Beaucoup de Français sont plus malheureux qu’on ne le croit

Posté le juin 13, 2019, 9:24
8 mins

On parle sans arrêt dans la presse des difficultés d’existence des migrants en France et de la misère étalée aux portes de Paris.

Cependant, en France, il y a encore des Français et beaucoup d’entre eux, plus qu’on ne le croit, sont malheureux, mais ils ne le disent pas.

Ils sont discrets par dignité. Ils cachent leurs difficultés, parfois leur misère. Ils ne comptent pas. On n’en parle pas.

Ce sont généralement des personnes âgées, issues de la petite et moyenne bourgeoisie, celle qui était heureuse au XIXesiècle.

Ils ne demandent rien et se privent en silence. Je sais que certains d’entre eux ne mangent pas toujours à leur faim, une fois payées les dépenses obligatoires, le logement, les taxes afférentes et les autres.

Ils ignorent les syndicats qu’ils jugent comme des organismes politiques et subversifs. Ils subissent sans gémir, mais bien sûr n’en pensent pas moins.
Ils votent et sont toujours déçus, parce qu’ils sont toujours trompés.

Le salaire médian est en France de 1762 euros par mois, ce qui veut dire que beaucoup gagnent moins encore. Que reste-t-il alors à la fin du mois? On comprend ainsi que 21% de tous les titulaires de comptes bancaires en France soient dans le rouge à la fin du mois!

Parmi les 6,5millions chômeurs que la France entretient, il n’y a pas que des chômeurs de métier, chômeurs de génération en génération. C’est le cas, comme on sait, de nombreux immigrés. Mais il existe aussi de braves gens sans emploi qui ignorent les chemins à emprunter pour obtenir de l’aide.

Ils ont honte d’être au chômage. Ils se cachent et ne disent rien. Ces proscrits sont souvent domiciliés dans des provinces reculées.

Ils sont les oubliés de la distribution générale dont les profiteurs les plus assidus sont les immigrés, parfaitement informés, eux, de ce qu’il faut faire pour vivre de la solidarité politique et socialiste, qui devrait en priorité profiter à ces Français laissés au bord du chemin.

On sait que la gouvernance de la France est avant tout démagogique, à gauche comme à droite. Elle paie de mille façons, par allocations et subventions, les uns et les autres, pour obtenir des voix, accéder au pouvoir et s’y maintenir.

À cette fin, chaque année, un grand nombre d’étrangers reçoivent la nationalité française.

Des millions d’entre eux ont maintenant la double nationalité et votent.

La vieille dame retirée dans son coin compte moins que le «jeune» armé d’un madrier pour enfoncer les vitrines des magasins de smartphones et d’alcool qu’on a tout loisir de voir agir lorsqu’on regarde la télévision le samedi soir. Lui aussi est un Français, mais de fraîche date!

Si, par extraordinaire, ce jeune est arrêté et présenté à un magistrat, il fera l’objet d’un rappel à la loi et se préparera à recommencer le samedi suivant.

Que gendarmes et policiers se tiennent tranquilles, sinon, ce sont eux qui seront poursuivis pour avoir tenté de maintenir l’ordre public. Pour eux, on trouvera de la place dans les prisons surchargées.

C’est, de façon stupéfiante, le monde à l’envers. C’est l’ambiguïté, l’impuissance voulue, la confusion générale que le gouvernement s’efforce de masquer par la propagande qu’on appelle aujourd’hui, sous sa forme nouvelle, la «communication». Tout ceci crée partout l’inquiétude. Où et comment les braves gens vont-ils, dans une atmosphère pareille, obtenir protection et sécurité? Ils ne forment qu’une minorité et sont, pour le pouvoir, dépourvus d’intérêt.

J’ajoute que ces vieilles personnes, dans le besoin souvent, doivent être en bonne santé. Obtenir un rendez-vous chez le médecin demande souvent une longue attente et je connais plusieurs cas où le patient n’a été que partiellement remboursé d’une consultation payée 65 euros.

La France est inondée par une littérature de solidarité, mais on n’a pas assez de bouées de sauvetage à envoyer à ceux qui entendent ces belles choses et restent dans la peine. Et qui sont, de surcroît, souvent mal logés.

On est obligé de le dire si on est honnête. Pratiquement, la préférence étrangère s’est imposée en France en même temps qu’un socialisme souvent haineux, destructeur et menteur, qui en reste à la lutte des classes engendrant une sorte de guerre civile sans fin.

Autre problème non résolu: le logement des jeunes. Un étudiant en fin d’études a beaucoup de mal à se loger. Peut-il acheter un studio à 345 000 euros comme on en voit affichés dans toutes les agences immobilières? Bien sûr que non! Alors qu’il aille en banlieue Est, c’est moins cher.

Qu’il se loge en colocation avec un Algérien. Ou qu’il s’endette pour toute sa vie. Ou encore, ce qui arrive le plus souvent, qu’il reste chez ses parents. Ce sont des situations qui ne devraient pas exister dans un pays bien administré. Malheureusement, la France est mal administrée depuis très longtemps et cela, les beaux discours ne le suppriment pas.

Je dois maintenant apporter une rectification à ma chronique du 24 mai (n°1195 des «4 Vérités»): j’y ai écrit que le Maroc était à l’abri des crimes islamistes. Eh bien, c’est faux! Une jeune Danoise de 24 ans et son amie norvégienne de 28 ans qui faisaient du tourisme de la Haut-Atlas ont été en décembre 2018 violées, poignardées et décapitées dans la tradition islamiste!

Voir les derniers ouvrages proposés par les4verites-diffusion ici

6 réponses à l'article : Beaucoup de Français sont plus malheureux qu’on ne le croit

  1. Gérard Pierre

    17 juin 2019

    La photographie, en exergue du présent article, me fait penser aux conséquences de la mise en service du logiciel « Louvois », …… chargé de gérer la solde des militaires, …… sur nos soldats et leurs familles !

    Celui-là aussi a causé bien des dégâts dans les milieux de ceux que le Président de la république actuel honore surtout lorsqu’ils sont morts :

    – Interdictions bancaires,
    – Recours forcé à des crédits à la consommation,
    – Divorces ‘’administratifs‘’
    – Remboursements autoritaires
    – Etc ……

    Pauvre France est, dans leur cas, une locution bien de circonstance !

    Répondre
  2. quinctius cincinnatus

    15 juin 2019

    footeux, intello et … spiritualité

    dans ” Le Point ” Paul Pogba raconte comment sa conversion à l’ islam l’ a … apaisé ”

    dans le même point pas d’ article ce matin sur la dinde qui se prenait pour une aigle , et des lamentation sur les peines requises contre Balkany que l’ on trouve bien excessives au regard des faits reprochés,

    on n’ ose pas encore évoquer les heures les plus sombres de notre Histoire *** mais on en sent les prémices !

    la Saint Barthélémy à côté c’ était de la gnognotte et ça n’ a pas plombé la France et les libertés citoyennes et économiques de façon irrémédiable et définitive

    Répondre
  3. Bistouille Poirot

    13 juin 2019

    Autre idée… ouvrir sur le territoire “européen” de la Terre Adélie une zone non carcérale à occuper par tous les djihadistes instalés en France. Pèles, pioches barques équipées d’avirons, canes à pêche et amorces seraient fournies par l’Etat.
    Cette disposition libèreraient 167.000 places de prison et les matons qui les surveillent. 100.000 places seraient réservées aux SDF et le reste confié à de jeunes start up méritantes. Le personnel des prisons reclassé dans la garde nationale n’aurait même pas à être formé pour y être muté, il l’est déjà. Ma référence aux pèles et pioches m’y oblige pour les constructions d’igloos. celle de barques non motorisées pour oser franchir les 4000 km d’océan qui les séparent de notre civilisation, aussi ! What else ?
    Je reviendrai vers vous pour établir un parallèle entre l’ACQUISITION de la Corse au jour de la naissance de Napoléon ou son lendemain et la VENTE de Lampeduzza pour un euro symbolique à des indépendandistes dont…nous refuserons l’entrée dans l’UE, l’accord “unanime” de ses membres étant impossible à atteindre.
    Faîtes moi signe pour les quelques lecteurs qui n’auraient rien vu venir…Les commentaires des maîtres intervenants de cette revue sont la bienvenue. C”est nouveau, ça va sortir…Amitié de Bistouille

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      15 juin 2019

      j ‘ avais proposé les Îles Kerguelen il y a de cela au moins trois ans , idée reprise par N.D.A. , ce qui avait soulevé dans le Media une tempête d’ indignation non pas en faveur des pingouins mais en faveur des ” déportés ” !

      Répondre
  4. KAVULOMKAVULOS

    13 juin 2019

    Une petite suggestion, idiote peut être, mais on ne sait jamais, pour tenter d’adoucir le sort de nos compatriotes dans la misère qui n’ont pas le revenu des immigrés pris en charge (pour tout y compris la santé) : Pour peu que la personne soit un peu typée “méditerranéen” , ne pourrait elle pas se rendre dans une de ces assos bienveillantes – y compris catho gaucho – et prétendre qu’elle fuit un pays dangereux de l’orient dans un sabir incompréhensible afin de demander une prise en charge, voire le fameux “droit d’asile”. Comme les autres “sans papiers” , elle n’en aurait pas, ou plus et ne risquerait pas d’être virée. Naturellement, pour faire plus “sarrazin” elle devrait invoquer ouvertement et fréquemment Allah le Miséricordieu que le monde entier nous envie. Hamdoulillah. Je ne doute pas que le Croix Rouge, le Secours populaire, Education sans frontières (je connais un de ces zigotos qui s’occupe de tout sauf d’éducation mais plutot d’aide aux tricheurs allogènes) ouvrent leur grand coeur qui reste hermétiquement clos devant l’extrème misère des autochtones pour se consacrer aux autres.

    Répondre
    • Gérard Pierre

      17 juin 2019

      Les professionnels du bonheur de l’humanité ont des choses bien plus importantes à faire que s’abaisser à adoucir la misère palpable de leurs alter ego ! …… Ce serait d’un « commun » ! ! ! ……

      Eux, ils conceptualisent la … solidarité ! …… Intellectuellement, c’est beaucoup plus valorisant !

      Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)