Bonne nouvelle : le front républicain agonise !

Posté le 26 juin , 2013, 8:37
3 mins

Je le disais la semaine dernière : la législative partielle dans la circonscription de Villeneuve-sur-Lot était déjà une bonne nouvelle en ce qu’elle avait vu le candidat socialiste éliminé dès le premier tour (réduisant encore la majorité absolue du PS à l’Assemblée).

Dimanche 23 juin, le second tour de cette même législative partielle a vu une deuxième bonne nouvelle. Et cette bonne nouvelle, c’est la mort du « front républicain ».

Regardons les chiffres.

En pourcentage, la victoire de Jean-Louis Costes, le candidat UMP, est assez nette, puisqu’il remporte 53,8 % des suffrages, contre 46,2 % pour Étienne Bousquet-Cassagne, le candidat FN.

Mais, comme souvent, les valeurs relatives ne donnent qu’une image partielle de la réalité. Pour appréhender plus précisément cette dernière, il faut regarder aussi les chiffres écrasants de l’abstention et des votes blancs et nuls. Au total, l’abstention s’est élevée à 47,5 % des inscrits. Contraire­ment à ce que certains commentateurs gauchistes seront tentés de dire, cette abstention élevée n’est pas liée au refus des électeurs de gauche de choisir « entre la peste et le choléra », puisque l’abstention était plus élevée au premier tour (54,3 %).

Les votes blancs et nuls sont eux-mêmes à une hauteur impressionnante : 7,5 % des votants.

Résultat, les votes exprimés constituent une minorité des électeurs inscrits : à peine plus de 44 %.

Cette forte abstention, associée à l’appel solennel au « front républicain » de la gauche et d’une partie de l’UMP (y compris le candidat, qui s’est, heureusement pour lui, repris au cours de la dernière semaine), aurait dû entraîner une stagnation, voire un recul, du candidat FN.

Il n’en est rien et Étienne Bousquet-Cassagne a des raisons de parler de « défaite au goût de victoire ». Entre les deux tours, le candidat a pratiquement doublé le nombre de ses électeurs, passant de 8 552 à 15 647.

Certes, il ne s’agit que d’une législative partielle, où le contexte politique de l’affaire Cahuzac a dû jouer un rôle considérable. Cependant, je crois que l’on peut tirer des conclusions générales de cette élection.

Et la plus importante de ces conclusions, c’est que le « front républicain », cet appel à l’alliance gauche-droite pour faire barrage au FN ne fonctionne plus. Les électeurs ne suivent plus les appels des partis et des médias. Et c’est une excellente nouvelle !

10 Commentaires sur : Bonne nouvelle : le front républicain agonise !

  1. lombard

    1 juillet 2013

    bonjour
    je pense que l’on peut avoir un résultat très intéressant au européennes car le peuple commence a réagir et un vrai ras le bol se dessine partout dans l Europe fondatrice, et avec marine au niveau national ,nous avons de bonnes chances…

    Répondre
  2. Claude Roland

    27 juin 2013

    Il y a encore trop peu de Français qui ont compris l’état du pays et savent ce qu’ils veulent. Et il y a bien trop de Français qui ont peur de chambouler leur pays et remettre les choses à plat dans le bon sens salutaire et faire enfin un ménage de fond en comble.
    Il est temps d’activer le patriotisme salvateur ; ça urge vraiment. Dans 4 ans, il sera trop tard.

    Répondre
  3. 26 juin 2013

    Les 46,2% du candidat du FN représente certainement plus de 60% des électeurs indigènes . Car nous savons très bien que les électeurs allogènes votent à 95% socialiste . Hollande a été élu grâce à un vote ethnique qui a voté pour lui à 95% pour lui . Les électeurs allogènes représentent certainement plus de 15 à 20 % des électeurs de Villeneuve-sur-Lot qui ont voté pour l’UMP par défaut .

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      27 juin 2013

      c’est très vraisemblable, mais certains ” allogènes ” commencent à voter F.N. ( pour des raisons de …. sécurité ) et pas seulement les descendants des harkis

      Répondre
  4. Banro

    26 juin 2013

    Puisque le candidat FN a presque doublé son nombre de voix entre le 1er et le 2ème tour (+ 7095), d’où viennent ces 7095 voix ? Certainement pas des affiliés et sympathisants FN qui ont dû faire le plein au 1er tour, ni du PS ou du front républicain à qui Jean-Philippe (qui désire aller à Harlem) a recommandé de voter pour l’UMP.
    Je vous laisse deviner …

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      27 juin 2013

      bien entendu ces voix viennent de certains électeurs de droite qui n’avaient pas voté au premier tour mais aussi de certains ” petits ” électeurs du F. de G. ; certainement pas de l’électorat socialiste ou alors de façon très marginale et cela dès le premier tour … on notera cependant que les 4 % qui manquent pour le moment au F.N. seront les plus difficiles à décrocher; pour ne citer qu’un seul exemple, chevènementistes et D.L.R. ne voteront jamais pour le F.N., de même que certains ” cathos ” des manifestations contre le ” mariage pour tous ” ( mais pas pour ” moi Président ” )

      Répondre
  5. quinctius cincinnatus

    26 juin 2013

    l’auteur est la victime de la ” vérité révélée ” politique du jour
    le front républicain l’aura toujours haut … l’E.N. se chargeant de ” charger ” les jeunes cerveaux en bonnes convictions

    Répondre
  6. Le Ket de Bruxelles

    26 juin 2013

    Ne soyons pas d’un optimisme béat !

    Le Régime socialaud-libéro-écolo-démocrasseux dispose d’énormes moyens pour casser la vague bleue…

    Bien que le mécontentement et les désillusions des citoyens “d’en bas” soient réels et s’expriment dans les urnes, il faut savoir raison garder et ne pas vendre la peau de l’ours avair de l’avoir tué.

    Les municipales de mars 2014 et les européennes de mai permettront certes une avancée du FN, significative, mais cela ne changera pas grand chose dans la gestion des affaires locales, nationales ou européennes, qui resteront aux mains des affairistes, des banksters et des valets du mondialisme.

    Répondre
  7. mariedefrance

    26 juin 2013

    Liiiiibres !

    Les électeurs se sentiraient-ils enfin LIBRES ?
    Les “appareils” causent désormais à leur miroir :
    miroir, mon bon miroir qui est le plus beau du PS et de
    l’UMP ?

    Ces “appareils” feraient bien d’écouter et d’entendre ce que veulent les Français.

    Les gens votent FN et n’auront bientôt plus honte ou plus peur de le faire.

    Répondre

Répondre

  • (pas publié)