Au moins 4 milliards d’économie visés sur les niches fiscales pour 2011

Au moins 4 milliards d’économie visés sur les niches fiscales pour 2011

François Baroin n’aura pas mis longtemps à se
donner un rôle à sa mesure : réducteur de niches fiscales !

 

Le ministre du budget, François Baroin, a annoncé lundi qu’il
entendait réduire le montant des niches fiscales d’au moins 4 milliards d’euros dans le budget 2011, tout en maintenant celles dont
l’efficacité économique est démontrée. François Baroin a réaffirmé qu’il n’y aurait « pas de
grand soir fiscal »
.

« Nous allons essayer d’être pertinents et efficaces, avec le maintien des dépenses
fiscales qui ont une réalité économique et un impact sur l’emploi, mais aussi tendre politiquement (…) vers un objectif élevé de réduction des dépenses fiscales »
,

« L’objectif est fixé a minima à 4 milliards
d’euros
« 
, a-t-il précisé. Deux milliards de réduction des
niches par an sur les trois prochaines années
, conformément aux engagements pris au niveau européen pour la réduction des déficits publics, et deux milliards supplémentaires au titre de la compensation de la taxe carbone. Le montant total des niches fiscales est de plus de 37 milliards d’euros dans le budget 2010.

Le ministre du budget compte aller plus loin : « Tout ce qu’on peut faire dès cette année et qui n’altère pas l’efficacité de la dépense fiscale à vocation économique, mais qui nous permet enfin d’être
dans une logique de toilettage profond de nos dépenses fiscales »
.

Pressions de la gauche sur la justice fiscale et pressions des marchés appuyés par la
commission européenne auront donc eu raison de l’éphémère résolution de ne pas augmenter la pression fiscale, alors que notre pays est le
pays développé dont le taux global d’imposition est le plus élevé, à hauteur de 43% du PIB !

Partager cette publication


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: