Bayrou, la fausse solution

Posté le 30 janvier , 2012, 12:00
3 mins

Je partage à la fois l’avis de ceux  qui pensent que Bayrou pourrait se voir porter à la présidence de la république et de ceux qui le considèrent comme risquant de mener, une fois élu, une politique à la Jacques Chirac 2° mandat, voire à la manière d’Edgar Faure en  y ajoutant une touche de politique « nègre blanc » du type radical-socialiste de la Troisième République. Bref, cinq années durant lesquelles la France ne résoudrait aucun de ses problèmes et les verrait au contraire se compliquer notablement !

Mais avec Hollande ce serait pire! Prisonnier des Verts et des marxistes avoués ou inavoués de son parti, il laisserait un champ de ruine à son successeur.

On peut tout reprocher à Nicolas Sarkozy quand on déteste l’homme et son comportement de 2007, mais on ne peut pas dire qu’il n’a rien tenté
. La liste de ce qu’il n’a pas fait en cinq ans est longue mais celle des problèmes résolus ou en voie de l’être et qui n’ont pas encore produit leurs effets positifs (notamment l’indépendance des universités, le recul de l’âge de la retraite, ses initiatives avec Merkel pour sauver ce qui peut l’être face à la crise de confiance qu’éprouvent vis à vis de l’Europe ceux qui financent ses emprunts) n’est pas négligeable en regard de ce qu’ont fait ses prédécesseurs.

Au deuxième tour, on élimine. Tous comptes faits, car il a beaucoup appris en cinq ans, Sarkozy me paraît peut-être le plus apte à mener à bien ce qu’il a commencé et que les autres détruiraient ou rendraient inopérant s’ils étaient élus. Ce n’est pas par ce que le peuple voudrait voir naître un régime de consensus gauche-droite que Bayrou sera pour autant l’homme de la situation. Nous somme au milieu du gué ! Changer l’attelage n’est peut-être pas ce que nous ferions de mieux !

René Crignola

Courrier des lecteurs des 4 Vérités Hebdo

21 Commentaires sur : Bayrou, la fausse solution

  1. quinctius cincinnatus

    28 février 2012

    @ guillermo

    je pense que vous avez "mal lu " Revizor  ( qui n’en est pas un  )

    Répondre
  2. Guillermo

    1 février 2012

    A Revizor < > Tout-à-fait de cet avis. < > J’espère qu’ils sont pas dégénérés au point de se dire qu’il faut quand même remettre le couvert avec Sarko. Entre deux incapables il ne faut pas se contenter de choisir le moins pire, il faut simplement choisir un troisième candidat.

    Répondre
  3. lira

    31 janvier 2012

    Tout à fait d’accord, quand on a un candidat de la qualité de François Bayrou, il ne suffit pas d’en dire du bien, il faut trouver un moyen concret pour l’aider. Les gens sincères trouvent ce moyen.

    Répondre
  4. noero

    31 janvier 2012

    Pour l’heure on plastronne avec un contrat pour la vente d’avions Rafales…pas signé. C’est bien la jactance habituelle.

    Répondre
  5. Gato

    31 janvier 2012

    Je n’ai bien entendu pas regardé le vermisseau dimanche soir ni les faire-valoirs qui lui crachaient sans doute dans les "pognes". Sarko est un vendu de longue date au sionisme international et préparé par les mêmes pour mettre en laisse le pays. Penser que sur les 50 millions de Français (les authentiques) on n’a pas pu trouver un personnage de grand calibre capable de défendre nos valeurs, notre économie, notre culture prouve à quel point nous sommes manipulés par les financiers cosmopolites et ceux qui les servent à notre détriment comme a été obligé de le faire (avec conviction et passionsans doute) le sortant. Personnellement j’irai mettre dans l’urne au premier tour le bulletin "Le Pen" pour augmenter son score et intensifier la crise d’urticaire de certains et au second tour je resterai bien au chaud chez moi. J’invite le plus de monde possible à en faire autant!

     

    Répondre
  6. revizor

    31 janvier 2012

    Tout à fait d’accord. On ne  change pas d’attelage au milieu du gué et il faut continuer les réformes .

    Il faut donc soutenir Sarkozy, malgré quelques déceptions, malgré sa tendance à jouer les grands seigneurs magnanimes allant  jusqu’à donner des postes à nos adversaires politiques.

    Car avec Hollande il est clair que c’est l’anarchie et la ruine de la France qui est programmée.

    Mais les Français ne sont pas dupes et ils sauront se ressaisir.

    Répondre
  7. farssac

    31 janvier 2012

    quentin:Hé bien moi je pense totalement l’inverse.
    Francois
    :je le pense capable de mener des réformes économiques
    sagesse:
    "On est sur la bonne voie, laissez-moi au pouvoir",
    Quinctus :
    mais une vieille  haridelle harassée
    nico:
    sortir le pays de la situation dans laquelle il l’a mise.
    dissident :
    il n est jamais entre autant d immigres que depuis son election
    etc…
    etc….
    etc….j’ai rien à rajouter !!
    un homme droit, honnête, expérimenté qui veut rassembler tous les Français,de gauche,de droite et du milieu ,ça ne vous dit rien !!! nous sommes tous concernés et Bayrou s’adresse à tous.
    donnons lui la place et voyons ! moi j’y crois , et nous sommes nombreux dans ce cas, la barre à droite, la barre à gauche :on ne sait plus où l’on va.Bayrou voit plus loin que son election, c’est du long terme, ayons confiance .

    Répondre
  8. kari

    31 janvier 2012

    Savoir si Bayrou peut “une dynamique de rassemblement” dépend certes de lui, mais aussi de ceux qui souhaitent sa victoire, à condition qu’ils lèvent un peu plus que le petit doigt pour l’aider. On peut l’aider de dix manières différentes, voir son site de campagne.

    Répondre
  9. MIRA

    31 janvier 2012

    Les candidatures : SEGOLENE puis HOLLANDE m’ont amenées à changer de cap.

    Convaincue par  BAYROU, je vous invite à lire l’article de Pierre Alain REYNAUD (Médiapart) :

    "François BAYROU peut-il créer une dynamique de rassemblement ?".

     

     

     

    Répondre
  10. quinctius cincinnatus

    31 janvier 2012

    Le Pays n’a que faire d’un "psychologue scolaire" ( François Bayrou ) et de sa thérapeutique   "blablatante "… ce dont il a besoin c’est d’un CHIRURGIEN …
    Pour mémoire lors du discours d’investiture du premier gouvernement Fillon , Laurent Fabius avait estimé que SEUL l’intervention de Bayrou avait eu " de la hauteur" …une référence !

    Répondre
  11. Guillermo

    31 janvier 2012

    Cet article repose sur un postulat qui est totalement faux : celui que l’on déteste Sarko à cause de son comportement et de sa personne.  Ce qui laisse entendre que Sarko aurait bien bossé tout en étant un peu louffoque.

    Sarlo est bien sur un petit mec. Rappelons qu’il a fait virer un cuistot parce que son poisson n’était pas assez cuit ! Mais, bien avant son comportement et sa personne, on le déteste pour ses conneries. Parmis les premieres qui me viennent à l’esprit :

    • intégration de Mayotte
    • guerres sur les conseils d’un philosophe idiot utile
    • traité de Lisbonne qui s’assoit sur le suffrage universel
    • mépris de l’ame collective des Français : il touche au 11 novembre ce crétin !!
    • rémunération des commissaires de police directement calquée sur nombre de gardes à vue.
    • ministresses à scandales qui passent leur temps à foutre le bordel : Dati, Amara, Bachelot …
    • ….

    …. j’en oublie et des meilleures, mais une seule de ces mesures est éliminatoire.

    Bref il n’est pas fiable.  Ce qui veut pas dire que je crois plus en Hollande.

    Sinon je lui reconnais quelques mérites comme la sécurité routière meme si l’on peut mieux faire et forcer les peines sur les assassins avant d’emmerder Monsieur Toutlemonde.

    Bref on ne déteste pas seulement le bonhomme et son comportement. Pas plus qu’on n’a viré Giscard à cause des diamants mais pour les inombrables conneries dont il s’était rendu l’auteur au cours de son lamentable septenat.

     

     

    Répondre
  12. 100reproches

    30 janvier 2012

    je ne partage pas du tout cette analyse… et N. Sarkozy est encore moins une solution crédible. Oeuvrant dans l’éducation nationale depuis quelques années (sans pour autant être enseignant), j’observe à quel point les mesures qu’il a mis en place ne sont que qu’affichages, à quel point ce n’est jamais l’élève qui est au centre des mesures prises mais une posture. J’ai dû mal à savoir s’il s’agit d’une posture comptable ou d’une posture idéologique mais en tout état de cause, le sens du service public n’y est plus présent.

    Répondre
  13. Ben

    30 janvier 2012

    Gouverner, c’est prévoir. Sarkozy essaye des choses mais il manque de vision stratégique sur le long terme. Il ne fait que des coups tactiques. Seul Bayrou a montré sa capacité à prévoir sur le long terme. Son analyse sur la dette en 2007 s’est avérée juste et il fut le premier à mettre en avant la défense de l’image de marque du pays pour le produire en France. La règle d’or c’est déjà lui depuis 2002, 2 emplois sans charge pour les entreprises c’est lui. Mettons enfin un vrai capitaine à la tête du bateau

    Répondre
  14. ito

    30 janvier 2012

    Ah Ah! Que c’est malin, on dit aux électeurs : “D’accord, on peut ne pas aimer Sarkö, ne pas le trouver sympathique, mais on est obligé de reconnaître son expérience… et bla bla”. L’ennui, c’est que ses électeurs ont eu aussi pendant 5 ans une grande expérience de sa fourberie. Quant à annoncer que Bayrou ferait ceci ou ne ferait pas cela, c’est de l’enfumage à prétention prophétique. Un premier résultat appréciable de l’élection de Bayrou serait qu’il nous débarrasserait d’un coup d’un seul de la peste et du choléra. La supposition (et l’espoir) qu’il ferait un très bon Président vaut toutes les autres.

    Répondre
  15. dissident

    30 janvier 2012

    Sarkozy vient d augmenter la fiscalite de l epargne pour la quatrieme fois depuis 2007

    sur l insecurite, il a supprime la double peine rendant impossible l expulsion de delinquants etrangers

    ur l immigration  il n est jamais entre autant d immigres que depuis son election

    Répondre
  16. nico26

    30 janvier 2012

    Hélas, il faut bien entendre ce qu’a dit Sarkozy hier soir, c’est consternant : la situation est catastrophique, il faut mettre d’urgence des mesures en place. Mais pourquoi ne l’a-t-il pas fait avant ? Je suis resté abasourdi devant ma télé par tant de mauvaise foi, je croyais entendre un membre de l’oppposition faire un bilan sur son dernier mandat. Et lui, sans vergogne, de dire qu’il trouvera les solutions. Pour moi, sa prestation d’hier soir a été un aveux d’échec, laissant croire qu’il serait à même de sortir le pays de la situation dans laquelle il l’a mise. Incroyable.

    Sans faire de préférence politicienne, je pense que seul, François Bayrou est en mesure de nous tirer de cette situation. Ni la gauche, ni la droite ne peuvent y arriver, prisonniers de leurs systèmes.

    Je prévois que Sarkozy va baisser dans les sondages, il va se faire dépasser par M. Le Pen et la réaction en chaine est que l’électorat de droite se tournera vers F. Bayrou qui sera au second tour car il est le seul à pouvoir battre Hollande. CQFD.

     

    Répondre
  17. nico26

    30 janvier 2012

    Hélas, il faut bien entendre ce qu’a dit Sarkozy hier soir, c’est consternant : la situation est catastrophique, il faut mettre d’urgence des mesures en place. Mais pourquoi ne l’a-t-il pas fait avant ? Je suis resté abasourdi devant ma télé par tant de mauvaise foi, je croyais entendre un membre de l’oppposition faire un bilan sur son dernier mandat. Et lui, sans vergogne, de dire qu’il trouvera les solutions. Pour moi, sa prestation d’hier soir a été un aveux d’échec, laissant croire qu’il serait à même de sortir le pays de la situation dans laquelle il l’a mise. Incroyable.

    Sans faire de préférence politicienne, je pense que seul, François Bayrou est en mesure de nous tirer de cette situation. Ni la gauche, ni la droite ne peuvent y arriver, prisonniers de leurs systèmes.

    Je prévois que Sarkozy va baisser dans les sondages, il va se faire dépasser par M. Le Pen et la réaction en chaine est que l’électorat de droite se tournera vers F. Bayrou qui sera au second tour car il est le seul à pouvoir battre Hollande. CQFD.

     

    Répondre
  18. quinctius cincinnatus

    30 janvier 2012

    Nicolas Sarkozy n’est pas cet attelage au milieu du gué que vous décrivez comme dans un western … mais une vieille  haridelle harassée qui ploie déjà le genoux sous les coups de fouet d’Angela Merkel , de la charge de la dette "souveraine" , sous une pluie de "flèches" (agences de notation , banques )
    il est d’autres "hommes" moins "providentiels", moins "charismatiques" , moins "médiatiques" que Sarkozy , Hollande , Bayrou , Marine Le Pen …Nicolas Dupont-Aignan en est un …je vous demande d’aller sur son site "debout la république" et vous serez étonné par la qualité des informations et des réponses aux questions qu’un citoyen honnête peut ou devrait pour le moins se poser

    Répondre
  19. Sagesse et raison

    30 janvier 2012

    Et voilà, encore un article de l’UMPS avec le discours sempiternel : "On est sur la bonne voie, laissez-moi au pouvoir", que disent tous les sortants (et que disait déjà Fabius en 1986, au mot près).

    Non, désolé, Monsieur. Votre Sarkozy, on l’a vu à l’oeuvre. Eh bien, les Français ne veulent plus de lui. Et vous ne pourrez rien y changer.

    Hollande est mauvais, ça, on est d’accord, mais Sarkozy = Hollande = UMPS.

    On ne se fera plus avoir. Pour nous, c’est "Vive la Marine !"

    Répondre
  20. François d'Argence

    30 janvier 2012

    Je vois mal comment Bayrou pourrait se contenter de ne rien faire s’il était élu Président de la République. Il me semble qu’il serait plus réaliste de le comparer à Giscard qu’à Chirac. A ce titre, je le pense capable de mener des réformes économiques significatives et efficaces même s’il n’est pas sûr qu’il saura les "vendre" au plus grand nombre…

    Répondre
  21. Quentin

    30 janvier 2012

    Hé bien moi je pense totalement l’inverse.

    Répondre

Répondre

  • (pas publié)