Besson contesté dans sa ville

Posté le février 01, 2010, 12:00
2 mins

Les déclarations d’Eric Besson, niant la réalité de l’identité française viennent de lui valoir
une volée de bois vert : 200 personnes ont manifesté à Donzère, ville dont il est maire, à l’appel du Bloc Identitaire (voir le Salon Beige) . A cette occasion, Fabrice Robert, le président du

Bloc identitaire  a fait la déclaration suivante :

« Vous êtes venus ici pour deux raisons essentielles. D’abord pour témoigner de votre dégoût suite aux
déclarations d’Eric Besson. Je vous rappelle ses paroles au Parisien et il ne faudra jamais les oublier : “La France n’est ni un peuple, ni une langue, ni un territoire, ni une religion,
c’est un conglomérat de peuples qui veulent vivre ensemble. Il n’y a pas de Français de souche, il n’y a qu’une France de métissage.
Mais vous êtes venus aussi et surtout pour
dire votre attachement à notre identité, dire que les Français de souche, ça existe, que les Européens de souche, ça existe aussi !
Non, M. Besson, nous ne sommes pas une nation de
métis ! Ces nations existent en Amérique du sud, ce sont des pays où le racisme est roi. Car la vérité est là. Que ce soit à Cuba ou au Brésil, plus il y a de métissage, plus la question
raciale se pose. Au contraire, les pays sans immigration sont des pays paisibles.

Vos déclarations, Eric Besson, sont une insulte à la France, une insulte à notre histoire, une insulte à
nos morts. Nier l’existence d’un peuple est le crime le plus atroce qui soit. Il est dans la logique du système en place. Ce même Eric Besson n’a-t-il pas déclaré également : “Je suis en
place pour fabriquer des citoyens rationnels
.“ C’est du Orwell ! C’est une vision totalitaire, ignoble de l’homme. »