Amara toujours immigrationniste

Amara toujours immigrationniste

La grogne continue de se propager au sein du gouvernement. Après Bernard Kouchner
et Hervé
Morin
, c’est Fadela Amara qui marque sa différence. La secrétaire d’État chargée de la Politique de la ville s’est dite “contre les expulsions de Roms”, mardi matin, sur RTL.
“J’ai toujours milité contre les expulsions”, a-t-elle indiqué.

Interrogée sur la déchéance de nationalité, mesure phare du virage sécuritaire de Nicolas Sarkozy amorcé au coeur de l’été, l’ancienne présidente de Ni putes ni soumises n’a pas non plus hésité à s’opposer au discours
présidentiel. “Je suis contre l’élargissement de la déchéance de nationalité à toutes les autres formes de crimes”, a prévenu la secrétaire d’État.

L’ex-associative ne croit pas non plus, comme Frédéric Lefebvre l’avait affirmé au début du mois d’août, qu’il y a “des liens entre
délinquance et immigration
“. “L’insécurité n’a pas de couleur de peau”, lui a-t-elle répondu, assumant ses désaccords avec l’exécutif sur cette question. “Nous sommes en démocratie,
nous pouvons avoir des désaccords”, a prévenu Fadela Amara. “Faire un amalgame, ça peut amener à des dérives. Je ne suis pas convaincue qu’il y ait ce lien si formel” entre délinquance et
immigration, a-t-elle martelé.

“Nos parents n’ont pas immigré pour que leurs enfants basculent dans la délinquance”

“Je suis évidemment totalement pour la fermeté quand on parle d’insécurité”, a-t-elle toutefois tempéré ensuite, précisant adhérer à la “logique” du président de la République d’”éradiquer la
délinquance”, de “combattre les groupes mafieux des cités”. “Le meilleur moyen pour arriver à sortir du marasme certains jeunes, c’est de rétablir l’ordre républicain qui est émancipateur”, a
prôné Fadela Amara (…) Et de critiquer ouvertement “la surenchère de Hortefeux”, ministre de l’Intérieur, qui, lundi soir, a une nouvelle fois durci ses positions en affirmant qu’un
auteur de vol sur cinq à Paris était roumain
(…),Le Point, via là

 

Avec de tels ministres, la lutte n’est pas gagnée !

Partager cette publication


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: