burqa : la situation est bien plus grave…

Posté le janvier 21, 2010, 12:00
3 mins


André Gérin
, Député communiste, préside la commission de l’Assemblée sur la burqa. Son analyse de la situation de certains quartiers et des femmes s’éloigne très nettement des positions
de la gauche, comme le montrent les extrait de son interview au Figaro :

« Il faut traiter aussi le problème des talibans français, qui obligent ces femmes mineures ou majeures à être voilées. Je désigne par le terme de taliban le mari, le grand frère,
la famille, voire le quartier, car il y a une sorte de charia dans certains quartiers. Et le voile intégral, c’est la partie visible de cette marée noire de l’intégrisme
fondamentalisme. »

André Gérin va jusqu’à condamner la ligne de son parti, le PCF :

« Je pense qu’au sein du Parti communiste, on n’est pas sorti de l’angélisme. Il n’y a eu aucun débat sérieux sur le sujet, y compris au plus haut niveau. Et je ne suis pas sûr que la majorité des
communistes partage l’avis de la direction. Ce qui est gravissime, c’est la complaisance d’une partie de la gauche. »

Voilà qui est bien dit, surtout par un élu communiste ! Les faits qu’il décrit le sont depuis longtemps par d’autres, que personne ne voulaient entendre. Voici donc, par une voix « autorisée » la
France d’aujourd’hui :

« En six mois, j’ai découvert que le problème est encore plus grave que je ne pensais. Dans certaines entreprises du CAC 40 se constituent des syndicats religieux ou communautaristes qui remettent
en cause la mixité au travail, ou la tenue vestimentaire des femmes. Dans certains établissements scolaires, 50 % des jeunes filles mineures sont exonérées de
gymnastique ou de piscine
, et des gamins contestent les cours d’histoire ou de sciences naturelles. Les enseignants nous supplient de les aider. En milieu hospitalier,
des médecins hommes sont menacés individuellement par des gourous qui accompagnent des femmes voilées et qui exigent que leurs médecins soient des femmes. Une chose est
sûre : dans les lieux ouverts au public, ce sera comme une lame de couteau. L’interdiction du voile intégral sera absolue. »

Il serait temps de s’attaquer au problème de fond, celui de l’islam radical et de la
lattitude qui lui est donné en France du fait de l’immigration.