Arrêtez d’emm… les Français !

Arrêtez d’emm… les Français !

Dans un récent entretien avec « Le Parisien » du 4 janvier, Emmanuel Macron a déclaré : « Eh bien, là, les non-vaccinés, j’ai très envie de les emm … Et donc, on va continuer de le faire, jusqu’au bout. C’est ça, la stratégie. »

Plus grave encore, sur le plan politique, Jupiter ajoutait : « Quand ma liberté vient menacer celle des autres, je deviens un irresponsable. Un irresponsable n’est plus un citoyen. »

Sur ce dernier point, Éric Ciotti lui a répondu avec justesse : « En 2016, Emmanuel Macron avait refusé la déchéance de nationalité pour les terroristes islamistes en se basant sur le fait que tout le monde est citoyen. Là, les non-vaccinés seraient plus dangereux que des terroristes. »

Tout d’abord, il faut écarter l’idée du dérapage : il s’agit d’un entretien écrit, pas de propos entendus entre deux portes, ou de propos privés rapportés par un conseiller quelconque.

C’est en toute conscience, volontairement, qu’Emmanuel Macron a utilisé ces termes provocants – qui nous font regretter amèrement Pompidou et son « Arrêtez d’emm … les Français ! »

Pourquoi cela ? D’abord pour faire porter sur les non-vaccinés la responsabilité de son échec dans la crise sanitaire. Le gouvernement a accumulé les erreurs, de l’interdiction de certains médicaments au refus de fermer les frontières, en passant par les palinodies sur les masques tantôt interdits, tantôt obligatoires. Dans cette « guerre » contre le covid, on se demande ce qui l’emporte, de la bêtise, de l’aveuglement idéologique, ou de la servilité envers des lobbies puissants !

Évidemment, si tous ces échecs relèvent de la responsabilité des non-vaccinés – dont on rappelle tout de même au passage qu’ils ne violent aucune loi ! –, le bilan du président sortant sera moins sombre.

Mais il s’agit aussi de recréer un nouvel « arc républicain ».

Comme l’arrivée d’Éric Zemmour rend délicat l’usage de la lutte « anti-fasciste » pour l’emporter au second tour, il faut imposer un nouveau clivage : « responsables » contre « anti-vax ».

Même si la plupart des opposants au passeport vaccinal ne sont pas opposés aux vaccins en général. Ou n’ont pas d’avis scientifique précis sur les actuels vaccins à ARN messager, mais contestent leur utilisation politique – c’est mon cas.

L’idée est de forcer Valérie Pécresse à soutenir le gouvernement sur ce sujet pour rejeter les « extrêmes » dans les ténèbres extérieures. Cela évite aussi que le clivage important se fasse sur la question de l’identité, où le président, chantre de la « mondialisation heureuse », est très faible.

Ce pari fonctionne comme un quitte ou double. Soit Valérie Pécresse tombe dans le piège et le président l’emporte ; soit elle refuse et le président sera laminé par son bilan catastrophique, sur la crise sanitaire – mais plus encore sur l’identité et sur les libertés publiques.

Vérité et politique

Partager cette publication

(17) Commentaires

  • vozuti Répondre

    djokovic a finalement été expulsé par l’australie.
    on s’y attendait, mais le plus surprenant est la raison officielle de l’expulsion.
    en effet, un juge avait affirmé que djokovic était parfaitement en règle selon les lois australiennes, les autorités ont donc présenté un autre argument en appel : si djokovic joue le tournoi cela pourrait inciter certaines personnes à ne pas se vacciner. et les 3 juges en appel ont validé ce motif qui n’a pourtant rien de juridique.
    en d’autres termes, le meilleur joueur de l’histoire du tennis a été expulsé, selon le motif officiel qu’il ne représente pas une bonne publicité pour le vaccin pfizer.
    la raison invoquée confirme le coté grotesque des australiens qui n’hésitaient pas à se battre pour du papier toilette au début de l’épidémie et qui continuent dans le burlesque, mais ce fanatisme vaccinal qui se déchaine partout est très inquiétant.

    16 janvier 2022 à 22 h 50 min
  • quinctius cincinnatus Répondre

    il a fait sa campagne barcelonaise en espagnol ; évidemment il y avait un risque
    d’ autre part sa mère est une citoyenne suisse originaire du Tessin ( canton italianophone )
    enfin sa première épouse ( violoniste ) était une Française d’ origine israélite et il avait déclaré à cette époque de sa vie que sa véritable Patrie de coeur était Israël
    on cherche pour lui un pays qui pourrait accueillir ce migrant en difficulté identitaire , je propose la Principauté de Monaco

    15 janvier 2022 à 12 h 41 min
  • vozuti Répondre

    3 champions de la vaccination pfizer, la france l’australie et l’irlande, tous vaccinés à 80% (soit près de 95% des adultes), se disputent fièrement la place de champion du monde du nombre d’infections covid. les 3 pays ont dépassé les 4000 cas quotidiens par million d’habitants, très loin devant tous leurs concurents.
    la vaccination massive est tellement efficace qu’elle a permis de battre tous les records de contamination.
    forts de ce succès évident, les gouvernements français et australiens ont décidé d’intensifier la chasse aux derniers récalcitrants.
    en france, le président veut emmerder personnellement ceux qui n’ont pas reçu la marque pfizer, alors qu’en australie le bizutage du meilleur joueur de tennis du monde a repris. malgré une décision judiciaire favorable à djokovic, scott morisson le pervers qui dirige l’australie a décidé de le remettre en détention à 2 jours du début du tournoi, la raison officielle étant que, malgré ses papiers en règle et le fait qu’il est immunisé puiqu’il a attrappé le virus le mois dernier, il met en danger toute l’australie…
    contrairement à ce que disent les journalistes, le vrai suspens n’est de savoir si djokovic jouera ou pas le tournoi… le vrai suspens concerne les dirigeants fraçais, australiens et tous leurs collègues fanatiques extrémistes de la piqure pfizer. finiront ils en hopital psychiatrique, ou pas ?

    15 janvier 2022 à 3 h 08 min
  • Sansillusions Répondre

    Selon la presse bien pensante, Zemmour cherche des parrainages pour sa candidature, ce qui fait bien ricaner les « hidalgistes » avec leur leader à 3%.
    Valls, qualifié de crétin – ce qui n’e’st pas faux – par un philosophe -Onfray – ( j’aurais plutot dit opportuniste) tire en rafales a boulets rouges sur le Zemmour, l’accusant de faire son score sur la « haine de l’étranger », lui qui ne sait même pas où il habite et qui, après avoir fait sa cour auprès des Espagnols qui l’ont rejeté, vient maintenant faire la pute ici en espérant un nonosse de Macron. Il lui faut bien bouffer après que sa richissime dulcinée l’a dégagé. Et il roule de plus en plus les gobilles prenant des airs de « duce » ridicules.
    Zemmour ne passera surement pas à la présidentielle, mais il a au moins le mérite d’avoir dessillé les yeux de bien des gogos que les traitres pensaient pouvoir se mettre dans la poche en les culpabilisant de tout et n’importe quoi.

    14 janvier 2022 à 15 h 41 min
  • vozuti Répondre

    olivier variant vient d’etre infecté par le variant Omacron.
    il est triplement vacciné, comme la plupart des 300 000 cas quotidiens enregistrés en france, alors va t on finalement admettre que la vaccination n’est pas la solution pour stopper l’épidémie ?
    pardon, je blasphème contre pfizer… non au contraire, si 3 doses ne servent à rien, alors c’est la preuve qu’il faut encore plus de doses… et par ailleurs , le but de la vaccination n’est pas d’empecher les infections puisque c’est dans les pays qui vaccinent le plus qu’il y a le plus d’infections… le but de la vaccination est d’empecher les formes graves.
    au fait, comment sait on que le vaccin empeche les formes graves sachant qu’avec omicron il n’y a pas de formes graves?
    bon j’arrete de blasphémer…je vous en conjure ne soyez pas irresponsables, faites votre acupuncture pfizer…pour aller au restaurant.

    14 janvier 2022 à 0 h 29 min
    • quinctius cincinnatus Répondre

      vous devriez ouvrir un cabinet médical ! vos connaissances en la matière sont considérables et ne devraient pas rester confinées aux seuls heureux et privilégiés lecteurs des  » 4 Vérités  » !

      14 janvier 2022 à 15 h 14 min
  • Elsaesser Répondre

    « Les non-vaccinés, j’ai très envie de les emmerder ».
    Ainsi donc, monsieur le président, vous allez m’emmerder.
    Est-ce par dépit, parce que vous êtes vous-même bien emmerdé, avec ce pseudo vaccin, à durée plus que limitée, que vous voulez absolument nous injecter, alors qu’il n’empêche ni l’infection par le virus ou ses variants, ni la transmission, y compris à d’autres vaccinés ?
    En nous montrant du doigt et en focalisant la colère des Français sur nous, vous vous dédouanez à bon compte sur le dos de vos « sujets » qui n’ont rien demandé et surtout, qui ne sont pas à l’origine des fermetures massives de lits, de service, voir d’hôpitaux tout court. C’est bien votre incurie et celle de vos prédécesseurs, qui nous ont mis dans la situation catastrophique actuelle. Vous confondez les causes et les effets.
    C’était quoi votre réponse au personnel hospitalier, qui réclamait à corps et à cris les moyens indispensables pour sauver l’hôpital bien avant la crise Covid ?
    Vous et votre gouvernement, vous vous gargarisez avec les 90% de vaccinés, mais c’est quoi le pourcentage de ceux qui ont accepté, librement, de servir de cobayes pour un produit non fini et mis sur le marché dans un mouvement de panique ?
    En nous insultants, vous insultez également tous ceux qui ont cédé aux moyens de coercition que vous et votre gouvernement avez mis en place pour leurs forcer la main.
    Il est d’ailleurs fort à parier, que tous ces vacciné sans conviction, soient plus propagateurs du virus que les non vaccinés, vu le relâchement général consécutif à la fausse sensation de sécurité que procure le pass.
    Demandez-donc à votre premier ministre, qui, en lieu et place du mea culpa qui s’imposait dans son cas, s’est réfugié derrière sa fille.
    Et c’est nous que vous traitez d’irresponsables ?
    Vos propos ont au moins le mérite de montrer votre vrai visage, après vos déclarations d’amoureux éconduit, en recherche d’électeurs. Chassez le naturel, il revient au galop.
    Pour ce qui me concerne, je continue à payer mes impôts, mes cotisations sociales et toutes les autres taxes que votre gouvernement dilapide gaillardement, ou que vous injectez dans la cité de Marseille, dont certains quartiers ne sont vaccinés qu’à hauteur de 30% de la population.
    Avec mes cotisations, je paye aussi les soins de tous ceux qui sont malades des suites de consommation abusive d’alcool, ou de tabac (vendus ou très fortement taxés par l’État), des suites de la malbouffe, sinon encouragée, au moins soutenue par l’État (voir la TVA), des suites de la pauvreté engendrée par la misère que l’État n’arrive pas à gérer, la CMU pour toute la misère du monde (qui elle ne cotise pas et n’est pas vaccinée non-plus) et la liste n’est pas exhaustive.
    Vous n’êtes qu’un gamin capricieux et colérique, qui mise sur le « en même temps » pour être sûr d’avoir toujours une partie de l’opinion de son côté. J’avoue que c’est finement joué, mais ne suffit pas pour faire un grand président.
    Un partie (infime et minoritaire, comme les non vaccinés) des Français vous a élu, mais c’est l’ensemble des citoyens qui vous paye avec le fruit de leur travail, vous ne devriez pas l’oublier, car de ce fait et que cela vous plaise ou non, vous avez le devoir de rester le président de tous les Français. De par cette fonction, il ne vous appartient pas de diviser la nation, surtout en période de crise comme nous en traversons une en ce moment, mais au contraire, d’apaiser les tensions que votre gouvernement et vous-même générez en permanence.
    Vous avez bien de la chance, d’ailleurs, que la grande majorité des Français ne se rend pas encore compte que, sous couvert « d’emmerder » les non vaccinées, vous mettez tout le monde dans le même panier et quand bien même nous serions vaccinés à cent pour cent, les contraintes ne seront pas levées et la vie « normale » de tout un chacun continuera à être tributaire du nombre d’injections et de contraintes diverses, qu’il vous plaira d’ordonner.
    Mais vous savez bien que le temps vous est compté, d’où votre agressivité galopante, ainsi que celle de vos ministres.
    « Un irresponsable n’est plus un citoyen ».
    En plus de nous emmerder, vous avez également décidé de nous retirer le statut de citoyen.
    Il est loin le Macron qui disait, au sujet des terroristes, qu’on ne peut exclure le mal de la communauté nationale.
    Je constate avec effarement, que non seulement vous préférez vous en prendre aux citoyens lambdas plutôt qu’au terroristes, mais surtout que, grâce à vous, la vie en France est désormais plus agréable pour les terroriste que pour les non vaccinés.

    11 janvier 2022 à 17 h 48 min
    • vozuti Répondre

      en 2020 le gouvernement a encore fermé plus de 5000 lits d’hopitaux, alors que dans le meme temps il dépensait 600 milliards pour financer des confinements qui étaient justement censés pallier le manque de lits!
      on sait maintenant que le seul but du confinement était de faire pression sur la population pour lui faire accepter l’injection pfizer, injection qui ne ralenti pas du tout l’épidémie, et dont on ne connaît toujours pas le réel objectif. on sait juste que les autorités sont prêtes à tout pour s’assurer que personne n’échappe à l’injection.

      12 janvier 2022 à 19 h 43 min
    • quinctius cincinnatus Répondre

      Hans ?

      14 janvier 2022 à 15 h 16 min
    • Le Poete Répondre

      Pour les « envies » pressantes de micron, je lui conseille d’aller à la seconde porte a gauche, au bout du couloir.
      Mais attention à bien tirer la chasse avant de sortir, car :
       » ici tombent en ruines toutes merveilles de la cuisine et malgré la saison des fleurs, cela sent toujours la même odeur »

      15 janvier 2022 à 0 h 47 min
  • Huguet Répondre

    Au début j’ai trouvé ça grossier venant de la bouche du président des français. Mais la vraie question est : qui emm qui ? J’ai eu la réponse en amenant ma fille au CHU après une dizaine de jours bataillés pour lui trouver une place en endocrino : la moitié des lits sont en covid. Et qui sont ces hospitalisés, des vaccinés ou pas vaccinés ?

    11 janvier 2022 à 10 h 53 min
    • vozuti Répondre

      et si le président vous dit qu’il a décidé d’emmerder les obèses parce qu’ils encombrent les hopitaux, vous allez prendre la plume pour dire que les gros vous emmerdent ?
      ou si dans quelques mois ont s’aperçoit que les vaccinés ont beaucoup de problèmes cardiaques ou de maladies auto-immunes, vous allez nous dire que les vaccinés vous emmerdent parce qu’ils encombrent les morgues ?

      12 janvier 2022 à 11 h 49 min
      • quinctius cincinnatus Répondre

        Vozuti vous êtes un imbécile … qui s’ ignore , comme beaucoup de lecteurs des  » 4 Vérités  » d’ ailleurs
        tenez pour ces derniers voter Eric Zemmour c’ est assurer la place de Valérie Pécresse au second tour
        mais les électeurs de  » Droite  » sont aussi cons que les dirigeants de …  » Droite  »
        j’ espère pour que vous ne serez pas réanimé si … nécessaire , ainsi vous n’ encombrerez pas un lit inutilement

        12 janvier 2022 à 13 h 26 min
    • quinctius cincinnatus Répondre

      que faites vous, diable, sur le blog des  » 4 Vérités  »
      le problème endocrinien de votre fille n’ intéresse pas Vozuti et la majorité des lecteurs et contributeurs du site
      vos droits n’ ont pas l’ importance de leurs  » libertés  » égoïstes !

      12 janvier 2022 à 12 h 26 min
      • Laure Tograf Répondre

        Vas y , Médor, – clébard hargneux – mords le ! Et défoules toi. Kiss Kiss…
        « Tout le monde il pue, il sent la charogne, y a que le grand Q qui sent l’eau de Cologne » (Pierre Dac et Francis Blanche)
        A défaut de régler les problème, le prince enfant aura au moins réussit à encore plus diviser les Français.

        12 janvier 2022 à 17 h 52 min
        • vozuti Répondre

          le bouledogue quinctius n’est pas à jour de sa vaccination contre la rage. un confinement strict et le port de la muselière sont fortement recommandés.

          12 janvier 2022 à 19 h 17 min
      • vozuti Répondre

        si un proche développe un problème endocrinien, je me poserais surtout la question de la cause et éventuellement si c’est arrivé après ou avant de recevoir l’injection pfiser expérimentale… mais ça me viendrait pas à l’idée de demander qui sont « les emmerdeurs qui encombrent les hopitaux ».

        12 janvier 2022 à 18 h 42 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *