Anjou : polémique sur le nombre de demandeurs d'asile

Anjou : polémique sur le nombre de demandeurs d'asile

Le préfet masque-t-il la réalité des demandeurs d’asile en Anjou ?

Alors qu’il annonçait une baisse de 30% entre 2009 et 2010, l’Espace accueil, plate-forme qui gère les premières arrivées à Angers, préférait parler d’une baisse de seulement 6,7%.

D’où vient ce différenciel ? Y-a-t-il 205 demandeurs d’asile « évanouis » dans la nature ?

Non, répond Richard Samuel qui répète que la situation des demandeurs d’asile n’est pas alarmante en Anjou. « Je n’ai pas truqué les chiffres, contrairement à ce qu’on a laissé penser. D’un côté, on comptabilise les primo-arrivants, et de l’autre, les personnes enregistrées en préfecture. Il y a simplement un décalage entre leur premier passage et leur prise en charge en préfecture car les demandes peuvent mettre plusieurs semaines à être traitées. »

Le préfet, ajoute qu’il a « posé la question aux élus » pour savoir s’il y avait des migrants non pris en charge en Anjou : « La réponse est non. S’il y avait eu 205 demandeurs d’asile dehors, vous pensez bien que j’aurais été informé ! » Maville

Partager cette publication

(1) Commentaire

  • DOE Jane Répondre

    MENTEURS ! aux ordres d’un pouvoir tant appliqué au métissage et à la disparition de la société traditionnelle chrétienne et familiale, tout mensonge est bon pour garder son fromage

    17/03/2011 à 16 h 30 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: