Bernard-Henri Lévy contre Éric Zemmour

Bernard-Henri Lévy contre Éric Zemmour

La controverse actuelle, par médias interposés, entre Bernard-Henri Lévy et Éric Zemmour est profondément significative.

Significative des divergences au sein de la communauté israélite de France, d’abord – mais le catholique que je suis n’a guère qualité à commenter cet aspect des choses.

Cependant, je peux du moins constater que toutes les communautés religieuses, en France, sont ainsi divisées politiquement et c’est très bien ainsi.

C’est la garantie de notre propre liberté de conscience. Nous ne sommes pas membres d’une seule communauté et c’est l’ensemble de nos enracinements et de nos choix qui nous définit.

Exiger d’Éric Zemmour qu’il raisonne uniquement « en juif » est profondément totalitaire.

Il est d’ailleurs étrange que « BHL » ne remarque pas qu’il fait à Éric Zemmour exactement ce qu’il reproche (à mon avis à tort) à ce dernier de faire aux musulmans.

Le philosophe germano-pratin exige d’Éric Zemmour qu’il réagisse en tant que membre d’une unique communauté. Comme si Éric Zemmour n’était qu’israélite, et n’était pas aussi citoyen français, intellectuel de droite, ou ancien de Sciences Po.

C’est l’ensemble de ces caractéristiques – et bien d’autres encore – qui « font » Éric Zemmour. Et je comprends fort bien que ce dernier s’insurge contre cette « assignation à résidence ».

J’ajoute que le reproche qui est souvent fait à Éric Zemmour, par des personnes aussi différentes que BHL, Jean-Luc Mélenchon ou Marine Le Pen, « d’assigner à résidence » les musulmans de France et de les forcer à se solidariser avec les terroristes me semble, au contraire, erroné.

Ce que dit Éric Zemmour sur les relations entre islam et islamisme, c’est que le second n’est pas substantiellement différent du premier. Il se peut qu’il ait tort, mais, à ce jour, personne ne lui a porté la réplique et la simple lecture du Coran montre que cette critique est assez solidement fondée.

Et il précise à juste titre qu’il y a une différence de nature entre accueillir 100 000 musulmans sur le sol français et en recevoir 10 millions.

Dans ce dernier cas, des quartiers entiers passent objectivement sous la charia – et les non-musulmans y sont contraints à vivre comme des dhimmis en terre d’islam.

Cette situation de l’islam est évidemment assez différente de celle des juifs en France, pour des raisons d’histoire comme pour de démographie.

Mais cette querelle entre BHL et Zemmour est aussi significative pour notre vision de la France et de l’universalisme.

Selon BHL et la plupart des « élites » politico-médiatiques, ce qui définit la France, c’est un pur universel abstrait – disons ce que l’on appelle aujourd’hui, sans jamais les définir, les « valeurs de la république ».

C’est la raison pour laquelle tant de nos oligarques veulent la Turquie en Europe, affirment qu’il n’existe pas de culture française, ou font mine de ne pas comprendre que l’islam et la France sont deux traditions civilisationnelles très différentes, sinon antagonistes.

Éric Zemmour et quelques autres (dont l’auteur de ces lignes !) considèrent, au contraire, que la France a une histoire et une culture. Cela ne nous empêche pas d’adhérer à des valeurs universelles. Mais nous n’y accédons, comme jadis les citoyens des cités grecques, que par l’enracinement.

Goethe, Racine ou Dante étaient les plus européens des auteurs, mais ils étaient d’abord allemand, français ou italien. Et je ne pense pas m’aventurer beaucoup en pensant que leurs œuvres resteront plus longtemps dans les mémoires que « l’art » déraciné de Jeff Koons ou l’architecture sans âme du Parlement européen !

Voir les derniers ouvrages proposés par les4verites-diffusion ici

Partager cette publication

(6) Commentaires

  • quinctius cincinnatus Répondre

    à l’ évidence les Français ne seront jamais prêts pour la [ une ] … Contre-Révolution … il faut donc trouver quelque chose de plus subtile qui soit  » moralement  » compatible avec les convictions  » républicaines  » dont on les a abreuvés

    08/11/2021 à 8 h 58 min
  • quinctius cincinnatus Répondre

     » cible et chasseur  »

    un VIANDARD armé d’ un fusil est un tueur en liberté ( non surveillée )
    je me souviens encore de ma mère qui avait sorti à coups de carabine de notre petit domaine des  » chasseurs  » qui se croyaient en territoire conquis

    06/11/2021 à 18 h 43 min
  • quinctius cincinnatus Répondre

    ne pas confondre foi catholique , cléricalisme, droit divin et théocratie !

    05/11/2021 à 11 h 54 min
  • Gérard Pierre Répondre

    Hier soir, sur Cnews, Éric Zemmour, … sur le thème de la laïcité, … a croisé le fer avec un de ces philosophes de cour qui, seuls, ont leurs ronds de serviette dans les émissions télévisées dites de débat !

    Le docte penseur, au visage sévère, lui a expliqué sur un ton sentencieux, que l’anticléricalisme n’était pas de l’anti Catholicisme ! … un peu comme d’autres esprits très « nuancés » nous expliquent, par ailleurs, que l’antisionisme n’est surtout pas de l’antisémitisme !

    La tendance pavlovienne au sophisme, chez les gens de mauvaise foi, … (sans vouloir faire dans le jeu de mot facile), … est de plus en plus perceptible à mesure qu’ils doivent justifier leurs constructions intellectuelles pleines de fissures en face d’un interlocuteur bien structuré !

    La Vérité serait elle en marche ?

    05/11/2021 à 11 h 43 min
  • quinctius cincinnatus Répondre

    Zemmour v / s B.H.L. … ni l’ un ni l’ autre !
    je les laisse à disposition des gogos et des bobos

    03/11/2021 à 19 h 05 min
  • quinctius cincinnatus Répondre

    ce qu’ il y a de  » positif  » chez Eric Zemmour c’ est bien qu’ il est LE SEUL à parler de CULTURE ( de ce MONDE CULTUREL et CIVILISATIONNEL européen et DONC bien sûr français ) et son … opposition à la  » sous-culture  » industrielle américaine du nord si chère aux bas du front trumpistes

    03/11/2021 à 12 h 21 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: