufler la première.

Elle a aussi, et surtout, pour les médias l’avantage de concerner la politique : Nicolas Sarkozy, ainsi que quelques autres hommes politiques (Strauss-Kahn, Chevènement, Madelin, Patrick Gaubert, notamment), est accusé d’avoir été titulaire de comptes chez Clearstream, autant dire d’avoir blanchi de l’argent pour son propre compte…

Cette accusation repose sur une dénonciation anonyme. Car les lettres anonymes, malgré leurs relents d’Occupation, restent monnaie courante en France, notamment dans les dossiers fiscaux et politico-financiers. En tout cas, la justice française continue d’en faire grand cas, ce qui ne contribue certainement à assainir le détestable climat de la ve République finissante !
Naturellement, très rapidement, il s’est avéré que cette information était «bidonnée». D’ailleurs, on imagine mal Nicolas Paul Stéphane Sarkozy de Nagy-Bocsa se cacher sous des pseudonymes aussi transparents que Paul de Nagy ou Stéphane Bocsa. Même ses adversaires s’accordent à dire que Nicolas Sarkozy n’est pas un imbécile…

Moyennant quoi, le ministre des Affaires étrangères à la fin 2003, Dominique de Villepin, a commandité une enquête des services spéciaux sur cette affaire, tandis que le ministre de l’Intérieur, Nicolas Sarkozy, n’en était pas même averti. Pourquoi le ministre des Affaires étrangères ? Mystère. Toujours est-il que l’enquête blanchit Sarkozy, toujours sans qu’il en soit averti. Et que, par conséquent, il revient place Beauvau passablement énervé, exigeant des explications.
Nous en sommes là, sachant que le chef du gouvernement n’est pas en bonne posture. Que peut-il, dès lors, se passer ? Soit rien (c’est-à-dire un discret accord à l’amiable entre Sarkozy et Villepin). Soit une démission de Sarkozy. Soit une démission de Villepin. Pour ces deux démissions, force est de constater que les intéressés ont déjà beaucoup attendu et qu’on ne voit pas bien ce qui pourrait aujourd’hui les décider. Mais la colère gronde au groupe UMP et les députés ne feront plus de cadeau à Villepin…
En tout cas, l’affaire Clearstream nous offre, sur le vif, une tranche de la vie politique française. Et ce n’est pas joli à voir !
………………………………………………….

 

 

Dans sa collection «Bibliothèque classique de la liberté», Alain Laurent vient de publier «Écrits politiques» de Thomas Jefferson, dont plusieurs sont pour la première fois traduits en français.
Il s’agit d’une trentaine de textes souvent assez courts, qui sont presque toujours des modèles de discours ou  de lettres, dans le style limpide du premier des Pères fondateurs de la démocratie américaine…

 

25 réponses à l'article : Affaire Clearstream : la politique sordide

  1. sas

    10/05/2006

    Si clearstream continu a fonctionner et être comme si de rien n’était…c’est la démonstration que nos souverainetés n’existent pas…n’ont jamais existées….et que nos république sont un concepte virtuel….auquel aucun citoyen ne peut être tenu… SAS

    Répondre
  2. Jean-Claude Lahitte senior

    08/05/2006

    Sas. Vous perdez, nous perdons, vous, moi et tous les autres notre temps avec « Jaurès » et avec tous les hommes de gauche qu’ils soient roses, verts ou rouges. Ils se refont, chaque fois qu’ils sont dans l’opposotion, une viginité avec une mauvaise foi que je qualifierai de faussement angélique qui dupe tous les gogos qui les écoutent(1). Mais comme ces gens de la gauche bobo-caviar-écolo-socialo-bolcho-trotskyte (que l’on me pardonne d’en oublier) déteignent sur les braves gens qui les lisent ou les écoutent dans leurs leçons de vertus républicaines en ayant oublié toutes leurs turpitudes et toutes leurs vilénies (j’ai conscience qu’il s’agit-là d’un euphémisme !), je crains de n’en avoir jamais fini avec eux. Ne nous décourageons pas ! Cordialement à toutes et à tous (y compris le « camarade » !), Jean-Claude Lahitte senior (1) je me demande parfois si notre camarade « Jaurès » ne fait pas partie de ces gogos tant il me donne parfois l’impression d’être certain de ce qu’il avance. Ne faudrait-il pas au moins lui accorder le bénéficie de la bonne foi ? A défaut d’un lavage de cerveau dont ses amis communistes se sont fait une spécialité…

    Répondre
  3. R. Ed.

    08/05/2006

    @ JCLS, des cris d »effraie », au lieu d’orfraie, cf.le petit Robert, par exemple

    Répondre
  4. sas

    07/05/2006

    Vous voulez un vrai scandale(encore un…) concernant l’autre merde socialopétainiste mitterand…ou est le chèque de plusieurs milliards de dollars, établis par le KOWEIT à la france pour l’assistance et couvrir les frais de guerre de la marine nationnale, l’air et terrestre que la france à consenti au koweit? suite à la 1 ere guerre du golfe…et livré en falcon et déposé sur un compte en suisse à l’ordre de « francois mitterand »….il y a déjà eu plusieurs morts sur ce dossier ultra sensible… pays de racailles…que cette france sas

    Répondre
  5. grandpas

    06/05/2006

    Jaures Vous avez la mémoire courte,Béregovoy les circonstance de sa mort seront toujours mystérieuses,aucun journaleux d’investigation n’a essayé de faire un papier dessus,quand la demoiselle Mazarine,il était dangereux d’ approcher le sujet. Les sujets sont tellement nombreux sur les années socialistes que de vrais journalistes pourraient écrire pendant 1 siécle.

    Répondre
  6. sas

    06/05/2006

    A adolphos, tu as raison à propos de la dillution de l’affaire(c’est la stratégie) on ne parle plus de la présence ou non de naguy becsa sur cette liste de comptes secrets(destinée à la corruption et au financement de sa campagne par l’etranger…)et on ose emmerder de villepin qui aurait fait vérifier l’information???? Autre scandale , cette guadeloupéene récidiviste qui a fumé 17 caisses d’allocation familliale pour 100 000 euros…sans que le moindre connards de cette institution publique ne percute….combiens de dosssiers de cette sorte?????? je connais le cas d’une femme mariée à un escroc notoire ici,qui percevait des allocations femmes seule…incroyable mais vrai…ils ont été condamnbé solidairement en correctionnelle à me payer 1 millions de francs….j’ai réussi en 12 ans à lui faire saisir 35 000 frs par mon huissier….cette argent lui sera rendu au motif que c’etait des prestations de la CAF; alors que mariée elle n’avait qu’un enfant avec lui : katleen…tous de mêche, tous des enculés…tous francs maçons ou sous chantage, voilà notre modèle coloniale et maintenant nationnal… sas

    Répondre
  7. Adolphos

    06/05/2006

    Bon, le premier scandale médiatique de la campagne electorale. Tous ca n’est pas bien grave, dirait-on. J’admire les média et la gauche, qui il y a quelques semaines pleuraient des larmes de crocodiles sur l’affaire Outreau, se déchainer sur Villepin sur de simple on-dit. Au derniére nouvelle, Villepin est présumé innocent et en plus, je ne vois pas en quoi il serait condamnable de faire une simple vérification informelle sur un ministre soupconné de corruption.

    Répondre
  8. Guillermo

    06/05/2006

    Bien d’accord avec JC Lahitte ci-dessus. Au milieu de tous les scandales que l’on a déjà connus, celui-ci n’est qu’un détail de l’Histoire. Et ce ne sont pas les aboiement des chiens comme Hollande, si prompts à hurler avec les loups, qui vont convaincre les Français du contraire. Quant-à de Villepin, chahuté, blessé, vexé, il y a à parier qu’il se rétabliera assez vite, face à des Français qui ont assez peu de mémoire et à des institutions globalement inopérantes, tout ceci sur les conseils et le modèle de Chirac qui sait si bien faire le sourd et le gros dos quand il faut. Au bout du compte, il se peut même qu’il engrange des points, il passera pour quelqu’un qui « en a » … ce qui ne saurait lui déplaire. Il y a fort à parier que ce Watergate à la française n’aura de Watergate que le bruit qu’en font les journalistes. Le résultat en sera totalement sans conséquence à part des effets d’annonce. Mais je rejoins (encore) JC Lahitte sur le fait que le risque majeur de ce tintamarre stérile c’est d’endormir l’électeur lambda et propulser La Garce à la tête du pays. Caricature de l’Enarque qui ne sait que botter en touche, insipide pour faire le boulot, celle-ci a bien compris l’intéret majeur de la fermer, de laisser les autres s’étripper en comptant les points, et surtout de paufiner son image en choisissant scrupuleusement sa marque de rouge à lèvres et de poudre aux yeux. Passera-t’elle les premiers débats et les chausses-trappes de ses « amis » politiques ? C’est moins sûr. Je crois finalement qu’elle a assez peu de chances. Heureusement parce que c’est bien la pire calamité qui nous manque encore.

    Répondre
  9. Josh

    05/05/2006

    La France ne changera jamais… coups bas, manoeuvres politiciennes et maintenant c’est presque la gachette. Un peu comme la mafia. C’est en fait tres amusant, presqu’excitant de les voir se battre. C’est un vrai combat de coqs comme on les aime. Ca excite le francais moyen (comme moi)… et ca n’a jamais tue personne ! (pas encore)

    Répondre
  10. MINUX75

    05/05/2006

    Bonjour Milton FRIEDMAN a défini les hommes politiques comme des escrocs qui pillent la nation, c’est exactement le programme de nos politiques qui ne font que leur job, pour moi, il n’y a pas d’affaire. La véritable affaire est qu’il y ait 20 millions de français qui acceptent tous les jours de payer des impots pour que d’autres puissent mener grand train de vie sans travailler et se pavaner en public en d’interminables discours d’autoproclamation.

    Répondre
  11. Jean-Clqude Lahitte senior

    05/05/2006

    N’ayant aucune accointance tant dans les milieux politiques que dans les milieux journalistiques ou judiciaires, je n’ai pas la prétention d’y voir clair (pas plus d’ailleurs, j’imagine, que Pierre Baudoin) dans une affaire qui n’a rien de « clear » tant elle me paraît de plus en plus opaque (1). Je constate d’ailleurs que tant la Justice que la Presse semblent désormais se focaliser non pas sur les personnes qui – à tort ou à raison – figurent sur certaine liste, mais sur le fait de savoir si, pour régler définitivement ses comptes avec un concurrent potentiel à la présidentielle, Dominique de Villepin a ou non demandé que, à partir de cette liste, une enquête soit menée au sujet de cet « adversaire »… Quand on connaît tous les coups tordus que se font (et se sont faits) les politiciens (Mitterrand et Chirac sont les maîtres de cette spécialité), il faut convenir qu’il n’y a là pas de quoi fouetter un chat. Et que les cris d’orfraie que poussent les gens du P.S. ou du P.C. (pour ne citer que ceux-là) ne le sont que pour la galerie. Et ce qui m’indigne davantage est que cette affaire, comme l’avaient fait précédemment cette de la peste aviaire (coucou, elle revient!), du chikungunya, etc. fait oublier aux Français, une fois de plus, les gfaves problèmes de l’heure. Les « amis » ou soi-disant tels, comme les adversaires (le mot « ennemi » conviendrait sans doute mieux) de Villepin qui ne l’aident pas(2) devraient se méfier. Non de Villepin, mais des répercutions que cette affaire du genre « Collier de la Reine » pourrait amener lors des prochaines élections. Même si l’on peut se méfier des sondages, des « croisements » répétés montrent une tendance très nette de l’électorat à considérer que Ségolène Royal pourrait être considérée comme l’ultime recours. Madame Royal, non contente de s’être fait refaire le visage (mais oui !), a su, avec ses airs à ne pas y toucher (3) se refaire un sorte de virginité (de neutralité, si l’on préfère) politique. Comme si, se voyant déjà assumer la fonction présidentielle, elle voulait se présenter comme étant au dessus des … partis. J’avais déjà noté sur divers « forum » internet, l’an dernier à l’époque du Referendum qu’elle avait su, habitement, se tenir en retrait du P.S. sans se « compromettre » pour le « OUI » ou pour le « NON ». Depuis, elle évite de s’engager sur les grands sujets de société, comme si elle laissait le soin à chacun de ses interlocuteurs, de ses électeurs, de lui attribuer les positions que, les uns et les autres souhaitent que leur futur Président adopte. Et c’est ainsi que les Hollande, les Fabius, les Strauss-Kahn et autres roquets aboyeurs de gauche, comme les Sarkorzy, les Debré, les Dupont-Aignan, et autres lâcheurs de droite, ne devront pas s’étonner d’avoir une Présidente en 2007. Tout comme, lors des dernières élections municipales, les ténors de l’UMP (Aliot-Marie en têtre qui n’avait pas su gérer la crise entre Tibéri et seguin) s’étaient retrouvés tout bêtes de se retrouver avec un maire de gauche à la tête d’une ville réputée de droite. Mais les politiciens de tous bords ont en commun avec les chiens (outre la rime) de préférer se disputer les os qu’ils trouvent à ronger, sans se soucier des périls extérieurs. Pas plus cex qui les menacent que ceux qui menacent le pays pour le bien duquel ils prétendent se sacrifier. Cordialement, Jean-Claude Lahitte senior (1) Opaque comme Opac ? bon sang, mais c’est bien vrai, cette affaire « Clearstream » qu’on qualifie aussi de « Watergate » (il y a du « water » dans le « stream », comme il y a de l’eau dans certain gaz !), me rappelait quelque chose … (2) notamment en ne rappelant pas aux gens du P.S. les « affaires » (on ne les compte plus !) qui avaient marqué le double règne de Mitterrand. Dont celle des « écoutes téléphoniques » qui, là aussi, visaient certains de ses « amis » politiques ! (3) d’aucuns oseraient le mot « sainte Nitouche »

    Répondre
  12. sas

    05/05/2006

    Votez pour moi en 2007….je m’occupe net du quarteron de droite et de gauche…je règle la problématique maçonnique et je récupère les deniers mal acquis des 30 dernières années ,là où ils se trouvent… PROGRAMME/respect de l’ordre naturel attache des choses par le haut mis en place d’un chef naturel pour les gaulois faire la contrerevolution dans chaque domaines vitaux. établir et promouvoir les vertueux et exemplaires en lieu et place des merdes enarquienes et autres manches à couilles. votez sas….

    Répondre
  13. Jaures

    05/05/2006

    A grandpas: Charles Hernu a démissioné après l’affaire du « Rainbow Warrior ». L’affaire Clearstream, est tout de même bien singulière: un 1er ministre complotant contre son ministre de l’intérieur. Je ne connai pas de précédent.

    Répondre
  14. EIFF

    05/05/2006

    Manifestement la justice n a pas l air de vouloir faire éclater la vérité sur ces affaires Clearstream et semble être partie prenante des manipulations de tous bords en connivence étroite avec les intérêts médiatiques des uns et des autres. Et après cela on continue à nous assurer que les partis UMP-PS sont des partis de gouvernement, des partis de gouvernement ? On croit rêver, c est du foutage de gueule puissance 1000!!!! Ces partis qui sont les responsables incontestables de notre ruine, de notre décadence, de la corruption, de la censure et des montages, sont qualifiés de PARTIS DE GOUVERNEMENT (et bien sûr on agite le spectre de l extrême droite, du 21 avril, de la montée du FN). C est véritablement scandaleux, ces partis ne sont ni des partis de gouvernement, ni des partis légitimes, ceux sont des usurpateurs et ils ont confisqué la démocratie.

    Répondre
  15. grandpas

    04/05/2006

    Jaures Du temps de votre dieu à tous les socialistesle « myhe errant »,les gourvernements sosialistes n’ont jamais démissionné et pourtant des affaires,il y en a eu queques merveilleuses,mais il est vrai que la presse enmajorité rose n a jamais été acusatrice. Voir la gêne du « canard enchainé », la bible des socialisme bien pensant.Pas un mots sur la parciaption de votre guide sur son passage au gourvernement de Pétain et sa superbe décoration « francisquaine » On ne morde pas la main qui nous nourrit.

    Répondre
  16. sas

    04/05/2006

    Poooovres institutions décadentes…..personne ne s’offusque que les PV d’audition d’une instruction en cours…général rondot…puissent se retrouver en intégralité dans la presse de merde nationale…et le secret de l’instruction??? et la réserve de nos hauts militaires ??? et la réaction de supermenteur ???? merde, tout est merde, rien que merde…voilà la résultante des embrouillaminie maçonniques de FRANCE… Car ,ne vous y trompez pas, yune guegeurre de ce niveau avec les ministères instrumentalisés….ce ne peut être l’oeuvre affichée de la guerre entre la GNLF et le GO…..c’est pour cette raison que la république n’est rien et les profanes non plus… sas qui le dénonce depuis des lustres…

    Répondre
  17. Jaures

    04/05/2006

    La presse fait son travail. Le gouvernement doit démissionner car de toute évidence De Villepin a menti, et voir au sommet de l’Etat se cotoyer deux hommes qui n’ont que haine l’un pour l’autre et dont le plus clair de leur temps est consacré à abattre son rival est inadmissible. Un autre gouvernement apaisé doit être nommé, de droite, car les français ont voté, mais sans ces deux dangereux individus.

    Répondre
  18. messaoud

    04/05/2006

    bonjour chers concitoyens ;avez vous lu les articles de mr ch.cotten ,un autre lien a faire avec cette histoire;

    Répondre
  19. Olivier

    04/05/2006

    Information poubelle. J’admire les campagnes médiatiques nourries d’elles même et qui se substituent à l’information. Quand les pourvoyeurs de médias auront ils une déontologie, et arrêteront ils de créer des non évènements?

    Répondre
  20. R. Ed.

    04/05/2006

    Un petit rectificatif pour OLIVIER, les ministres ne sont pas « élus » au suffrage universel mais « choisis » par le chef de la nation, ce n’est pas tout à fait la même chose, n’est-il pas ? Ce qui ne les empèchent pas d’être des représentants de la nation (députés par exemple), mais sans aucune obligation. Les « pendules » à l’heure !!! C’est mieux pour les rendez-vous.

    Répondre
  21. charles martel

    03/05/2006

    sagon : c est un point de vue .Les combats de caimans dans le marigot…pour avoir acces a la cagnotte d Ali Baba ne font pas avancer le che…. chemilblick , la resolution des divers problemes du pays .

    Répondre
  22. OLIVIER

    03/05/2006

    pourquoi Sarkozy ou Villepin démissionneraient ? Et Strauss-Kahn, Chevènement, Madelin, ils devraient aussi démissionner, c’est quoi ces histoires, il suffit qu’une ordure bave un peu plus que d’ordinaire pour faire démissionner un gouvernement ? Qui gouverne: ceux qui bavent sur du papier journal sans aucune responsabilté ou ceux qui sont élus par le suffrage universel. les institutions existent laissons les fonctionner y compris la justice, le pouvoir ne doit pas descendre dans la rue pas plus que dans les papiers sales.

    Répondre
  23. D.M

    03/05/2006

    les lettres anonymes datent il me semble bien avant l’occupation, car chaque fois que l’on parle de cette période, il faudrait que les journalistes aillent jusqu’au bout, par exemple Miterrand-Bousquet, qu’en pensez-vous

    Répondre
  24. sas

    03/05/2006

    C’est très moyen que tout cela…voilà ce qui ce passe dès lors que l’on met aux postes de pouvoir des voleurs, des menteurs et des droits communs…..merci à vous messieurs les magistrats…..merci à vous messieurs les francs maçons….votre chao est en marche… SAS

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)