Bayrou oublie les causes de la fuite des entreprises

Bayrou oublie les causes de la fuite des entreprises


François Bayrou fait en effet le bon constat sur la dévitalisation économique de la France
:
Pour lui,
«l’affaire Total» n’est pas une simple «question de licenciements, mais d’effacement d’un outil industriel de très bonne qualité». Il l’assure, les grandes entreprises comme Total «ont une
responsabilité sociale et nationale», au même titre que «le pouvoir ne peut pas accepter perpétuellement» les délocalisations. «Il faut relocaliser», insiste-t-il. (selon Le Figaro)

Il oublie que la seule solution pour y remédier est de baisser les charges des entreprises, donc les déficits budgétaires et de ne plus accepter un commerce déséquilibré avec des nations dont la
monnaie est sous évaluée, comme la Chine et les Etats-Unis.

Partager cette publication


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: