Août, le mois des étoiles filantes

Août, le mois des étoiles filantes

Le mois d’Août est le mois céleste qui réserve des nuits sublimes aux observateurs curieux avec le spectacle de constellations lumineuses et d’étoiles filantes autant prolifiques que fugaces. Cette année les nuits des 9,10 et 11 seront les points d’orgue de ces feux d’artifices cyclopéens qui ramènent l’humain à sa condition microscopique et précaire…

Le seul commun dénominateur avec le terrien reste paradoxalement l’infini. En expansion incommensurable pour l’univers, mais concentré, petit et tenace pour les théismes radicaux, les affections périlleuses de la pensée, et les immuables perversions ou cupidités humaines.

Dans la constellation politique, les étoiles filantes se consument hélas moins facilement que dans le vide inter sidéral ! Bien que perdant de leur éclat dans les traversées de nébuleuses hostiles, ou des conjonctions gravitationnelles négatives, elles réapparaissent telles les novas, souvent portées par une mécanique électorale énigmatique qui ne doit rien aux mathématiques coperniciennes…

Parfois, une supernova meurt par explosion avec un pic de luminosité qui pourrait faire croire à une naissance. Le phénomène est rare dans l’univers politique, le plus récent, visible à l’œil nu, fut répertorié Cahuzac

Tandis le mois d’août enchante les astronomes amateurs, les OBIP (Objets bien identifiés de la politique) se défilent de la voûte publique et vont de planquer en des lieux discrets de la voie lactée hexagonale, aux frais des vaches à lait contribuables.

Deux exceptions marquent cependant ce mois des lumières stellaires dans la constellation du Lion, tellement brillantes qu’elles sont visibles de jour. L’une, Régulus-Franciscus, a été observée successivement bien que furtivement, à Tulle, puis Auch et la Roche-sur-Yon, tandis que Denebola-Manuelis était remarquée, après Trappes-la-flamboyante, à Cannes sur la voie des gems.

Pour le petit peuple aveugle aux extravagances du ciel et ses déchaînements cosmiques, la petite lampe sourde à la poterne de la Lanterne confortera les derniers adeptes inconditionnels, dont les rangs sont de plus en plus éclaircis…

Henri Gizardin

http://target2007.typepad.fr/hgizardin/

Partager cette publication

(5) Commentaires

  • quinctius cincinnatus Répondre

    pour ce qui est des des  » devoirs de vacances  » des Ministres bons élèves, je ne vois qu’une explication à leurs délires coco(rico) – socialistes … l’abus de substances hallucinogènes

    cette explication, qui en vaut bien d’autres, est régulièrement refoulée sur les blogs des média qui se proclament indépendants mais restent quand même bien-pensants !

    19/08/2013 à 16 h 24 min
  • Filante Répondre

    C’est ainsi que l’étoile Manuel Gaz, Don Quichotte particulièrement fringant, pourrait disparaître brusquement du ciel de la politique. Son plan marketing d’ambition personnelle aurait-il été mal conçu ?

    18/08/2013 à 9 h 51 min
    • quinctius cincinnatus Répondre

      il a, en effet, peu de chances d’atteindre le but qu’il s’est lui même, fixé …
      … son communiquant est …Fourks,celui de D.S.K. !

      19/08/2013 à 16 h 27 min
  • mariedefrance Répondre

    Question ciel, la résistance y est présente :

    http://hollande-demission.fr/les-aventures-de-notre-banderole-aerienne/

    http://www.lepoint.fr/societe/l-ulm-anti-hollande-se-crashe-en-vendee-17-08-2013-1714883_23.php

    http://hollande-demission.fr/le-professionnalisme-des-journalistes-mis-a-lepreuve/

    Les journaleux terre à terre devront revoir leur copie.
    Mais OUI, les rangs hollandais s’éclaircissent de jour en jour.

    Il aurait un peu de fierté, il démissionnerait !!

    18/08/2013 à 8 h 42 min
    • quinctius cincinnatus Répondre

      un homme qui voudrait conserver ne serait ce qu’une once de fierté, ne ferait certainement pas de la politique !

      19/08/2013 à 16 h 29 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: