Baroin, le tautologue

Baroin, le tautologue

  

François Baroin, ministre du Budget vient s’illustrer par une belle tautologie. En effet,
selon lui, le plan français de réduction du déficit de 100 milliars d’ici 2013, ne sera pas moins important que l’effort allemand de… 80 milliards d’ici
2014.

 

Belle évidence ! Si les temps étaient à la précision et à la rigueur, les commentateurs
pourraient même lui faire remarquer que l’effort sera plus important puisque la somme est plus importante, le délai plus court et l’économie française de moins grande
taille…

 

Mais si le ministre s’est senti obligé de dire que l’effort français ne serait pas moins important que
l’allemand, c’est bien parce que les observateurs doutent de la parole du gouvernement français, pour la simple raison que nos gouvernements se sont montrés incapables
depuis 30 ans de prendre à bras le corps la question des déficits…

Encore un épisode qui prouve que la France n’a plus d’autre solution que de se mettre dans la roue de
l’Allemagne en espérant ne pas se faire trop distancer.

Partager cette publication


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: