Arrêtez de persécuter les Bettencourt

Arrêtez de persécuter les Bettencourt

On pensait l’affaire Bettencourt achevée. Du côté du financement illégal des partis, et spécialement de l’UMP, elle s’était achevée en « eau de boudin ». Du côté du différend familial opposant la mère à la fille, il semblait également que la tension retombait.

Mais, à présent, c’est au fisc de s’en mêler. À deux niveaux. Tout d’abord, le gendre de Liliane Bettencourt, Jean-Pierre Meyers, est accusé par la Direction nationale des vérifications fiscales d’occuper un emploi fictif à la tête de la holding familiale Téthys. Conséquence: le fisc lui réclame 2,5 millions d’euros de redressement.

Dans le même temps, selon Médiapart, Liliane Bettencourt se serait vue, quant à elle, réclamer 77,7 millions d’euros par l’administration fiscale. Je ne serais pas surpris, naturellement, que la famille Bettencourt ait pratiqué une « optimisation fiscale » audacieuse.

Quand on dispose du patrimoine et des revenus des intéressés, il va de soi que l’on prend de bons conseillers fiscaux.

Mais ce qui est insupportable, c’est de voir cette famille qui, bon an, mal an, fait vivre plus de 65000 salariés (sans parler de leurs familles) ainsi clouée au pilori.

La chasse aux riches reste le sport national. Mais c’est un sport anti-national !

Car la conclusion de cette histoire va être très simple : Mme Bettencourt, M. Meyers, Téthys, L’Oréal et l’ensemble du groupe cosmétique vont aller s’installer en Suisse et y rejoindre Nestlé, avec lequel ils sont étroitement associés.

Et une bonne partie des sommes actuellement versées au fisc français, aux organismes sociaux français, bref une bonne partie de toutes les sommes que la famille Bettencourt verse directement ou indirectement à la France, seront versées à la Suisse. Qui, elle, ne crachera pas dessus !

Quand donc les organismes étatiques et para-étatiques comprendront- ils que les « riches » nous sont fort utiles ?

Quand donc les médias et les démagogues cesseront-ils leur soi-disant croisade morale, qui vise essentiellement à nous tirer une balle dans le pied ?

Si l’affaire Bettencourt ne concernait que la famille Bettencourt, ce serait déjà une intolérable spoliation et une intolérable inquisition
, une curiosité malsaine du fisc et des médias s’immisçant dans des affaires familiales qui ne les regardent pas.

Mais l’affaire Bettencourt nous concerne tous. Dans cette chasse aux riches, c’est la France qu’on assassine. Halte au feu !

Partager cette publication

(16) Commentaires

  • Henri GRUET Répondre

    Le droit de vote des étrangers n’est pas, a ma connaissance, dans la constitution. Refusons leurs ce droit réservé aux citoyens FRANCAIS.

    05/12/2011 à 8 h 14 min
  • Jaures Répondre

    " Vieille lune communiste mais qui ne tient pas la route". Cher François, que chacun paye l’impôt selon ses moyens n’est pas une lune communiste mais une nécessité économique énoncée dés Turgot qui souhaitait que cesse l’exemption de la Noblesse et du Clergé. Si plus vous gagnez, moins vous êtes imposé, vous créez de nouveaux privilégiés à la semblance de l’Ancien Régime.
    La Grèce est un exemple de ce qu’il ne faut pas faire: exemption de l’impôt pour l’Eglise et les riches armateurs, pas de taxe foncière… De fait, seuls les salariés et les retraités se retrouvent taxés avec les résultats que l’on constate. Aujourd’hui, les plus riches contribuables arrivent à s’exonérer de l’impôt. Pensez-vous que cela soit juste et économiquement pertinent ?
    Si vous ne taxez pas les plus hauts revenus, ceux-ci vont à l’épargne et l’Economie ne tourne plus. Certains pays ont tenté de contourner le problème en favorisant le crédit afin de compenser les salaires en baisse, mais cela ne tient qu’un temps.
    Toni, pour garder vos droits à la retraite, il faut lutter ! Que croyez-vous qu’il est advenu de ceux qui ont joué leur retraite à la Bourse ?
    Par ailleurs, ce que vous décrivez de l’hôpital m’incite à penser que vous n’avez pas rencontré un chirurgien mais un médecin légiste et que vous avez assisté non à une opération mais à une autopsie !
    Vous m’avez mal lu sur ma réaction en cas de crime sur mes enfants. Celle-ci serait la même que tout le monde, c’est bien pourquoi il ne faut en aucun cas que ce soient les victimes, y compris si j’en suis, qui jugent le criminel sinon où serait la Justice ?
    Pardonnez-moi mais l’adresse que vous avez donnée ne donne accès à aucun article. Désolé.

    04/12/2011 à 19 h 51 min
  • HansImSchnoggeLoch Répondre

    Toni: <<Je suis tout à fait d’accord HSL. S’arranger avec ses clients de la main à la main et en faire le maximum possible dans l’ombre. >>

    Cela s’appelle vivre du troc et c’est encore un peu légal. J’insiste sur le mot "légal" car il se peut que les lois changent si trop de gens venaient à adopter ce système.
    Il est toutefois impossible de metttre un agent du fisc derrière chaque citoyen. En DDR il existait les "Spitzel" (espions de quartier ou de bloc) qui se chargeaient de ce sale boulot pour rapporter ensuite à la Stasi. Gageons que les socialistes français seraient comme leurs cousins de la SED (pendant du PS en DDR) tout à fait capables de faire pareil pour arriver à leurs fins.
    La fin ne justifie-t’elle pas les moyens pour faire claironner  les matins qui chantent et pour améliorer le bonheur massique des peuples?

    04/12/2011 à 12 h 21 min
  • HansImSchnoggeLoch Répondre

    <<Ce qui attire, c’est cette science du secret bancaire particulièrement au point qui permet de cacher l’origine des fonds et les placements effectués. C’est ainsi que nos tennismen sont clients de mêmes banques que les pires tyrans, mafieux ou terroristes.>>

    Par exemple DSK et sa dulcinée, citoyens de haute moralité et au-dessus de tout soupçons. Des vrais socialistes eux avec peu ou presque pas de comptes en banque en Suisse ou dans d’autres paradis. Mais va savoir!
    Il faut vraiment avoir l’esprit tordu ou être socialiste pour oser mettre dans le même sac tennismen et malfrats de toute sorte.

    J’ai adoré l’image suivante de Miège. Serait-ce la déchéance finale pour ce socialiste? Triste sort pour un individu qui briguait encore le plus haut poste de ce pays il y a quelques mois. Et dire qu’il y avait des millions de Français qui voyaient en lui le Sauveur Suprême. Cela en dit long sur l’état mental de certains citoyens.

    04/12/2011 à 9 h 54 min
  • Toni Répondre

    Jaures je cotise pour des retraites que je ne verrai jamais. Pour les hopitaux, ça sent souvent le vomis et la pisse avec en prime le risque d’y attraper d ‘autres infections. Là où je pense aller me regarde moi.

    Autre chose me chagrine Mr Jaures, vous dites dans un autre article que vous iriez éventrer et pendre par les intestins un criminel qui s’en prendrait à votre fille. Les autres pensent là même chose et vous ne leur reconnaissez pas le droit d’agir comme cela … La justice n’est pas à géométrie variable selon que l’on occupe tel poste dans le syndicat de la magistrature.  Sinon vous vous contredisez avec la prétendue égalité que vous souhaitez défendre … Ou alors vous êtes vraiment de mauvaise foix.

    J’ai encore une question Mr Jaures, comment pouvez vous me justifier ceci:

    http://www.lefigaro.fr/societes/2011/12 … dicats.php

    HansImSchnoggeLoch a écrit: "Avec des millions d’énergumènes se comportant de la même façon il vaut mieux ne plus rien faire du tout dans ce pays afin que ce système de redistribution disparaisse enfin faute de financement."

    Je suis tout à fait d’accord HSL. S’arranger avec ses clients de la main à la main et en faire le maximum possible dans l’ombre. Ce Mr Jaures se prépare des lendemains difficiles …

     

     

     

     

    03/12/2011 à 18 h 57 min
  • Jaures Répondre

    Cher Hans, il faudrait que vous me précisiez le concept de "soi-disant" millionnaire. Quelle différence avec un vrai ?
    Par ailleurs, ce n’est pas le taux de prélèvement obligatoire qui incite certains millionnaires à émigrer en Suisse: beaucoup de pays prélèvent autant voire moins. Ce qui attire, c’est cette science du secret bancaire particulièrement au point qui permet de cacher l’origine des fonds et les placements effectués. C’est ainsi que nos tennismen sont clients de mêmes banques que les pires tyrans, mafieux ou terroristes.
    Un vrai modèle économique !

    03/12/2011 à 14 h 31 min
  • François Répondre

      " Que chacun participe à l’effort collectif en fonction de ses moyens"
     Vieille lune communiste mais qui ne tient pas la route. Je prétends qu’il n’est pas juste "que chacun paye en fonction de ses moyens" car:
      – Pourquoi alors se décarcasser à gagner plus en en faisant au passage bénéficier les autres si on n’en retire aucun avantage?
      – Mieux: Pourquoi bosser si en raison de ce que je paye il ne me reste pas plus que celui qui se laisse entretenir?
      – S’il faut payer en fonction de ses moyens, à quand le tarif en fonction de votre déclaration de revenus aux caisse de supermarché?

     

    03/12/2011 à 14 h 04 min
  • HansImSchnoggeLoch Répondre

    <<Pour le reste, que chacun participe à l’effort collectif en fonction de ses moyens>>

    Il faut dire avec force que l’effort de cet intervenant reste limité à des pamphlets exhortant uniquement les autres à faire plus. Lui-même ne se foule pas la cheville, à moins que ce ne soit pour battre le pavé parisien pour ses éternelles revendications.
    Avec des millions d’énergumènes se comportant de la même façon il vaut mieux ne plus rien faire du tout dans ce pays afin que ce système de redistribution disparaisse enfin faute de financement.
    Qu’on le veuille ou non la crise est en train de remettre les pendules à l’heure et ce ne seront pas les sempiternelles incantations de cet intervenant qui empêcheront le système de se réformer.

    Quant aux soi-disant millionaires vivant en France, ils doivent l’être en comptant leurs avoirs en francs.

    03/12/2011 à 9 h 32 min
  • François Répondre

     Nos journalistes et gens de gôche sont décidément des êtres d’une rectitude intellectuelle remarquable. Il suffit que quelqu’un soit riche ET pas de gauche ou de leur bord ( parce que pour DSK et Anne Sinclair par exemple cela ne s’applique pas) pour qu’il soit aussitôt soupçonné de malhonnêteté, de gains frauduleux, voire taxé d’exploitation éhontée d’autrui.
     Une attitude similaire vis à vis d’autres population pourtant moins recommandables verrait les mêmes grimper aux rideaux, monter sur leurs grands chevaux  et hurler immédiatement à la " stigmatisation"…

    02/12/2011 à 18 h 37 min
  • Jaures Répondre

    "Pauvre Mme Bettencourt, d’aucuns lui couperaient bien la tête pour récupérer son blé." dit Hans. Je crois que c’est dans sa propre famille que Mme Bettencourt a le plus d’ennemis plus ou moins cupides.
    Pour le reste, que chacun participe à l’effort collectif en fonction de ses moyens me parait être le sens commun. Actuellement, que ce soit pour les particuliers ou les entreprises, les mieux lotis sont proportionnellement les moins imposés. C’est non seulement injuste mais inefficace. Les libéraux néoconservateurs rêvent de reconstituer une classe de privilégiés possédant l’essentiel des richesses du pays mais dispensée de l’impôt. Sarkozy a en ce sens efficacement manoeuvré: les riches sont encore plus riches, le patrimoine encore plus concentré alors qu’à l’opposé le chômage augmente, les pauvres sont plus nombreux et les salariés se précarisent.
    Toni, si la France est un "enfer fiscal", pourquoi y demeure-t-il tant de millionnaires ? Bien plus qu’en Angleterre ?
    Par ailleurs, le taux de prélèvement obligatoire est un leurre. Vous payez vos impôts mais vous cotisez également pour votre santé et votre retraite. Pensez-vous que ceux qui n’ont pas ces prélèvements obligatoires ne doivent pas économiser par ailleurs en cas de maladie ou de chômage ? Pensez-vous que vous ne seriez pas obligé d’épargner pour votre retraite s’il n’existait pas de système par répartition ?
    Et si vous aviez 100 000€ en 2000 en bourse pour votre retraite, combien vous resterait-il aujourd’hui ?
    En même temps, si vous préférez vivre ailleurs, rien ne vous retient. Quelle destination ? L’Angleterre ? Les Etats-Unis ? C’est vrai que la vie y est bien plus paisible…

    02/12/2011 à 11 h 11 min
  • QUINCTIUS CICINNATUS Répondre

    Arrêtons de persécuter les Bettencourt – Meyers …ils distribuent "sans compter" des enveloppes  garnies  sans distinction de race , d’opinion ( sauf P.C. et  F.N.) et peut être même de religion … en résumé des gens généreux , désintéressés … des mécènes de la république ( petit r )

    01/12/2011 à 21 h 07 min
  • Toni Répondre

    Jaures a écrit : "D’ailleurs, la France devient un véritable paradis fiscal puisque avec 2,6 millions de millionnaires, la France est championne d’Europe des résidents fortunés (600 000 seulement en Suisse)."

    Ces résidents fortunés sont en Suisse Mr jaures parce que la France est un enfer fiscal sinon ils seraient restés en France. Les 65000 salariés seront au chômage si l’oreal délocalise en Suisse.

     

    Jaures a écrit : "mes enfants savent qu’ils devront compter sur eux-même pour exister".

    Alors dans ce cas j’estime qu’un taux de prélèvements obligatoires de 45% est du vol. L’idéal devrait être entre 25 et 30%, au delà c’est du vol.

    Merci de vos propos Mr Jaures, je vais m’en aller de ce pays … Pas forcément pour y trouver fortune, mais simplement parce que je ne tiens à cotiser pour des retraites dont je ne verrai jamais la couleur, ne tiens pas non plus à payer pour une justice qui est capable d’envoyer un délinquant sexuel dans un internat mixe, incapable de faire cesser les braquages en série dans le midi de la France.

    Et puis ce coté donneur de leçon à gauche, ça commence à littéralement me sortir par les yeux. Rien que pour ça je n’aurai aucun état d’âme à quitter ce pays et une partie de mon entourage qui pense comme vous. Si ça ne vous plait pas, envoyez Interpol et le gign chez moi.

    01/12/2011 à 15 h 01 min
  • HansImSchnoggeLoch Répondre

    François: <<Mais les envieux, composante principale des effectifs gauchistes, n’ont jamais su lire La Fontaine…>>

    Ils savent peut-être lire et là je suis optimiste. Mais comprennent-ils ce qu’ils lisent?
    Nous avons la (mal)chance d’avoir un exemplaire de ces "ils" sur ce site qui aboie beaucoup et ne fait que tirer des hanches. Lire la 1ière réponse de cet article pour s’en convaincre. Édifiant et époustouflant, n’est-ce pas!

    Pauvre Mme Bettencourt, d’aucuns lui couperaient bien la tête pour récupérer son blé. Mais que diable fait-elle encore en France? Et l’Oréal pourrait avoir un si beau siège soit à Genève soit à Lausanne ou Vevey, loin de "l’inferno fiscale francese".
    Je parie fort que "Swiss made" ou "Swiss finish"  remplacerait avec beaucoup de charme et de conviction le logo "made in France" sur ses produits.

    Motto: <<D’Schwyzer sin nolang net so blöd wann’s um s’Geld goht.>>

    01/12/2011 à 13 h 55 min
  • ohlala Répondre

    cessez de « pleurer » sur les riches, mon grand père disait à ceux qui se plaignaient de payer trop d’impôts : ne vous plaigniez pas cela veut dire que vous avez les moyens. pensez à la grande majorité des français qui mettront des années pour gagner une telle somme: le smic net à 1000 €, en 42 ans de vie active cela représente 504.000 euros, une paille! c’est pour certains grands patrons ou footballeurs un mois de salaire. Voilà où en est la France, ils sont nombreux à avoir compris qu’il vaut mieux ne rien faire et être assistés. tant que la France ne valorisera pas mieux le travail elle ne se redressera pas

    01/12/2011 à 13 h 41 min
  • François Répondre

      Hélas, Monsieur Rouxel! Cela s’appelle tuer la poule aux oeufs d’or. Mais les envieux, composante principale des effectifs gauchistes, n’ont jamais su lire La Fontaine…

    30/11/2011 à 19 h 04 min
  • Jaures Répondre

    Selon la logique de Rouxel, plus on est riche, moins on devrait payer d’impôts.
    Mieux; le fait d’être riche devrait être une circonstance atténuante: vous avez fraudé mais, bon, vous nous êtes par ailleurs si utile… Soyons magnanime.
    Rappelons que Mme Bettencourt est à la tête d’une fortune de près de 17 milliards. Que ses revenus sont de 250 millions par an, lesquels bénéficient d’emblée d’un abattement de 40%. On sait que son optimisation fiscale lui permettait d’être imposée à 12%, moins qu’un cadre moyen célibataire.
    On sait également que les derniers aménagements de l’ISF ont fait tombé ce taux à 4% !
    D’ailleurs, la France devient un véritable paradis fiscal puisque avec 2,6 millions de millionnaires, la France est  championne d’Europe des résidents fortunés (600 000 seulement en Suisse).
    Et pour quels résultats ? Moins de déficits ? Moins de chômage ? Moins de misère ?

    Et qu’on cesse d’écrire que Mme Bettencourt "fait vivre 65 000 salariés". C’est leur travail qui les fait vivre. S’ils ne rapportaient rien à leur entreprise, ils seraient virés sans vergogne. N’oublions pas que Mme Bettencourt n’a rien créé: c’est une héritière.
    En même temps, je préfère vivre modestement de mon travail et être respecté par mes enfants. Je n’attends rien de mes parents ouvriers retraités et mes enfants savent qu’ils devront compter sur eux-même pour exister, pas sur le loto de la naissance.

    30/11/2011 à 17 h 52 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: