Besson en pleine galéjade

Besson en pleine galéjade


En homme de gauche, Eric Besson se justifie dans une interview du Monde, extraits
choisis  :

« Certains intellectuels, qui ont appelé à cesser le débat, oublient que la France reste l’un des pays les plus généreux pour l’octroi de la nationalité – encore 108 000 cas en 2009. »

C’est justement ce qu’on lui reproche !

« Le président de la République s’est lui-même présenté comme « un Français de sang mêlé à la tête d’une nation métissée ».
La nation française n’est pas précisément métissée ! Elle demeure majoritairement de souche française (c’est-à-dire, celte, latine et franque) avec un
apport européen au fil des siècles. A côté d’elle, se juxtapose depuis le XXe siècle une immigration extra européenne massive donc l’intégration est un échec patent !

« La France est le pays qui a les délais de rétention administrative les plus courts en Europe, et le restera. » On voit les conséquences…

« C’est d’ailleurs un signe que nous sommes bien dans une démocratie avancée : l’Etat finance une partie des associations qui passent ensuite leur temps à lui taper dessus. »
Pour être précis, les Français qui travaillent payent des impôts qui financent des associations qui payent des permanents à
faire de l’agitation ! Les uns sont des moutons, les autres des profiteurs…

Avec un ministre comme ça, les Français sont gâtés ! Et dire que lui revient la tâche de sauvegarder l’identité
française…

Partager cette publication


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: