Amalgame, vous avez dit amalgame?

Posté le juillet 04, 2012, 12:00
8 mins

La guerre des chefs fait rage à l’UMP. Mais elle fait rage sur des bases totalement imaginaires. Le véritable enjeu n’est pas de savoir qui, de Jean-François Copé ou de François Fillon, l’emportera, mais bien quelle ligne politique l’emportera. Et cela ne vaut pas seulement pour les accords électoraux souhaitables entre les différentes formations de droite. Mais cela vaut surtout pour le programme.

Or, pour le moment, tout le monde s’accorde à reconnaître une « droitisation » de l’UMP. Il semble que Jean-François Copé s’en félicite, tandis que François Fillon le déplore.
Cependant, j’ai le regret de dire que cette droitisation n’existe pas. Il suffit, pour s’en convaincre, de lire ce que disaient les responsables RPR et UDF avant 1993.

Sur tous les sujets, les plus modérés des responsables de la « droite parlementaire » (ceux que l’on appellerait aujourd’hui la « droite humaniste »…) étaient largement plus à droite que Nicolas Sarkozy pendant sa campagne de 2012.
Il fut un temps, pas si lointain, où Jacques Chirac affirmait publiquement son admiration pour le travail mené par Henry de Lesquen au Club de l’Horloge.

Il fut un temps, où François Bayrou participait à des états généraux de l’opposition sur l’immigration qui n’appelaient pas à la réduction de l’immigration, mais à la cessation totale de l’immigration ; et qui envisageaient même de réserver les prestations sociales aux nationaux.
Et, si le glissement vers la gauche est particulièrement criant sur les questions migratoires, il n’est pas moins réel sur les questions fiscales ou les questions de liberté d’expression.

La guerre des chefs porte sur une question : pour ou contre la droitisation ? Mais cette question ne correspond donc à aucune réalité.
Il vaudrait mieux se demander : voulez-vous continuer à courir après le Parti socialiste ou préférez-vous écouter vos électeurs (qui, eux, sont restés de droite) ?

Chacun sait que l’arme la plus efficace de cette gauchisation contemporaine est la sidération que les socialo-communistes exercent sur la droite parlementaire, en lui faisant croire que, si elle tient un langage clair sur l’immigration, elle « court après le FN », et elle est bientôt suspecte de complaisance avec le nazisme !

C’est typiquement ce que l’on appelle un amalgame (et ce qui nous est en permanence reproché dès que nous nous interrogeons sur les liens entre islam et violence). Car il n’y a, a priori, aucun lien clair entre FN et nazisme, ni entre politique migratoire ferme et racisme.
Tout cela remonte, on le sait bien, à 1944 où, hélas, le général De Gaulle a laissé s’accréditer la thèse que le Parti communiste avait eu un comportement « patriotique ». Et le PC – se souvenant trop bien de sa grande proximité avec le national-socialisme jusqu’en juin 1941 – n’a pu installer cette thèse absurde qu’en prétendant que la droite avait été collaborationniste. C’est parfaitement faux. Tout le monde sait que d’Estienne d’Orves n’était pas franchement communiste. Tout le monde sait que « L’Human­ité » est reparue avec la bénédiction de la Propagandastaffel. Mais personne n’ose le dire.

Et c’est ainsi que les praticiens de l’amalgame le plus insensé peuvent même se payer le luxe d’accuser Jean-François Copé d’amalgame
, parce que ce dernier a la coupable maladresse de s’interroger sur l’alliance entre le PS et le PC.
Grâce à la vigilance de Jean-Gilles Malliarakis, j’ai eu le bonheur de lire un article paru le 26 juin dans le quotidien communiste (que je confesse ne pas lire tous les jours !). Cet article s’intitule tout simplement « Nicole Borvo dénonce les ”amalgames scandaleux” de Jean-François Copé » – « amalgames » qui auraient pour but de justifier « le rapprochement assumé [sic !] entre la droite et l’extrême droite ».

La boucle est bouclée. Alors que ce serait normalement au PS de se justifier sur son alliance avec le PC – à la fois parce que le PC continue à professer une idéologie responsable de 100 millions de morts et parce que le PC a été, authentiquement, collaborationniste –, c’est au contraire le PC qui somme l’UMP de rompre toute relation avec le FN, au motif que ce parti serait crypto-nazi !

Et l’on voit ainsi comment les amalgames réels imposent la gauchisation de la politique française, et comment la dénonciation des amalgames imaginaires empêche la droitisation de la droite. Il est urgent que l’UMP sorte du piège et propose enfin une plate-forme de gouvernement, clairement anti-communiste et clairement à droite. Sans se soucier de ce qu’en diront les intellos bobos, mais en se concentrant sur l’intérêt du pays et sur les vœux des électeurs de droite.

Article suivant

Droite gauche

14 réponses à l'article : Amalgame, vous avez dit amalgame?

  1. quinctius cincinnatus

    10/07/2012

    alerte humanitaire :

    arrêtons de persécuter @ Homère  et @ Jaurès !

    cela ne fait que renforcer leur paranoïa idéologique !

    Répondre
  2. HOMERE

    09/07/2012

    Oui Oui on connaît votre musique….vous avez vu le barbon du FN cartonner sa fifillle ? et qu’a dit sa fifille ? rien de rien !!

    Nous on est pas pressés…on va et Copé et fillon à l’anglaise….arrêtez vos fantasmes vous resterez éternellement dans l’opposition……et dans l’outrance !!

     

    Répondre
  3. Jaures

    09/07/2012

    Lahury, le bien nommé, si je n’écris que "des mensonges éhontés" rien de plus facile pour vous de les dénoncer et les démonter méthodiquement. Ainsi, les 4V n’en sortiront que grandis comme la conviction de ses lecteurs.

    Répondre
  4. quinctius cincinnatus

    09/07/2012

    @ LAHURY

    ce serait indiscutablement la solution idéale … mais vous oubliez qu’il y a :

    – l’ego
    – les " places électives " qui assurent la brioche quotidienne
    – la cagnotte du parti

    entre autres faiblesses bien humaines …que certains désignent sous l’ensemble : " l’intérêt national "

    et c’est pour ces raisons de haute moralité politique que ces messieurs-dames ne lâcheront pas si facilement le morceau

    Répondre
  5. LAHURY

    08/07/2012

    La meilleure chose qui puisse arriver à la "droite" (appelons comme cela ce mélange de faisans, de ravis et de sous-marins socialistes, parmi de rares sincères) est d’éclater. Et le plus vite possible.

    Que les prétendus républicains (comme si les autres ne l’étaient pas), prêts a avaler toutes les couleuvres et à battre leur coulpe au moindre signal des plus abrutis de gauche, dégagent et fondent au mieux un centre vaseux et au pire s’agglutinent au PS .

    Les NKM -NTM et le cachabachelo par exemple ont toute leur place en face, siu l’on veut bien d’elles. Fillon devrait s’associer au bégayeur au centre indéfini, etc…

    Ce qui restera, pèsera certainement moins lourd au départ, mais la différence sera tellement flagrante qu’elle raliera tous  ceux et celles qui ne sont pas disposés a se laisser bouffer.

    Après tout personne n’oblige les 4V à laisser pourrir son site par les intervenants gauchistes par exemple. Si cerre revue l’accepte, elle accepte aussi tout le reste, y compris les mensonges éhontés sans lesquels aucun discours joressien ne pourrait être construit.

     

    Répondre
  6. quinctius cincinnatus

    08/07/2012

    @ vozuti

    Non le P.S. et l’U.M.P. n’ont pas les mêmes intérêts mais leurs dirigeants sortent du même moule ce qui suffit à expliquer l’unité de résultats !

    Répondre
  7. Anonyme

    05/07/2012

    Cette semaine, les  merdias n’ont pas commenté la crise économique, le compromis sur la croissance, la situation en Syrie, mais la guerre des chefs à droite et polémiqué essentiellement sur la droitisation qui aurait fait perdre Nicolas Sarkozy.
    Paradoxalement, ce sont essentiellement les journaux de gauche qui semblent préoccupés par le devenir de l’UMP.
    La seule chose positive à mettre au crédit de Copé, est d’avoir osé dénoncé l’immoralité de l’alliance entre le PS et le front de gauche. Par ailleurs il a déclaré, qu’il n’y avait pas et qu’il n’y aurait pas d’accord ou contact avec les dirigeants du FN, mais qu’il comprenait l’impatience des électeurs de l’UMP, motivée par le gain des élections. Pourtant il y a bien une majorité d’électeurs de droite qui veut une entente entre toutes ses composantes.
    Alors que Vichy est et reste la référence de l’horreur, imposée aux français par les merdias, la gauche et même une partie de la droite. Cependant, ils sont muets devant les crimes de Mao, le souvenir du goulag, les dictatures birmane, cubaine, chinoise, nord coréenne, vénézuélienne pourtant encore d’actualité et bien réelles . Mais s’il est de bon ton de dire que le communisme d’aujourd’hui n’a plus rien à voir avec le parti stalinien , il faudra admettre que le FN transformé par Marine Le Pen a encore moins de rapport avec le fascisme.

    Il serait souhaitable que quelqu’un s’empare du flambeau de la contestation à droite pour faire comprendre à tous ces nombrilistes, que la base votera blanc tant que, un accord électoral ne sera pas intervenu à droite… Comme eux savent si bien le faire, faisons jouer le rapport de force.
    Aucun élu à droite (toutes les droites bien entendu) sans un accord !
    Le fédérateur pour atteindre cet objectif, pourrait bien être Les 4 Vérités, s’il voulait aller au bout de ses idées et de surcroît, il détient les outils nécessaires pour initier une pétition nationale.
    Monsieur Thieulloy (de) Guillaume, vos écrits dans les 4 vérités papier et électronique ont toujours défendu la thèse de la réunification des droites.
    SEREZ VOUS CET HOMME PROVIDENTIEL ?

    Répondre
  8. Magne

    05/07/2012

    Pouvoir écrire  » qu’il n’y ait aucun lien clair entre FN et nazisme , à priori  » est effarant . On peut vraiment parler de maltraitance politique . L’antisémitisme que l’on décrit dans les livres d’Histoire ( période nazi ) , se retrouve chez Merah , unuiquement chez lui . Les carrières de M. Fillon et M. Copé sont finies . Le  » jeu  » se joue désormais entre PS ( grand gagnant des élections démocratiques ) et la réalité .

    Répondre
  9. Jaures

    05/07/2012

    F, sur les thèmes dont vous parlez, je ne vois pas où se trouvent les convergences entre UMP et FN.
    Sur l’immigration, il y a eu autant d’entrées annuelles sous Sarkozy et Jospin. Les discours n’ont été que des rodomontades.
    Sur la sécurité et la Justice, ces deux ministères n’ont bénéficié d’aucune faveur lors de la RGPP.
    Sur les homosexuels, après avoir voté contre le PACS, l’UMP l’a gardé et souhaite son maintien. Il en sera de même une fois voté le droit au mariage.
    Il n’y a guère que sur le droit de vote des étrangers qu’il existe une convergence de circonstance.
    On sait par ailleurs que sur ces sujets de société, l’UMP est très divisé.
    Mais surtout, il n’existe aucune convergence entre les politiques économiques proposées par le FN (où c’est avec le Front de Gauche qu’on trouve des points communs) et l’UMP. Quel membre de l’UMP défend le retour de la retraite à 60 ans, la sortie de l’euro, les nationalisations, le revenu familial, l’indexation des salaires,…
    En fait, l’UMP ne souhaite qu’une récupération ponctuelle des électeurs FN, comme en 2007,  et le FN ne veut absolument pas gouverner.

    Répondre
  10. IOSA

    04/07/2012

    Faut vraiment faire semblant de ne pas comprendre la politique zombie de l’ UMP….pour encore parler d’un moribond.

    M’sieur Sarkosy, vous avez oubliez de donner le coup de grace ou quoi ?

    IOSA

    Répondre
  11. quinctius cincinnatus

    04/07/2012

    @ Homère
     
    Copé a vite compris que son " petit pas décomplexé " était  un pas de trop , un pas de travers pour ne pas dire " un pas de clerc " … aussi s’est il empressé de se comporter en goujat envers la plus jeune député de la nouvelle A.N. … rien à attendre de votre U.M.P. qui se veut fédéraliste européenne mais qui n’arrive ni à se fédérer ni à fédérer la droite … il vous faudra un jour ouvrir enfin les yeux et comprendre : 15 % d’électeurs de droite ne veulent plus de votre parti et de vos dirigeants  …Raus !

    Répondre
  12. vozuti

    04/07/2012

    si l’UMP fait la meme politique que le PS parceque l’UMP est composé de poules mouillées qui ne supportent pas la critique de leurs opposants,alors il est inutile de s’interesser  à un tel parti.je crois plutot que l’UMP et le PS font la meme politique parcequ’ils ont les memes  interets;et ils tiennent des discours différents pour se maintenir au pouvoir,en attirant les électeurs sur 2 poles qui se renforcent mutuellement par un combat fictif.

    Répondre
  13. F

    04/07/2012

      Homere, si vous donnez un exemple de divergence, il en existe quand même pas mal d’autres de convergence, au moins dans les principe à défaut de l’être dans les réalisations:
         – Immigration, repentance, mariage et adoption homosexuels, sécurité, justice, vote des étrangers,…et beaucoup d’autres.
     Bien sûr, dans chacun de ces domaines, les deux partis vont plus ou moins loin, mais ils ont des principes communs qui ont au moins le mérite d’aller dans la même direction. A comparer au chemin radicalement opposé du PS dans ces domaines…

    Répondre
  14. HOMERE

    04/07/2012

    Grosso modo on peut être d’accord sur cet article de Thieulloy sauf que initier une plate forme politique susceptible de regrouper les composantes de la droite, suppose des éléments de convergence compatibles avec l’objet. Nous savons très bien que ceci est utopique et irréaliste. L’anti fédéralisme Européen du FN en est un exemple remarquable, d’autres peuvent être cités. La convergence serait à rechercher en donnant quelques signes de part et d’autre…je n’en vois aucun !

    Si on peut remarquer que Copé a fait un petit pas (droite décompléxée) il serait opportun qu’un autre signe vienne d’ailleurs..faute de quoi il fut s’attendre à l’élection de Fillon et son cortège de ressussés venant de la droite usée et finissante…la gauche a trouvé Hollande qui reste un apparatchik bon teint mais qui était nouveau au plus haut niveau…il avait la légitimité héritée de DSK , il restait le recours….

    Copé pourrait il être ce recours ? des doutes subsistes, des espérances aussi…pour l’instant,il faut laisser le temps au temps et embrayer la machine à décanter….

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)