Au fondement de la société

Posté le 23 octobre , 2010, 2:29
19 secs

César Mauricio Velásquez Ossa, nouvel ambassadeur de Colombie, a présenté au Pape ses lettres de créances. Benoît XVI lui a déclaré :

B “je désire à nouveau manifester l’intérêt qu’a l’Eglise de soutenir et d’encourager la dignité de la personne pour laquelle il est essentiel que l’ordonnancement juridique respecte la loi naturelle dans des domaines aussi importants que la sauvegarde de la vie humaine, de sa conception jusqu’à son terme naturel, le droit de naître et de vivre dans une famille fondée sur le mariage entre un homme et une femme, ou le droit des parents à ce que leurs enfants reçoivent une éducation en accord avec leurs critères moraux ou leurs croyances propres. Tout cela constitue les piliers irremplaçables dans l’édification d’une société vraiment digne de l’homme et des valeurs qui lui sont consubstantielles.” (lu dans le Salon Beige)

Répondre

  • (pas publié)