Armée Française : Où va l'argent ?‏

Posté le 18 janvier , 2011, 10:00
3 mins

Reportage diffusé sur Canal  le 20 janvier 2010 qui confirme parfaitement le niveau désastreux de « notre armée » qui sera censée nous « protéger » si le pire arrive. C’est le triste constat que dresse l’équipe de Spécial Investigation lors son enquête en Afghanistan, mais également en France même, dans les régiments.

Passez à la caisse…

Chaque soldat français devant partir sur des opérations à risques doit, s’il le peut financièrement, compléter son équipement avant son départ ou lors des permissions. Un complément qui coûte cher : presque 3000 euros. Des frais qui restent totalement à la charge des soldats. Des pieds à la tête, un magasin s’en est fait d’ailleurs une spécialité. Même si cette pratique est interdite, elle est semble-t-il tolérée par les chefs de corps et officiers de terrains, conscients eux-mêmes de l’état souvent critique du matériel…

Un matériel d’un autre temps…

Gourdes rustiques où les bactéries s’accumulent, chaussures de marche d’un autre temps, gilets pare-balles peu, voire même pas du tout efficaces. Tout cela existe, et ne concerne pas l’armée d’un État du tiers monde totalement démuni. Non, il s’agit bien du matériel de l’armée française où, rigueur oblige, les restrictions budgétaires sont en train de faire prendre des risques totalement inconsidérés aux troupes présentent sur les théâtres d’opérations « explosifs » de type Afghanistan…

De gigantesques gouffres financiers…

Mi-2008, l’embuscade d’Uzbeen, en Afghanistan, qui avait coûté la vie à 10 soldats français, est également encore l’objet de nombreuses polémiques sur le manque criant de matériel opérationnel à 100% : drônes de dernière génération ou hélicoptères d’attaques de type Tigre.

Malgré un budget de plus de 33 milliards d’euros en 2009, et une troisième place derrière les États-Unis et la Chine, l’armée française n’aurait aujourd’hui plus les moyens de ses ambitions. Seuls 10 milliards à 12 milliards seraient, selon le ministre de la défense, consacrés à l’achat de nouveaux matériels de terrain, mais surtout à l’entretien pharaonique de matériel hérités de la guerre froide comme le char Leclerc où encore le gouffre financier que représente le Rafale…

Rigueur oblige…

L’équipement des troupes semble aujourd’hui arrivé à une limite financière que les autorités françaises ne peuvent plus dépasser. Mais la sécurité des soldats français a-t-elle un coût ?… Oui, incontestablement… Les temps changent et les militaires français doivent faire avec. Telle semble être la devise des prochaines années en matière de défense…

(via )

2 Commentaires sur : Armée Française : Où va l'argent ?‏

  1. 19 janvier 2011

    De tout temps nos soldats ont été sous équipés .Je me souviens de l’époque ou l’expression suivante définissait bien le niveau de protection de nos vetements:”le seul vetement imperméable du fantassin est le casque lourd” .
    Aujourd’hui au moins ont leur permet d’utiliser des équipement personnels. Mais on leur refuse encore une 2° arme (un pistolet moderne) que l’armée US a obtenu en 1918.

    Répondre
  2. jane doe

    19 janvier 2011

    mettre en parallèle le refus de nos députés et sénateurs d’aligner leur retraite dur celle des salariés du privé…………..

    Répondre

Répondre

  • (pas publié)